AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Why Are You Being Like This?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Seo Hae Mi



■ messages : 84
■ à ulsan depuis : 16/04/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Policière

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Why Are You Being Like This?   Dim 27 Avr - 16:23



Why Are You Being Like This?
ft. Anh Se Hun, Seo Hae Mi.
C’est de bon matin que Seo Hae Mi, avait décidé d’aller entretenir sa condition à la salle de sport où une pour une fois, elle pourrait s’entraîner pendant le temps qu’elle voudrait, profitant qu’elle avait une journée de congés.
La jeune femme était sportive et étant donné sa profession, elle aimait et avait besoin de faire du sport car premièrement, grâce à cela elle se sentait bien et deuxièmement, cette endurance acquise à l’entraînement l’aidait à mieux supporter les dures journées que lui imposait son travail.

Aujourd’hui, ce petit bout de femme qui avait de l’énergie à revendre, avait besoin de se défouler sur l’un des punching-balls de la salle de sport car la semaine avait été plutôt difficile; et cette dernière avait accumulé beaucoup de pression qu’elle avait besoin d’évacuer avant qu’elle n’explose et que les choses puissent mal tourner.
Une fois arrivée au gymnase, la jeune femme partit tout de suite se changer et entreprit de mettre ses affaires de ville dans l’un des casiers, qu’elle ferma à clé. Prête à s’entraîner ou plutôt à taper des poings, la jeune officière de police, traversa la salle afin de trouver un sac de sable libre et une fois trouvé, elle se mit immédiatement à le frapper, la rage qu’elle avait accumulé, commençait déjà à s’atténuer même si elle venait juste de débuter.
Tandis qu’Hae Mi continuait de s’acharner sur le punching-ball sans voir ce qui se passait autour d’elle, ce dernier s’immobilisa soudainement à la plus grande surprise de la demoiselle qui ne comprenait pas pour quelle raison le sac ne bougeait plus au rythme de ses coups. Puis quand elle releva la tête un peu plus haut, elle rencontra une paire d’yeux bruns et brillants d’espièglerie qui appartenait à un jeune homme qu’elle connaissait bien maintenant, c’était Se Hun. Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune fille qui était malgré elle, contente de le voir ici même si la plupart du temps, ils se quittaient toujours en se chamaillant et se braillant l’un sur l’autre.
Elle avait rencontré Se Hun, il y a de cela quelques mois, c’était d’ailleurs en cet endroit-même, cet espace précis du gymnase qu’ils avaient fait connaissance. Hae Mi était en train de s’entraîner comme elle avait commencé aujourd’hui et lui était arrivé de la manière que maintenant, sauf qu’il n’avait pas immobilisé le sac comme en cet instant-même. A la place, il s’était raclé la gorge et lui avait demandé si elle ne serait pas contre de partager le punching-ball avec lui, étant donné qu’il n’y en avait plus un de disponible. Hae Mi avait alors accepté et tous deux s’étaient mis à frapper le sac de sable tandis qu’une petite rivalité avait commencé à naitre entre eux, résultat de leur esprit compétiteur, en particulier à cause d'Hae Mi qui avait eu l'idée d'un défi.
Les mois avaient défilé et ce durant, les deux jeunes gens avaient continué de se côtoyer et de s’entraîner ensemble à la boxe. Il était même plutôt question de s’affronter et de voir qui l’emporterait. Bien souvent, c’était Se Hun qui obtenait l’avantage mais tout de même de peu car Hae Mi n’était pas le genre à se laisser faire en plus d’être dotée d’une sacrée hargne même s’il n’y avait pas vraiment d’enjeu; et bien entendu les victoires continuelles de Se Hun agaçaient plus que tout la jeune officière qui de ce fait, râlait. De plus, le jeune homme ne se gênait pas pour la taquiner amicalement, amusé de la voir s’emporter aussi facilement et donc il en rajoutait toujours plus.
C’était donc ainsi que ça s’était toujours passé avec Se Hun depuis leur rencontre, ils se combattaient afin de voir qui était le plus fort, Hae Mi perdait toujours et Se Hun la raillait amicalement ce qui faisait râler de plus belle la jeune femme tandis que ce dernier en rajoutait jusqu’à temps qu’Hae Mi ne le froisse et que lui rétorquait à son tour; et cela jusqu’à n’en plus finir et que chacun ne reparte chez lui, le nez en l’air, boudeur.
Cependant, même si souvent ils se quittaient en se chamaillant et en boudant, cela n’avait aucune conséquence sur leur relation car dès lors qu’il se voyait à nouveau, c’était toujours un sourire qui se dessinait sur leurs lèvres et jamais un reproche n’avait été fait par rapport à leurs précédentes chamailleries comme si c’était déjà oublié ou alors qu’elles n’avaient jamais eu lieu car au fond, ils s’entendaient bien et appréciaient la compagnie de l’autre.
Hae Mi arrêta alors de frapper le sac et décidé qu’il était temps de prendre une pause brève, elle alla donc chercher sa bouteille d’eau qu’elle avait posé sur le côté, but une petite gorgée d’eau, reposa la bouteille puis décida de s’adresser à Se Hun qui n’avait encore rien dit jusque-là.

-A ce stade, je vais finir par croire que tu passes ton temps ici et ne fais rien d’autre de ta vie.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ahn Se Hun



■ messages : 542
■ à ulsan depuis : 30/01/2013
■ localisation : Juste derrière toi... BOUH !
■ occupation : Etudiant en droit/Barman au cima
■ humeur : Caline

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Lun 28 Avr - 16:17



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
De l’air, j’ai besoin de respirer et de sortir de cette amphithéâtre sinon je crois que je vais devenir fou. Je regard d’un air lasse la grande salle pleine à craque ce qui n’est gère étonnant en vue d’un bon nombres d’examens qui vont bientôt tombé. Beaucoup d’étudiants s’y prennent au dernier moment, ayant favoriser de faire la fête ces dernier mois. Oh, c’est aussi mon cas, mais c’est vrai que quand l’on a certaine capacité à apprendre et retenir les cours rien qu’en lisant un livre ou en écoutant le prof, cela donne des avantages. Alors disons que je suis ici plus pour faire acte de présence qu’autre chose, sinon je sais pertinemment que mon paternel serait mit au courant de mes absences, chose que je n’ai pas besoin en ce moment. Car oui, autant l’avouer, je ne suis pas dans ma meilleure période, en soit, être ici me dérange pas, mais j’ai un surplus de chose que me tracasse et m’énerve. Je n’ai alors plus qu’une envie, m’enfuir, me défouler pour faire sortir ce trop de stress. Non ce n’est pas à cause des cours mais de mon père. Déjà qu’hier j’ai finit tard et que je n’ai pas eut une minute à moi car je devais aller travailler, le voilà qui se ramène pour me faire la moral. 1 heure que j’ai passé au téléphone à l’entendre se plaindre de moi, de mon absence, mais aussi et avant toute chose de mon céliba’. Et oui, que voulez vous, je suis vieux et à 25 ans je suis censé avoir une petite femme et avoir en cours un enfant, si ce n’est déjà pas le cas. J’ai évité une première fois le mariage arrangé, mais je sens déjà qu’il va remettre ça sur le tapis, car de nature à tourné autour du pot, il m’a fait comprendre qu’il était tant que je prenne ma vie ne main. Je la prend en main, oui ! Mais à ma façon. Il m’agace, m’énervé, et il n’y a que lui pour me mettre de mauvais poil pour la journée. Je lève les yeux vers la grosse horloge au dessus du tableau et j’arrive à décrypter l’heure bien que la distance est importante. Que 10 minutes de passé depuis que j’ai regarder l’heure, pourquoi le temps passe-t-il si lentement ? La seule chose réjouissante est que la pause est dans 5 minutes, plus que ça a attendre. En temps normal, le cours de droit dure jusqu’à 13 heure, mais cela ne sera pas le cas pour moi…

La sonnerie finit enfin par retentir et alors que les autres étudiants se pressent pour allez se détendre à leur manière avant de reprendre, je m’éclipse et arrive enfin à quitter l’enceinte de l’université et son parc. Une fois que le parking, je m’approche de ma moto, l’enfourche et file à tout allure pour fuir ce lieu dans lequel j’étouffe. J’ai besoin d’aller voir ailleurs, de me détendre, et je trouve très vite mon bonheur en la salle de sport. Après m’être faufilé entre les voitures, j’arrive très vite au lieu souhaité, et après m’être garé sur les places dédiées, je me réfugies à l’intérieur du bâtiment, et après avoir déposé mes affaires ainsi que mon portable que j’ai prit soin d’éteindre, je vais me changer dans les vestiaires d’hommes. Un fois dehors, je me dirigea pas vers la salle de boxe, mais décida de courir un petit peu dehors. Je n’avais pas envie de m’enfermé de suite et je souhaitais d’abord respirer l’air pure, et cette course était la motif idéal, faisant office d’échauffement. Après à peine 15 minutes, je revint vers la salle de sport et après avoir mit des bandage autour de mes mains et poignets, je me dirigea d’un pas mécanique vers celle de boxe où je m’approcha automatiquement vers un sac libre plus loin. Mais alors que je venais à peine de commencer à me défouler sur le sac, mon regard fit un scanneur de la salle et il se posa sur la silhouette d’une jeune femme qui m’était familière. J’arrêta mon geste et continua de regarder la personne qui venait de commencer à se défouler sur son sac. Est-ce que j’allais l’embêter ? Je ne savais pas, car mon humeur était assez sèche et exécrable, je le reconnais, et je ne souhaitais pas être désagréable avec elle. Car bien que notre relation avait un penchant de rivalité et de compétitivité permanente, je l’appréciais à sa juste valoir. Je resta un moment immobile et après un moment d’hésitation, finit par décidé à aller la voir, espérant que la voir me calmerai et me ferai oublier mes soucis quelques minutes. J’arriva assez discrètement derrière son sac, et alors que celui ci effectua un mouvement vers moi suite au coup de la jeune femme, j’en profita pour l’attraper entre mes mains. Je glissa alors ma tête sur le côté, pour qu’elle puisse être visible à mon amie. Cette dernière finit par se rendre compte que le sac ne revenait pas vers elle, et elle finit par s’interroger en levant les yeux vers moi. Je souris finement, quelque peu charmeur et taquin en même temps. Elle me fixa et sans dire un mot se tourna pour ramasser une bouteille d’eau qu’elle entreprit de vider. Je la contempla, resta silencieux et me contentant de la regarder faire.

-A ce stade, je vais finir par croire que tu passes ton temps ici et ne fais rien d’autre de ta vie.

Je souris encore plus et finit par lâcher le sac qui se balança et dans lequel je me mit à frapper de petit coup.

« Moi je dirai plutôt que c’est toi qui m’a manqué, alors je passe le temps en t’attendant, dans l’espoir de te voir me battre peut être ? »

Je la nargue ? Oui,  c’est vrai que c’est habituel entre nous, mais je sens que c’est assez direct de ma part, plus que d’habitude peut être ? Mais je ne me rend pas compte et enchérit ma phrase.

« Alors, tu t’es amélioré depuis la dernière fois ? Ou tu as besoin de cours particulier ?! »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


Dernière édition par Ahn Se Hun le Sam 10 Mai - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hae Mi



■ messages : 84
■ à ulsan depuis : 16/04/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Policière

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Dim 4 Mai - 12:58



Why Are You Being Like This?
ft. Anh Se Hun, Seo Hae Mi.
-A ce stade, je vais finir par croire que tu passes ton temps ici et ne fais rien d’autre de ta vie...


Son sourire s’étira davantage tandis qu’il se décida enfin à lâcher le sac qui recommençait à bouger d’avant en arrière. Alors qu’il s’entreprenait à donner des petits coups de poing dedans, Hae Mi se mis à l’observer discrètement et en fonction de ses gestes et de ses expressions tandis qu’il frappait le sac de sable, elle en déduisit qu’il était tendu, peut-être même avait-il passé une mauvaise journée. Se Hun n’était pas d’aussi bonne humeur que son sourire voulait le prétendre. Toutefois, même si la demoiselle demeurait curieuse de connaître la source de toute cette tension qu’il était en train de relâcher en frappant avec force et énergie le punchingball, elle n’essaya pas pour autant de l’interroger à ce sujet. Bien qu’elle et Se Hun s’apprécient, ils n’étaient pas non plus intimes. Les seuls moments durant lesquels ils se côtoyaient, se résumaient à la salle de sport et rien d’autre, jamais ils ne s’étaient vus en dehors du gymnase. Hae Mi ne pouvait donc pas se permettre de le questionner sur un sujet personnel, il l’aurait rembarré bien violemment et cela aurait instauré une gêne qui cette fois-ci n’aurait pas pu être surmontée ou oubliée comme leurs petites disputes qui elles par contre, ne représentaient aucun enjeu personnelle. Justement c’était peut-être ce manque d’implication dans la vie privée de l’un l’autre, qui préservait leur relation et privilégiait justement le bon maintien de leur amitié, si on pouvait qualifier cela de la sorte même si leur relation restait en réalité, indéfinissable.

Alors que la jeune femme était encore occupée à observer celui qu’elle considérait comme son rival, ce dernier, tout en continuant de marteler de ses poings, le sac de sable, s’adressa à elle, Hae Mi n’avait pas remarquer qu’il n’avait pas encore répondu à sa remarque et n’avait même pas attendu sa réplique, elle s’était laissée distraire par l’air tendu du jeune homme, elle s’était sentie préoccupée à son sujet et avait par conséquent oublier qu’elle devait espérer un retour de la part de Se Hun, après avoir tenu ces propos. Et bien entendu, c’est ce qu’il fit mais sans preuve d’agressivité malgré son humeur. Après tout, il n’était pas non plus de ce genre, à moins de le chercher un peu de trop comme Hae Mi aimait le faire dès lors qu’elle avait perdu et que ce dernier se moquait d’elle.

« Moi je dirai plutôt que c’est toi qui m’a manqué, alors je passe le temps en t’attendant, dans l’espoir de te voir me battre peut être ? »

Cette remarque aurait pu faire plaisir à la jeune policière, elle avait très bien commencé mais la conclusion était beaucoup moins agréable. N’avait-il pas retenu que lui faire rappeler ses éternelles défaites face à lui était le sujet qui fâchait et qui débutait toujours leurs innombrables disputes ?
A moins que ce fût cela qu’il cherchait ? Se disputer dès le début ? Hae Mi secoua la tête, elle s’était faite des idées, c’était le côté taquin de Se Hun, elle s’était laissée influencée par ses observations précédentes et s’était donc imaginée n’importe quoi. Pourtant, la demoiselle n’arrivait pas à s’en convaincre à cent pour cent, elle avait l’impression que Se Hun cherchait la dispute à cause de sa mauvaise humeur qu’il avait pourtant essayé de cacher. Toutefois, elle choisit d’essayer de faire semblant de rien et en conclut même qu’elle ferait tout pour atténuer la situation et faire gaffe de ne pas s’énerver aussi facilement qu’à l’accoutumée, enfin jusqu’à temps qu’elle le puisse car si Se Hun finirait par dépasser les bornes, elle ne pourrait pas se contenir davantage et ne le laisserait pas faire.

Alors qu’Hae Mi s’apprêtait à lui répondre, le jeune homme enchérit tout aussi vite, décidé à l’embêter. A croire qu’aujourd’hui, il serait encore plus lourd qu’il ne l’était pourtant à l’accoutumée mais pourtant Hae Mi voulait faire de son mieux pour rester calme, malgré son côté explosif.

« Alors, tu t’es amélioré depuis la dernière fois ? Ou tu as besoin de cours particulier ?! »

La jeune femme planta son regard noir dans le sien, des petites flammes auraient pu s’y dessiner s’ils s’étaient trouvés dans un manga. Il se moquait ouvertement d’elle et s’affirmait même comme étant supérieur en lui proposant des cours. Cependant, il n’était pas non plus exceptionnel, peut-être à la salle de sport, il était le meilleur mais dans la vraie vie, aurait-il su appliquer ce qu’il avait pratiqué ici ? Hae Mi était bien placée pour savoir que les contextes étaient complètement différents et qu’un bon boxeur au gymnase, ne faisait pas pour autant un bon combattant dans la vraie vie, notamment dans une profession telle qu’officier de police.

« Fais le malin ici, mais tu verras que dès lors qu’un malfrat s’en prendra à toi, tu crieras au secours pour que je vienne te sauver. »

Elle était fière de sa réplique et considérait lui avoir cloué le bec le tout sans perdre son calme. Elle était enchantée de voir qu’elle pouvait parfois faire du travail sur elle-même et contrôler son fort tempérament même si cela demandait tout de même beaucoup d’efforts de sa part.

« Fini de faire joujou avec le sac, un petit versus, ça te dit ? »

En ayant assez de rester là à reproduire les mêmes gestes contre le punchingball, la jeune femme qui regorgeait d’énergie à dépenser, avait décidé de mouvementer tout cela, si bien qu’elle était déjà en posture de combat, ses poings repliés contre elle, en garde.
Il était probablement sûr qu’elle perdrait à nouveau, que Se Hun se moquerait d’elle et que par conséquent ça énerverait la jeune femme mais, elle ne pouvait pas rester les bras croisés à le regarder taper dans le sac de sable, elle avait besoin d’action.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ahn Se Hun



■ messages : 542
■ à ulsan depuis : 30/01/2013
■ localisation : Juste derrière toi... BOUH !
■ occupation : Etudiant en droit/Barman au cima
■ humeur : Caline

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Lun 5 Mai - 16:24



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
Nous avons toujours eux, elle et moi, une relation assez spéciale est née. On ne peut pas dire que l’on soit confident, ni même proche dans notre façon de nous voir, mais plutôt ami. Mais pas ce genre d’amis qui vont boire un verre le soir, après les cours pour se détendre en parlant de tout et de n’importe quoi non. A vrai dire, cela a commencé par un simple défi, celui de me battre dans cette même salle de boxe. Cela a été une défaite pour toi, ce qui au fond ne m’étonne pas. Car sans me vanter, quand on a plus de 10 ans d’expérience dans le métier, cela m’aurait un peu déranger de perdre face à toi, et ma dignité en aurait prit un sacré coup. Pas parce que tu es une femme, cela n’a rien à voir, un femme qui se bat à quelque chose de beau je trouve, et le fait que tu t’intéresses à cette discipline est bien, à mes yeux. Non juste que j’aurai l’impression que mes efforts après tant d’années d’entraînement, n’auraient servit à rien. Et puis oui, c’est vrai, je n’aime pas perdre, pas que j’aime pas le gagnant, mais j’aime me surpasser et aller au delà de mes limites possibles. Toujours plus haut, toujours plus fort ! Depuis, on se croise souvent à la salle de boxe et on se bat souvent ensemble, dans l’objectif pour toi de me battre un jour, ce qui n’est jamais arrivé pour le moment. Alors oui, on a une certaine complicité, mais pas comme on pourrait le croire, plus dans le sens physique. Au fait, je n’arriverai pas à le décrire, car bien qu’on ne connaisse pratiquement rien à nos vies respectives, on arriverai à deviner quand l’un va mal où n’est pas en forme. Pourquoi continuer à te laisser faire ? Car tu m’amuses, te voir t’énervé pour un rien, te voir me lancer des piques et pouvoir y répliquer, cela me divertis et j’aime pouvoir t’embête gentiment, à ma manière.

Mais aujourd’hui non, disons que je me sens pas d’humeur à vouloir t’embêter de peur de te blesser plus qu’autre chose et pourtant, j’ai besoin de penser à autre et je vois en toi comme une issue à mon problème, une sorte de parenthèse pour oublier, le temps de quelques minutes ce qui me tracasse. Et ne pensant qu’à moi, je m’avance vers toi pour arriver derrière le sac de boxe. Tu me lances un premier pique, et à ce moment, c’est déjà trop tard pour moi pour faire demi tour. Je suis obligé de répliquer, et bien que j’essayai de paraître le plus naturel possible dans mes mots, on pouvait sentir dans mes phrases une certaine amertume que tu ne dois pas comprendre, vu que tu n’es pas la cause. Vais-je loin ? en soit non car on s’est toujours envoyé ce genre de remarque, mais jamais d’amblé comme ça, à notre « rencontre » et encore moins sur ce ton que je pouvais prendre et qui était moins taquin que d’habitude. Je fixe mon regard sur elle alors qu’elle me fusille du regard, ce qui ne peut que me faire sourire doucement, voulant encore plus la chercher qu’autre chose. Mais je m’abstiens, préférant attendre sa réponse à ma proposition de cours particuliers.

« Fais le malin ici, mais tu verras que dès lors qu’un malfrat s’en prendra à toi, tu crieras au secours pour que je vienne te sauver. »

Un rire s’échappe d’entre mes lèvres à sa réplique, car soyons honnête, quel pourcentage de chance ai-je à me faire agresser, dans la rue, par un malfrat ? Pas très grand je crois…

« Tu sais, si je fais de la boxe, ce n’est pas seulement pour me maintenir en forme… Mais rien que pour le plaisir de te voir en tenue officielle, je t’appellerai ! »

Bon c’est sur, si un mec pointe une arme contre moi, même blanche, je ne fais pas le poids, mais ne comparons pas ce qui n’est pas comparable. Un sourire malicieux se glisse sur mes lèvres alors que l’image de la jeune flic en tenue apparaît dans mon esprit. A vrai dire, c’est la seule chose que je sais d’elle, son métier, ainsi que son prénom et son âge. Elle sait à vrai dire la même chose de moi, que je suis étudiant en droit, serveur à mi temps et c’est tout. C’est déjà pas mal et puis, avouons le, on passe plus de temps à se côtoyer physique que parler !

« Fini de faire joujou avec le sac, un petit versus, ça te dit ? »

Était-elle sur de son choix ? Car vraiment, ce n’était pas préférable dans l’état d’esprit ou j’étais, bien que j’en prenais qu’à moitié conscience. Oh oui, j’aurai très bien put refusé, mais je ne pouvais passer à côté d'une confrontation avec ma plus grande rivale ! Je souris de nouveau et la regard se positionner en mode de combat, les poings lever pour se défendre d’un premier coup. Je n’avais pas mes gants, elle non plus, et seul des bandages me recouvraient les mains, mais cela était faisable, du moment que l’on restait correct dans nos gestes. J'arrête de donner des petits coins sur le sac de sable et finit par le stabiliser avec mes mains pour pouvoir ensuite faire deux pas sur le côté et ainsi pouvoir m'appuyer contre le mur. J’hoche la tête sur le côté et fait mine de réfléchir, avant de prendre la parole d’un air incertain.

« D’accord, mais à une condition ! Si tu perds, tu deviens mon esclave pendant une journée. Je te laisse choisir ce que tu veux si je perds, bien que… »

Je ne peux m’empêcher de lui lancer un regard provocateur quand à cette phrase non finit, lui laissant deviner la suite, bien qu’elle devait déjà le savoir.

« Alors, partante ? »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel


Dernière édition par Ahn Se Hun le Sam 10 Mai - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hae Mi



■ messages : 84
■ à ulsan depuis : 16/04/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Policière

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Jeu 8 Mai - 10:23



Why Are You Being Like This?
ft. Anh Se Hun, Seo Hae Mi.
« Fini de faire joujou avec le sac, un petit versus, ça te dit ? »


A peine eut-elle prononcé ces mots que Se Hun réagit, il s’arrêta de frapper le sac et s’appuya contre le mur. Qu’il accepte le combat était tout ce qu’elle attendait de lui, son rival et elle savait que Se Hun n’aurait jamais refusé, il avait trop confiance en lui et se voyait déjà vainqueur de ce combat qui n’avait pas encore commencé. Il aimait sous-estimer la jeune policière et cette dernière s’était toujours demander si c’était parce qu’elle était une femme ou alors parce que Se Hun se croyait être meilleur que tout le monde car il fallait bien admettre que le jeune homme avait plus que foi en ses capacités. Toutefois, que se passerait-il si un jour ses capacités et cette extrême confiance en lui-même le trahissaient ? Notamment dans une situation à risque contre un agresseur… Certes ce n’est pas le genre de situation qui arrivait le plus fréquemment mais elles n’étaient tout de même pas inévitables malheureusement. Et c’était justement ce qui inquiétait un peu la demoiselle, que cette trop grande confiance en lui, porte préjudice au jeune homme dans des situations aussi risquées.
Tandis que Se Hun s’était perdu au même moment qu’Hae Mi dans ses réflexions, ce dernier mit fin au petit silence qui s’était instauré en prenant la parole.

« D’accord, mais à une condition ! Si tu perds, tu deviens mon esclave pendant une journée. Je te laisse choisir ce que tu veux si je perds, bien que… »

Hae Mi crut mal entendre au début tant elle avait été surprise par l’initiative de Se Hun d’instaurer un gage au perdant. Pourquoi mettre en place ce principe alors qu’avant ils ne s’étaient jamais souciés de sanctionner le perdant. Se Hun était-il donc aussi confiant de gagner ? C’est ce semblait annoncer la chute de la phrase non achevée volontairement du garçon. Il se moquait d’elle et la rabaisser encore alors que le combat n’avait jamais eu lieu. Hae Mi n’arrêtait pas de s’entraîner sans relâche et ne faisait que progresser. C’étaient peut-être ces progrès qui aujourd’hui lui permettraient de remporter le combat. De plus, comme le dicton le disait si bien : « il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer. ». Et ce regard provocateur qu’il lui avait lancé, elle voulait le lui faire avaler tant ça l’avait mis hors d’elle malgré tous ces efforts pour se contenir. Se Hun était vraiment le maître pour la faire sortir de ses gonds.

« Alors, partante ? »

Oh que oui elle était partante, partante à lui mettre sa raclée et lui prouver qu’il avait tort de l’avoir sous-estimé. Cette fois-ci, il était question d’un enjeu et pour cette raison elle se battrait encore plus sérieusement que d’habitude.

« Plus que partante ! Et je te signale que j’ai moi aussi à déterminer ce que je désire si tu perds, ce qui arrivera sûrement.  »

Elle lui jeta un regard de défi, la demoiselle voulait lui prouver que ses moqueries ne l’atteignaient pas et qu’elle était déterminée à la remporter cette victoire-là. Jamais elle ne sera son esclave, elle se battra pour ne pas l’être. Elle gagnera et c’est lui qui devra la servir toute une journée, telle une véritable princesse, ce qu’elle était un peu au fond.

« Si tu perds, ce sera toi qui sera mon esclave le temps d’une journée, j’espère que tu as de la patience car la princesse que je suis va prendre un malin plaisir à profiter de ton statut d’une journée »

La jeune femme était consciente de clairement le provoquer et que si elle perdait, cela pouvait se retourner contre elle mais si elle partait défaitiste d’emblée autant ne pas se battre, dans un combat, la confiance en soi déterminait 60% de la victoire et cette victoire elle l’aurait car en plus d’avoir confiance en elle, elle était encore plus déterminée qu’à l’accoutumée et avait la rage de vaincre.

« On fait ça en un round décisif ou trois rounds ?  »

La jeune fille commença à s’étirer un peu en guise de préparation et puis le temps que Se Hun réfléchisse et trouve une réponse, cela lui faisait passer un peu le temps. Mais tout de même, répondre à une question aussi simple ne prenait pas dix ans, s’était-il encore perdu dans ses pensées ?

« Ya ! Je t’ai causé je te signale, un round ou trois ? »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ahn Se Hun



■ messages : 542
■ à ulsan depuis : 30/01/2013
■ localisation : Juste derrière toi... BOUH !
■ occupation : Etudiant en droit/Barman au cima
■ humeur : Caline

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Sam 10 Mai - 8:34



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
J’attendais de voir la réaction de ma partenaire de combat après la petite provocation que je venais de lui lancer. Je la savais capable de se surpasser et de me battre un jour. Je ne la voyais pas comme faible, mais le fait de lui envoyer des piques était peut être dans le but de la voir s’énervé et ainsi ne pas prendre à la légère nos combats, bien que c’était déjà le cas. Mon regard avait un côté pétillant alors que je la fixais, attendant de voir ce qu’elle allait me répondre. Soit elle n’était pas du genre à accepté les défis, ce qui était nouveau pour nous car nous avons toujours vu l’un dans l’autre un partenaire de combat avec qui bien s’entendre, nous permettant par la même occasion de nous entraînement vraiment et de se mettre en situation réelle. Mais il y avait toujours un certain fairplay dans nos match et cela restait de la détente et de l’amusement. Là c’était autre chose, on pouvait, en quelque sorte, perdre quelque chose. Pas sa vie, mais une simple journée à se voir en dehors de cette salle de sport. L’avais-je fait exprès ? Je crois qu’inconsciemment oui. La voir ici ne me déplaisait pas mais c’est vrai que j’avais toujours eut envie de la connaître un peu mieux, sans avoir l’opportunité. Alors quand j’ai pensé au défi, je n’ai pas tellement réfléchit et l’idée « d’esclave » m’est venu naturellement. Allait-elle sinon accepté ce défi, voyant en cela une motivation ? J’étais assez partagé entre les deux réponses possible quand à ma proposition. Comme dit, je ne la connaissais pas assez pour prévoir à l’avance ce qu’elle allait dire et j’étais assez impatient d’avoir sa réponse.

« Plus que partante ! Et je te signale que j’ai moi aussi à déterminer ce que je désire si tu perds, ce qui arrivera sûrement. »

Un nouveau sourire apparut sur mon visage, satisfait d’entendre son accord par rapport à ma proposition.

« Je doute mais fait, choisit ce que bon te semble. N’est-ce pas le but d’un défi après tout ! »

Si je n’avais pas mentionné ma punition si je perdais, c’était aussi surtout que je voulais lui laisser le choix de me donner sa condition si je perdais. Après tout, j’étais pas infaillible, surtout aujourd’hui et comment je me sentais. Mais je savais pertinemment que j’allais tout faire pour gagner, comme elle.

« Si tu perds, ce sera toi qui sera mon esclave le temps d’une journée, j’espère que tu as de la patience car la princesse que je suis va prendre un malin plaisir à profiter de ton statut d’une journée. »

C’était prévisible ? Dans un sens oui, bien qu’elle aurait put trouver quelque chose de plus dure, en prévision de son infériorité face à moi. Pas que je la rabaisse, mais on va pas le cacher, elle n’a jamais gagné. Alors oui, je m’étais attendu à ce qu’elle renchérit mon offre en visant plus haut, mais elle s’était contenté de me proposer la même chose que moi, ce qui m’allait parfaitement.

« Tu devrais faire attention, car je suis dur à vivre ! »

Une menace ? Non, une précision mais qui était fausse. Je n’ai jamais été difficile à vivre en général, et je me suis toujours adapté à mes amis, voyant de tout et de rien en personnalité. Mais ça, elle ne le savait pas. De plus, n’était-ce pas moi qui souhaitait la voir en dehors de cette salle ? Si, alors j’allais assumé. Car c’était un trait de mon caractère, je me savais bon joueur et je savais reconnaître quand je perdais et accepté ma punition. Et puis une journée c’est quoi ?!

« On fait ça en un round décisif ou trois rounds ?  »

J’étais pendant un moment perdu dans mes pensées, toujours appuyé contre le mur, bien que mon regard continuait de la fixer. Hum… ?! Un ou trois ? Je restais pensif quand à sa demande et je dut très vite sortir de ma rêverie quand Hae Mi me fit comprendre son impatiente de commencer.

« Ya ! Je t’ai causé je te signale, un round ou trois ? »

Je souris doucement face à ce changement de caractère qui laisser pensé qu’elle n’avait qu’une hâte, commencer !

« Serait-on impatiente de caractère ? Où c’est juste avec moi que tu es ainsi ? »

Je me redresse vivement et m’approche un peu d’elle.

« Va pour trois rounds, histoire de te laisser une chance. Et autant faire bien les choses, je te propose un ring ! »

Ce n’était pas pour la laisser gagner, mais pour pouvoir m’échauffé, car à part courir, je n’avais pas put faire le moindre mouvement en rapport avec la boxe. Alors oui, j’étais à froid et faire ça en un round n’était pas très bon pour mon corps. Sans attendre sa réponse, je me dirige vers mes affaires posées plus loin et attrape mes gants que j’enfile par dessus mes bandages, tout en me dirigeant vers la petite arène de 6m² qui était libre. A cette heure ci il n’y avait presque personne, voir même aucune spectateur pour pouvoir regarder le match, mais c’était mieux ainsi. Je monta sur l’estrade et passa mon corps entre les cordes pour enfin trôner sur le ring. Je m’approche du rebord, dans sa direction et me penche sur les cordes.

« Alors tu viens ? Sauf si tu veux faire marche arrière, mais ça serait comme perdre le pari ! »

Ce qui je pense n’arrivera pas, vu son caractère, ce n’était pas le genre à se défiler.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hae Mi



■ messages : 84
■ à ulsan depuis : 16/04/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Policière

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Sam 24 Mai - 19:47



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
« Ya ! Je t’ai causé je te signale, un round ou trois ? »

Au goût de la jeune femme, Se Hun tardait un peu trop à répondre. La réponse à donner n’était pourtant pas difficile à donner, il fallait juste choisir entre un ou trois. Est-ce que Se Hun était demeuré ? Non, il semblait juste que le jeune homme était distrait et c’est justement cette distraction qui pourrait donner l’avantage à la jeune femme car l’étudiant ne semblait pas entièrement concentré. Cependant, après quelque temps, il sembla que Se Hun sortit de ses pensées car celui-ci prit enfin la parole.

« Serait-on impatiente de caractère ? Où c’est juste avec moi que tu es ainsi ? »

Hae Mi se renfrogna un peu, il venait de toucher un point, elle n’était pas d’une nature très patiente et cela se traduisait notamment par son caractère explosif et son côté hyperactif, elle ne savait pas rester en place et par conséquent, encore moins attendre sans rien faire. Par contre, Se Hun avait été un peu trop vaniteux de croire que c’était juste avec lui qu’elle se comportait ainsi car la jeune policière était généralement tout aussi impatiente dans la vie, peu importe que la personne en face fut Se Hun ; bien que le désir de gagner l’habitait plus que tout et la rendait tout de même encore davantage impatiente qu’elle ne pouvait l’être déjà en temps normal.

«Va pour trois rounds, histoire de te laisser une chance. Et autant faire bien les choses, je te propose un ring ! »

Lui laisser une chance… Voilà qu’il se moquait encore d’elle et la rabaissait. Cette confiance infinie et intarissable avait le don parfois d’agacer plus que jamais Hae Mi, notamment lorsqu’une compétition avec son rival était à venir. Elle n’aimait pas ne pas être prise au sérieux et malheureusement, c’était toujours ce que Se Hun faisait à son sujet. Toutefois, malgré ses efforts et son souhait qu’un jour le karma se manifeste et rende la monnaie de sa pièce au très confiant Se Hun, le sort semblait toujours s’acharner contre la jeune femme en faisant gagner l’étudiant dont la confiance, ne faisait que se renforcer davantage, quitte à presque devenir de l’arrogance aux yeux de la jeune femme. Cependant, cela n’avait jamais découragé Hae Mi et cette dernière avait toujours gardé l’espoir au fond, d’un jour gagner un combat contre Se Hun, de sorte à ce que ce dernier puisse enfin la considérer comme son égal.
Tandis qu’Hae Mi s’était légèrement perdue dans ses pensées, sans attendre sa réponse Se Hun était parti se préparer puis avait rejoint l’arène, là où le combat décisif aurait lieu. Tandis qu’Hae Mi était encore au même endroit, Se Hun se pencha dans sa direction afin de l’appeler à le rejoindre, il semblait que cette fois-ci, c’était lui qui était impatient.


« Alors tu viens ? Sauf si tu veux faire marche arrière, mais ça serait comme perdre le pari ! »

Encore une fois, Se Hun lui signifiait qu’il la trouvait faible en pensant qu’elle se débinerait alors que la jeune femme était plus que motivée à participer à ce combat. D’ailleurs, le fait que le jeune homme avait pu penser qu’elle abandonnerait avant même d’avoir commencé l’avait profondément piqué à vif, si bien que la jeune femme se sentait bouillir de l’intérieur tant elle avait la rage que Se Hun la croie capable de ceci. A ses yeux était-elle si pitoyable qu’il pût croire qu’elle ne ferait pas ce combat ? Hae Mi n’était pas une lâche et elle allait lui prouver. C’est donc armée de toute son assurance qu’elle alla le rejoindre dans l’arène après avoir enfilé l’équipement nécessaire pour ce combat à venir. Une fois sur le ring, elle lança son regard le plus noir et à la fois compétitif au jeune homme.

« Moi faire marche arrière ? Je te montrerais que c’était la plus grosse erreur que tu pouvais commettre de me sous-estimer de la sorte… Je te ferais ravaler tes propos et gagnerais ce fichu pari. Maintenant commençons »

La jeune femme avait la rage et était pressée de pouvoir se défouler et le frapper de ses poings qui commençaient décidemment à lui démanger. Haemi était très susceptible et ne pouvait pas supporter d’être traitée de la sorte, elle lui ferait payer pour de bon et lui prouverait qu’il s’était trompé à son sujet. D’ailleurs, dès lors que le début du combat fut annoncé, Hae Mi ne tarda pas à se ruer vers son ennemi tout en veillant à protéger son flanc gauche qui en général était son gros point faible. Avec rapidité, elle lui envoya un premier coup de poing dans le ventre que son adversaire n’avait pas envisagé puis profitant de l’impact de ce coup, elle tâcha de le frapper cette fois-ci au niveau du flanc droit, sauf que Se Hun semblait avoir prévu son coup puisqu’il le bloqua.
Ce blocage ne déstabilisa pas la jeune officière qui reprit ses coups, elle avait choisi une démarche très offensive dans l’espoir de ne pas laisser l’occasion à Se Hun de prendre le dessus et de pouvoir le moins facilement glisser des coups contre elle. Elle essayait de ne pas reproduire les erreurs habituelles, dans l’espoir de lui prouver qu’elle avait progressé avec le temps et que peut-être même était enfin venu le temps qu’elle le batte. Mais, malgré un bon commencement pour Hae Mi, il sembla que Se Hun parvint tout de même à obtenir l’avantage, il avait trouvé une ouverture et maintenant c’était lui qui passait à l’offensive, donnant peu de chances à la jeune femme de riposter.
A l’accoutumée, Se Hun était un combattant déjà bien offensif mais cette fois-ci, quelque chose était différent… Il était hargneux et s’acharnait davantage sur la jeune femme sur qui il semblait se défoulait. D’ailleurs, son coup final parvint à la mettre au tapis un peu trop brutalement, si bien qu’elle resta allongée quelque temps afin de reprendre son souffle coupé par le coup donné et essayait de ne pas se laisser atteindre par cette première défaite, il restait encore deux rounds qu’elle pouvait gagner.

« Reprenons… » Souffla-t-elle alors qu’elle était encore allongée sur le ring, la main posée sur son ventre, mais toutefois bien décidée à ne pas laisser passer la victoire, elle était trop entêtée et fière pour cela.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ahn Se Hun



■ messages : 542
■ à ulsan depuis : 30/01/2013
■ localisation : Juste derrière toi... BOUH !
■ occupation : Etudiant en droit/Barman au cima
■ humeur : Caline

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Mer 28 Mai - 13:06



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
J’étais devenu aussi impatiente qu’elle et cela sans vraiment m’en rendre compte. Ce qui avait pour effet de me rendre encore plus ambitieux quand à ma réussite à ce combat mais aussi plus agressif dans ma façon d’être avec elle. Non, j’étais pas au point de la taper ni quoi que se soit, mais mes paroles pouvaient se faire plus dure envers la jeune femme, plus provocateur et l’abaissant quand au fait qu’elle ne m’avait jamais battu. Ce n’était pas mon genre, car bien qu’on se titillait souvent et ce cherchait mutuellement, je n’ai jamais été aussi… Lourd, car c’était un peu ce que j’étais. Mais d’habitude non, on se cherche comme chien et chat, sans que ça soit méchant. Elle me lance des remarques, moi pareil, mais j’ai quelque fois des mots pour l’encourager dans son travail et essai, à ma façon de la motiver à toujours s’améliorer. Mais pas là, je pousse le bouchon et vais un peu trop loin, sans que rien ne puisse m’arrêter dans ma lancer. Alors oui, mon humeur joue à 80% mais je n’arrive pas à me rendre compte que je peux être méchant dans ma façon d’agir. Il sera peut être trop tard quand j’ouvrirai les yeux sur mon attitude envers elle. Et me voilà sur le ring, mes bras posé sur les cordes, vers mon ami, en train d’attendre sa réponse suite à ma remarque. Allait-elle faire marche arrière ? Je savais déjà la réponse qui est non, mais c’était tellement simple de la titiller alors que je m’étais empresser d’enfiler mes gants alors qu’elle était dans ces pensées. Elle ne me répondit pas, mais au lieu de ça, elle se dirigea vers ces affaires et j’en profita pour l’observer alors qu’elle enfilait son équipement pour pouvoir se battre. C’était une belle femme, il n’y avait rien à redire, belle forme, séduisante, tout pour plaire à un homme. A me plaire ? Oui, sûrement, et cela me surprend moi même de savoir que je n’ai jamais rien essayer avec elle, même une avance. Bon, je vous rassure, je ne suis pas ce genre de mec qui fait du rentre dedans. Et les filles pourront le dire, j’ai un certain tact pour charmer les personnes, les faire m’aimer. Je n’aime pas juste dire « Tu viens chez moi ce soir ? » et encore moins séduire une femme qui je n’apprécie pas, même si elle des plus séduisante. Hae Mi, c’est différent, notre relation ne me permet pas de faire comme les autres filles que je rencontre dans un bar. Déjà, je ne sais pas ce qu’elle pense vraiment de moi, si elle m’apprécie un minimum, ou même si elle me trouve attirant. Je me pose des questions ? C’est vrai, mais notre relation est assez particulière et bizarrement, je n’ai pas envie de la gâcher avec le sexe. Ca été le cas avec mes amies proches, j’ai préféré garder une relation amicale plutôt que de tenter le diable. Mais Hae Mi, elle m’attire quand même, après tout, je suis un homme, dure de ne pas la trouver belle et attirante ! Et puis son caractère ne peut qu’attirer mon attention, sur d’elle, toujours à relever les défis et ne pas se laisser faire. Je sors de ma rêverie quand mon amie vient me rejoindre dans le carré, me reculant par la même occasion du rebord.

« Moi faire marche arrière ? Je te montrerais que c’était la plus grosse erreur que tu pouvais commettre de me sous-estimer de la sorte… Je te ferais ravaler tes propos et gagnerais ce fichu pari. Maintenant commençons »

Je souris de nouveau et me rapproche un peu d’elle pour être pas loin du centre et ainsi pouvoir commencer le match.

« Je n’attend que ça ! »

Une manière de l’encourager ? En quelque sorte, bien que cela pouvait être de nouveau prit comme une signe de rabaissement pour la jeune femme. Mais ce n’était pas mon attention, et à partir de maintenant, c’était que le meilleur gagne. En tout cas, elle avait la motivation car elle engagea rapidement les hostilités. Elle se rua vers moi et je n’eut que le temps de lever les poings, coudes fermés contre mon corps pour me protéger de la première attaque. Mais je ne fut pas assez rapide pour fermer ma garde et je sentis son poings s’écraser contre mon ventre, ce qui me valut un mouvement de recul, légèrement courber pour amortir le choc. Si ce n’était pas l’avis de gagner, je ne voyais pas ce que ça pouvait être. Je me mis à sauter sur place, histoire de me chauffer un peu, de peur de faire des mouvements trop vifs qui me vaudrai un claquage, mais je ne tins pas. L’adversaire devint à la charger pour essayer de porter un coup au flanc mais j’anticipa son action et la bloqua assez rapidement. L’adrénaline était là et j’oublia le fait que j’étais encore à froid. Oh et puis j’ai couru, ça doit suffire non ? Je dus rester un moment en position de défense suite aux coups de Hae Mi, car cette dernière ne semblait pas vouloir me donner l’occasion d’échanger les rôles, mais après avoir prit son rythme de cadence de coup, j’inversa les rôles et trouva un faille pour pouvoir à mon tour la faire reculer et se replier sur elle même. J’essaya de lui donner des coups, tous imprévu et à des rythmes différents pour que la jeune flic ne trouve pas mon rythme de combat. Mes poings partaient automatiquement et elle ne semblait pas arriver à me repousser. Elle finit par partir en arrière alors que je lui adresse un coup au flanc gauche qu’elle n’arriva pas à protéger et s’écroula au sol.

« Reprenons… »

Je m’approche d’elle et me penche légèrement au dessus d’elle en hochant la tête.

« Une pause peut être ? »

Encore à la rabaisser, mais pourtant, sans m’en rendre compte, je tend la main pour lui proposer de l’aider à se relever. Mais elle décline l’offre et se relève rapidement. J’en profite pour reculer et ainsi prendre mes distances avec elle, histoire de ne pas me faire avoir une deuxième fois. J’engage cette fois ci les hostilités envers Hae Mi et commence à lui porter des coups.  C’est à ce moment que je me rendis compte de la dureté de mes poings et commença à me replier sur moi. Etais-je comme ça depuis le début du match ? Etaient-ils le reflet de ma façon d’agir avec elle depuis tout à l’heure ? J’essaie de me rappeler ma façon de m’exprimer face à elle, ce qui me valu d’être distrait par mes pensées. La jeune femme remarqua ce manque d’inattention et en profita pour reprendre le dessus. Je me vis contrait à reculer et après un coup qu’elle m’envoya, je partis en arrière et me laissa tomber contre les cordes. Je rebondis doucement, les bras écartés et posé dessus. Je souffla doucement, pas habituer à partir aussi rapidement dans un match et en manque d’échauffement. Pas pour rien que j’essaie de me contenir, mais à présent, j’étais bel et bien chaud…

« Bien joué ! Deux partout ma belle ! Encore en forme pour la dernière ? »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hae Mi



■ messages : 84
■ à ulsan depuis : 16/04/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Policière

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Dim 1 Juin - 14:53



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
Alors que la jeune fille demandait à ce que le combat reprenne, cette dernière demeurait toujours étendue sur le sol et ne s’était pas encore relevée, ayant un peu de mal à reprendre son souffle. D’ailleurs, il sembla que Se Hun le remarqua car ce dernier lui proposa une pause.

« Une pause peut être ? »

Cela partait d’une bonne intention peut-être mais la jeune femme n’avait pas bien pris cette proposition, elle voyait là encore une nouvelle démarche de la part de Se Hun afin de se moquer d’elle et la rabaisser. De ce fait, lorsque son ami lui tendit la main afin de l’aider à se relever, elle refusa de la saisir et prit soin de se relever par ses propres moyens. De la sorte, elle espérait pouvoir prouver à Se Hun qu’elle n’était pas faible et qu’il devait arrêter de la prendre de haut sans cesse.
De nouveau sur pieds, le deuxième combat reprit. Malgré le combat précédent qui l’avait un peu amoché, Hae Mi avait plus que jamais la rage de gagner et cela se ressentait dans les coups agressifs qu’elle n’avait cessé de porter en direction de son adversaire. De plus, Se Hun ne semblait pas très concentré, Hae Mi ne le sentit pas réellement dans ce combat-là. Elle se dit alors que c’était peut-être la fatigue qui se faisait ressentir pour Se Hun. Après tout, ils n’avaient jamais organisé un combat en trois rounds, bien souvent il n’y en avait qu’un. Avait-il donc du mal à tenir la cadence ? Sa forme suggérait le contraire mais la jeune officière de police, ne voyait pas d’autres causes. De plus, Se Hun n’aurait jamais eu de pitié dans un combat, il aimait trop la victoire et de toute façon, Hae Mi n’en aurait jamais voulu.
L’agressivité de la jeune femme finit par avoir raison de son adversaire, pour la première fois depuis qu’ils s’entraînaient et combattaient ensemble au gymnase, elle venait de gagner un combat, son premier combat. Certes, cela ne lui assurait pas la victoire mais rien que le fait d’avoir gagné un seul combat l’emplissait d’une joie intense, elle se sentait fière et redressa les épaules. Dire que Se Hun s’était vu gagné tous les rounds.

« Bien joué ! Deux partout ma belle ! Encore en forme pour la dernière ? »

« Et comment ! Je suis plus qu’en forme ! Un seul round et c’est la victoire assurée, je ne perdrais pas, je donnerais tout comme si ma vie en dépendait.  »

Hae Mi se remit donc en posture de combat et dès lors que le décompte afin d’engager le combat, fut réalisé, cette dernière fonça bien vite en direction de son adversaire. Souhaitant à tout prix gagner, elle avait pour tactique de ne pas laisser son adversaire placer le moindre coup et pour cela, elle comptait sur sa rapidité et sa souplesse.
Pendant la première partie du combat, elle domina et parvint même à décocher plusieurs coups à son adversaire qui n’avait pas eu le temps de pouvoir les parer. Il sembla même que la finalité du combat commençait à s’annoncer sur la victoire probable d’Hae Mi. Toutefois, il sembla que le destin en voulut autrement lorsque le lacet de la jeune femme se défit et alors qu’elle voulait se ruer de nouveau sur son adversaire afin de lui asséner le coup final, se prit les pieds dans ce lacet défait et tomba.
Malgré la rapidité à laquelle elle s’était relevée, c’était trop tard pour elle, juste à cause d’un lacet, la finalité du combat venait d’être inversée. Cette chute l’avait mené à sa perte et elle ne pouvait rien faire pour y échapper, Se Hun avait eu là un sacré avantage et il ne pouvait pas le laisser passer, c’était le jeu.

Après avoir reçu le coup décisif qui marquait la victoire de Se Hun, Hae Mi se laissa tomber à genoux sur le ring, les paumes de main posées dessus. Elle était essoufflée mais également déçue et énervée. Elle avait touché la victoire du bout des doigts mais cette dernière lui avait échappé à la toute dernière minute à cause d’un stupide lacet. C’est d’ailleurs le fait de savoir que sans cela, elle aurait été la grande gagnante, qui lui faisait horriblement mal, sa fierté en avait pris de nouveau un grand coup et cela se ressentait dans son humeur dorénavant mauvaise.
Elle resta ainsi quelques minutes durant lesquelles, elle ne prit pas soin d’ouvrir la bouche ni même de jeter un coup d’œil à Se Hun, elle ne voulait pas voir son visage triomphant ni son air moqueur, elle ne l’aurait pas supporté, ses nerfs l’auraient lâché.
Toutefois, dès que ces quelques minutes passèrent, la jeune femme commença à se calmer et décida de se reprendre, c’était le jeu et la défaite était l’un des prix à payer, en plus de devoir servir le garçon toute une journée. Oh non, pas ça ! Elle avait oublié qu’il y avait un gage pour le perdant !

« Le gage est toujours valable ou alors c’était juste une plaisanterie ? » Demanda la jeune femme qui espérait plus que tout que Se Hun lui dirait qu’elle n’aurait pas à le servir durant toute une journée.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ahn Se Hun



■ messages : 542
■ à ulsan depuis : 30/01/2013
■ localisation : Juste derrière toi... BOUH !
■ occupation : Etudiant en droit/Barman au cima
■ humeur : Caline

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Mer 25 Juin - 11:09



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
« Et comment ! Je suis plus qu’en forme ! Un seul round et c’est la victoire assurée, je ne perdrais pas, je donnerais tout comme si ma vie en dépendait. »

Ah ce point ? Etait-elle motivée à tel point qu’elle mettrait ça vie en jeu ? Assez amusant la façon de voir les choses et cela me fit bien sourire. Je n’étais pas à ce point, même si la forte envie de gagner prenait le dessus avec tout le reste. Mais pas à tel stade que la jeune pouvait avoir atteint, en tout cas, cela montrait bel et bien sa motivation à vouloir me donner une leçon en me battant. Si j’avais été dans un autre contexte, j’aurai put faire cette écart et ainsi la laisser gagner cette partie. Peut être cela aurait eut un effet motivant pour la jeune fille dans nos futurs duel et ainsi à se dire qu’elle pouvait y arriver. Mais pas aujourd’hui, je ne souhaitais pas la laisser gagner, j’avais trop de rancœur en moi pour cela, même si la pauvre jeune policière n’y était pour pas grand chose. Le combat avait reprit et la Hae Mi prit très vite le dessus, dut surtout au fait que j’étais ailleurs. Mon esprit n’arrivait pas à se détacher de la conversation que j’avais eut avec mon père et je me rendais compte au fur et à mesure que je laisse ma haine envers cet homme se laisser aller sur mon amie, et je savais pertinemment que ce n’était pas bien, et par dessus tout que ça ne me ressemblait pas. J’avais beau avoir des paroles des fois taquin envers elle, il n’y avait rien eut de jamais méchant, mais là oui, j’étais désagréable et ce n’était pas moi de mélanger les choses. A cause de qui ? D’un homme qui ne pense qu’à lui et à voir son avenir et celui de son entreprise réussir. Pitoyable… je ne peux plus le supporter…
Paf, un coup dans les côtes ! Ca t’apprendra Se Hun à ne pas être concentrer. Me voilà qui recule et qui me retrouve coincé dans un coin du ring. Je sers les bras le long de mon corps et rentre la tête pour ainsi me protéger ave mes avant bras. J’essaie de me décaler pour ainsi essayer de reprendre ma position et essayer de lancer une offensive, mais la jeune femme et vive et ne me laisse aucun répit. Alors que j’effectuai un nouveau mouvement pour m’éloigner d’elle, Hae Mi eut un geste qui pouvait mettre fatale. Je n’eut pas le temps de réagir, car je la vis chuter vers le sol. J’en profita pour me dégager rapidement et reprendre une position agressive. Le temps qu’elle se relève, je put voir l’objet de sa chute, son lacet. Dommage, mais n’est ce pas le jeu ? Encore une réaction inhabituelle de ma part, mais après tout, elle n’avait qu’à bien lasser sa chaussure. Ce genre de chose pouvait arriver à tout le monde et c’était à nous de vérifier notre tenue pour ainsi ne pas avoir ce genre de problème. Oui c’était dommage pour elle, mais je ne comptais pas lui laisser le plaisir de reprendre le dessus. Il ne me fallut pas longtemps pour être de nouveau dominant dans le combat, et fatigué pour m’avoir pas mal attaqué, je sentis mon adversaire faiblir rapidement. J’en profita pour accentuer son handicape qu’était la fatigue et très vite, je lui porta le coup de grasse. Je la vis tomber à genou sur le sol et les yeux baissé, je ne dis rien. Je me tourna pour la laisser en repos et m’approcha du bord pour m’y appuyer, retirant mes gants pour pouvoir enfin mouvoir mes mains aisément. Hae Mi resta un moment silencieuse, mais je ne souhaitais pas l’interrompre dans ces pensées. Etait-elle déçu ? Sûrement et je ne souhaitais pas la titiller encore plus. J’avais beau être performant dans ce que j’entreprenais, cela m’arrive de perdre et je sais parfaitement la sensation que l’on ressent.

« Le gage est toujours valable ou alors c’était juste une plaisanterie ? »

Toujours appuyez sur les cordes du ring, je pivote légèrement pour pouvoir poser mon regard sur la perdante. Je la fixe un moment, ne laissant paraître aucune émotion. Puis, doucement, ce fin sourire qu’elle connaît par cœur apparaît sur mon visage.

« Pourquoi ? Tu n’assumes pas d’avoir passer un pact avec moi ? Vous vous défilez jeune femme ?! »

J’hausse les sourcils en signe d’interrogation en sachant parfaitement que cela mettrait à rude épreuve la franchise de Hae Mi. Elle ne me semblait pas être une personne à ne pas tenir promesse, et ce que je lui disais remettait ça en question. Au fond, je ne lui laissais pas le choix.

« Mais saches que j’étais sérieux… Alors à toi de voir si tu sais tenir promesse ou pas. »

Je me tourne et me laisse aller en arrière pour me pencher sur la corde qui se plis légèrement. Bras posé dessus, j’attends sa réponse, montrant dans ma posture que je souhaites une réponse rapide.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hae Mi



■ messages : 84
■ à ulsan depuis : 16/04/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Policière

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Lun 14 Juil - 14:38

Seo Hae Mi a écrit:


Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
La défaite n’avait absolument pas bon goût, sa saveur était plutôt amère, ce qui la rendait difficile à digérer. Pour une personne comme Hae Mi, devoir y faire face était une tâche vraiment difficile, voire même pénible. Elle considérait cela comme une preuve de faiblesse et la demoiselle ne voulait pas être faible, elle se devait d’être forte et de remporter toutes les épreuves.
Alors pourquoi n’avait-elle pas été capable de gagner un fichu défi de boxe ? Comment avait-elle pu se laisser piégée par ses lacets de pacotille ? Tant de questions dans l’esprit de la jeune fille alors que ce n’était pas la mort. Quel était le réel enjeu ? Une mauvaise fierté blessée ? Devoir être l’esclave de Se Hun au cours de toute une journée ?
Non, il ne fallait pas qu’elle se mette dans tous ses états pour une simple défaite de ce genre. Certes, cela aurait été dix fois mieux qu’elle gagne mais il ne fallait pas non plus qu’elle déprime à ce point pour un défi amical. Qu’en aurait-il était s’il avait été question d’un enjeu dix fois plus important ? La jeune fille se serait jetée par la fenêtre de son appartement au troisième étage ? Non, aux yeux d’Hae Mi le suicide était pour les faibles et elle ne l’était pas. Certes devoir faire face à une défaite était difficile mais le vrai courage était de se relever et garder la tête haute.
C’est donc ce que fit Hae Mi qui se releva après s’être écroulée à genoux sur le ring, elle ne devait pas montrer à Se Hun qu’elle était faible, il le pensait déjà assez comme ça, elle ne voulait pas lui donner raison une bonne fois pour toute après toutes ces tentatives pour essayer le convaincre qu’elle ne l’était pas. La demoiselle se reprit donc très vite et en plus de cela essaya de voir s’il était possible de gruger un peu et aller à l’encontre du gage. Elle savait d’avance que c’était cause perdue avec Se Hun mais essayer ne lui coûtait rien.

« Pourquoi ? Tu n’assumes pas d’avoir passé un pact avec moi ? Vous vous défilez jeune femme ?! »

Se Hun semblait très bien connaître les faiblesses de la demoiselle, il savait toujours où frapper avec précision, il aurait pu décidément faire un fin stratège. Le point sensible en question qu’il avait bien su titillé était l’extrême franchise de la jeune femme. Si bien que c’est avec beaucoup de spontanéité qu’elle nia aussitôt vouloir se défiler.

« Absolument pas ! Mais je me suis dit que je pouvais toujours essayer, on ne sait jamais, peut-être qu’en ce jour saint, le grand Se Hun aurait bien voulu m’accorder un peu de son extrême bonté.  » C’est avec un brin de sarcasme que la policière lui répondit tandis que son sourire trahissait son humeur taquine. Se Hun voulait l’embêter ? A son tour de lui montrer qu’elle pouvait le faire.

« Mais saches que j’étais sérieux… Alors à toi de voir si tu sais tenir promesse ou pas. »

Comment réagirait-il si la jeune femme prenait beaucoup de temps à lui répondre ? Tout de sa posture trahissait son impatience, son désir de recevoir une réponse rapide. S’énerverait-il si Hae Mi ne répondait pas aussi vite qu’il le souhaitait ? Pour le plaisir de le taquiner un peu à son tour, elle décida de s’étirer afin de soulager ses muscles un peu endoloris par l’effort puis alla s’éponger avec sa serviette. Tout était bon pour perdre du temps et ne pas lui répondre cela durant. Alors qu’elle s’apprêtait à ranger ses affaires, un petit raclement de gorge se fit entendre.

« Serait-on impatient de nature ? » N’était-ce pas la question qu’il lui avait posé auparavant ? Quel doux plaisir de pouvoir la lui retourner.

La jeune fille lui fit son plus beau sourire en coin tandis que ses yeux pétillaient de malice. Se Hun voulait d’une boniche le temps d’une journée ? Ainsi soit-il ! Toutefois, ce dernier n’avait pas spécifié quel genre de comportement adopter. La jeune Hae Mi prévoyait déjà toutes sortes de sales coups à réaliser envers le jeune homme, elle allait lui faire regretter cette idée de gage et même d’avoir gagné.

« Je tiendrais ma promesse. De ce fait, à toi de fixer un jour durant lequel je viendrais te servir, oh toi grand roi d’une journée. » Déclara-t-elle tandis qu’elle commençait à ranger son matériel dans son sac, dos tourné au jeune homme.

Intérieurement, elle riait déjà, Se Hun ne savait pas à quoi s’attendre. Après tout, même si ces deux-là s’entendaient bien, ils ne se connaissaient pas plus. De plus, même si le jeune homme avait conscience du fort tempérament de la jeune femme, il ne savait pas pour autant qu’en plus de cela, la jeune policière avait un côté très diabolique et était capable elle aussi de rendre chèvre son entourage dès lors qu’elle s’y mettait.
Au final, sa défaite n’était pas une mauvaise chose, au contraire, cela l’arrangeait davantage. Si bien qu’elle avait maintenant hâte de pouvoir mettre en œuvre sa vengeance contre Se Hun. Très bientôt, Se Hun regrettera de lui avoir proposé ce gage foireux mwahaha.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ahn Se Hun



■ messages : 542
■ à ulsan depuis : 30/01/2013
■ localisation : Juste derrière toi... BOUH !
■ occupation : Etudiant en droit/Barman au cima
■ humeur : Caline

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   Mer 16 Juil - 13:08



Why Are You Being Like This?
ft. Ahn Se Hun, Seo Hae Mi.
Allait-elle se défiler ? Il ne me semblait pas qu’elle soit ce genre de personne, d’une nature à faire des promesse pour ensuite se défiler. Si c’était la cas, je prendrais bien soin la prochaine fois de lui faire signer une clause faisant part des détails de ce défi et d’ainsi, assurer que la perdante tiendrait pas promesse. Enfin si une autre fois devait arriver, bien que j’espérais ne pas avoir recourt à ce genre de méthode qui n’était pas trop honnête. Je n’aimais pas ça, et en venir à ce point me semblait inimaginable. Je crois que si ça devait arriver, c’est moi qui refuserai le défi, préférant tracer ma route face à ce genre de personne qui ne tienne pas promesse. Je trouve cela déloyal dans un sens, car bien que devoir être mon esclave pour une journée paraissait être une peine assez dure, je n’étais pas non plus un martyre et je n’allais pas lui demander des choses impossibles. Une manière de se revoir ? Oui en quelque sorte, profiter de la présence de la jeune femme en dehors du club de boxe. Si je l’appréciais ? Oui, sinon je ne serai pas là en train de lui parler, ni même de faire un combat avec elle.
J’attendais à présent sa réponse quand à ma question sur le fait qu’elle voulait se défiler, appuyé contre les cordes du ring. Sourire au lèvres, j’attendais avec une certaines impatiente sa réponse.

« Absolument pas ! Mais je me suis dit que je pouvais toujours essayer, on ne sait jamais, peut-être qu’en ce jour saint, le grand Se Hun aurait bien voulu m’accorder un peu de son extrême bonté.  »  Je ne pus m’empêcher de laisser un rire amusé sortir d’entre mes lèvres face à la remarque de la jeune femme. Qu’est ce qu’elle croyait ? Qu’elle pouvait m’amadouer ainsi ? Non, je n’étais pas de ces hommes qui se laissent avoir par un beau sourire, même si je le conçois, il devait être jolie. « Désolé de te décevoir, il faut mériter mon extrême bonté comme tu l’appelles, ou tout du moins la mériter. Peut être un jour pourras-tu en bénéficier, mais ça ne sera pas aujourd’hui. »  Mesquin ? Pratiquement, bien que c’était plus histoire de la taquiner qu’autre chose. J’étais généreux quand je le souhaitais, et même souvent, surtout envers mes amis proches. Mais pas pour un pact non, on le tient ou on le tient pas, la bonté est une autre histoire. Je lui fais part alors du fait que j’étais bel et bien sérieux pour ce fameux week end et que j’attendais sa réponse quand à savoir si elle allait tenir parole. « Serait-on impatient de nature ? »  Je souris, mais j’étais aussi étonné du fait qu’elle est put voir que j’étais assez impatient de savoir ce qu’elle allait décidé. Cela se voyait-il ? Apparemment. « Hum… Oui, je ne suis pas du genre à tourner autour du pot et être assez franc. J’aime donc que ça soit le cas dans l’autre sens… » Toujours cette manie à répondre à côté de la question, en dérivant ma répondre pour lui faire comprendre que oui, j’étais impatient de nature et que tourner autour du pot n’était pas les choses que j’appréciais de la vie. J’aime les gens honnête et franc, bien qu’il faut avoir des limites à ces propres et ne pas devenir lourds, ni même indiscret. « Je tiendrais ma promesse. De ce fait, à toi de fixer un jour durant lequel je viendrais te servir, oh toi grand roi d’une journée. »  Contente du choix que la jeune femme faisait, je me redressa et passa sous les cordes pour descendre à mon tour du ring et me retrouver à sa hauteur. Je m’approcha d’elle tout en enlevant les gants que j’avais encore sur mes mains. « Hum… Je ne sais pas encore… Tu sais quoi ? Tu n’as qu’à me donner ton numéro et quand je serais décidé, je te préviendrais. »  Encore une fois, je ne lui laissais guère le choix de me répondre non, et après un moment d’hésitation à répliquer à ma remarque, la jeune femme finit par m’écrire un numéro sur un bout de papier perdu. J’examina le papier et finit par m’approcher de mon sac pour y ranger mes affaires et mit mon sac sur mon épaule. « Promis, j’essayerai de penser à te prévenir à l’avance, histoire que tu te libères de ta journée pour moi. »  Petit clin d’œil de ma part pour accompagné ma phrase. C’est sur que si elle me disait qu’elle était déjà prise, je n’allais pas la forcer, ce n’était pas le but de la manœuvre. Mais si elle refusait plusieurs fois ma journée, il y aurait de quoi s’inquiétait à ce qu’elle veuille tenir promesse. Mais je ne me faisais plus de soucis pour ça. « Sur ce, je vais te laisser. Je t’appellerai bientôt et prends soin de toi d’ici là, car je te veux en pleine forme. » Nouveau sourire taquin sur mes lèvres, bien que dans ma phrase, il y avait quelque chose de sincère. Mais vu qu’elle ne me connaissait pas, Hae Mi ne pouvait pas se douter que j’étais contentieux de sa santé. Après tout, on se chamaille, mais je l’apprécie bel et bien.
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Why Are You Being Like This?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Why Are You Being Like This?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: La Ville :: les immeubles :: la salle de sport-