AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je veux me battre pour vivre ! [ KiSuk ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité




MessageSujet: Je veux me battre pour vivre ! [ KiSuk ]   Jeu 6 Fév - 10:42

Même si nous avions changés Séoul pour Ulsan, ville beaucoup moins stressante, beaucoup plus saine, avec moins de pollution dans l'air et la mer pas très loin, il était convenu avec mon médecin qui m'a suivit jusqu'à maintenant que je devais voir quelqu'un une fois installé. En même temps, ce n'est pas comme si je pouvais me permettre de négliger ma santé. D'ailleurs, arrivé à Ulsan, ça était la première préoccupation de ma mère, me trouver un bon médecin. Elle a longuement cherché, épluché des dossiers pour voir qui était le meilleur. Par chance elle a trouvé quelqu'un assez rapidement, j'avais vraiment peur que ça tourne à l’obsession. Tout ce qui me touche, touche également ma mère et ça, qu'importe l'âge que je peux avoir. Autant dire qu'elle a les épaules larges maintenant. Combien de fois a t-elle dû s'inquiéter pour moi ?

Après ma douche matinale, je m'habille chaudement, du moins... Normalement, c'est le manteau et l'écharpe qui me tiendra chaud. Une fois que je suis un peu plus présentable qu'à la sortie de mon lit, je passe dans la cuisine pour avaler mon traitement ainsi que mon petit déjeuner qui se compose de pancakes avec un bon verre de jus d'orange fraîchement pressées. Je surveille l'heure, assez anxieux. Aujourd'hui est... Un grand jour en quelques sortes, puisque c'est aujourd'hui que j'ai rendez-vous avec mon nouveau médecin. Je vérifie que je n'oublie rien de ce qu'il pourrait me demander durant le rendez-vous, ma mère s'étant absentée je ne sais où dans l'appartement.

- Maman, je vais y aller. Je rentrerai une fois sortis !

Soudainement, la voilà qu'elle débarque dans un tailleur aux couleurs de la saison. Je fronce instinctivement les sourcils en me demandant où elle compte aller comme ça, elle qui ne sort même pas pour faire les courses... J'imagine qu'elle va vouloir m'accompagner à mon foutu rendez-vous... Et voilà, ses mots me le confirme.

- M'maan... J'ai plus treize ans, je peux y aller seul tu sais. Puis si jamais il a des mauvaises nouvelles, je veux être le premier au courant... Mais je sais que tu veux être là pour moi, mais je te raconterai ce qu'il s'est passé en rentrant. Puis retire ça, on dirait une mamie...

Bon, il est vrai qu'elle a l'âge d'être ma grand mère, mais quand même... Elle embrasse mes joues en me demandant de faire attention sur la route. Silencieusement, j'acquiesce de la tête. C'est pas comme si j'étais devenus suicidaire non plus. J'enfile ma parka et mes basket avant de sortir de l'appartement. Une fois dans l'ascenseur, je sors mon smartphone ainsi que mon casque que je mets sur la tête. Je me passe de la musique, histoire de me détendre et de ne pas penser à ce rendez-vous, que je redoute un peu.
Les rues ici ne sont pas bondées de monde qui ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez, certaines personnes, faisant parties du voisinage j'imagine, me saluent de la tête. Salue auquel je réponds par respect et politesse. Je vais jusqu'à l'arrêt de bus, mais je me rends compte que je viens de louper à une poignée de minute. Est-ce un signe ? J'espère pas ! J'arrête un taxi d'un geste de la main, grimpant à l'intérieur. Je demande l'hôpital de Ulsan, remettant mon casque sur la tête.

*

Se dresse devant moi un grand immeuble, vitré et blanc avec une grande croix rouge sur le devant, avec écrit dessus en lettre capitales "Centre hospitalier d'Ulsan". Je déglutis difficilement puis range mon casque avant d'entrer, la trouille au ventre. A l'accueil je demande le cabinet du médecin Park.

- Bonjour, je suis Park HyunSeung, j'ai rendez-vous avec le chirurgien Park dans... Quelques minutes.

La secrétaire (ou hôtesse d'accueil) consulte l'emploi du temps de ce cher monsieur Park, sans doute pour voir si je ne la roule pas dans la farine, parce d'apparence je ne suis pas un jeune homme qui a besoin de consulter, haha. Elle m'adresse un sourire chaleureux avant de me demander de la suivre, ce que je fais. Nous traversons plusieurs couloirs, prenons l'ascendeur jusqu'à... Je ne sais quel étage, je suis bien trop occupé à admirer le panorama de la ville qui s'étend sous mes yeux au fur et à mesure que l'ascenseur monte dans sa cage en verre. On ne rigole pas ici, on jour dans la coure des grands à ce que je vois...
Quand j'y repense, heureusement que je ne suis pas vertigineux ! Cette pensée me fait sourire. L'hôtesse m'indique que c'est la grande porte en bois marron clair, mais que la secrétaire va prendre quelques renseignements sur moi. Je lui adresse un sourire tout aussi chaleureux, m'assurant qu'elle repart bien dans l'ascenseur avant de m'avancer vers le comptoir de la secrétaire. Je me présente rapidement et réponds à ces questions qui sont plutôt basiques. "Nom, prénom, âge, adresse, si je fume ou non", ce genre détail. Elle me fait patienter quelques instants sur l'un des fauteuils blancs, qui sont agréablement confortable quand on est dessus. Je suis moins stressé maintenant que je suis ici, que je vois les lieux. Puis autant se le dire, les personnes sont plus accueillants ici qu'à Séoul. Le stress j'imagine...

Est-ce que ce nouveau médecin arrivera à trouver un traitement moins rude à prendre ? Arrivera t-il à me soigner définitivement de cette maladie qui devient de plus en plus handicapante pour moi ? Même si mon ancien médecin m'avait retiré tous espoirs de guérison, j'ose espérer que cela reste probable. Et puis... Même si ma malformation ventriculaire n'est pas un cas isolé, elle est d'autant plus contraignante à cause des nombreuses crises que je fais, en partie à cause de mon asthme. Rah, j'espère qu'il ne va pas me faire faire des trucs trop compliqués quand même...  Et j'espère que ce fou de vieux médecin n'a pas oublié d'envoyer mon dossier avec son compte rendu, détaillant les examens qu'il me fait passer, ma séance avec le purificateur, tout ça...
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Je veux me battre pour vivre ! [ KiSuk ]   Ven 7 Fév - 5:33

Je devais être à l'hôpital très tôt dans la journée, une opération à coeur ouvert, d'une durée de deux à six heures selon le nombre de pontage a réalisé. Une opération banale pour moi. Bien trop habitué à le faire, je connaissais les procédures sur les bouts des doigts, en même temps, je n'étais pas n'importe qui, enfant Park, né dans une famille médecin, conditionné à l'être et obligé de faire partie des meilleures, car oui, chez les Park on est les meilleurs ou on ne l'est pas et donc on se fait renier par le reste de sa famille. C'est tellement beau la famille Park, tellement beau qu'avoir une vie sociale est quasiment impossible, petite aventure sans lendemain de temps en temps, mais sans plus. Bref, nous n'étions pas ici pour parler de ma vie sentimentale inexistante. Aujourd'hui était le jour où j'allais changer la vie d'un homme après quelques tours de bistouri et autres matériaux médical. Mais avant de se rendre à l'hôpital, un petit tour au café du coin, les employés avaient pris l'habitude de me voir arriver de bon matin et me préparer mon expresso accompagné d'un croissant à emporter, un train de vie très banal, le duplex, le café, l'hôpital. Une vie pas très passionnante, mais je m'en contentais et j'étais surtout très heureux dans ma petite vie.

Arrivant devant l'hôpital, j'inspirais un bon coup, c'était une belle journée pour sauver des vies. On pouvait apercevoir les patients faire des allés retour entre l'hôpital et le jardin, histoire de prendre un peu l'air. Des personnes qui rendaient visite à des patients, des ambulances qui arrivaient aux urgences, des infirmières qui couraient dans tous les sens afin de trouver un médecin ou un patient. Le métier le plus beau métier au monde. J'avalais une gorgée de mon expresso lorsque je pris l'ascenseur me rendant au bureau, je devais faire un petit tour, vérifier mes rendez-vous de la journée, signer quelque accord avec le corps médical pour ensuite m'attaquais à mon opération de la journée. Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent à l'étage du bureau du chef, Da Hye la secrétaire m'attendait avec sourire et prête à me parler de ma journée. Elle m'informait de ne pas oublier mon rendez-vous avec le patient dont mon confrère à Séoul était en charge, j'acquiesçais de la tête, puis elle continuait avec l'arrivée du nouveau chirurgien orthopédique et qu’il exigeait de changer ses horaires.

« Vous informerez le docteur Song que, s’il veut des privilèges, il à qu’à changer d’hôpital, c’est pas moi qui va pleurer son départ. Veillez à ce que Hyun Seung soit le plus confortable à son arrivé et maintenant, je vais me changer Da Hye, j’ai une opération. »

Ceci étant dit, je refermais la porte de mon bureau et m'habilla pour l'opération, j'enfilais mon calot batman et me voilà fin près pour une chirurgie. Sortant du bureau, Da Hye me salua tout on me souhaitant une bonne opération, très aimable de sa part.

L'opération dura trois heures et demie, à force de le pratiquer, on prenait moins de temps à le faire et ça devenait un jeu d'enfant, j'allais donc être à l'heure pour mon rendez-vous avec Hyun Seung, le temps de retirer les vêtements de chirurgies et les jeter à la poubelle, je me retrouvais en moins de cinq minutes dans l'ascenseur en tenu bleu, ayant laissé la blouse blanche dans le bureau. Une fois arrivée, j'aperçus un jeune homme installé sur un fauteuil blanc. Da Hye se précipita vers moi et me tendis le dossier, c'était Hyun Seung. Retirant le calot, je le rangeais dans l'une des poches de ma blouse de travail.

« Bonjour, je suis le docteur Park, on va aller dans l’autre pièce. »

M'étais-je présentais avec sourire en lui tendant la main pour le saluer. Contrairement à ce que la totalité de l'hôpital pense, je sais être aimable de temps en temps, du moins avec les patients, le personnel médical c'était une toute, autre affaire, ils se devaient être irréprochable, on n'était pas dans une série, il y avait des failles dans chaque hôpital, mais le mien se devait d'être parfait, j'avais quand même le conseil médical qui, n'attendait qu'un faux pas de ma part. Les présentations étant faite, je montrais de la main la salle dans laquelle j'allais examiner Hyun Seung.

« D’après votre dossier, votre médecin de Séoul n’était pas très optimiste, il changerait jamais, faudrait qu’il pense à prendre sa retraite, avec l’âge il arrange pas son cas. »

Oui, je connaissais le médecin qui suivait  Hyun Seung, je venais de Séoul et on ne s’entendait pas vraiment dans les méthodes qu’il adoptait, c’est dire qu’il me porte pas dans son cœur, ce n'est pas ma faute si je suis bien meilleur que lui, je suis un Park quand même, puis le surnom de « sharki » je suis persuadé qu'il vient de lui.


Dernière édition par Park Ki Suk le Dim 9 Fév - 5:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Je veux me battre pour vivre ! [ KiSuk ]   Ven 7 Fév - 10:31

Comme il y a une table basse avec des bouquins dessus, je prends le premier qui me tombe sous la main, tournant les pages une à une et assez rapidement. Faut dire que je n'aime pas tellement les revues peoples, savoir qu'une célébrité a quitté son agence, qu'un nouveau groupe débute... Très peu pour moi. Je repose le livre où je l'ai eu et regarde autour de moi, surveillant l'heure. Pas que je suis pressé, mais pour ne pas rester à ne rien faire et à stresser comme une merde. Me sentant nerveux, la secrétaire quitte son bureau pour me proposer un verre d'eau et je ne vais pas refuser, puisque je commence à avoir la bouche pâteuse. Je la remercie chaleureusement, te voyant débarquer dans la salle d'attente.
Je cligne des yeux devant ta carrure... Assez imposante. Si on m'avait dit que mon médecin aurait la trentaine, des épaules aussi larges et des jambes aussi longues, je crois que je n'y aurais pas cru. Pourquoi ? Parce que les médecins de Séoul étaient pratiquement tous proches de l'âge de la retraite, beaucoup plus petit que moi... Mais je ne vais pas me plaindre ! Lorsque tu te présente à moi, je lève mon postérieur du fauteuil pour te saluer respectueusement.

- Enchanté...

Je me contente simplement de hocher la tête quand tu me dis que nous allons passer à côté, je me lève en attrapant mon sac à dos puis te suis, remettant à ta secrétaire le verre emprunté pour boire. Tu n'as pas l'air d'être méchant, bien au contraire, tu semble même essayer de mettre le patient à l'aise ce qui est plutôt une bonne chose. Va vraiment falloir que je m'y habitue, ça change tellement de l'hôpital de Séoul. Je me souviens encore de la dernière fois que j'y suis allé, non seulement je me suis fais réprimander parce que je suis arrivé en retard à cause de la circulation, mais le médecin n'avait pas était tendre avec moi. Je ne pouvais pas me permettre de monter sur mes chevaux, parce qu'il est un ami de la famille depuis plusieurs années déjà... C'est triste la vie parfois.
J'entre dans le bureau, qui est plutôt immense ! Je m'installe sur l'une des chaises face à ton bureau et retire mon sac que je dépose sur l'autre chaise avec mon manteau et mon écharpe. Je porte mon regard sur toi, détaillant les traits de ton visage.

- C'est pas faux... Pour lui, il me faudrait une greffe de cœur pour pouvoir vivre normalement, sans plus avoir besoin de venir à l'hôpital... D'après lui, mes crises d'asthmes combiné à ma malformation aurait endommagé mon cœur au point qu'il s'affaiblirait petit à petit... Et comme maintenant nous avons déménagés ici, il fallait que je vois un autre médecin. Je... N'avais pas très envie de retourner à Séoul... Pour encore entendre le même discours....

Autrement dit, je ne viens pas ici pour savoir si je peux être sauvé. Si c'est le cas, ça serait plutôt une bonne chose mais... Je sais qu'il faudrait que je subisse une autre intervention à cœur ouvert et... Rien que prononcer ces mots me donne froid dans le dos. Je ne veux pas risquer de mourir, même si le taux de réussite est élevé. Mais encore faut-il que ça se soigne... Hors pour le moment, les interventions réalisées sur ce genre de malformation... N'a pas beaucoup de taux de réussite dans notre pays. Eh oui, internet peut bien nous en apprendre des choses. Je racle ma gorge, essayant de ne pas me rendre nerveux, j'ai réussis à tenir jusqu'à maintenant.
Plusieurs questions me trottent dans la tête comme « est-ce que je peux faire du sport ? », « Est-ce que je peux avoir une vie sociale comme tout le monde sans que ça inquiète mes parents ? », « Est-ce que je peux avoir... Une vie sentimentale, avoir des relations sexuelles sans avoir des soucis à cause de la maladie ? ». Il y a tellement de questions, mais une seule me semble importante à poser pour le moment et... J'ai tellement entendu de chose de mon ancien médecin, que maintenant je veux en avoir le cœur net.

- Vous pensez que... Que je vais pouvoir vivre encore longtemps comme ça.. ?

Je scrute ton visage, essayant de discerner la moindre des émotions que tu pourrais dissimuler. C'est vrai que c'est peu commun d'avoir un gamin dans son bureau qui nous demande une telle chose, mais... Tout ça dans le fond me fait peur, même si je prends sur moi, j'ai peur d'y rester un jour. J'aimerai pouvoir changer ça, faire que cette maladie ne soit plus qu'un mauvais souvenir, mais ce n'est pas aussi simple...
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Je veux me battre pour vivre ! [ KiSuk ]   Dim 9 Fév - 5:03

J'écoutais attentivement les explications de Hyun Seung sur le pronostic de son précédent médecin et ses envies de ne pas retourner à Séoul, entendre la même chose, je pouvais comprendre son envie d'entendre une autre approche que celui de ce bougre de docteur Kang, il avait fait son temps dans la médecine, il devrait sérieusement penser à accepter la proposition de faire partie des membres du conseil de l'ordre, un vieux médecin qui ne m'aime pas au conseil cela serait drôle. Un léger sourire s'afficha à cette pensée, je suis persuadé qu'il ferait tout son possible pour me descendre au conseil, en même temps, ce n'est pas comme s'ils ne le faisaient déjà pas. Mais bon, passons, je n'étais pas là pour penser à mes problèmes avec les membres du conseil de l'ordre, ils auraient beau me détestais, c'est un fait qu'ils auront toujours besoin de mes capacités dans l'industrie médicale.

Nous étions arrivés dans la pièce des consultations médicales, le temps de sortir les instruments, d’enfiler la blouse blanche, Hyun Seung était déjà assis sur une chaise, manteau et sac posé sur la deuxième chaise. Le petit avait vraiment pris l’habitude de passer en consultation. Nouveau sourire, je m’installais face à lui.

« C'est une hypothèse à ne pas écarter, mais pour le moment tu n'en as pas vraiment et pour être honnête s'ils t'avaient mis sur la liste d'attendes d'une greffe de coeur, tu ne serais pas priorité. J'ai regardé ton dossier tes artères pulmonaires se sont habitués à fonctionne sous fortes pressions, il y a deux possibilités pour expliquer que la communication inter-ventriculaire ne fonctionne pas normalement. »

Il était temps que j'arrête de déblatérer sur ça, Hyun Seung n'avait pas besoin de formule scientifique qu'il devait avoir entendu plusieurs fois à Séoul, je lâchais un soupir et chercha une radiographie de son cœur pour lui expliquer de façon à ce qu'il comprenne mes dires. Le temps que je cherche celui où l’on voyait parfaitement la partie que je voulais lui montrer, il me posa une question, afin de savoir s’il pouvait vivre longtemps comme ça.

« Voilà, j'ai trouvé, décidément il a fait passer beaucoup d'examen inutile, ta famille et toi avait bien fait de déménager à Ulsan, ça coûtera moins cher et ça, t'éviterais de passer inutilement de temps à l'hôpital. Donc, pour répondre à ta question, oui tu peux vivre longtemps avec ça. »

Je me relevais de mon siège, tout en invitant Hyun Seung de me suivre, je devais lui montrer la radiographie de ses précédentes visites en hôpital.  Attrapant un crayon sur la table, je lui montrais les quatre septums qui pouvaient expliquer la malformation de son cœur, j’avais des doutes que Kang le lui ai expliqué.

« Donc voici ton cœur, ta CIV ou malformation cardiaque congénitale, comme tu préfères se trouve ici et donc, sauf exception, ils devront être opérées tôt ou tard, tandis que s’ils avaient était détecté ici,  ils se seront guéris seules. »

Pour qu’il ait une image approximative de ce que je lui expliquais, je sortis deux schémas d’un cœur dont les ventricules fonctionnent normalement et celui dont les artères pulmonaires demandées une forte pression pour fonctionner d’une manière ou d’une autre. Je pointais mon crayon sur le schéma du CIV tout en lui expliquant que son cœur était similaire à celui-là et qu’il y avait des moyens de le faire revenir à la normal.

« Comme je le disais plus tôt, vous avez eu raison de déménager. L’environnement d’Ulsan est mieux pour toi, tu as le temps avant que nous prévoyions une opération. »

Je me voulais rassurant auprès de Hyun Seung, qu'il ne soit pas effrayé par le corps médical, nous étions là pour rallonger la vie des gens et non pas pour les effrayer, contrairement à mes collègues de Séoul. Inutile de dire que je me ferais un plaisir de passer un petit coup de fil à Séoul, histoire de faire rappeler au docteur Kang que, j'ai toujours raison.

« Aurais-tu d’autres questions ? Inutile de te faire passer d’examen, t’en a déjà trop fait, on va attendre un peu avant d’en faire une autre, ce n’est pas très urgent. »
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je veux me battre pour vivre ! [ KiSuk ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je veux me battre pour vivre ! [ KiSuk ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
» « Joue, et ne cesse jamais de te battre pour ce que tu désires. »
» ''Je peux me battre pour mon pays, mais ne me demandez pas de mentir pour lui.'' // Elias Johnson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: Hors-Jeu :: topics archivés-