AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pompidou, bleu et gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité




MessageSujet: Pompidou, bleu et gala   Sam 25 Jan - 13:47



« Pompidou, bleu et gala »
feat. Shawn Davis


Depuis leur arrivée à Paris, la veille, Jia Xu ne cessait d'être émerveillée par la beauté occidentale de la ville. A vrai dire la jeune femme, bien que coquette, était loin d'être fascinée par leur suite au Ritz, soit le plus grand hôtel de toute la France, ou encore par les boutiques luxueuses par lesquelles ils étaient passées pour quelques affaires. Oh non! Toute son attention était répertoriée pour Paris et ses architectures, Paris et ses musées et puis pour Paris et sa gastronomie.
Dès leur atterrissage, la crainte de la demoiselle s'était bien vite enfuit. Le pied à peine posé sur le macadam qui sentait l'âme française, qu'elle avait déjà demandé à Shawn de l'emmener voir le centre Pompidou. Ce qui faisait de Jia Xu une femme exceptionnelle, c'est qu'elle dit et fait toujours les choses auxquelles on s'attend le moins. Alors que n'importe qui d'autre aurait de suite parler de la Tour Eiffel, et quitte à ce qu'il s'agisse de musée aurait dit « Louvre », elle s'adonnait au centre Pompidou. Bien qu'elle ne soit férue d'art contemporain, elle avait toujours trouvé le nom de ce musée amusant et savait qu'il gardait un tableau fascinant devant lequel elle était restée une bonne dizaine de minutes, totalement bouchée bée: le monochrome bleu Klein. Après son silence religieux, elle avait quittée le musée aux côtés de Shawn en étant encore toute remuée de sa contemplation.

Mais ce samedi soir n'était pas destinée au tourisme et encore moins à la rigolade. A vrai dire, ce samedi soir était la raison même pour laquelle Jia Xu était actuellement à Paris. Il était temps pour elle de jouer les mannequins... Métier qui ne l'attirait pas spécialement.
Mademoiselle Qi prenait à peine conscience qu'elle allait être considérée comme la compagne officielle d'un grand couturier. Shawn l'avait prévenue il y a une heure de cela. En tant normal, elle aurait très mal réagis, elle n'avait pas signer pour faire croire qu'elle était sa fiancée. Mais au fond d'elle, ça ne la dérangeait pas plus que ça.

Shawn lui avait laissée la salle-de-bain libre pour qu'elle puisse se préparer en toute sérénité. A ce qu'il parait, les femmes doivent tout le temps être plus voyantes que les hommes lors de ces réceptions mondaines. Donc, elle se devait d'être impeccablement irréprochable.

Dans cette salle-de-bain, aussi grande que son appartement coréen, Jia Xu avait l'impression d'être une véritable princesse. A vrai dire, ce soir elle en serait une. Elle avait enfilé sa jolie robe et ses hauts talons -en s'étant entraînée, durant quelques minutes, à marcher avec-. Elle s'était rapidement habituée au changement de taille qu'offrait ses chaussures.
Elle avait tirée un trait noir assez élégant et aérien le long de ses yeux puis les avait sous-titrés d'un même trait beaucoup plus fin et moins visible.
Son regard couleur encore de Chine mis en valeur, il était tant de sublimer son visage par un rouge-à-lèvre. Elle avait longuement hésité entre un rouge vulgaire, bien flash qui lui rendait immédiatement des lèvres désirables, et un rose à peine orangé bien plus discret, qui lui donnait toujours un air somptueux et harmonieux. Elle opta pour le second choix en se justifiant du le fait qu'elle ne voulait pas passer pour une femme à hommes.
Pour embellir sa peau, elle se massa soigneusement le visage à l'aide d'une crème. Bien que ses joues, front et menton soit déjà presque sans imperfection et rougeur, elle tenait à ce que son teint soit plus blanc que jamais. Elle espérait, même si elle se le cachait, de voir Shawn totalement ébloui devant elle.
Un coup de parfum, un machin bon marché qu'elle avait acheté dans le rayon d'une supérette, un coup de déodorant d'une marque discount puis elle était fin prête. Alors, elle s'observa minutieusement et quelque chose lui sauta aux yeux. Son cou était vide, il manquait quelque chose à sa tenue. Perturbée, elle tenta de le combler grâce à ses cheveux qu'elle rabattit sur ses épaules. Mais rien à faire. Rapidement, elle fouilla dans sa trousse de toilette mais aucun bijou convenable lui tomba sous la main, et le rare collier descend qu'elle trouva était en fait une pâle imitation en toc.
Dans un long soupir, elle quitta la salle-de-bain.

« Me trouves-tu jolie comme ça? »

Jia Xu avait fait un léger tour sur elle même, laissant le temps à Shawn de voir son ventre, ses jambes, ses seins, ses hanches, ses boucles corbeaux qui cachaient son dos et son cou vide . De nouveau face à lui, elle le fixa avec insistance, attendant patiemment sa réponse.

« Yi Hai, ne te plais-je pas? »

Elle s'avança un peu, cherchant à lire ses pensées sur son visage. Il ne disait rien. Peut-être qu'elle l'avait dérangé en s'imposant ainsi dans la chambre... Ou peut-être qu'elle était simplement fade.

créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
 

Pompidou, bleu et gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: Hors-Jeu :: topics archivés-