AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Very Funny Trip

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité




MessageSujet: Very Funny Trip   Dim 16 Fév - 12:26

Pour la première fois de sa vie, Mee Na allait aller au Etat-Unis. Elle était vraiment heureuse que l'université propose ce voyage. Elle avait eu le choix entre ça et la Chine, mais elle trouvait bien plus intéressant de poser le pied sur le continent américain. Elle allait découvrir une culture et des traditions totalement différentes. Elle espérait que le voyage ne finirait pas comme celui en France, où elle c'était perdue en plein milieu de la capitale. Cette fois-ci, elle suivrait bien le groupe scolaire et ne quitterait pas ses amis. Ils étaient onze à partir. C'était bien plus simple pour les organisateurs de s'occuper d'eux comme ça. Mais il fallait que parmi ces onze personnes Myung Jae en fasse parti. Elle avait pourtant décidé de l'ignorer même s'il la taquinait.

Sa valise terminée, l'argent que ses parents lui avaient envoyé pour l'occasion en poche, elle était prête à prendre l'avion. L'idée d'être dans les airs ne l'enchantait pas vraiment, elle avait le mal de l'air mais elle n'avait pas d'autres solutions si elle voulait partir. Elle n'aimait pas l'avion ... comme l'aéroport qui était bien sûr plein de voyageurs et Mee Na se sentait peu rassurée avec autant de monde autours d'elle. Elle se rapprochait des adultes qui les surveilleraient, se sentant pourtant pas mieux. Elle fut effrayée devant les militaires et les douaniers qui les regardaient tous avec des regards suspects, elle se sentait comme évadée de prison et en fugue. A partir du moment où ils devaient enregistrer leurs bagages et montrer leurs passeports, elle se rendit compte que le sien était au fond de son sac à dos et s'arrêta pour le chercher, sans prévenir personne. Le petit groupe continuait son avancée tandis qu'elle cherchait ardemment. Victorieuse, elle se retourna, fier d'avoir trouvé et se retrouva seule fasse au monde ... mais avec Myung Jae qui avait été le seul à voir qu'il manquait Mee Na. Pourtant elle n'était pas des plus discrètes avec ses jolis cheveux roses mais on l'avait encore perdu.

- Ya ! Franchement tu ne peux pas me laisser tranquille ... Mais ... Mais pourquoi tu ne leur as pas dit de nous attendre ?!


Bien que le sens de l'orientation de Mee Na soit aussi bon que celui d'un aveugle, elle prit la main de Myung Jae et l'entraîna rapidement dans l'aéroport. Elle ne savait pas bien où elle allait et suivait simplement les panneaux enregistrement des bagages. Elle espérait qu'avec un peu de chance ils rattraperaient les autres avant que l'avion de décolle. Quand leurs valises partirent dans la soute à bagages, elle supposa que les autres étaient plus loin, voir déjà dans l'avion. Et elle supposa une seconde fois qu'il était plus loin dans les rangées quand ils furent dans l'avion. Étrangement, l'hôtesse de l'air ne jeta pas un coup d’œil à leur billet, probablement trop occupée à parler avec sa collègue. Dans le choix de leur place, elle obligea Myung Jae de s'asseoir près du hublot, ne supportant même pas de voir un nuage. Sans faire attention, elle tint sa main tout le long du voyage, trop effrayée pour s'en rendre compte mais la retira vivement à atterrissage, faisant mine de ne rien avoir fait. Elle avait très fait, n'ayant rien pu avaler pendant le vol et elle n'avait presque pas bougé, ne préférant prendre aucuns risques pour être plus malade qu'elle ne l'était. D'ailleurs, elle avait créé une nouvelle nuance de blanc, qu'on aurait pu appeler blanc Mee Na.


Ils sortirent de l'appareil et reprirent leur bagage, sans avoir croisé un seul coréen. Et l'écriture sur les panneaux de l'aéroport ne ressemblait pas du tout à de l'anglais ni l'atmosphère qui était très chaude pour les Etats-Unis, ou plutôt pour New York, là où ils auraient dû atterrir. La langue que les personnes parlaient autours d'eux ressemblait plus au portugais. Mais les américains ne parlait pas portugais ! Au fur et à mesure de leur progression dans le bâtiment, Mee Na se rapprochait de Myung Jae, se sentait mal assurée, voir pas du tout. Et elle doutait fort qu'il parle cette langue. Elle la connaissait pour avoir eu un correspondant japonais un jour qui était passionné de l'Europe, plus précisément du Portugal mais jamais elle n'avait mis ses connaissances en pratique. En sortant de l'aéroport, elle reconnue parfaitement le Brésil.

- Bien... Bienvenue au Brésil. J'espère que tu as prit des short.


Mee Na avait envie de pleurer. Elle aimait déjà pas être perdue, Myung Jae ne leur serait pas d'une grande aide et en plus elle était dans un pays immense dont elle ne connaissait rien. Elle mit toute son intelligence à leur disposition. Ils ne pouvaient pas rester ainsi bêtement et devait trouver un endroit où se poser. Elle interpella un homme dans la rue et lui demanda aisément où était l'hôtel le plus proche. Ils prirent le taxi, qui fut gracieusement offert. Mee Na ne possédant pas des réaux mais des wons, raconta que Myung Jae avait un problème mental et qu'à cause de lui ils s'étaient trompés d'avion. L'homme sembla touché par la détresse de Mee Na devant s'occuper toute seule de lui. Heureusement, Myung Jae ne pouvait pas comprendre leur dialogue. Une fois à l'hôtel, elle demanda une chambre, ignorant ce que les gens pouvaient penser d'eux. Elle crut même que la dame de l'accueil leur souhaita une bonne lune de miel mais elle en était pas sûre, son portugais étant pas très évolué.


Elle avait réussit à convaincre les personnes de leur laisser la plus petite chambre gracieusement en attendant qu'elle convertisse leur argent. La chambre était médiocre, petite, avec une mini salle de bain et un unique lit deux places. Mee Na prévoyait déjà de le faire dormir par terre. Elle posa sa valise sur le lit.

- Il faut trouver quelque chose à faire. On ne peut pas rester ici !


Mais elle le connaissait suffisamment pour savoir qu'il savait au moins qu'ils étaient dans le pays le plus festif au monde et qu'elle aurait du mal à lui faire comprendre qu'ils devaient rentrer. Et elle ne voulait pas être seule et avait besoin d'une présence familière. La chaleur se faisant de plus en plus pesant, elle prit de sa valise une autre tenue. Une chance que depuis qu'elle était ulzzang elle avait toujours de tout et n'importe quoi dans sa valise.


- On fait quoi alors ?
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Very Funny Trip   Mar 18 Fév - 13:31

Aujourd’hui j’avais programmé mon réveil tôt pour changer puisqu’en effet, c’est ce matin qu’on doit prendre un avion qui nous amènera aux Etats-Unis. Suivants des cours de langues et notamment de l’anglais à l’université, je n’ai pas eu d’autres choix que d’accepter de participer à ce programme d’échange scolaire. On doit être une dizaine à avoir était sélectionné pour le faire et naturellement je suis dans le lot. Je ne vois pas l’intérêt puisque je suis déjà bilingue et bien justement c’est ça qui a était décisif, le prof a dit qu’il valait mieux envoyé des étudiants bilingue plutôt que des novices puisque le séjour est court et qu’il sera donc plus bénéfique pour celui qui comprend rapidement. Génial… Aller aux Etats-Unis ne me dérange pas, justement j’ai toujours aimé voyager mais y allait pour étudier non merci.

Une fois douché et habillé, je récupère mes affaires et me rend en compagnie de mes charmants camarades à l’aéroport. Un élément qui me fatigue aussi, l’aéroport. Il faut s’y rendre deux heures avant le décollage…Comme si, je n’avais que ça à faire…Je n’ai aucune patience et ça m’énerve d’attendre bêtement comme une statue que l’avion soit prêt à décoller. Ah ! Autre chose, la foule m’énerve aussi…Oui je sais, j’ai l’esprit contradictoire car d’habitude je dis que j’aime bien le monde et bien tout dépend des situations. Il y a defois où je tolère le monde et il y a defois où ça me soule, c’est comme ça. Nous progressons dans l’aéroport et allons même jusqu’aux guichets pour enregistrer nos bagages mais le temps que notre petit groupe progresse je repère Mee Na qui comme d’habitude a la tête en l’air et se retrouve seule paumé. Je vais donc à sa rencontre en souriant.

- Tiens Sakura, tu es encore perdue ?

Oui j’aime bien l’appeler Sakura, vous savez comme la fille ninja dans Naruto. Quoi, ça lui va bien, elles ont la même couleur de cheveux.

- Ya ! Franchement tu ne peux pas me laisser tranquille ... Mais ... Mais pourquoi tu ne leur as pas dit de nous attendre ?!

- Je n’en ai pas besoin. Je sais où je vais moi

Je lui adresse mon petit sourire taquin. Vous l’aurez deviné, j’adore embêter cette jeune fille. Mais je n’y peux rien, elle fait partie du genre de fille que j’aime taquiner, c’est comme ça. Je ne suis pas méchant et je ne lui fait pas de mal. Je la rends juste folle, c’est déjà bien. Sans que je m’y attende et sans me laisser le temps de dire quelque chose, la voilà qui m’attrape par la main et me fait traverser tout l’aéroport. Mais ou est-ce qu’elle m’emmène ? Elle se déplace tellement vite entre les gens que je ne vois même pas où on va. Au final, on enregistre nos valises et on se retrouve assit côte à côte dans l’avion et je suis du côté du hublot, cool j’adore ça. Même si on ne voit pas grand-chose, j’aime voir les nuages. Durant tout le voyage Mee Na a semblé effrayé et n’a pas décroché un mot. Enfin, cela ne m’a pas gêné puisque je me suis rapidement endormi. Je n’allais pas restais réveillé tout le temps du trajet non. A l’arrivée, Mee Na a enfin daigné lâcher ma main qu’elle tenait depuis notre traversé rapide de l’aéroport. Oui, je l’ai remarqué mais je n’ai rien dit, vu sa tête pâle j’ai compris qu’il fallait bien qu’elle s’agrippe à quelque chose.

Une fois sortie de l’appareil on récupère nos bagages et je cherche rapidement nos camarades des yeux sans les voir. Etrange. J’entends qu’on parle une langue qui semble être latine dans les hauts parleurs de l’aéroport mais je ne m’inquiètes pas plus. Après tout, en Californie et tout simplement en aérique, il y a tellement de communauté que c’est normal que dans un aéroport le staff s’expriment en plusieurs langues. Ce n’est qu’une fois arrivée à la sortie du bâtiment qu’on s’arrête et que Mee Na m’annonce d’un ton pas rassuré et étonné…

- Bien... Bienvenue au Brésil. J'espère que tu as prit des short.

- Au Brésil ?!

Je la regarde avec de grands yeux ronds et regarde autour de nous.

- Yaa ! babo ! On se retrouve au Brésil à cause de toi ! Tu ne sais pas lire les panneaux dans un aéroport ? Pourquoi tu m’as agrippé comme ça si tu ne savais pas où tu allais…Aish….

Je soupire et me frotte la tête, bien il faut que je me calme et que j’essaie de réfléchir. Ah ! Mais c’est dur. Qu’est-ce qu’on va faire, je ne parle pas leurs langues moi à ces gens. Bien, je sais on a qu’à retourner prendre un avion pour…Voilà que maintenant Mee Na interpelle un type dans la rue et échange quelques mots avec lui en…portugais je crois… Puis sans plus attendre, elle m’entraîne jusqu’à un taxi. Une nouvelle fois, elle échange des mots avec le chauffeur mais je ne comprends strictement rien à ce qu’ils racontent. En revanche, je me demande pourquoi il me regarde avec un air aussi désolé et dépité à la fois. Il veut mourir ?! Bien, puisque mademoiselle la princesse aux cheveux roses semblent gérer la situation, je ne dis rien et je la laisse faire. On se retrouve dans un hôtel et elle arrive même à nous obtenir, une chambre. C’est déjà ça sauf que…

- Il faut trouver quelque chose à faire. On ne peut pas rester ici !

Je me tourne vers elle avec un air choqué.

- Evidemment ! Tu ne crois pas que je vais rester dans cette misérable chambre ?

C’est vrai, c’est quoi ça ? C’est minuscule, on se marche presque dessus, il y a une mini salle de bain et un seul lit de rien du tout. Rien que ma salle de bain est plus grande que cette chambre.

- On fait quoi alors ?

- Déjà, on va commencer par changer d’hôtel. Allez viens Sakura !

Je troque rapidement mon jean contre un short et je récupère des lunettes de soleil et une casquette. Le tee shirt j’en portais déjà un donc c’est bon, je suis prêt affronter la chaleur de la ville. Je l’entraîne avec moi dehors et on commence par se promener en ville.

- Bien, on va profiter de notre visite pour se trouver un autre hôtel…Pas question de rester dans ce bouiboui…

Au fur et à mesure qu’on progresse dans la ville, je me dis que ce n’est pas trop mal mais ce n’est pas un pays que j’affectionne beaucoup. Pour l’instant ça me plait sans plus.

- Tu tenais tant que ça, à rester seule avec moi que tu nous as exilé ici ?

Je la regarde en souriant.

- Si tu voulais qu’on soit seule, on aurait pu faire le mur aux US tu sais

Je me mets à rire de mes bêtises. Je sais que ce n’est pas ce qu’elle voulait mais il faut bien un peu rire de la situation.

- Ah tiens, cet hôtel à l’air très bien

J’entre dans un hôtel de luxe qui n’a rien à voir avec l’autre et me dirige vers le comptoir d’accueil et m’adresse en anglais au petit stagiaire qui gère l’accueil. Il ne comprend rien.

- Mais ce n’est pas vrai ?! D’où il vient celui-là ? Pourquoi il ne parle pas anglais, c’est quand même la première langue au monde, en plus ils sont à côté des USA…

Je soupire et me frotte le front avant de regarder Mee Na.

- Vas y, essaie de lui expliquer qu’on veut une chambre. Une grande, une suite impériale même peu importe…Demande ce que tu veux même deux chambres si tu veux…

Il fouille dans ses poches et sort sa carte bancaire.

- Ne t’inquiètes pas pour l’argent, j’ai de quoi payer…

Il regarde alors le type en se disant que c’est vraiment un boulet. Ma foi, s’ils sont là en face de lui c’est forcément qu’ils veulent une chambre et puis au lieu de s’excuser en disant qu’il ne comprend pas, il ferait mieux d’appeler un supérieur…Ah je vous jures, je suis encore bien tombé…
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Very Funny Trip   Sam 22 Fév - 10:17

Mee Na avait boudé Myung Jae jusqu'à l'hôtel. Elle était pas contente de s'être fait insulter pour quelque chose dont elle n'était pas entièrement responsable. C'est vrai, elle avait plusieurs raisons qui lui faisait penser qu'elle était autant une victime que lui. D'abord, elle ne l'avait pas forcé à l'attendre. Après tout, c'était pas comme s'ils étaient les meilleurs amis du monde qui passaient tout leur temps ensemble. Et en voyant les autres partir, ils auraient pu leur dire d'attendre puisque à apparemment il ne savait pas si bien où il allait. Ensuite, les organisateurs n'avaient qu'à mieux les surveiller, ils étaient bien payé pour ça. Et encore de la faute aussi de Myung Jae, Mee Na n'était pas aussi forte que ça, il pouvait très bien la retenir dans sa course. Alors elle trouvait facile de remettre toute la faute sur elle. En plus elle savait, elle pensait savoir où elle allait. Et ses foutus panneaux, il pouvait aussi les lire comme un grand. A moins qu'il fallait le faire pour son Altesse Myung Jae.

Mais Princesse Myung Jae n'était toujours pas content même si elle avait essayé de réparer leurs bêtises en trouvant une chambre. Ne pas être seuls dehors face au danger de la rue était déjà un luxe pour eux jeunes étudiants coréens dans une ville latine dont ils ne connaissaient rien. Gratuitement jusqu'à présent qui plus est. Mee Na ne pensait pas pouvoir faire croire à tout le monde qu'il avait une déficience mental. Quoique avec sa tête, ce n'est pas difficile à croire. Et cette chambre misérable était peut-être l'une des meilleures de la ville. Ils n'étaient pas tombés dans le pays le plus riche du continent. Mais elle eut de la chance qu'il veuille au moins utiliser la salle de bain pour une fois pour se changer avant de partir à la recherche d'un second hôtel. Elle espérait qu'ils auraient de la chance. Les hôtels devaient être moins nombreux qu'en Corée du Sud et peut-être pas utilisés le plus souvent pour les mêmes raisons. Oui, parce qu'ici les personnes n'ayant pas de logement allait dans un hôtel tout naturellement. En Corée aussi mais aussi quand deux personnes de sexe opposés y allaient et en ressortait quelques minutes ou heures après ... Pas besoin de faire un dessin. C'est pour cette raison qu'en sortant Mee Na rougissait légèrement, gênée.

Durant leur exploration de la ville, elle observait leur nouvel environnement. Elle regardait les gens puis Myung Jae puis ses mains. On ne pouvait pas les rater, ne pas se douter qu'ils n'étaient pas d'ici.  Elle avait aussi la sensation d'être un enfant comparé aux autres tellement son aspect était peu mature et enfantin. Myung Jae aussi avait l'air d'un adolescent par rapport aux autres hommes. Elle se sentait tellement différente et elle était intimidée, c'était pour cette raison qu'elle ne quittait pas Myung Jae de plus de cinquante centimètres. Elle trébuchait souvent dans ses pas, mais s'en fichait ; au moins elle était sûre d'être près de lui. Tout ça faisait peur à Mee Na alors que son camarade de galère avait l'air plus à l'aise. Au moins elle sentait un plus rassurée. Mais il était trop bien et plaisanta même de tout ça.


- Yaa ! Tu crois que je m'intéresse à toi ?! Je préfère les gens qui ne pensent pas qu'à eux, ce qui connaissent la vrai vie. Très peu pour moi les gosses de riche comme toi. Ceux là je les évite mais tu es un vrai pot de colle.

Mee Na était vexée même si elle savait que c'était encore pour l'embêter. Comme lorsqu'il l'appelait Sakura. Elle ne ripostait jamais parce que c'était ce qu'il cherchait. Si elle ne c'était pas perdue un jour, jamais ils se seraient rencontrés et elle ne lui aurait jamais adressé la parole. Mais qui pouvait résister à la jolie Mee Na ?

Myung Jae repère un hôtel bien mieux entretenu que le précédant et décide de les y faire rentrer. Une chambre doit compter très cher et il est peut-être réservé au personne très riche comme des ambassadeurs, des présidents ou des stars. Tout serait gratuit si Mee Na disait qu'elle était ulzzang ?! Ils ne doivent même pas savoir ce que c'est. Mais Myung Jae semblait pas comprendre qu'ici tout le monde ne parlait pas forcément anglais. Peut-être que le monsieur de l'accueil était pauvre et n'avait pu apprendre l'anglais qui sait. Et elle doutait que la carte bancaire contienne l'argent nécessaire pour une suite de luxe ... Enfin si, de luxe au Brésil donc s'il avait autant d'argent qu'il le prétendait sans aucun problème. Ici les prix n'étaient pas aussi élevés que dans leur pays natal. Alors elle inventa encore une histoire à dormir debout pour qu'il puisse avoir la chambre que voulait Princesse Myung Jae.


- Je suis vraiment désolée monsieur mais mon frère a subi une opération chirurgicale qui lui a fait perdre 30% de son cerveau. Nos parents en avaient tellement marre de lui qu'ils sont partis et m'ont abandonné seule avec lui. Je voulais prendre un billet d'avion pour rentrer chez nous en Corée du Sud mais on a profité de ma détresse pour m'arnaquer et le billet était en fait pour le Brésil. Nous voilà seuls au monde et il veut aller nul part sauf ici ! Il vous reste une chambre ... de luxe ? Nous avons une carte celle de nos parents qu'ils nous au moins laisser. Juste pour quelques nuits.


Le mensonge était inutile mais ça l'amusait de voir les gens de l'accueil de regarder Myung Jae bizarrement et qu'ils aient pitié de la pauvre Mee Na. En plus, ils leur firent une grosse réduction et elle fit signe à Myung Jae de payer. On les accompagna jusqu'à leur chambre et la femme demanda aimablement à Mee Na de la prévenir si elle avait besoin de quoique se soit, même de personnes pour s'occuper de Myung Jae si elle voulait être un peu tranquille. Ils étaient dans la même chambre, avec lits séparés. Mee Na ne voulait pas rester toute seule. Elle voulait pas s'éloigner de son débile de frère.


- Voilà, sa Majesté est heureuse ? Que veut-elle à présent ? Un cambre d'une autre couleur ? Des masseuses ? A manger ? Dormir ? Tu veux quoi maintenant ???
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Very Funny Trip   Mar 25 Fév - 10:55

Bien Mee Na coopère et explique à cet espèce de bourrique qu’on veut une chambre. Je ne sais pas ce que la schtroumpfette lui raconte mais en tout cas ça marche. On nous conduit jusqu’à notre superbe grande chambre luxueuse qui n’a rien à voir avec l’autre bouiboui de toute à l’heure…
La chambre me satisfait et je dépose mes affaires, en revanche quelque chose me chiffonne. J’attend que l’employée de l’hôtel s’en aille pour parler.

- Hum…qu’est-ce qu’ils ont tous à me regarder comme ça ?

Je regarde alors la charmante petite ulzzang.

- Dis moi Saku’, tu ne t’amuserais pas à raconter des trucs sur moi par hasard ?!

Je la regarde alors avec un  air suspicieux. Hum en fait je suis sûr que oui, elle doit en  profiter parce que je n’y comprends rien. Et bien c’est vraiment faible.

- Voilà, sa Majesté est heureuse ? Que veut-elle à présent ? Un cambre d'une autre couleur ? Des masseuses ? A manger ? Dormir ? Tu veux quoi maintenant ???

- Tout à fait ! Je suis ravi

Je lui souris et me rapproche d’elle avec un regard amusé.

- Pas besoin de masseuse, j’ai déjà ma servante personnelle

Je lui frotte le dessus de la tête en souriant avant de m’éloigner dans la chambre pour en faire le tour.

- Hum, je ne sais pas ce que je veux faire…

J’inspecte les environs, tout est beau et propre c’est parfait. Puis je vais un peu sur le balcon pour apprécier la vue.

- Tiens, viens par-là schtroumpfette ! Regarde un peu la belle vue qu’on a !

On a de la chance d’être placé en hauteur du coup on a une belle vue sur la ville. Je me sens vraiment dépaysé ici mais bon, un peu de changement ne fait pas de mal. En revanche, qu’est-ce qu’il cogne le soleil. Je rentrer à l’intérieur et branche la clim’. Si en cette période on se gèle à Ulsan, ici on meurt de chaud. Je vais ensuite me caler sur le lit pour me reposer un peu et réfléchir. Hum, il n’y a pas 36 mille options, soit on reste ici,  soit on essaye de rejoindre les Etats Unis, soit on rentre à Ulsan. Je me redresse et regarde Mee Na.

- Je vais appeler l’aéroport pour voir quand est-ce qu’on peut avoir deux billets pour la Corée…

Heureusement pour moi, la personne qui me répond parle anglais du coup j’arrive à tenir une conversation sans éprouver de difficulté. Je réserve des billets et finis par raccrocher avec un air blasé. Pas d’avion avant une semaine… Bon, ce n’est pas grave, le Brésil n’est pas un pays que je voulais visiter et qui m’attire mais on va faire avec. Après tout, il y a toujours moyen de s’amuser peu importe l’endroit où on se trouve et…le Brésil n’est-il pas l’un des pays les plus festifs au monde ?

- Bien, puisqu’on est bloqué pour une semaine autant sortir et s’amuser

Je me lève du lit en souriant et regarde Mee Na.

- C’est peut être un signe du destin de se retrouver seuls dans un pays inconnu ?!

En tout cas je suis quand même compter d’être tombé avec Mee Na, elle fait partie des filles que j’apprécie. Je remercie d’ailleurs le ciel que ça soit elle, parce que dans notre groupe de joyeux étudiants voyageurs il y avait d’autres filles mais ce sont de vrais boulets. Sur ce, nous voilà partis une nouvelle fois pour explorer la ville mais cette fois ci on ne cherche pas un hôtel mais des activités pour se divertir.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Very Funny Trip   Mar 25 Fév - 14:49

Myung Jae suspectait Mee Na de profiter de la situation pour raconter n'importe quoi sur lui et il avait bien raison. Elle prenait sa revanche pour toute les fois où il l'avait embêter. Elle était puérile mais elle s'amusait bien au final. Et c'était tellement facile puisqu'il ne remarquait rien ! Elle posa sa valise à terre et l'ouvrit, pour vérifier qu'elle aurait les vêtements nécessaire si leur séjour se prolongeait. Elle avait là assez pour au moins un mois ce qui la rassura même si elle espérait ne pas à avoir à rester aussi longtemps. Et si avec Myung Jae ils commençaient déjà à s'embêter, seront-ils encore vivant à la fin d'au moins une semaine ? Seul le survivant de ce voyage pourra en témoigner.

- Alors tu es mon frère, tu as un problème mental et on est orphelins. Tu sais je travaille très dur pour m'occuper de toi. Tu devrais m'en être reconnaissant.


Quand il lui frotta la tête elle dégagea sa main, elle avait toujours l'impression d'être un chien quand on lui faisait ça. Et elle n'était pas sa servante ! C'était facile aussi pour lui d'en profiter, elle était perdue et avait peur. Et même si sa vie en dépendait, Mee Na ne masserait jamais Myung Jae. Elle ne ferait jamais ce qu'une servante ferait aussi. Elle soupira. Aaah, les gosses de riche.

- Yaa ! Tu veux mourir ?! C'est pas à moi de faire tout hein ! C'est toi le plus vieux, c'est à toi de montrer l'exemple, de prendre soin de moi ! Tu es un oppa je te rappelle ...

Le Prince des lieux fit le tour de sa nouvelle demeure et eut l'aimable gentillesse de demander à sa servante de venir voir la vue et non de faire des travaux divers ce qui envoya Mee Na flatté. Elle eut envie de crier quand il l'appela schtroumpfette. Sakura, elle comprenait et supportait mais il y avait des limites ...

- J'ai choisi la meilleure chambre, schtrompf babo est heureux ? Je penche pas trop parce que j'ai l'irrésistible envie de te pousser par dessus le balcon. C'est l'envie de te pousser qui est irrésistible, pas toi. Je préfère te prévenir, les gosses de riche entendent ce qu'ils veulent en général ...


Ce qui était sûr c'était que le voyage ne serait pas de tout repos et qu'il y aurait souvent des étincelles. Mee Na avait malgré tout du répondant et entre eux c'était comme chien et chat. Mais son frère d'adoption avait raison, la vue était magnifique. Le Brésil était différent de la Corée du Sud, c'était sûr, mais le pays était tout de même passionnant et riche en découvertes. Mais le Petit Prince ne veut pas admirer plus longtemps, sa peau étant trop fragile pour le soleil brésilien. Mee Na en fit autant mais elle, ce n'était pas pour les mêmes raisons. En temps qu'ulzzang elle se devait de garder la peau blanche et "dé-bronzer" mettait du temps. Ici, elle avait vite fait de changer de couleur.

Pendant qu'il appelle l'aéroport, Mee Na en profita pour aller dans la salle de bain et de passer un peu d'eau sur son visage. La salle de bain était à elle toute seule plus luxueuse que sa maison d'Imja. Aussi, elle avait habité une ferme, voilà la véritable grande différence entre elle et Myung Jae. Ils n'avaient pas été élevé pareil. Mee Na connaissait l'indépendance et lui les personnes qui se mettaient en quatre pour le servir. Il le disait lui-même si bien. Quand elle revint dans la pièce principale, il lui annonça qu'ils devraient resté ensemble en territoires inconnus pendant encore une semaine. Si elle avait déjà envie de le jeter par dessus le balcon, sera t-il encore vivant à la fin de la semaine ? Bien sûr que si, Mee Na n'est pas méchante, elle ne ferait jamais ça. Mais une semaine au Brésil ...

- Quoi ?! Une ...


Au même moment la sonnerie de son téléphone retentit.

- Allô ? Aah maman .. Oui, je suis arrivée et tout va bien. Non, le voyage c'est bien passé. Quoi ?! C'est gênant ... Bien sûr que non je déciderais pas de rester là-bas pour un américain, ça risque pas ... Si mes camarades sont gentils. Mais il faut que je te laisses là ... Mais si tout vas bien. Moi aussi je t'aime ... Aissh si tout vas bien !


Elle raccrocha et regarda Myung Jae.

- Donc je disais : Quoi ?! On est coincé ici ! Finalement il te manque bien 30% de ton cerveau ! Tu as penser à négocier ?! Aissh ... Et tu fais quoi, pour t'amuser ?


Mee Na avait un peu peur de découvrir comme un gosse de riche s'amusait. Mais pour elle se n'était surement pas le destin tout ça. A moins que le destin voulait justement qu'ils apprennent à se connaitre. Ou alors c'était le hasard. Non. Juste la maladresse de Mee Na.

- Et il veut quoi le destin ? On est dans la vie réelle tu sais. On va pas tomber amoureux comme dans un drama. En tout cas pas moi, toi fait ce que tu veux.


Et les revoilà partis en exploration de leur nouvelle ville. Il y avait tellement de chose à faire pour eux, étrangers en pleine découverte. On marchant un peu, Mee Na apperçut un restaurant en bordure de plage. Comme il faisait chaud, elle décida qu'ils s'installeraient en terrasse pour se rafraîchir. Puisqu'il était coincé tout les deux et que le serveur semblait occupé, elle lui parla un peu. Enfin, c'était pas encore la conversation entre deux bon amis.

- Pourquoi tu es comme ça ? Je veux dire arrogant, sûr de toi. On dirait que tu te crois supérieur ... Tu profites de tes charm... heu ... De tes ... Rooh autant le dire, tu profites des charmes pour avoir ce que tu veux et toute les filles. Tu sais je te vois à l'université ...
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Very Funny Trip   Ven 28 Fév - 13:57

Hum, je sens que ce séjour va être très intéressant et amusant. Bien que ma relation avec Mee Na soit identique à celle de Tom et Jerry, je dois dire que je suis content d’être ici avec elle. Notre petite guerre amicale va rendre notre séjour pimenté et la jeune schtroumpfette a déjà bien commencé en me faisant passer pour un attardé mental auprès des locaux. Mais ce n’est pas grave, je ne dis rien et me contente de sourire. C’est de bonne guerre et puis avec tout ce que je lui réserve c’est un juste retour des choses. D’ailleurs, elle a eu de la chance, lorsqu’elle était en pleine conversation avec sa mère, je ne vous raconte pas l’envie que j’ai eu de crier des bêtises derrière pour qu’elle se fasse remarquer. Mais je me suis abstenu à juste titre. Je ne voudrais pas que sa mère s’inquiète pour rien, je connais les mamans et un rien les inquiètes.


- Donc je disais : Quoi ?! On est coincé ici ! Finalement il te manque bien 30% de ton cerveau ! Tu as penser à négocier ?! Aissh ... Et tu fais quoi, pour t'amuser ?


- Evidemment que j’ai essayé de négocier. Mais quand on te dis qu’il n’y a pas d’avion avant la semaine prochaine, je fais quoi ? J’en loue un peut être ?

C’est une possibilité mais non. Pas besoin d’aller louer un avion qui me coûterait cher. Et puis après tout j’ai quand même payé pour venir jusqu’ici alors je reste. Je ne suis pas pingre c’est juste que même si je suis riche j’ai la valeur de l’argent et ce n’est pas bien de jeter l’argent par les fenêtres.
Lorsque j’évoque un coup du destin, là voila qui s’excite de nouveau. Elle est mignonne quand elle agit de la sorte.

- Et il veut quoi le destin ? On est dans la vie réelle tu sais. On va pas tomber amoureux comme dans un drama. En tout cas pas moi, toi fait ce que tu veux.

Je la regarde avec un air amusé puis je m’approche pour lui pincer doucement les joues.


- Et tu crois que de toute manière je tomberais amoureux d’une schtroumpfette dans ton genre ?


Je la lâche en souriant. C’est vrai elle a beau être mignonne et gentille ce n’est pas pour autant que je tomberais amoureux d’elle. Et puis, pour l’instant les filles, je m’en fiche un peu. Enfin je ne me prends pas la tête quoi…mes parents le font pour moi…

On finit par repartir en exploration de la ville, mais cette fois c ‘est différents je peux apprécier le paysage alors que toute à l’heure j’étais obnubiler par les hôtels. Mee Na s’arrête quelques instants avant de m’emmener sur la terrasse d’un restaurant. On s’y installe et je choisis une place à l’ombre. Le soleil est vraiment infernal ici. En attendant les boissons, la jeune fille se décide à faire la conversation.

- Pourquoi tu es comme ça ? Je veux dire arrogant, sûr de toi. On dirait que tu te crois supérieur ... Tu profites de tes charm... heu ... De tes ... Rooh autant le dire, tu profites des charmes pour avoir ce que tu veux et toute les filles. Tu sais je te vois à l'université ...

Je la regarde en réfléchissant quelques instants. C’est donc ça l’image que je renvoi ? Une personne snob, arrogante, fière…Bien je crois qu’elle m’a habillé pour l’hiver la petite ulzzang là. Je m’adosse bien contre ma chaise et accuse un petit sourire.


- C’est vraiment ça l’idée que tu te fais de moi ?

Sans vraiment attendre sa réponse je repars dans mes réflexions en me disant qu’après tout elle n’a peut être pas tort. Il est vrai que je ne me prive jamais de rien en usant de l’argent à tout va et que je peux me montrer insupportable en embêtant les autres. Mais…

- Je ne pense pas être comme ça pourtant. Il est vrai qu’il m’arrive d’être froid et donc qu’on me trouve arrogant mais ce ne sont pas mes attentions premières…

Un serveur arrive enfin pour nous prendre la commande, me coupant dans mon élan par la même occasion. Je ne dis rien et commande juste un soda bien frais avant de reprendre une fois qu’il s’en est allé.


- En ce qui concerne les filles, je n’use pas de mes charmes car jusqu’à présent je n’ai jamais séduis personne. Si je suis entouré de filles c’est qu’elles viennent toutes seules…


Je récupère ma boisson que le serveur rapporte et le remercie. Je sirote une goutte avant de reprendre.

- En revanche, il est vrai que j’aime aller vers les filles pour les embêter, comme toi d’ailleurs

Je me mets à rire tout en tournant la paille dans mon verre. C’est vrai que Mee Na fait partie de mes victimes préférées. Et oui j’en ai plusieurs, mais cette jolie fille aux cheveux roses est en tête de liste. Vous savez ce qu’on dit, qui aime bien, châtie bien…

- Mais tu sais, il ne faut pas t’inquiéter pour ce voyage. Même si on est à l’autre bout du monde, je vais surveiller qu’il ne t’arrive rien

Je lui fais un sourire rassurant pour appuyer mes propos mais je le pense vraiment. Après tout comme elle me l’a dit plus tôt, c’est moi le oppa et je ne compte pas la laisser seule ni la laisser se faire avoir par les brésiliens ou autres étrangers. En plus quand on la regarde, elle a l’air d’être une fille si douce et fragile, la cible idéale pour ces prédateurs…Ah ça y est je me mets déjà en mode protecteur…

- Je ne suis pas qu’un crétin ignorant. Je peux être sérieux quand la situation le demande

Je la regarde alors et tend mon verre.

- Buvons à notre voyage improvisé, après tout ça va être marrant, hein sœurette ?!

Quoi, elle n’a pas dit que j’étais son attardé de frère ?! Je lui fais un clin d’œil avant de trinquer de boire.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Very Funny Trip   Sam 1 Mar - 11:10

Dans un sens, Mee Na était rassurée de na pas à avoir à reprendre encore l'avion. Être malade deux fois dans la même journée, très peu pour elle. Et si elle n'avait pas fait de dégâts pendant leur premier trajet, c'était moins sûr la seconde fois. Ça n'aurait pas été une image mignonne qu'elle aurait renvoyé d'elle. Mais intérieurement, c'était l’affolement total d'être en territoires inconnus avec une personne qu'elle ne connaissait pas mieux. Il fallait l'avouer, ils venaient de tenir leur record de conversation. A l'université Mee Na était trop plongée dans ses études pour faire attention aux garçons et quand Myung Jae venait l'embêter, elle l'envoyait bouler ou râlait en feignant l'ignorer ... Ce qui s'avérait difficile.

Mee Na fit mine de le mordre quand il lui pinça les joues. En temps normal ça ne la dérangeait pas, mais étrangement elle aimait quand c'était lui. Peut-être parce qu'elle avait l'impression qu'il la prenait pour un bébé et que même si elle en était un au fond, elle voulait pas lui montrer cette facette d'elle. Même en se montrant le plus têtue possible et désagréable il ne renonçait pas alors elle ne voulait pas imaginer si elle se montrait douce et innocente. Oh non, elle espérait qu'il ne tomberait pas amoureux d'elle. Même si elle avait de l'affection pour lui, même si elle ne l'avouera pas, elle n'aimait pas les personnes de son genre. Après tout, ce voyage leur permettra surement de mieux se connaitre.


Myung Jae se défendait sur les interrogations de Mee Na qui semblait être fausses, pendant son mini interrogatoire au restaurant. Elle ne faisait qu’interpréter ce qu'elle voyait. C'est sûr, elle n'y était pas allée de main morte. D'après lui, tous ça n'était qu'une impression. Seulement, pour Mee Na, il était riche et elle avait une image très catégorique des personnes aisées. Snob, imbue d'elle-même, au dessus de tout, bref, pas une image des plus reluisantes. Le temps que le serveur prenne leur commande, elle eut le temps de réfléchir à ce qu'il avait dit. S'il n'était pas ce qu'elle voyait de lui, et elle alors ? Rien que le titre d'ulzzang donnait la sensation de personne qui font attention à elles, préfère la ville et la propreté, finalement, des personnes riches aussi vivant pour leur physique. Et Mee Na était tout le contraire. Elle venait de la campagne et la saleté ne la dérangeait pas du tout, elle faisait attention à elle juste pour ce travaille de mannequin qui lui servirait juste à financer ses études, parce qu'elle avait pour projet de tout abandonner après.


Le serveur revint avec leurs boissons et Mee Na prit le coca qu'elle avait commandé, et projetait déjà de se le faire offrir par Myung Jae. Myung Jae pas séducteur ? Elle avait du mal à y croire. Mais à l'école, elle le voyait seulement de loin, elle l'évitait pour ne pas lui donner envie de l'embêter, comme il le disait si bien. Elle l'avait remarqué qu'il aimait l'embêter ! Et pendant le séjour elle se vengerait de toute ces fois où elle l'a laissé faire pour en finir au plus vite. Elle leva les yeux au ciel en le voyant amusé et bu une gorgé de son soda. C'était bien, il venait de se décrire plus ou moins en quelques minutes sans que ça produise le moindre effet sur Mee Na qui ne changea pas d'avis sur lui. Elle était assez dure avec une personne pour une fois. Il ne cachait pas son affection pour elle, et finalement c'était elle qui était froide et peu réceptive.


- Alors c'est ça l'image que tu te fais de moi ? Une petite chose fragile qui a besoin de protection ? Je peux très bien me défendre toute seule. Que crois-tu que je fais quand tu n'es pas là ?

Et bien la dernière fois elle s'était perdue dans un quartier pas du tout fréquentable pour les jeunes filles et s'il n'avait pas été là ... Plus de Mee Na peut-être ! Elle repensa à ce moment désagréable et secoua la tête. Elle venait de s'avouer que finalement qu'il décide de prendre un rôle de protecteur était pas si mal. Et puis vu comment ça se voyait qu'elle avait peur à chaque déplacement dans la ville, dire qu'elle pouvait s'en sortir sans lui était pas franchement crédible. Mais elle était contente qu'il avait lui même qu'il lui arrivait (souvent voir toujours) d'être un crétin débile. Elle aimerait bien le voir un jour sérieux, juste pour voir quel effet ça donne.


- Mais oui, bien sûr oppa !


Elle trinqua avec lui en l'honneur de leur voyage et bu à son tour.

- On est dans la ville la plus festive du monde, toi qui a l'habitude de t'amuser, que pouvons-nous faire à présent ?
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Very Funny Trip   Mar 4 Mar - 7:11

- Alors c'est ça l'image que tu te fais de moi ? Une petite chose fragile qui a besoin de protection ? Je peux très bien me défendre toute seule. Que crois-tu que je fais quand tu n'es pas là ?

Je lui souris sans rien ajouter pour confirmer ce qu’elle dit. Mee Na s’est très bien décrite, lorsque je la regarde avec ses traits fins, ce joli visage de princesse et ce petit corps mince, je la vois comme une douce et délicate jeune fille qu’il faut protéger. Lorsqu’elle me dit qu’elle peut se défendre seule et qu’elle le fait très bien en mon absence, je ne dis rien pour pas la contrarier car c’est normal de dire qu’on est fort et qu’ona besoin de personne mais en réalité je n’en pense pas moins. Bien sûr, qu’elle sait se défendre je n’en doute pas et heureusement. Mais il faut bien avouer que ce n’est pas avec ces 40kg, si elle les fait…qu’elle va pouvoir se défendre contre une bande de pervers. D’ailleurs, cette fois là où elle s’est retrouvée dans un quartier chaud, ma présence lui a sauvé la mise. Enfin, ce n’est pas tant qu’elle ne sait pas se défendre, il faut dire aussi qu’elle doit manquer un peu de maturité ou être trop naïve, c’est vrai, se retrouver seule e pleine nuit dans un tel quartier…qu’avait elle en tête ce soir là ? Enfin, peu importe le mal a été évité ce soir là et comme je lui disais je suis là pour veiller sur elle. En revanche, lorsque je lui dis qu’il m’arrive d’être sérieux voilà qu’elle se fiche de moi.

- Mais oui, bien sûr oppa !

Je tique légèrement en l’entendant. Non mais regardez moi cette petite ingrate, je lui dis ouvertement que je veille sur elle et que je suis quelqu’un de bien et mademoiselle se montre ironique. Ah je vous jure cette fille… Je laisse tomber et je trinque à notre voyage.

- On est dans la ville la plus festive du monde, toi qui a l'habitude de t'amuser, que pouvons-nous faire à présent ?

- Hum, laisses moi réfléchir…

Je sors mon portable pour me connecter sur le net et faire des recherches sur les activités au brésil. Oui, j’ai beau aimer m’amuser, je ne connais pas toutes les activités des pays par cœur.

- Alors on peut commencer par aller visiter le sommet du Pain de Sucre en téléphérique, l’activité dure 3h

Je relève la tête pour regarder la jeune ulzzang.

- Ca te tente ? Ou tu as le vertige Saku’ ?

Je range mon portable dans ma poche puis attrape mon soda.

- Sinon on peut tout simplement aller à la plage où tu pourras te dorer au soleil et révolutionner les ulzzang…

Je finis mon soda et le repose sur la table.

- Finalement, je suis plus tenter par la plage, après tout il fait chaud et on pourra se rafraichir

Et surtout je vais pouvoir l'embêter et la jeter à l'eau hehe
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Very Funny Trip   

Revenir en haut Aller en bas
 

Very Funny Trip

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: Hors-Jeu :: topics archivés-