AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bad Romance ♛

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Kwon Yi Jung



■ messages : 98
■ à ulsan depuis : 27/02/2014
■ localisation : Sûrement dans sa boutique, endormie dans une cabine d'essayage.
■ occupation : Styliste / Directrice de Lady's Things
■ humeur : yeah ♥

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Bad Romance ♛   Lun 3 Mar - 17:02

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow. Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
I want your revenge.

Deux heures du matin. Cela faisait déjà un bon moment que tu dormais, fatiguée de cette longue journée que t'avais terminé encore une fois accompagnée d'un bel homme. D'ailleurs bien que t'avais les yeux fermés et que t'étais dans le pays des rêves, tu sentais qu'il y avait beaucoup de place dans ton lit, beaucoup trop, sûrement que l'heureux élu était déjà parti, tu le savais, c'était pas le genre de mec à rester jusqu'au petit matin et à préparer un bon café. Tu t'en fichais au fond, ça te faisais plus de place. T'étais toujours dans ton sommeil, mais étrangement tu réfléchissais quand même. Tu te demandais comment allait être ta journée de demain, en espérant qu'elle ne sera pas comme celle que tu viens d'achever aujourd'hui. Tu aimais bien ton travail, évidemment, tu étais contente que ta boutique connaisse un grand succès, mais trop de monde tue le monde. Pourtant la Saint-Valentin était passée, alors pourquoi autant de monde était venu aujourd'hui ? Tellement de monde que tu avais dû te charger des caisses parce que la moitié de ton personnel était en vacances. Pff... Ces bandes de flemmardes, toi t'avais toujours pas pris tes vacances. Non, vraiment tu es une personne exceptionnelle, réfléchir, penser et insulter tout en rêvant, c'est fort.
Un bruit vint à perturber ton profond sommeil. Comme si quelque chose c'était renversé ou cassé. Peu importe te disais-tu, de toute façon ça ne tombera pas plus bas, tu balayeras ou enlèveras les dégâts demain matin, ou après-midi enfin n'importe quand sauf maintenant, tu avais la flemme de te lever, puis c'était rien du tout. Tu te tournes dans ton lit et continues tranquillement à roupiller.
Un second objet s'écrasa contre le sol. Peut-être avais-tu laissé les fenêtres ouvertes avant de t'endormir et il y avait un vent violent dehors ? Ou bien l'inconnu était encore chez toi et faisait des conneries, ou encore mieux, peut-être que ces bruits n'étaient que dans tes rêves ? Tu ne savais pas et tu ne le sauras sûrement pas si tu ne te lèves pas. T'avais pas envie. T'étais convaincue que c'était rien du tout, mais bon, autant aller y jeter un coup d'œil.
Tu te levas, sans pression, à peine habiller. De toute façon t'étais chez toi, t'avais quand même le droit d'être vêtue comme tu le voulais.
Tu regardas autour de toi avant de quitter ta chambre et de marcher sur la pointe des pieds, lentement, mais surtout discrètement, ne savait-on jamais. Tu t'arrêtes juste avant le salon et y jetas un regard discret. Dans le noir tu ne voyais pas bien mais tu voyais clairement en tout cas qu'une personne s'était infiltrée chez toi. Comment avait-elle fait ? Elle avait le code de ton immeuble ? Elle avait défoncée la porte ? Ou sinon l'inconnu n'avait pas fermé la porte derrière lui et logiquement la personne put entrer. Ce devait être ça Maintenant tu le maudissais cet inconnu.
Paniquée, tu pris la première chose qui te tomba sous la main, un vase en porcelaine. Bon bah tant pis, un de plus ou un de moins, ça n'allait pas changer grand chose... Bien que c'était ton dernier vu que tous les autres avaient été brisés par ce... Fou.

- Hé, toi ! Voyant qu'il se tourna vers toi, tu profitas de cette occasion pour balancer le vase à la figure... Malheureusement il parvint à l'éviter. Bon au moins tu n'allais pas finir en prison. Tu fis quelques pas en arrière et allumas la lumière, déjà t'y verrais plus clair. Son visage te disais quelque chose mais... Étrangement ça ne te revenait pas, sûrement une conquête parmi tant d'autres, enfin non tu ne savais pas, disons que tes conquêtes aussi tu ne cherchais pas trop à les retenir... C'était comme retenir les dates en histoire, c'était trop dur pour toi.
- Mais vous êtes... Fou ? Puis vous êtes qui ? Vous êtes entré comment ? Maintenant que la lumière était allumée tu pouvais voir le bordel qu'il était parvenu à foutre en cinq minutes à peine. Heureusement que t'avais pas une arme à feu sous la main. D'ailleurs il était où ton portable histoire que t'appelles la police ? Tu balaies la pièce du regard à la recherche de ton téléphone ou au moins du fixe, mais apparemment il avait eu la merveilleuse idée de péter ces deux objets. T'aurais dû d'abord passer par la cuisine histoire de prendre un couteau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hyun Wu



■ messages : 369
■ à ulsan depuis : 11/08/2013
■ localisation : Traînant dans les rues sombres d'Ulsan.
■ occupation : Voler, faire chier les autres et dormir.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Mer 5 Mar - 17:03

Après plusieurs mois de recherche, Hyun Wu avait enfin retrouvé sa trace. Retrouver la trace de cette femme, cette fille qui autrefois avait piétiné son cœur sans vergogne, qui s’était bien foutu de sa gueule. Cette femme, Yi Jung, qui lui avait fait énormément mal. Lui qui croyait que l’amour n’existait pas réellement après ce qui s’était passé avec ses géniteurs, auprès de cette fille il avait pensé le contraire, que peut-être que l’amour pouvait vraiment exister. Foutaise. Tout ça n’était que des mensonges. Lui qui croyait qu’importe ce qu’y arriverait, elle serait toujours là pour lui. Ce n’était qu’une illusion, dès qu’il lui annonça qu’il s’était barré de chez lui et que son père avait décidé de le déshérité, elle l’abandonna comme une vieille chaussette. Ce jour-là, il s’était pris la plus grande claque de sa vie. La douleur a eu du mal à se dissiper, encore aujourd’hui il ne l’avoue pas, mais cela la beaucoup blessé, Hyun Wu ne croit plus du tout en l’amour et déteste même tout ce qui peut avoir un rapport avec ça. Pour apaiser cette douleur, il a décidé de se venger. Oui, se venger et de la manière la plus cruelle possible. Il avait envie de voir son visage détruit, ravager par les larmes et que personne ne viennent lui essuyer. Pour ça Hyun Wu était capable de tout, il en avait pris un coup sur sa fierté de gros caïd du passé et il allait lui faire payer.

Il avait donc décidé cette nuit, faire une petite virée à l’appartement de la jeune femme qu’elle soit là ou non. Il avait envie de foutre la merde, de semer la zizanie, de lui faire tout simplement peur. Pour cela il n’était pas venu les mains vides, il avait pris une batte en métal, tout neuve et prête à être utilisée à bon escient. Pour être plus discret, il l’avait caché à l’intérieur de son sac à dos, seul le bout recouvert en plastique dépassait de celui-ci. Sur sa tête, une casquette noire se mariant parfaitement à sa tenue noire également de la tête au pied. Ses mains habillées de gants noirs en cuir afin de ne laisser aucune trace pouvant se tourner contre lui. Il ne voulait laisser aucune trace exploitable de son passage, même si la demoiselle le surprenait en train de détruire ses affaires chez elle. Au pire il avait prévu le coup, la casquette cacherait un minimum son visage et le masque recouvrant sa bouche et une partie de son nez permettrait à celle-ci de ne pas le reconnaitre. Enfin se souvenait-elle de lui ? Bonne question. Il arriva devant l’immeuble, il leva les yeux vers le ciel et réajusta la casquette sur sa tête. « Yi Jung me voilà. » Il sourit alors que son regard descendit doucement pour se poser sur la porte de l’immeuble qui se refermait après le passage d’une ou plusieurs personnes. Il ne réfléchit pas et se mit à courir, bloquant avec son pied de peu la porte. Il l’ouvrit et soupira de soulagement. Il continua à avancer, les mains dans les poches et prit les escaliers, pas fan du tous des ascenseurs. Il montait les escaliers deux par deux pour aller plus vite, car en plus cette femme habitait au dernier pour son plus grand malheur.

Il lui fallut bien cinq minutes pour parvenir jusqu’au-dessus. « Elle aurait pu encore trouver plus haut. » Il arriva devant sa porte, rentrer sans faire de bruit allait lui prendre plus de temps que prévu. Une fois à l’intérieur, il retira doucement et lentement la batte dans son sac et commença à jongler doucement avec tout en se déplaçant dans la pièce. Il prit bien en main celle-ci et il abattit son arme sur un pauvre vase qu’il avait repéré qui glissa du meuble pour se fracasser parterre. « J’espère que ça valait cher. » se dit-il doucement tout en souriant et recommençant son action s’acharnant sur ses autres objet. Il espérait bien que la demoiselle soit là, il avait envie de la voir, il voulait voir si elle avait changé depuis la dernière fois qu’il l’avait vu. Il s’arrêta entendant des pas, quand il se tourna il vit une silhouette et quelque chose qui se dirigeaient vers lui. Il s’écarta laissant cette chose se briser sur le sol. Il avait eu chaud. Elle alluma la lumière, cela l’éblouis quelques secondes, il cligna plusieurs fois des yeux avant de reposer son regard sur la jeune femme en tenue… Très alléchante. Son regard remonta doucement ses courbure jusqu’à son visage. Elle n’avait pas changé, enfin elle faisait beaucoup plus femme qu’avant. Franchement quel gâchi.

« Vous êtes qui ? Tu te fous de ma gueule ? » L’avait-elle réellement oublié, finalement il n’avait jamais compté pour elle, même pas un tout petit peu. « Waaaaahhh, je suis franchement dessus Yi Jung. » Il avançait lentement en sa direction tout en retirant son masque doucement afin de dévoiler un peu plus son visage. Il continua à avancer dans sa direction de manière lente. « Ne cherche même pas à appeler les flics, je crois bien avoir démolis ton fixe au passage. » Il avança d’un pas, puis d’un autre et s’arrêta, tenant toujours fermement la batte dans sa main. Elle avait la chance d’être une femme, sinon il l’aurait bien frappé avec. « Toujours aussi belle, voir même plus qu’avant. » dit-il avec un sourire pervers tout en la relookant de bas en haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kwon Yi Jung



■ messages : 98
■ à ulsan depuis : 27/02/2014
■ localisation : Sûrement dans sa boutique, endormie dans une cabine d'essayage.
■ occupation : Styliste / Directrice de Lady's Things
■ humeur : yeah ♥

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Jeu 6 Mar - 13:02

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
I want your revenge.

 
Tu penchas ta tête sur le côté, tu n’arrivais réellement pas à mettre le doigt sur son identité. Tu n’y arrivais pas… Jusqu’au moment où il retira son masque. Tu retins presque un cri d’horreur, il était finalement devant toi avec sa batte presque près à t’abattre avec même. Toi, depuis tu étais passée à autre chose, tu étais parvenue à l’oublier. Honnêtement, après avoir rompu avec lui, tu n’avais eu qu’une seule crainte… Qu’un jour comme celui-ci arrive. Qu’il débarque chez toi, près à foutre le bordel, ou encore je ne sais quelle autre folie de sa part. Tu le connaissais suffisamment bien pour savoir de quoi il était capable. Surtout quand il avait l’idée de se venger. Ce fut d’ailleurs pour ça que pendant quelques mois tu eus du mal à dormir, ayant peur de ce qu’il allait te faire, croyant même qu’il était capable de te tuer en pleine nuit. D’ailleurs lors de cette période-là, tu ne dormais même plus dans ta propre maison, tu allais d’hôtel en hôtel ou encore chez tes amis afin d’être sûr qu’il ne te trouve jamais. Entre temps tu as même déménagé. Bref, tu fis de nombreuses choses afin de ne pas le revoir, et finalement t’avais oublié. Cela faisait des mois et des mois que vous n’étiez plus ensemble lui et toi. Toi, depuis tu pensais que tu n’avais plus rien à craindre, que c’était fini, que pour une fois il n’allait pas se venger parce qu’après tout tu avais quand même été sa petite-copine, t’avais oublié tout cette histoire et tu menais ta petite vie tranquillement, sortant à n’importe quelle heure, ne te préoccupant pas ou plutôt plus de ce qui pouvait t’arriver, tu avais même oublié son existence. Bref, tu te croyais saine et sauve, sans crainte. Mais finalement il était là, face à toi, prêt à tout afin de te rendre la souffrance que tu lui as infligé. Comment avait-il fait pour te retrouver ? C’était la seule question que tu te posais… Puis d’autres vinrent à leur tour, la question était maintenant « Comment vas-tu te sortir de cette situation ? ». Tu ne savais pas, mais en plus de ça, tu ne pouvais contacter personne, étant donné que tu n’avais plus ton téléphone ni ton fixe.

Lui faisait un pas en avant, et toi un pas en arrière. Qu’il évite de s’approcher avec sa batte, ça te faisais peur. Puis d’un coup, tu te stoppas, arrêtant de marcher à reculons et affichant un sourire sûr de toi. Tu connaissais son jeu.  Justement c’était son but de te faire peur. Donc il ne fallait pas que t’aies peur, tu pouvais le déstabiliser, tu devais le déstabiliser, il fallait que tu tentes,  si tu le faisais, il n’aurait plus aucun intérêt à tenter de te  faire peur si il ne te fait pas peur.
- Oh je me souviens de toi… C’est quoi ton nom déjà ? Hyun Su ? Woo Hyun.. ? Ou quelque chose comme ça… Tu cherchas ainsi pendant cinq jolies minutes avant de te remémorer le bon nom, bien sûr que tu te souvenais de lui, mais le mettre sur les nerfs étaient définitivement la seule chose que tu pouvais faire, alors fallait autant en profiter. Seo Hyun Wu voilà ! Articulas-tu avant de continuer, Désolée il y en a eu tellement qu’à force je les mélange un peu… Apparemment ma beauté en attire plus d’un.

Tu arquas un sourcil et repris un air sérieux. Trêve de plaisanterie… Enfin plaisanterie était un grand mot. Voir ta maison complètement retournée était loin de te faire marrer, ni même sourire. Si tu n’étais pas chez toi, sûrement qu’il aurait fait un carnage dans la maison entière. Mais être là n’était pas mieux aussi, tu le sentais venir le coup de batte dans ta tête, ou si ce n’était pas ça, il allait bien trouver quelque chose qui allait te faire pleurer comme une gamine. Du chantage ? De la torture ? Un remix du Cluedo ? Tu te demandais bien ce qu’il allait trouver pour te piétiner. Mais si tu pouvais piétiner à nouveau son cœur, ou au moins sa fierté à nouveau, juste avant de mourir dans ton appartement tu le ferais bien.
Tu balayas de nouveau le salon du regard, grinçant des dents rien qu’en pensant au prix de tous ce qu’il avait réussi à casser, une fortune.  Si seulement tu t’étais levée plus tôt…  Parmi la liste, ta télévision qui avait une jolie et énorme fissure. Oui, heureusement que tu n’avais pas un couteau dans les mains et que c’était lui qui était armé.

- Qu’est-ce qui t’amènes après tant de temps dis-moi... ? Je t’aurais bien offert un café mais apparemment tu ne sembles pas d’humeur... Oui tu le prenais littéralement pour un gogole, un imbécile, un idiot, un con tout simplement. Tu pris l’air le plus sarcastique du monde et continuas. Tu es là pour te venger ? Ooooh, dis-moi pas que tu es encore sur cette histoire depuis ? Tu étais amoureux de moi et je t’ai plaqué parce que tu n’avais plus rien et que tu valais rien, je t’ai brisé ton petit cœur, ooh. Pauvre petit enfant. C’est mignon. S’échappa au passage un petit rire, tu croisas les bras et regardas le plafond, reprenant de nouveau un air sérieux.
- Gamin. Lâchas-tu dans ta barbe.
 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hyun Wu



■ messages : 369
■ à ulsan depuis : 11/08/2013
■ localisation : Traînant dans les rues sombres d'Ulsan.
■ occupation : Voler, faire chier les autres et dormir.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Ven 7 Mar - 17:06

Elle le faisait exprès. Cette femme faisait exprès de ne pas le connaître. Il le savait et pourtant cela l’irritait d’avantage. Il resserra sa poigne sur la batte de baseball, il essayait de se contrôler, un grand effort de sa part. Si cette femme avait été un homme, il lui aurait déjà refait le portrait façon Picasso. Elle avait de la chance, car frapper une femme ce n’était pas du tout son genre, même s’il détestait Yi Jung, il ne pourrait pas la frapper. Il ne voulait en aucun cas devenir un homme violent auprès des femmes, les brutaliser et leur faire peur à la rigueur, mais les blesser physiquement avec des coups, non. Finalement elle retrouva son nom avant d’ajouter qu’il n’avait pas été le seul sur son tableau de chasse. « La modestie tu ne connais pas. » Sa beauté en attirait plus d’un… Il ne put dire le contraire, car cela serait mentir. C’est d’ailleurs ce qu’il l’avait attiré la première fois qu’il l’avait vu, même en sortant ensemble beaucoup d’autres garçons avaient eu des vus sur elle. Même aujourd’hui elle restait une femme très attirante. Il se mit à sourire amusé par ses paroles. « Waaah, mais en fait tu es une femme facile à ce que je vois pour avoir eu autant de mec. » Si elle voulait le piquer, il allait en faire de même. Finalement cette fille faisait partie de cette catégorie de femme qu’on pouvait qualifié de facile. Il s’était arrêté, la relookant toujours de la même manière, faisant tournée la batte dans sa main une seule fois et penchant sur le côté sa tête alors que son regard parcourra ses courbes du bas vers le haut. « Tu es même prête à accueillir les gens s’introduisant chez toi. »

Elle regarda autour d’elle les dégâts qu’il avait pu faire et qu’il n’avait d’ailleurs pas terminés de faire. Le faire sous ses yeux encore mieux. « Cela a dû valoir cher, je m’en excuse.. » dit-il de manière hypocrite, ne s’excusant pas de manière sincère. Elle lui faisait la causette, avait-elle vraiment le temps de faire ça alors qu’il était là pour semer la zizanie et bien évidemment lui faire peur. Elle se foutait de sa gueule, voyant très bien que Hyun Wu était là pour se venger et la faire souffrir. Le sourire sur ses lèvres se volatilisa, il bouillonnait, ce n’était qu’une question de temps jusqu’à ce qu’il explose. Il reprit fermement sa batte et d’un geste il détruisit un objet non loin d’elle et il la regarda droit dans les yeux. « Je te conseilles de ne pas m’énerver Yi Jung. » Elle devait pourtant savoir que Hyun Wu était le genre de mec à s’énerver très rapidement et surtout à répondre à la provocation. Tout ce qu’elle pouvait gagné en agissant ainsi était de voir son appartement réduit en miette. « Pourtant tu devrais savoir qu’il ne faut pas me rendre fou. Je suis capable de tout. » Sous ses pieds la porcelaine des vases craquaient, il s’arrêta à nouveau. « Alors dit moi, tu mènes une belle vie à ce que je vois. Bel appart, dans un quartier riche. C’est grâce à l’argent de tes conquêtes que tu as soutiré ? Ou que tu as gagné en vendant tes services ? » Avant de continuer, il avait bien envie de savoir ce qu’elle devenait, histoire de se renseigner un peu plus pour la prochaine fois, car oui le jeune homme ne comptait pas laisser la demoiselle tranquille. « J’ai entendu dire que tu étais devenue styliste, c’est ça ? » Il fit un autres pas, frappant doucement la batte dans la paume de sa main.

« Tu me considères comme un idiot, mais en réalité c’est toi l’idiote. Pourquoi as-tu fait ça alors que tu savais pertinemment comment cela tournerait. » Certes, il n’avait pas pu se venger immédiatement après, il a fallu le temps de s’en remettre et ayant passé par la suite quelques mois en prison, il n’avait pas pu. De plus, il avait dû se renseigner et chercher là où elle habitait. « Ce n’est pas parce que je n’ai pas montré le bout de mon nez avant, que je n’allais jamais me montrer. » Jamais cela ne serait arrivé, même si ça n’aurait pas été cette année, ça aurait été l’année suivante ainsi de suite. Cette femme, il s’en souviendra bien toute sa vie, car en y pensant elle avait été la première femme qu’il avait réellement aimé. Oui, son premier et vrai amour, un amour qui lui a fait beaucoup de mal. Un premier amour qu’on n’oublie pas, bien qu’il aurait aimé au lieu de se retrouver là, chez elle au risque de faire un nouveau séjour en prison pour effraction et dégâts. Et encore pire, car cette femme serait sûrement capable de l’enfoncer encore plus. Tout ce qu’il avait à faire était qu’elle n’appelle pas la police et si c’était le cas s’enfuir. Sans preuve, elle ne pouvait rien contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kwon Yi Jung



■ messages : 98
■ à ulsan depuis : 27/02/2014
■ localisation : Sûrement dans sa boutique, endormie dans une cabine d'essayage.
■ occupation : Styliste / Directrice de Lady's Things
■ humeur : yeah ♥

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Sam 8 Mar - 12:03

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
I want your revenge.

 
Tu le regardais de haut en bas, de travers, avec dédain, bref tu le regardais avec mépris en somme. La modestie… Si si, tu connaissais ça, plutôt bien, tu n’étais pas une femme si prétentieuse que ça ou encore arrogante, tu savais juste ce que tu valais, t’étais tout simplement confiante, rien de plus, pas comme si c’était quelque chose de mal ou un crime. Peut-être que ce n’était qu’une sale impression, d’ailleurs tu espérais que c’en était une, mais osait-il te prendre pour une prostituée, pour ne pas dire pute ? Pourtant tu n’enchaînais pas tant les mecs que ça en réalité, en 23 ans de vie tu as eus trois copains en comptant Hyun Wu… Ça semblait  c’était plutôt correct, tu t’interdisais d’être comme ça, surtout comme elle. Tu ne voulais absolument pas ressembler à ta mère, bien que tu l’aimais, après tout c’était ta mère, mais tu n’as jamais réellement adhérer à sa manière de faire, et ça lui a même parfois porté préjudices malheureusement. Malgré la grande envie encore une fois de le tuer sur place, tu ne fis rien, tu ne répondis même pas à sa provocation, bien qu’à la base c’était toi qui l’avait cherché. Il avait raison, le chercher et le provoquer ne servait à rien. De plus, tu le savais bien, il était plus fort que toi à ce genre de jeu, et mis à part détruire encore plus ta maison, ça n’allait rien t’apporter de plus. Tenter de garder ton calme était la meilleure et pour l'instant la seule chose que tu pouvais faire, restait plus qu'à pouvoir le rester longtemps.

- Je ne vois pas en quoi... Çà peut t'intéresser. Dis-tu en parlant de ton métier. Tu savais bien que mettre ton appartement en miettes n'allait pas être la seule chose qu'il allait faire pour se venger, loin de là même. Moins il en savait sur toi, plus tu avais de chance de lui filer entre les doigts, lui échapper. Tes yeux se baissèrent vers le sol à présent orné de jolis bouts de vases brisés grâce à lui, tu aurais pu t'en passer. Puis ton regard se posa sur Hyun Wu. Sans même le quitter du regard, d'un coup tu repensais à avant, comment en étiez-vous arrivés là. Bien sûr c'était de ta faute, uniquement de la tienne, ça tu ne pouvais le nier, tu en avais conscience, mais même si toi, tu n'étais pas amoureuse de lui et que tu n'étais sortie avec lui que pour l'argent qu'il aurait pu amasser, il y avait quand même eu de bons moments passés avec lui, il fallait l’admettre. Il était sympathique et drôle et même si tu n'osais pas te le dire, ni même le penser, ça t'avais quand même blessée de rompre avec lui, de manière si malhonnête et lui faire mal au passage. T'étais pas méchante, t'avais un cœur toi aussi, tu t'étais un peu attachée à lui, mais à ce moment-là tu étais dans le besoin, ta mère te l’avait dit un jour... L’argent retourne le cerveau, quand il s’agit de ça on est généralement prêt à n’importe quoi. Et maintenant, à cause de ta stupide cupidité, tu te retrouvais face à lui, dans ton appartement dévasté, et les wons s’envoler à chaque objet cassé. Tu ne pensais pas qu’un jour ça t’arriverait à toi… D’être sa victime.
- Et toi alors… T’es devenu quoi ? Si faire causettes pouvait lui faire perdre du temps, autant en profiter. Intérieurement tu cherchais une solution pour te sortir de cette merde, et des futures solutions dans le cas où Monsieur aurait l’envie de reproduire ce genre de choses. Pas de téléphone, l’idée d’appeler la police était à bannir, tu ne pouvais rien de ce côté-là. Il n’y avait en plus aucune emprunte de ses doigts étant donné qu’il avait mis des gants, même pas un cheveu car il avait également pensé à mettre une casquette. Il avait pensé à tout et tu détestais ça. C’était sûrement la première fois de ta vie que tu avais l’impression d’avoir le contrôle sur rien du tout, et que tu t’étais mise dans la cata’ toute seule, en somme. Tu te mordis la langue, agacée mais à la fois inquiète et apeurée, rien qu’à l’idée de savoir que ce n’était que le début t’effrayais,  tu avais des frissons. Il n’y avait pas réellement d’issue de sortie, non, pas cette fois… Tu étais piégée.
Un objet qu’il brisa te sortis de tes rêveries, tu secouais légèrement la tête et fronças les sourcils. Si ça continuait comme ça, tu allais vivre dans un chantier.
Le voyant approcher sa batte d’un nouvel objet avec vitesse afin de le détruire, tu crias afin de le stopper :

- Non attends ! Cet objet t’étais tout particulièrement précieux. Tu retins ta respiration, presque stressée qu’il abatte sa batte sur cet objet. Au final il se stoppa juste avant, de la chance… Un peu de chance dans tout ce malheur qui t’arrivais. Ne pouvons-nous pas… Nous arranger ? C’était honnêtement la seule solution que tu voyais… Et encore, est-ce qu’on pouvait appeler cela une solution ? Tu savais très bien qu’avec Hyun Wu arrangement signifiait argent ou devenir son esclave. Dans l’hypothétique cas où il disait oui, lui devoir de l’argent serait plus que problématique, comment paierais-tu toutes ces dégâts ? Devenir en quelques sortes son esclave étais la pire chose qu’il pouvait arriver. Finalement, tu regrettas amèrement d’avoir prononcé cette phrase, mais retourner en arrière était à présent impossible.
 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hyun Wu



■ messages : 369
■ à ulsan depuis : 11/08/2013
■ localisation : Traînant dans les rues sombres d'Ulsan.
■ occupation : Voler, faire chier les autres et dormir.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Dim 9 Mar - 11:05

Oh que si cela l’intéressait. Il avait envie de montrer à la jeune femme qu’il savait pas mal de chose sur elle, enfin bien évidemment il ne savait pas tout d’elle, juste il savait où elle vivait et connaissait le nom de sa boutique sans savoir vraiment ce qu’elle y vendait. Il voulait lui faire peur tout en bluffant sur le fait qu’il savait tout de sa vie. Après est-ce que cela allait marcher, il n’en savait rien, mais il était assez bon menteur. Elle lui demandait ce qu’il devenait. Devait-il vraiment tout lui raconter, qu’après avoir quitté son père, il avait vécu dans la rue, avait emprunté une grande somme d’argent en pensant pouvoir gagner plus pour pouvoir se démerder, de l’argent qu’il a perdu et qu’il doit rembourser, malheureusement avec les taux d’intérêt augmentant chaque cela se relève plus compliqué. Il est donc poursuivit, battu quand il n’a pas l’argent. Il a fait de la taule pendant huit mois et aujourd’hui il vit toujours une vie de débauche mise à part qu’il a un toit sous lequel dormir et un ami cher pour lui. Non, il n’allait pas lui raconter sa vie, elle n’avait pas à savoir comment il menait sa vie. « Ça ne te regarde pas, la seule que je peux te dire et que tu sais sûrement, je suis déshérité. » Bien sûr qu’elle devait le savoir, après tout c’était la raison du pourquoi elle l’avait quitté.

Ses yeux se posa sur un des objets, il avait l’air cher, il eut un petit sourire en coin, cet objet sera sûrement le dernier qu’il cassera avant de tout retourner. Il s’apprêtait à donner un nouveau coup quand les crie de la demoiselle l’arrêta. Pourquoi s’arrêtait-il à sa demande. Elle demanda un arrangement, d’un coup il fût un peu plus intéressa ramenant la batte vers lui. « Un arrangement ? » Il se redressa et se mit face à elle. « Quel genre d’arrangement ? De l’argent ? » Bien évidemment Hyun Wu pensait tout de suite à l’argent, en réalité il s’en fichait de l’argent, mais il en avait besoin pour rembourser sa dette. « Tu crois que l’argent suffit pour ce que tu m’as fait ? » Il n’accepterait pas un seul sous de sa part, pour lui ça serait de l’argent sale, encore bien plus que l’argent qui avait pu passer dans sa main en dealant un peu ou volant au gens. Il se rapprocha d’un pas d’elle. « Qu’as-tu à me proposer ? Je suis plutôt dur en affaire, ça ne va être facile, surtout que je n’ai pas du tout envie de te foutre la paix. J’étais été calme pendant quelques années, maintenant je compte bien te le faire payer ma belle. » Autant dire que si elle souhaitait négocier avec lui, elle allait devoir se montrer convaincante, car Hyun Wu ne semblait pas vouloir marchander aussi facilement. « Si tu n’avais pas agis ainsi avec moi, aujourd’hui je ne serais pas là pour te faire la misère. En réfléchissant c’est ta faute si je vie comme ça. » Le coréen avait besoin de rejeter la faute sur quelqu’un et Yi Jung était la parfaite candidate pour cela. Si elle l’avait quitté autrement, dans d’autre circonstance que celle-ci peut-être qui ne lui voudrait pas tant. Quitter son père, il l’aurait fait, mais si la demoiselle avait été là pour le soutenir peut-être qu’il ne serait pas tombé dans ce gouffre… Ou peut-être pas.

« Tu aimes tant l’argent que ça ? » demanda-t-il tout en s’éloignant d’elle et observer un peu plus son appartement illuminé. Qui n’aimait pas l’argent après tout. Il fit quelques pas tout en ne la lâchant pas du regard, il manquait plus qu’elle s’enfuit ou quelque chose comme ça. « Quand j’y pense j’ai été vraiment con de croire qu’une fille comme toi m’aurait aimé pour ce que je suis vraiment et non pas parce que j’étais le fils d’un chaebol friqué. » Oui, il se sentait vraiment con de l’avoir cru sincère ne serait-ce qu’une fois. Mais cela lui avait en quelques sortes servi de leçon maintenant il se méfiera des filles comme elle, il ne croira plus en leur parole. « Si c’est l’argent que tu aimes, je vais alors détruire tout ce que tu as. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kwon Yi Jung



■ messages : 98
■ à ulsan depuis : 27/02/2014
■ localisation : Sûrement dans sa boutique, endormie dans une cabine d'essayage.
■ occupation : Styliste / Directrice de Lady's Things
■ humeur : yeah ♥

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Mar 11 Mar - 18:51

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
I want your revenge.

 
Lui non plus ne voulut pas me révéler ce qu’il était devenu à présent. Du peu que tu pouvais voir, il n’avait pas tant changé que ça. Du moins caractériellement, physiquement lui aussi était devenu plus beau, sûrement une chose que tu ne lui diras jamais d’ailleurs. Finalement, ne pas savoir ce qu’il était devenu t’arrangeais plutôt, après tout ça n’allait rien t’apporter de plus, à moins que tu aies également l’idée de te venger tout comme lui, mais tu ne te voyais pas faire ce genre de choses… Se venger parce qu’il s’est vengé de toi parce que tu l’as fait souffrir. La seule vengeance que tu pouvais à la rigueur lui offrir était un bon séjour par la case prison. Et encore, fallait trouver un moyen de le dénoncer, et tu en avais pas réellement la possibilité à ce jour. Tu te disais qu’avec chance, peut-être tu avais un alibi, dû au bruit causé par les objets s’explosant contre le sol, la caméra en bas de l’immeuble pour l’interphone ( habillé comme ça, la caméra ne servait pas à grand-chose, la nuit en plus… ) et si un voisin avait eu l’occasion de le voir.

Tu le suivais toujours du regard, avec méfiance, attendant sa décision, allait-il accepter un arrangement ? Comme il le disait si bien, il prenait un malin plaisir à te faire la misère. En plus l’argent ne l’intéressait pas. Ça t’arrangeait mais également ça te posait problème. Si il ne voulait pas de ton argent, que voulait-il, qu’allais-tu lui donner ? Tu n’avais rien d’autre que ça, l’argent, mais surtout tu ne savais pas ce dont il avait besoin. Tu levais les yeux vers le plafond, cherchant en vain une solution, un arrangement suffisamment astucieux pour y gagner quelque chose. Malheureusement, rien ne te venais. Tu avais beau cherché, même dans les choses les plus étranges, tu ne voyais absolument rien. Mais tu avais besoin de cet arrangement, tu ne pouvais pas passer à côté de ça, sinon qu’allais devenir ta maison ? Déjà qu’il ne restait plus grand-chose de ton salon, si il continuait ainsi, dans les cinq minutes à suivre tu n’aurais plus rien. Tu n’arrivais pas à réfléchir, sûrement à cause du stress, et de l’agaçant bruit que faisait la pendule accroché au mur. Tu regardes droit à gauche, reprends ton souffle et lances finalement après quelques minutes de réflexion :


- T’as besoin de quoi ? Je peux faire ou te donner… Tout ce que tu veux. Finalement, la phrase que tu voulais sûrement le moins dire au monde face à cet homme sortit, faire tout ce qu’il voulait. Après avoir sortit ça, tu ressentais comme un goût amer dans ta bouche, mine de rien, tu espérais qu’il n’accepte pas ça, connaissant de quoi il était capable, il pourrait presque te demander de t’enterrer vivante. Tu avalas ta salive avec difficulté et regardas cette fois-ci le sol. Et s’il te demandait quelque chose que tu ne pouvais pas lui donner ? Ou bien faire ? Qu’allait-il se passer ? Tu n’allais plus pouvoir rester ainsi longtemps, tu commençais petit à petit à perdre ton sang froid, tu avais l’impression de doucement t’approcher de la folie. La peur en toi commençait à se faire envahissante, trop même, le fait que tu sois seule dans cette situation face à lui également. Tu te forçais intérieurement à ne pas péter ton câble, ou encore pleurer, cela montrerait justement qu’il avait gagné, et ainsi il pourrait t’écraser davantage tel un insecte. Bien que t’étais au bord des larmes, il fallait que tu te retiennes.

-  Au lieu de me faire passer pour la connasse de service, tu devrais plutôt être content que je sois sortie avec un gars aussi misérable que toi. Osas-tu finalement lâcher, bon sûrement que l’idée de l’arrangement allait sur le coup partir en fumée. Tu posas ton regard sur la batte de Hyun Wu puis sans même réfléchir plus de deux secondes, avança dans le salon assez rapidement pour prendre l’objet qu’il avait épargné auparavant. À présent dos à lui, tu ne te tournas pas. Des larmes avaient réussis à s’échapper, bien que tu t’étais retenue tout ce temps. Ça te faisait mal. Oui, tu aurais dû réfléchir au lieu de directement traverser le salon pieds nus, résultat, un bout de verre était entré dans ton pied. D’un geste rapide, tu effaças tes larmichettes avant de te tourner de nouveau vers lui, en espérant qu’il n’était pas prêt à abattre sa batte sur toi.
-Honnêtement, ça t’apportes quoi de te venger ? Tu me verras pleurer des litres et des litres de larmes et puis après, tu feras quoi ? Tu te sentiras mieux et ça sera finit ? Tu croisas les bras, tu n’essayais pas de le raisonner non, loin de là, tu savais bien que faire ce genre de choses avec lui ça ne servait à rien. Tu auras beau te venger, mettre les feux chez moi, détruire ma vie entière même, ça n’égalera jamais la souffrance que j’ai pu t’apporter en un claquement de doigt.
 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hyun Wu



■ messages : 369
■ à ulsan depuis : 11/08/2013
■ localisation : Traînant dans les rues sombres d'Ulsan.
■ occupation : Voler, faire chier les autres et dormir.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Mar 25 Mar - 14:37

L’argent ne l’intéressait pas… En réalité, il mentait bien sûr l’argent l’intéressait, cela lui permettrait de rembourser ce qu’il doit à ces types. Cependant l’argent de la demoiselle à ses yeux était bien plus sale que l’argent qu’il pouvait voler aux honnêtes citoyens coréen ou gagner autrement. Et puis ça serait bien trop facile, il ne souhaitait pas qu’elle s’en tire aussi facilement, s’il acceptait cela n’allait pas la blesser. Son but était justement de lui faire du mal et la voir pleurer, s’écrouler sans que personne ne vienne lui tendre la main. Il avait envie de la voir toucher le fond, la rendre misérable. Elle continua à lui proposer quelque chose d’autre en échange de tout démolir sur son passage voyant que l’argent ne fonctionnait pas. Il eut un petit sourire mesquin, la demoiselle devrait savoir qu’il faut faire attention avec ce genre de parole, car elle pourrait bien le regretter au final. « Tout ce que je veux… Tu es sûre ? » demanda-t-il, lui laissant ainsi la possibilité de revenir sur ses paroles, une chance qu’il ne lui laissera pas deux fois. « Tu ne le regretteras pas après ? » Franchement il ne savait pas quoi lui demander, mais il comptait bien lui faire vivre un enfer, peut-être la prendre pour esclave serait pas mal, il pourrait ainsi lui en faire baver jusqu’à ce qu’elle en chiale. Ça serait également un bon moyen de se défouler dans les moments où il était énervé, elle serait un peu son punchingball.

Il se promena dans la pièce tout en gardant un œil sur elle, il manquerait plus qu’elle file appeler la police, bien évidemment le temps qu’ils arrivent il aurait le temps de se casser. Qu’elle prenne de quoi le menacer comme un poignard ? Qu’elle essaye, il n’en avait pas peu ce n’est pas comme si c’était la première fois pour lui qu’il se faisait poignarder et sûrement pas la dernière. D’ailleurs c’est de cette manière qu’il voyait la fin de sa vie, mort poignardé ou quelque chose dans le genre. Avec la vie qu’il menait il serait difficile pour lui de vivre paisiblement le reste de son existence. Finalement un lâcha un mot, il s’arrêta et la regarda. Un gars aussi misérable que lui. Qu’est-ce que ça voulait dire, c’est parce qu’il était misérable qu’aucune fille avait souhaité sortir avec lui et qu’elle par pitié elle l’avait fait. Il craqua sa mâchoire et se retourna vers la demoiselle, si elle avait décidé de continuer dans cette direction, le coréen ne savait pas du tout comment il allait réagir. Face à la provocation Hyun Wu avait tendance à être fou et il était bien difficile de le raisonner que ça soit une fille ou un homme. « Un gars aussi quoi ? Tu peux répéter. » lui demanda-t-il pour être bien sûr d’avoir entendu ce qu’elle avait dit, mais aussi pour voir si elle avait le courage de le redire. Elle tourna le dos, avançant vers l’objet qu’elle lui avait demandé d’épargner.

Ça lui apportait quoi de se venger ? Se sentir mieux ? C’est ce qu’il pensait, mais est-ce que ça sera vraiment le cas. Comme elle le disait la souffrance qu’elle lui avait causée en l’espace d’un instant, il ne pourrait pas le rendre deux fois plus. Il grimaça, elle avait raison, peut-être qu’au bout il ne sera pas satisfait, il ne se sentirait pas mieux après s’être vengé. Néanmoins il ne comptait pas abandonné, il ne pouvait pas prévoir le fait qu’après avoir détruit la demoiselle il ne se sentirait pas mieux ou le contraire, il fallait le faire pour le confirmer. Il fit comme s’il n’avait pas entendu ce qu’elle avait dit à propos qu’il ne pourrait jamais égaler ce qu’elle lui avait fait. Il se rapprocha d’elle, un pas puis deux et il se trouva tout proche d’elle alors qu’elle lui tournait le dos. Il se pencha légèrement pour lui parler dans le creux de l’oreille. « Tout ça est de ta faute Yi Jung, tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même. » Si elle l’avait quitté d’en d’autre circonstance peut-être qu’il ne lui en n’aurait pas tenu rigueur, si elle avait juste attendu quelque mois après qu’il est quitté son père ou même bien avant qu’il le lui annonce, peut-être il aurait pris autrement. Si elle avait su justifier son geste en argumentant sur le fait que peut-être à cause de son comportement de bad boy, elle ne le supportait plus, sur le coup ça lui aurait fait mal, mais il se serait sûrement remit en question. Là ce n’était pas le cas, dès l’annonce qu’il quittait son père, il n’en avait plus eu du tout de nouvelle et une fois qu’il avait pu elle lui annonçait qu’elle le quittait sans vraiment justification. « Comment vais-je pouvoir te faire souffrir ? » lui demanda-t-il sans vraiment ce soucier de la réponse qu’elle pourra bien lui fournir, ne bougeant pas d’un poil restant si proche d’elle pouvant sentir son odeur qui n’avait pas changé même après quelques années.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kwon Yi Jung



■ messages : 98
■ à ulsan depuis : 27/02/2014
■ localisation : Sûrement dans sa boutique, endormie dans une cabine d'essayage.
■ occupation : Styliste / Directrice de Lady's Things
■ humeur : yeah ♥

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Dim 30 Mar - 10:40

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
I want your revenge.

 
Ta phrase terminée, après l’avoir regardé deux minutes dans les yeux, minutes qui semblaient longues à mourir, tu te tournas à nouveau. Tu n’osais pas lui faire face ? Était-ce la peur qui te forçait à te mettre à dos de lui ? Tu ne savais pas, et peu importe le cas ou la raison tu ne l’admettrais pas. T’écoutais avec attention les bouts de verres et porcelaines se rompre sous les pas de Hyun Wu, tout en réfléchissant à ce qu’il venait de dire, posant doucement ton précieux vase à un nouvel emplacement.  Tu devais réfléchir un peu plus à l’accord que tu voulais passer, si tu ne voulais pas te retrouver condamnée de la cruauté et du désir de vengeance de ce gars-là. Mais tu ne savais quoi lui proposer en échange. Quelque chose qui vaudrait plus que de l’argent et qui l’intéresserait, dans ce cas, il n’y a que ton misérable cœur brisé qui sûrement aux yeux de ce dernier vaudrait bien plus que de l’argent et qui l’intéresserait.
Tes dents se serrèrent involontairement, le sentant tout proche de toi, juste derrière, à te demander comment il pourrait te faire souffrir. Bien sûr, tu n’allais pas lui donner la solution miracle, ni lui, ni personne ne t’avais jamais réellement atteint jusque-là, personne ou presque. Pourtant, à tes yeux, ça ne semblait pas bien compliqué de te faire du mal, derrière tes airs froids et de femme dure, tu étais certainement l’une des femmes les plus sensibles et naïves sur cette Terre, certainement. C’est pour ça que tu faisais toujours preuve de méfiance, car une fois le mur cassé, tu faisais preuve d’une grande naïveté et de vulnérabilité.
- Comment ? Un léger rictus se dessina alors sur ton visage, tu te tournas et le défias à nouveau du regard, cachant au passage ta surprise de le voir si proche de toi. Tu ne le lâches pas du regard, ne comptant pas baisser les yeux, et tu présumes que lui non plus d’ailleurs. Et bien, si je tombe amoureuse de toi et que tu me piétines le cœur peut-être bien… Que tu y parviendrais… A me faire souffrir. Lâchas-tu comme ennuyée, tu savais bien que de toute façon c’était improbable qu’il y parvienne. Tu haussas les épaules et continuas, sur le ton agaçant que l’on nomme plus couramment le ton de l’évidence :
- Mais ne fais pas de tels efforts, comme je l’ai dit, un mec aussi misérable et minable que toi… Tu ne terminas pas ta phrase, il devait sûrement en connaître le bout. Tu avais beau ne pas le faire intentionnellement, le chercher, le provoquer, l’énerver au point de le mettre hors de lui… Tu ne pouvais t’empêcher de le faire. Au fond, tu aimais ça, pouvoir  mettre le doigt là où ça faisait mal et appuyer bien fort avec, au point de transpercer cette douleur et la rendre encore plus douloureuse. Ce n’était pas du sadisme, loin de là, du moins c’est ce que tu pensais. Mais étant donné que tu avais l’occasion de lui faire du mal alors que lui aussi t’en faisais, te rendais bien. L’atteindre ne serait qu’un tout petit peu te procurait comme un sentiment de bien, plus la soirée passait, alors qu’au début, tu t’en voulais. Mais retourner en arrière était impossible.

- Cependant, comme je te le disais… Je pourrais te donner tout ce que tu veux, ou presque. Et non, bien qu’il t’avait donné l’occasion de revenir sur ta décision, contre toute attente, tu n’oublias pas cette idée, ne la changeas et restas dessus.  Tes mains remontèrent le long de son torse avant de s’agripper à sa veste noire. Tu fixes quelques instants l’endroit où tes mains sont posées avant de le fixer à nouveau, lui, relevant la tête car il était plus grand que toi, lui dévoilant un sourire comme à ton habitude au coin de tes lèvres, assez étrange. Un subtile mélange entre un sourire malicieux, voir diabolique mais à la fois séducteur, qui cachait sûrement quelque chose.  Tu avais une idée en tête, tu n’étais pas certaine qu’elle allait marcher, voir sûre que non, mais comme on le dit si bien, qui ne tente rien a rien. Réajustant la veste de Hyun Wu au passage sans même t’en rendre compte, et approchant lentement ton visage du sien, tu lanças doucement :

- Alors dis-moi, que veux-tu.. ? Puis finalement, tu le lâchas. Tu levas les yeux au ciel, amusée par toi-même de la situation, t’étais incapable de ce genre de choses, tu n’aimais pas trop ça, pas du tout, et encore moins avec lui. Tu te rendis compte que tu étais presque sur le point de te vendre, étais-tu devenue folle ? Tu préférais voir ta maison en cendre que de faire ça.
Malgré cela, tu glissas ta main dans sa nuque, et approchas tes lèvres de son oreille, lui murmuras :
- Si tu tiens tant que ça à te venger, sache que je n’ai pas peur, ça sert à rien. J’attends quand même de voir ce que tu comptes me faire tiens… Je ne tenterais pas de me venger, après tout, tu n’as déjà rien. Bien que tu profiterais d’une belle occasion où tu pourrais davantage piétiner son cœur, ô tu ne t’en priverais pas, ça non.
 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hyun Wu



■ messages : 369
■ à ulsan depuis : 11/08/2013
■ localisation : Traînant dans les rues sombres d'Ulsan.
■ occupation : Voler, faire chier les autres et dormir.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Dim 6 Avr - 13:18

Yi Jung se retourna enfin, lui faisant face, il la regardait droit dans les yeux alors qu’ils étaient proches de l’un et de l’autre. La faire tomber amoureuse de lui… Cela aurait pu être effectivement une bonne idée, mais c’était bien trop dangereux, il pourrait tomber dans son propre piège et retomber dans les filets de la jeune femme. Après tout on n’oublie jamais un premier amour qu’il soit partagé ou non et même si celui-ci a été blessant. Enfin il évita cette idée et la demoiselle lui fit clairement comprendre que ça ne fonctionnerait tout bonnement pas même s’il essayait. En était-elle réellement sûr ? Sa main serra d’avantage la batte de baseball, il se retenait de ne pas lui en coller une, elle avait vraiment de la chance d’être une femme. Folle, cette femme était folle. Elle le provoquait alors qu’elle savait pertinemment que Hyun Wu était le type d’homme à être impulsif et à répondre à ce genre de chose.

Elle ne changea pas d’avis malgré sa bonté de la laisser revenir sur cette parole. Elle était prête à lui offrir tout ce qu’il souhaitait ou presque. Qu’est-ce qu’elle entendait par presque ? Un fin sourire se traça sur ses lèvres. Les mains de la coréenne parcoururent son torse et vint le cramponner à sa veste. Cette femme était dangereuse, Hyun Wu s’en rendait compte, pourquoi était-elle aussi attirante sérieux. Elle rapprocha son visage du sien, à aucun moment il dévia son regard, le laissant plonger dans le sien. Essayait-elle de le séduire ? Elle lui demanda à nouveau ce qu’il souhaitait. Sur le coup son esprit était embrouillé, il n’arrivait plus à penser normalement. Elle le lâcha enfin presque sa main revint vite se réfugier à l’arrière de sa nuque pour venir lui parler au creux de l’oreille. Il sourit amusé et tourna lentement la tête vers son visage. « Tu as raison sur une chose, je n’ai rien. » dit-il avant d’appuyer l’épaule de la demoiselle pour venir la plaquer vers le premier mur proche d’eux. Un sourire malsain avait pris possession de ses lèvres alors qu’il bloquait la demoiselle contre le mur. Il pencha légèrement la tête vers son visage tout la bloquant avec son corps afin qu’elle ne se défile pas ou même ose quoique ce soit contre lui. « Je me demande bien de quoi je serais bien capable de te faire. » Il n’arrivait plus à réfléchir et laissait son instinct prendre le dessus. Ils étaient seuls, un homme et une femme. Il n’était pas trop difficile à savoir ce qui tramait dans la tête de Hyun Wu bien que cela ne le satisfaisait pas entièrement.

Il rapprocha un peu plus ses lèvres des siennes sans pour autant les toucher. « Ce que je souhaite ? Eh si tu me donnais ton corps pour cette nuit Yi Jung. » demanda-t-il alors que son regard glissa le long de ses belles courbes, qui pourrait bien ne pas penser à ce genre de chose avec une si belle femme. C’est franchement dommage qu’ils en sont arrivés à ça. Il eut un petit sourire malsain au coin des lèvres et finalement se retira, reculant pour la laisser. « C’est ce que tu souhaitais ce que je te propose, c’est pourquoi tu uses de tes charmes ? » Bien que Hyun Wu pouvait être idiot, il n’était pas dupe non plus, se laisser séduire par cette créature était très dangereux. Il ne voulait pas se retrouver piéger dans le jeu de la demoiselle. « Franchement si je n’avais pas envie de te faire souffrir, peut-être que j’aurais marché dans ton petit manège. C’est dommage ça aurait pu être très agréable. » dit-il alors qu’il jouait avec sa batte tout en marchant dans l’appartement de la demoiselle. « Et puis ça sera bien trop dangereux pour moi, tu serais bien capable de faire passer pour un violeur après. » Oui, elle en serait capable, en tout cas c’est ce qu’il pensait. Il était donc hors de question qu’il tente quoique ce soit avec elle, il ne voulait pas finir en prison avec marquer sur son front violeur. C’est bien une chose dont il serait incapable de faire. Il n’était pas un salaud à ce point. « Je pense que je vais simplement détruire te faire vivre un enfer et te faire plonger. » dit-il tout en réfléchissant. « J’espère que tu aimeras la solitude. » Si ce n’était pas le cas tant pis, il comptait faire en sorte que tout son entourage lui tourne le dos, une tâche loin d’être facile, ce qui n’était pas bien grave, car il pouvait se montrer patient pour ce genre de chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kwon Yi Jung



■ messages : 98
■ à ulsan depuis : 27/02/2014
■ localisation : Sûrement dans sa boutique, endormie dans une cabine d'essayage.
■ occupation : Styliste / Directrice de Lady's Things
■ humeur : yeah ♥

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Sam 19 Avr - 15:44

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
I want your revenge.

 
Plaquée contre le mur face à lui, tu esquisses un léger sourire confiant et toujours aussi séducteur, d’ailleurs tu ne le quittas pas non plus du regard. Dans ta petite tête, tu avais déjà gagné, ça avait été finalement facile de le déstabiliser, deux ou trois contacts physiques et le tout avait été joués. Intérieurement, tu t’auto-félicitais déjà, pour toi c’était déjà fini, tu avais comme… Gagné la partie. Finalement, tu penses que tu aurais dû y penser un peu plus tôt, avant même de penser à le tuer discrètement ou encore de sauter par la fenêtre la plus proche, ou le balcon. Enfin peu importe, tu étais épargnée, tu étais contente et fière de toi-même et tu avais même du mal à le cacher, bien que tu tentais tant bien que mal que de garder et montrer ton côté froid et calme, mais disons que ton sourire en disait long sur ta joie intérieure… Enfin joie intérieure… Comme tu le sais, le bonheur est purement éphémère, et ce fut ton cas lorsque Hyun Wu s’éloigna de toi. Tu serras les dents, te sentant presque honteuse d’y avoir cru, et très stupide, tu avais crié victoire trop vite. Apparemment maintenant il était presque aussi meilleur que toi en comédie, t’avais de quoi avoir la chair de poule. Tu lui lançais un regard rempli de mépris et de dédain, noir en somme et gardas un air dégoûtée, l’air dégoûtée d’une mauvaise perdante, oui tu avais un peu cet air-là, l’air du «  j’ai les boules  » comme on le dit. Et encore une fois, tu eus du mal à le cacher et surtout à te débarrasser de ce goût amer qui s’éternisait dans ta bouche.

- Ce que je souhaitais que tu me proposes ? Ne te méprends pas… Et tu pouffas de rire et fis tourner tes yeux en rond, pour garder un minimum de fierté, mais c’était un signe d’irritation généralement quand tu faisais ça. Coucher avec toi ne me fait ni chaud ni froid, ce sont TES envies, pas les miennes. Ce que je souhaitais étais juste que tu te casses enfin de chez moi. Tu levas de nouveau ton regard vers le plafond et croisas les bras, tu étais définitivement à court d’idées cette fois-ci, si la séduction ne marchait pas alors que c’était ton plus grand atout, tu n’entrevoyais pas autre chose que… De le tuer. C’était ton idée de base, et elle revint plusieurs fois dans ta tête d’ailleurs. Or tu n’étais pas une folle, bien que l’envie était là, très présente même, tu serais incapable de faire cela, du moins pas maintenant, peut-être la prochaine fois qu’il compte te rendre une visite dans ce genre ?
Tu t’approchas à nouveau de lui, glissant une main sur son épaule, non tu ne comptais tout de même pas le séduire jusqu’à ce qu’il cède ? Du moins je crois. Tu pris un air faussement déçue et lanças :
- C’est quand même bien dommage que tu ne veuilles pas profiter de cette invitation avec moi… Et que surtout tu lises si bien dans mes pensées à présent. Faisant référence au fait que tu le traiterais sans vergogne de violeur. Honnêtement tu n’y avais même pas pensé sur le coup, mais le concept en soi était plutôt pas mal, tu retenais l’idée pour une quelconque vengeance bien que tu avais dit que tu ne te vengerais pas mais ne sait-on jamais si l’envie te prend…  Je me demande bien, tu dois avoir quelqu’un à qui tu es particulièrement attaché non ? Un sourire diabolique apparus sur ton visage. L’envie de t’attaquer à cette personne ? Why not ? Mais tu savais pertinemment que même si il avait ce genre de personnes dans sa vie, il ne te dirait jamais qui c’est… Mais tu étais bien capable de trouver la personne toute seule tout compte fait.

Tu regardas l’heure puis le sol quelques petits instants. Puis d’un coup, ce fut comme une lampe qui éclaira ton esprit, tes yeux s’agrandirent en pensant à cette idée et ton sourire malicieux également. Ce à quoi tu pensais avait des avantages mais également de gros inconvénients, mais tu étais pratiquement sûre que ça allait marcher. Tu relevas ton visage du sol et repris un air neutre, calme et légèrement froid, ton air habituel en fait.
- La solitude ? Qui te dit que je ne suis pas déjà seule ? Puis sache que si tu tiens à me faire vivre un enfer, je t’emmènerais avec moi dans ce malheur. Tu souris avec tendresse, chose en opposition totale avec ta phrase puis d’un geste rapide, tu saisis le premier objet qui te tombas sous la main et le lui balanças au visage, comme la première fois que t’avais remarqué sa présence. Puis tu en lanças un second, puis un troisième, en fait tu ne comptais pas t’arrêter. En réalité, cela t’importait peu que tu le vises ou pas… Quoiqu’un peu, si tu pouvais le toucher serait pas mal mais ce n’était pas ton but premier, toi tu pensais à autre chose… Tu ne faisais qu’attention aux objets qui faisaient un bruit insupportable contre les murs ou encore le sol, tu te défoulais en fait et t’espérais surtout réveiller tes voisins afin qu’ils se plaignent d’un bon tapage nocturne. Si toi tu ne pouvais pas appeler la police, tes voisins pouvaient bien le faire non ?

 




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Seo Hyun Wu



■ messages : 369
■ à ulsan depuis : 11/08/2013
■ localisation : Traînant dans les rues sombres d'Ulsan.
■ occupation : Voler, faire chier les autres et dormir.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   Jeu 24 Avr - 20:07

Hyun Wu était satisfait. Satisfait de voir le visage de la demoiselle dégoûtée du fait qu’il n’ait pas tomber le panneau en laissant son instant d’homme prendre le dessus. Bien qu’elle était ravissante, avait tout pour plaire et faire tourner la tête, Yi Jung était bien la dernière personne sur terre avec qui il souhaiterait coucher, même si c’était la fin du monde. Oui, il la détestait, l’amour dans son cœur il y a longtemps avait laissé place à la haine, même si au fond de celui-ci elle restera la première femme qu’il ait aimé. Elle lui fit comprendre que coucher avec lui ne lui aurait rien fait, elle n’aurait rien éprouvé, que c’était ses envies et non les siennes. Il ne put s’empêcher de rire, ses envies. Oh loin de là. « Quoi ?! Mes envies ? » Il sourit amusé par cela, il la fixa droit dans les yeux un instant et la relooka de bas en haut. « Tu es bien la dernière personne avec qui j’aimerais couché, plutôt mourir. » Oh que oui plutôt mourir, même bourré il ne passera pas un moment agréable comme ça avec elle.

Elle se rapprocha de lui, il ne recula pas, restant sur ses gardes. Cette femme pouvait être imprévisible bien qu’il arrivait à lire quelques-unes de ses intentions. Elle lui demanda soudainement s’il tenait à quelqu’un, il fronça les sourcils. Oserait-elle s’en prendre à eux ? Si c’est le cas, elle avait plutôt à faire attention, car pour les protéger, Hyun Wu était capable de tout. Oui de tout, même jusqu’à tuer quitte à finir sa vie en prison. Il sourit, essayant de pas montrer le fait qu’il ait effectivement des gens autour de lui à qui il tient. « Est-ce une menace ? Et si j’avais ce genre de personne, penses-tu que tu pourras leur faire du mal ? Tu sais je n’ai rien à perdre, tu devrais te méfier. » Il la menaçait en retour. Comme il lui disait, il n’avait rien à perdre, sauf peut-être ses amis, mais si les perdre était le prix pour les protéger il l’accepterait. Après tout avant de rencontrer ce genre de personne, Hyun Wu est resté un long moment à errer seul dans la ville d’Ulsan. Cela ne le dérangeait donc pas.

Il voulait l’enfermer dans la solitude ce à quoi la demoiselle répliqua, annonçant qu’elle l’était peut-être déjà et que cela ne lui faisait donc pas peur. Bien sûr cette révélation le soulait un peu, mais tant pis il trouverait bien autre chose pour faire souffrir la jeune femme. Elle poursuivit en disant qu’elle l’emmènerait dans l’enfer où il souhaitait la plonger. Il sourit narquois. « Pas besoin de m’y emmener, j’y vis déjà. » Depuis qu’il avait quitté son père Hyun Wu avait vécu en enfer et d’ailleurs il y vivait toujours même si sur son chemin il rencontrait des anges qui lui permettait d’oublier un peu la vie qu’il menait. Puis rapidement la demoiselle saisit un objet et lui balourda, il eut juste le temps de l’esquiver comme la dernière fois. Mais la demoiselle enchaîna aussitôt avec un autre objet, il recula d’un pas et à l’aide de sa batte il explosa l’objet. La demoiselle continua encore. Hyun Wu finit par se cacher derrière le canapé, les objets explosant contre les murs. « Aish, elle va alerter les voisins cette folle. » Les voisins ? Et si c’est cela qu’elle cherchait. Bon pas le choix, il devait déguerpir sinon les flics allaient débarqués et lui il fera un bon séjour en taule. Il avança accroupi et se dirigea vers la porte, il se tourna et pointa la demoiselle avec sa batte. « On se reverra Yi Jung. Crois-moi on se verra. » dit-il avant de se casser par la porte bousculant au passage une personne, sûrement un voisin venu voir ce qui se passait chez leur voisine du dessus. Au moment de la bousculade Hyun Wu avait caché son visage en baissant un peu plus sa casquette, il manquerait plus qu’on le reconnaisse. Il prit les escaliers et se cassa rapidement alors que l’alarme des sirènes de la police retentit. Son passage n’était qu’une mise en garde sur ce qui attendait la jeune femme. Hyun Wu lui fera payer coûte que coûte et peu importe les problèmes qu’il encourrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bad Romance ♛   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bad Romance ♛

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: La Ville :: les résidences :: quartier riche :: loft de Kwon Yi Jung-