AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité




MessageSujet: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Mer 5 Fév - 13:15

Depuis mon réveil, je sens que cette journée va être bonne, déjà à juger par les rayons du soleil qui filtre à travers mes double rideaux beiges. Je quitte mon lit en enfilant mon peignoir de chambre et m'avance vers la fenêtre principale, d'ôter d'un petit balcon pour profiter de cette lumière naturelle qui m'avait beaucoup manquée ces derniers temps.


Comme je l'imaginais, il fait plus doux que les autres jours. Je lève les yeux au ciel, comme pour remercier la personne là-haut qui détermine le temps qu'il fera au-dessus de nos têtes. Après m'être légèrement étiré, je m'avance vers la salle de bain de l'appartement pour me faire une toilette rapide, puis prends une bonne douche chaude. Je n'ai jamais vraiment aimé l'eau froide, non seulement je suis un frileux de première, mais en plus de ça, je n'ai pas l'impression d'être vraiment propre.


Je salue d'un signe de tête la dame qui passe tous les jours à la maison pour la remettre en ordre. Pas que ma mère ne pourrait pas le faire, mais quand nous vivons dans une famille aisée, il y a certaines règles à respecter, comme celle de laisser les personnes payées pour ça, faire le ménage à notre place. De cet angle là, je n'approuve pas tellement, mais mon père a raison quand il dit "nous offrons du travail pour ceux qui en veulent et nous les payons généreusement aux vus de leurs efforts". Ma mère me présente mon déjeuner quotidien, une bonne dizaine de comprimés à avaler avec mon verre de jus d'orange ainsi qu'un bol de céréales au miel, mes préférées.


Après avoir durement ingurgité tout ça, je file dans ma chambre pour enfiler un pantalon slim ainsi une chemise à carreau de type écossais et une paire de basket de marque américaine. Je vais dans ma penderie pour prendre ma parka noire et m'arme de mon appareil photo et de mon écharpe en laine avant de sortir. Une fois de plus, ma mère n'approuve pas ma petite sortie, mais j'en ai que faire de son avis maintenant, j'ai envie de prendre l'air, point barre.


Je gambade dans les rues que je ne connais pas encore parfaitement, puisque même si j'habite ici depuis quelques années déjà, j'ai cette impression que les rues changent tous les jours. Je m'arrête au centre-ville, commençant par photographier un lampadaire en fer forgé qui n'est pas déplaisant à regarder. Mon regard se perd tout autour de moi, prenant en photo des fleurs dont le poids de la rosée matinale les fait se tordre un peu. Je m'arrête sur un banc, faisant une pause histoire de récupérer quand je vois un jeune homme décoloré plus loin. Grâce au zoom de mon appareil, je vois plus nettement son visage à travers mon objectif. Il est beau, naturellement. Même si ça me dérange de le mitrailler sans son accord, je poursuis jusqu'à ce qu'il me remarque. Et merde... Ca sent les problèmes ça...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Mer 5 Fév - 16:25


Hyunseung & Siyoon₰ Et tout commença par une photo...

           

Quand on est confronté à la fatalité, nous avons plusieurs choix qui s'offrent à nous ; bien sur la facilité c'est d'abandonner et de vivre avec cette sensation d'avoir manqué quelque chose, puis il y a d'autre choix, plus durs plus chaotiques. Ces choix là demande du courage et de la ténacité. Quand on décide de se battre à nouveau c'est comme si on reprenait tout au début, à la genèse de ce que nous étions. Je suis revenu au point de départ, mais j'ai décidé de me relever , de me battre et de me fixer de nouveaux objectifs. Oui le chemin va être long et compliqué, je sais que je vais par moment vouloir arrêter mais je ne dois pas le faire. Ce matin je me lève avant que mon réveil ne sonne, je me redresse un sourire s'affiche sur mes lèvres, cela fait longtemps que je n'avais pas eut envie de me lever. Cette journée s'annonce bien et j'ai envie de la vivre pleinement.

Ce matin c'est décidé, je reprends mes bonnes vieilles habitudes, je me lève et enfile mon survêtement et ma genouillère avant de sauter dans mes baskets, j'arrive pour le petit déjeuné en souriant, ce qui n'est pas dans mon habitude je suis du genre grognon le matin, surtout quand je n'ai pas bu mon café. Je regarde mon meilleur ami qui semble surpris et m'assois pour prendre on petit déjeuné en trépignant une fois fait , Je met mon casque sur mes oreilles en descendant les marches de mon immeuble lançant mon mp3 avant de m'étirer, Je prend le temps de bien m'étirer pour ne pas agresser mon genoux et commence mon jogging matinal. Je reprend le sport, j'ai toujours aimé le sport pas que le basketball, le sport en général cet état de joie quand on sent qu'on vient de dépasser ses propres limites, l'adrénaline qui nous monte à la tête quand on s'améliore, cette envie d'aller toujours plus loin.

Les premières notes d'une chanson de U2 résonnent dans mes oreilles, cette chanson à le don de me donner le courage et la force nécessaire à accélérer le rythme ; je me met même à fredonner légèrement « We can't fall any further , if we can't feel ordinary love , we cannot reach any higher, if we can't deal with ordinary love ... » ma course folle dure pendant quarante bonne minutes et me ramène devant mon immeuble comme par magie, je m'étire à nouveau en saluant ma voisine de palier, avant de monter les marches au pas de courses et de rentrer dans mon appartement je retire mes baskets et file sous la douche retirant mes vêtements sur le chemin écoutant mon colocataire râler en souriant. Une bonne douche et me voilà prêt pour sortir de nouveau je regarde l'heure il est encore tôt et comme je ne travaille pas avant cet après-midi. Je décide d'aller me balader en attendant... J'attrape ma besace en cuire et y fourre le livre que je lis en ce moment ; et y met d'autres trucs.

*

Je marche dans les rues d'Ulsan sans but précis. La journée est magnifique il ne fait pas trop froid et il y a même du soleil, je souris passant devant un café je décide que c'est l'heure de faire le plein de caféine. Je m'installe sur la terrasse au soleil et commande un Americano. J'observe un peu les gens au tour de moi il n'y a que des couples entrain de prendre leur petit déjeuné... Je soupir , je fais un peu loup solitaire moi à côté. Je remercie la serveuse quand elle m'apporte mon café tout en sortant mon livre de mon sac pour l'ouvrir à la page marqué  pour reprendre ma lecture tranquillement. Je lève les yeux et mon regard se pose sur un objectif braqué sur moi, je cligne légèrement des yeux et me tourne légèrement pour observer autour de moi, non il n'y a pas de doute c'est sur moi que cet objectif est braqué.

Je suis mal à l'aise devant un objectif, je ne comprend jamais pourquoi on veut me prendre en photo mon visage n'a rien de spéciale et là je suis vraiment très banale... Je continue de fixer le garçon derrière son appareil. Si je le fixe pendant un moment il va certainement venir me parler non ? Cela marche d'habitude … Je me lève finalement et range mon livre dans mon sac pour le mettre sur mon épaule je laisse l'argent pour mon café et m'approche de ce garçon … J'ai besoin de savoir pourquoi me prendre en photo je ne suis quand même pas poursuivit par un fou … enfin un fou qui semble très très jeune et qui n'a rien d'étrange à part d'être mignon.

« bonjour … moi c'est Siyoon … je me fais peut être des idées mais j'ai l'impression que tu me prenais en photo … je peux te demander pourquoi ? »

Je le regarde avec attention et lui fait un léger sourire pour lui montrer que je ne suis pas là pour l'engueuler … mais c'est le deuxième à me prendre en photo de la sorte alors j'aimerai comprendre.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Jeu 6 Fév - 9:45

    Quand tu comprends que cet objectif est braqué sur toi, je tente de dévier légèrement ma trajectoire, mais rien à y faire, je suis grillé. Ta personne, que je ne pensais pas aussi grande, se lève lentement, rassemblant ses affaires avant de venir sur moi. Je me sens vraiment pas bien, et si jamais tu venais me casser la figure ? Ca ne me gêne pas d'utiliser mes poings, mais j'ai peur de me ramasser des coups, sachant que... Je dois ménager mon petit coeur. Je soupire légèrement puis me retourne furieusement en réajustant mes cheveux. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir te dire ? "Je suis désolé" ? Raaah. Je me joue pleins de scénarios dans la tête sans penser à que tu te trouve maintenant derrière moi.
    Lorsque j'entends ta voix, rauque et masculine, je sursaute sur place, mon coeur battant rapidement dans ma poitrine. Je suis tellement partis dans mes délires que je n'ai pas fais attention à toi... Quel idiot que je fais, vraiment. Moi qui pensais que tu allais me réprimander ou pire, me réclamer des droits d'image, voilà que tu te présente tout gentiment en me demandant pourquoi je te prenais en photo. Je racle ma gorge, pivotant le visage vers toi pour te regarder à nouveau.

    - Je... Euh... Je m'appelle HyunSeung... Je... Fin... Disons que oui... J'étais en train de vous mitrailler de photos. Mais c'est sans arrière pensée ! Vraiment...

    Et merde, je t'ai vouvoyer sans m'en rendre compte. Peut-être que tu n'aime pas ça, peut-être que tu vas te sentir complexé... De plus, tu ne semble pas si vieux que ça. Je suis en train de passer pour le dernier des imbéciles, pas vrai ? C'est tout juste si j'arrive à te regarder dans les yeux... Je ne sais pas combien tu mesure au juste, mais tu es vraiment grand, assez pour cacher les rayons du soleil qui tapaient contre mon visage pâle, puis faut aussi avouer que tu es assez intimidant. Du coup, comme pour me justifier et pour te rassurer, je rallume mon appareil photo que j'avais entre temps caché, par peur que tu me le prenne ou que tu fasse je ne sais quoi avec, puis je ressors les photos que j'ai faites volontairement de toi.

    - On a certainement déjà dû vous le dire... Mais vous avez un joli profil. C'est la raison principale du pourquoi j'ai pris autant de photos. Mais si ça vous gêne, je peux les effacer, pas de soucis !

    Je continue de faire défiler les photos pour te montrer qu'elles ne sont pas moches dans l'ensemble. Mais c'est vrai que j'aurais dû te demander la permission avant. Et voilà que je me suis remis à te vouvoyer. Je me gifle mentalement en secouant la tête. Mon téléphone vibre dans la poche de mon manteau, donc je le sors, constatant que ma mère me demande de ramener du pain pour le déjeuner et de ne pas arriver en retard pour le traitement. Je lui réponds que je n'oublierai pas et me redresse, te faisant à nouveau face.

    - Je suis vraiment désolé, ce désagrément ne va plus se reproduire, d'accord ? Par contre je vais devoir rentrer... Et que direz-vous de passer à la maison en fin de journée ? Je vais mettre les photos sur ordinateur, parce que là... On ne voit pas vraiment bien. Promis, vous ne serez pas déçu ! Et si vraiment vous le voulez, alors je les supprimerai...

    Mes prunelles marrons scrutent ton visage au teint très légèrement mate, alors que je prends mon téléphone une fois de plus pour te le tendre.

    - Mettez-y votre numéro, je l'enregistrerai, comme ça nous discuterons de l'heure à laquelle vous êtes disponible et je vous donnerai l'adresse !





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Jeu 6 Fév - 14:25


Hyunseung & Siyoon₰ Et tout commença par une photo...



Je suis du genre à ne pas aimé être seul pourtant j'aime avoir des moments à moi … remarque il y a une différence entre être seul parce qu'on l'a décidé et être seul parce que nous n'avons pas le choix. Ce matin, pour moi c'est matinée en solitaire j'ai besoin de réfléchir et rien de mieux que me balader sans but dans les rues d'Ulsan. On dirait que ma matinée en solitaire va être un peu chamboulée quand je remarque l'objectif pointé sur moi … J'ai toujours été gêné devant les objectifs, quand j'étais basketteur il y avait ce garçon qui me prenait en photo pendant mes matchs. À la limite c'était compréhensif c'était plus des cliché en rapport au sport qu'à moi, alors que là je ne fais rien de spéciale … Je décide d'en avoir le cœur net et de venir te demander ce qui t'intéresse chez moi pour que tu me prennes en photos de la sorte. En un rien de temps je me retrouve près de toi.

Je ne savais pas trop comment aborder le sujet mais comme je ne suis ni du genre à tourner autour du pot , ni à prendre des gants me voilà à te demander directement pourquoi tu me prends en photo de la sorte. Mais j'ai fait ça de manière douce, je ne suis pas du genre à perdre mon calme parce qu'un garçon plutôt mignon me prend en photos. Je l'observe en silence et l'écoute me répondre de manière assez confuse , bon déjà je connais son prénom … « vous mitrailler de photos » bon déjà le vous c'est pas agréable à comprendre, je ne savais pas que je faisais si vieux que ça … et moi qui pensé que ce n'était qu'une seule photo, il me dit qu'il était entrain de me mitrailler de photo … Alors là cela devient étrange, il bosse pour un détective privé ou quoi … pourquoi il rajoute « sans arrière pensée ? » … ok je trouve cette situation encore plus étrange maintenant .. Un joli profil ? Non on ne m'avait jamais dit que j'avais un joli profil, on m'a dit bien des choses sur mon physique mais pas ça ! Je le regarde et souris légèrement je te trouve intéressant voir carrément mignon quand tu essayes de te justifier de la sorte.

«  non … c'est la première fois qu'on me dit que j'ai un joli profil … merci … mais une chose, je suis certainement plus âgé que toi mais je ne le suis pas tant que ça alors arrêtes de me vouvoyer d'accord ! »

C'est vrai je ne suis pas si âgé que ça … je le regarde trafiquer sur son téléphone puis se redresser pour me regarder de nouveau. Je le détail un peu du regard il doit faire quinze bon centimètres de moins que moi , il a un visage enfantin, il doit avoir environ vingt ans peut être moins.

- Je suis vraiment désolé, ce désagrément ne va plus se reproduire, d'accord ? Par contre je vais devoir rentrer... Et que direz-vous de passer à la maison en fin de journée ? Je vais mettre les photos sur ordinateur, parce que là... On ne voit pas vraiment bien. Promis, vous ne serez pas déçu ! Et si vraiment vous le voulez, alors je les supprimerai... Mettez-y votre numéro, je l'enregistrerai, comme ça nous discuterons de l'heure à laquelle vous êtes disponible et je vous donnerai l'adresse !

Je cligne légèrement des yeux un peu surpris, c'est la première fois qu'on m'invite chez soi pour venir regarder des photos. D'habitude quand on m'invite c'est pour passer un moment agréable mais pas franchement pour me montrer des photos volés à la terrasse d'un café. Cela change et ce garçon à l'air très intéressant … innocent aussi … je regarde le téléphone qu'il me tend et prend doucement le téléphone pour y composer mon numéro avant de te le tendre à nouveau.

« voilà pour le numéro ! Petite question … tu ne travailles pas pour un détective privée ou personne ne t'a demandé de m'assassiner parce que … c'est un peu … surprenant comme rencontre »

je met à ris doucement en me frottant l'arrière de la tête d'un main, je crois que je passe maître dans l'exercice de détendre une atmosphère pesante.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Jeu 6 Fév - 17:34

    Une fois de plus, voilà que je m'embrouille dans mes mots et que je me mets à dire des bêtises. Je le vois dans ta façon de me regarder. Je dois bien te faire rire n'empêche... Mon moi intérieur se tape le front contre un mur assez solide. Ce que je peux être idiot parfois, mais vraiment... Forte heureusement, tu ne semble pas en tenir compte, donc mon moral ne se ramasse pas complètement. J'aborde un large sourire, naïf sur les bords... Mais qu'apprendre de la vie alors que notre vie se résume à hôpital, maison, école ? Sans compter les nombres de fois où je devais aller à l'hôpital, je ne suis sortie qu'une dizaine de fois et encore, je n'étais jamais seul... Alors le mot liberté, je n'en connais pas la véritable signification.
    Quand tu me demande de cesser de te vouvoyer, j'acquiesce à plusieurs reprises de la tête, continuant de sourire. Je savais bien que ça te mettrai mal à l'aise, puis il ne faut pas être stupide pour voir que tu as ma tranche d'âge, seulement j'ai reçu une éducation assez stricte que... Pour moi, c'est presque naturel de vouvoyer les gens, surtout quand c'est la première fois qu'on se rencontre.

    - Ok, ça marche ! Alors... A partir de maintenant, tu seras mon ami. Il n'y a pas de raison, après tout, je te... Tutoie maintenant !

    Mon sourire s'étire un peu plus sincèrement. Je te regarde tapoter ton numéro de portable sur mon écran et une fois que tu me le rends, j'ajoute ton prénom puis enregistre avant de faire une mauvaise manipulation, parce que tel que je me connais... Monsieur main gauche là. Quand tu me parle de travailler pour un détective privé, j'affiche un sourire un peu plus joueur, haussant brièvement les épaules.

    - Qui sait. Je suis peut-être un détective tout court, tu ne crois pas ? Mais je te rassure... Je ne suis pas aussi rusé qu'eux, sinon je ne me serais pas fais prendre aussi facilement.

    Je t'adresse un petit clin d'oeil, te laissant alors sur ta faim. Après tout, je peux très bien être détective et avoir fait exprès de m'être fait prendre, pour mieux te faire croire que je n'en suis pas un, haha. Mais... Même si ça aurait était le cas, je ne pense pas que j'aurais étais assez intelligent pour monter un tel stratagème. Je te fais un coucou de la main avant de ranger mon appareil photo dans le sac à dos que j'avais pris avec moi, au cas ou.
    Je retrousse le chemin que j'ai emprunté pour arrivé jusqu'ici, essayant de mémoriser au passage les ruelles que j'emprunte. Au final je suis de retour à l'appartement un petit quart d'heure plus tard. Ma mère vient rapidement à ma rencontre, d'abord pour m'examiner mais aussi pour me demander si je me suis bien amusé, j'acquiesce timidement de la tête, allant me servir un verre à boire. Même s'il fait encore frais, la marche ça donne chaud ! Je descends mon verre de jus d'orange à une vitesse fulgurante, alors qu'elle me demande ce qui me met dans cet état.

    - Tu ne te fâche pas hein... Mais j'ai fais la rencontre de quelqu'un. Je me suis fais un ami aujourd'hui ! C'est vraiment étrange comme sensation, mais je suis vraiment content de m'être fais un ami Maman...

    Je regarde la vieille dame qu'est devenue mon adorable mère, elle me fait sourire à me traiter comme un gamin, encore. Je passe ma main dans ses soyeux cheveux bruns pour défaire son chignon serré. Elle me tape gentiment, me disant que c'est pas juste que la nature m'ait fait aussi grand, qu'elle aurait avoir une tête de plus pour pouvoir me faire la même chose, ce qui nous fait rire aux éclats.

    - J'ai... Également invité cet ami à venir à la maison en fin de journée ! J'espère que ça ne dérange pas... Je voulais te demander avant, mais... En fait ça s'est fait tellement vite !

    elle me tire gentiment les joues en secouant négativement la tête, me répliquant que je suis ici chez moi et que je peux inviter qui que je veux, quand je veux. Je la remercie en embrassant son front puis je file dans ma chambre. La dame de chambre a encore ouvert les fenêtres et ne les a pas refermées, résultat, la température de ma chambre est égale à celle du Pôle Nord. Je grelotte sur place avant d'allumer mon ordinateur, je mets les photos prises de ce matin sur mon ordinateur, pendant que le tout se transfère, je range soigneusement les vêtements propres apportés.

    *

    Il est pratiquement dix sept heures, mon père n'est toujours pas rentré. Mais d'après ce que ma mère m'a dit, il ne risque pas de rentrer ce soir, donc au pire, nous aurons de la compagnie. D'ailleurs, en y pensant... Peut-être que je devrais songer à t'envoyer un message, si ça se trouve tu attend après. Rah, quelle tête en l'air que je suis. Je soupire puis prends rapidement mon téléphone, cherchant ton numéro de portable dans mon répertoire puis t'envoie un message.

    - « Désolé du retard, j'étais occupé que du coup... J'ai complètement oublié de t'envoyer un message. Je suis actuellement chez moi, tu peux venir dès maintenant si tu veux, je n'ai pas vraiment d'horaire à t'imposer ! A toute à l'heure. »

    Je joins à mon message l'adresse de l'appartement en espérant que tu connaisse un peu mieux le coin que moi. Je surveille également mon téléphone, au cas ou tu me réponde maintenant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Ven 7 Fév - 10:21


Hyunseung & Siyoon₰ Et tout commença par une photo...



Le destin vous y croyez ? Je sais c'est certainement idiot mais moi j'y crois enfin d'une certaine manière... Je pense que rien n'arrive au hasard quand on rencontre une personne c'est que l'on devait la rencontrer. Alors peut être qu'aujourd'hui pour moi c'était le moment de rencontrer ce garçon un peu surprenant. Je lui rend son téléphone écoutant ce qu'il me raconte en souriant, vraiment surprenant ce garçon. C'est une rencontre pas banale ça ! Je l'observe s'en aller en souriant, c'est un drôle de garçon et même si il ne m'appelle jamais c'était une rencontre intéressante et j'ai même appris que j'avais un joli profil, je n'ai pas perdu ma journée. J'observe la silhouette s'en aller tout en regardant l'heure si je continu à cette allure je vais être en retard au travail et ça c'est pas bon pour moi.

J'arrive à la librairie en avance et me fait un café dans la salle des employés discutant de tout et de rien avec mes collègues présent ici avant de commencer à bosser. Ma journée de boulot se passe comme d'habitude tranquillement je range des livres , en caisse quelques clients, repousse les avances de clientes trop insistante et conseille quelques bouquins. Une journée banale de libraire quoi , je m'assois dans la salle de repos pendant ma pause

« Hyung elle était super canon la dernière cliente, celle qui t'a mis une main aux fesses … à ta place j'aurai pris son numéro... » Je regarde le garçon en face de moi qui me souriait ; je secoue la tête avant de rire doucement comme il venait de dire elle m'a mis une main aux fesses et je ne trouve pas ça attirant du tout chez une femme. Cela a même l'effet inverse sur moi cela me repousse à une vitesse folle ; je sais qu'il ne faut pas tourner autour du pot mais il n'y a plus aucune séduction avec ce genre de fille. Quand je suis sobre j'aime jouer le jeu de la séduction, le mystère, le désir c'est beaucoup plus excitant …

«  Justement mon cher, Je n'ai même pas eut besoin de le lui demander elle l'a glisser dans ma poche quand elle m'a mis la main aux fesses … Si tu le veux je te le donne ! » Je sors le morceau de papier de ma poche et le lui met dans la main en souriant. C'est pas comme si j'avais besoin de ça … remarque lui non plus il est canon... mon portable se met à vibrer dans ma poche je le sors pour regarder le message qui s'affiche.

« Désolé du retard, j'étais occupé que du coup... J'ai complètement oublié de t'envoyer un message. Je suis actuellement chez moi, tu peux venir dès maintenant si tu veux, je n'ai pas vraiment d'horaire à t'imposer ! A toute à l'heure. »

Je souris en regardant le message, tiens tiens j'avais des doutes sur le fait que ce garçon allait me recontacter, après tout je ne le connaissais pas plus que ça. Je répond brièvement avant de reprendre le boulot

« je passerai après le boulot , à toute ... »

*

dix-huit heures

Je marche tranquillement vers l'adresse que tu m'avais indiqué cela ne se fait pas d'arriver les mains vident non … Je retourne en courant jusqu'à la librairie connaissant par cœur les rayons je me dirige directement sur ce que je cherche, un bouquin sur la photographie il vient de sortir alors peu de chance que ce garçon l'ai déjà si ? Je paye le bouquin avant de reprendre ma route, rangeant le livre dans mon sac avant d'arriver devant l'immeuble en question , je monte jusqu'au numéro indiqué avant de toquer à la porte.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Ven 7 Fév - 17:37

Sans savoir pourquoi, je suis tout excité à l'idée de savoir que tu vas venir à la maison. Du coup, je range un peu mieux ma chambre, bien qu'elle soit déjà parfaitement rangé, je bouge même ma guitare deux fois de place... Je soupire légèrement et sors de ma chambre pour pouvoir aller boire quelque chose de frais histoire de me remettre les idées en place. Je repense soudainement à notre rencontre, qui sort vraiment de l'ordinaire. Je souris finement, quand ma mère me demande ce que j'aimerai manger ce soir. Je réfléchis un moment, avant de lui demander de me faire de la soupe miso avec de l'omurice, parce que oui, les plats les plus simples sont ceux que j'aime.
Puisque tu m'as répondu que tu vas venir après ton travail, je décide d'aider ma mère dans la composition de la soupe, puisque après tout, je ne sais pas ce que tu fais dans la vie ni même à quelle heure que tu vas rentrer. Je gratte l'arrière de ma tête, décidant d'aller dans la salle de bain pour me rafraîchir un peu. Quand j'entends la sonnette de l'appartement, je relève le visage, entourant ma nuque de la serviette dont je me servais pour essuyer mon visage et passe rapidement dans le salon.

- Laisse Maman, c'est pour moi !

Je m'avance vers la porte d'entré sans même regarder si je suis présentable ou non, je t'ouvre, me doutant bien que c'est toi. Un sourire prend place sur mon visage lorsque je te vois.

- Vas-y, entre. Fait comme chez toi.

Je me pousse pour te laisser le passage libre d'accès et aussitôt, ma mère vient à ta rencontre. C'est une dame assez âgée, légèrement marquée par quelques rides que la vie n'a pas épargnée. Je n'ai pas honte de mes parents, comment pourrais-je avoir honte d'eux ? Ils peuvent être facilement mes grands parents, mais de nos jours, de plus en plus de femme ont des enfants assez tard... Ma mère attrape tes deux petites joues qu'elle se met à tirer, alors j'écarquille les yeux en la faisant rapidement arrêter.

- M'maaan... Tu ne peux pas faire ça... C'est notre invité... Tu comprends ? Tu ne peux pas agir avec lui comme tu agirais avec moi...

Elle s'excuse alors puis te souris gracieusement, avant de retourner en cuisine pour terminer la soupe de ce soir. Je reporte mon attention sur toi, te faisant signe de me suivre. Nous allons dans ma chambre, refermant la porte derrière moi. Dans le fond, c'est une chambre banale, un grand lit, une grande fenêtre habillée de rideaux beige qui s'accordent parfaitement avec la couleur pâle des murs, un dressing plus que bien garnis ainsi que mon bureau avec mes affaires dessus. La guitare se trouve dans un des coins de la chambre, juste à côté de mon violon, je trouve qu'ils vont bien ensemble.
Je te mime de t'asseoir sur la chaise de bureau, me mettant à côté de toi pour pouvoir ensuite aller voir les photos de ce matin. Je passe rapidement les clichés qui ne nous intéresse pas et, quand j'arrive enfin à toi, je t'observe du coin de l'oeil.

- Je les ai rapidement retouchées, j'ai juste augmenté la luminosité, corrigé certains défauts qui ne me plaisaient pas, mais je n'ai rien touché à ton visage. J'aime bien la ligne de ta mâchoire... La forme de tes lèvres aussi !

Il y a encore tellement de compliments à faire sur ce si beau visage. Je te souris, en espérant que tu arrive non seulement à te reconnaître à travers la photo, mais aussi à les aimer, toi qui ne semblait être à l'aise sur les photos.
Alors que pour ma part, je suis concentré à regarder les photos, sous les différents angles que j'ai pus prendre, il y a ma mère qui vient frapper à ma porte de chambre, donc je me relève pour aller lui ouvrir, inclinant le visage sur le côté alors qu'elle me tends un plateau sur lequel y sont entreposés deux tasses et deux verres avec une tellière ainsi qu'une petite carafe de jus d'orange. Je la remercie d'un baiser sur son front. Sans même me poser de question, elle retourne vaquer à ses occupations. Je dépose le plateau d'argent sur le bureau, prenant place à côté de toi.

- Tiens, tu peux prendre ce que tu veux... C'est du thé vert, c'est vraiment très bon. Sinon il y a du jus d'orange, c'est comme tu préfère.

Pas que je veux vanter les mérites de ma mère, mais en plus d'être une excellente cuisinière, elle sait très bien faire le thé. Pour ma part, je prends un verre de jus d'orange, parce que je sais que si je prends du thé, je vais encore être excité comme une puce. Voilà tel est l'effet que me procure le thé...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Sam 8 Fév - 15:32


Hyunseung & Siyoon₰ Et tout commença par une photo...



Me voilà entrain d'attendre devant la porte d'un appartement dont je ne connais absolument pas les propriétaires... Je pense que je deviens un peu fou comme garçon. J'attends devant cette porte en silence, me disant que j'aurai mieux fait de rentrer chez moi plutôt que de venir voir un garçon que j'ai rencontré dans la matinée … Je ne peux plus reculer maintenant, puis bon vu ma taille je ne pense pas vraiment me faire attaquer. Je prend une grande respiration, en entendant la voix de ce fameux garçon derrière la porte, bon déjà je suis à la bonne adresse. Je le regarde en souriant légèrement quand il ouvre la porte ; je rentre doucement ne sachant pas trop à quoi m'attendre, quand une petite femme s'approche de moi me tirant les joues, cela fait bien longtemps que l'on ne m'a pas fait ce genre de chose.

- M'maaan... Tu ne peux pas faire ça... C'est notre invité... Tu comprends ? Tu ne peux pas agir avec lui comme tu agirais avec moi...

Je secoue la tête disant que cela me gène pas en la saluant poliment. Puis te voyant me faire un signe pour que je te suive, je marche derrière toi jusqu'à ta chambre, j'observe ces lieux que je ne connais pas. Regardant ta chambre, tellement simple et claire, à l'inverse de la mienne ou les trois quart des murs sont couverts de livres. Je m'installe à ton bureau et observe l'écran de l'ordinateur, les photos défilent et elles sont jolies... Tu es plutôt doué c'est sur. Je regarde mon visage qui apparaît à l'écran, c'est pas faux je ne suis pas trop mal là dessus, enfin rien de bien particulier, juste un mec banale quoi … j'ai jamais été à l'aise devant un appareil photo. Surtout depuis mon accident, j'ai pris du poids mes lignes ne sont plus aussi bien dessiné qu'avant et même si je ne pense pas être horriblement moche, je n'ai plus ce truc qui pouvait me rendre beau avant. Mais sur ces photos je ne suis pas si mal ? Je me tourne vers toi j'allais te parler quand on frappa à ta porte.

- Tiens, tu peux prendre ce que tu veux... C'est du thé vert, c'est vraiment très bon. Sinon il y a du jus d'orange, c'est comme tu préfère.

Je souris en hochant la tête me servant un peu de thé doucement pour en boire une gorgée, la théine comme la caféine sont devenues depuis quelques années mes armes dans ce monde, Je regarde à nouveau les photos , c'est vrai qu'il m'a mitraillé ce matin, il ne m'avait pas menti pour le coup, je me tourne à nouveau vers lui

«  Bon je te l'accorde elles sont jolies, et je suis pas trop mal dessus … bravo tu es doué... »

Je lui fait un grand sourire avant d'attraper mon sac pour farfouiller dedans à la recherche du livre que je t'avais ramené, avant de le sortir pour te le tendre.

«  tiens cadeau ; quoi que j'aurai sûrement du en choisir un sur ta profession de paparazzi .. »

Je le charrie un petit peu, après tout cela fait drole de se faire prendre en photo par quelqu'un qu'on ne connaît ni d'adam ni d'eve, remarque il me prend en photo, le soir je me retrouve dans sa chambre ; c'est une technique pour faire des rencontres assez concluante. Je le regarde en souriant. Je suis certain que ce n'étais pas une technique de drague de sa part, il semble beaucoup trop innocent pour ça et généralement quand il garçon me fait du rentre dedans il ne m'invite pas chez lui quand il y a sa maman, ce qui paraît logique non ! Ce garçon semble super innocent pour son âge

«  alors tu es étudiant en photographie ? »

Je le regarde curieux j'aimerai en savoir un peu plus sur lui après tout je ne savais que son prénom et qu'il a une mère adorable, sinon je ne sais rien. Je bois une nouvelle gorgée de thé.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Mer 12 Fév - 12:15

Une fois dans ma chambre, qui est plutôt grande et spacieuse, avec ce qu'il nous faut pour tenir au moins jusqu'au dîner, je continue de faire défiler les photos, n'hésitant pas à faire l'éloge sur les qualités que je te trouve, tel que ta confiance en toi, cette photogénie, bien que tu ne semble plus tellement en phase avec ça. Quoi qu'il ait pu t'arriver, ce qui ressort sur les photos ne ment pas. On ne peut pas tricher avec ça. Tu es resté un beau garçon, en bonne santé je l'espère. Je tourne le visage vers le tiens en te souriant, pendant que je sirote tranquillement mon verre de jus d'orange, qui pique un peu le fond de la gorge, comme j'aime.

- Bon, tu vas sans doute trouver que j'en rajoute une couche, mais pourquoi tu ne tenterai pas ta chance dans le mannequina ? Tu pars d'un bon pied, parce que tu as la taille... Ils disent que c'est important. Après tu peux être modèle pour une marque de vêtement...

C'est vrai que je ne connais rien de toi, je ne sais pas d'où tu viens, ce que tu fais dans la vie, si tu as un boulot, quelles sont études que tu fais ou que tu as fais... Ce que tu souhaiterai faire plus tard dans la vie... Ce genre de chose. Je repose mon verre quand tu me tends un bouquin, j'affiche un large sourire sur mes lèvres en parcourant le titre et la première de couverture.

- Merci, c'est vraiment gentil d'y avoir pensé, mais tu n'étais pas obligé d'apporter quelque chose tu sais...

Je me lève de ma chaise pour aller poser le livre sur ma table de chevet, je suis intrigué par l'histoire que ça peut raconter tout à coup. Je me tourne vers toi, m'approchant de ta personne afin de me rasseoir près de toi. Je lance le logiciel que j'utilise pour retoucher mes photos et te regarde du coin de l'oeil.

- Regarde, je vais te montrer pleins de trucs plutôt cool que tu peux faire grâce à ce petit bijou !

C'est connu, tout le monde retouche les photos de nos jours, ne serait-ce que pour donner un effet, réduire la luminosité... Ce genre de chose. D'autres s'en servent pour rendre leur visage plus beau, avec moins d'imperfections, mais c'est vraiment voyant. Fin, je pourrais discerner un visage retouché. Donc je me lance dans mon boulot, t'essayant avec les yeux d'une couleur différente, ou alors en grossissant un peu tes joues, ce qui me fait rire.

- On dirait un hamster... Hamster YiSoon !

Je te montre d'autres trucs avant de me reculer un peu du bureau, étirant mes doigts pour les faire craquer un peu. Il est vrai que malgré mon âge, j'ai encore des rondeurs de bébé, surtout au niveau du visage, parce que le corps, une fois qu'il est dépourvu de vêtement, je trouve qu'il ressemble de plus en plus à celui d'un homme. Malgré mon apparence enfantine, je suis un jeune homme dans la fleure de l'âge, mais... De par ma maladie, j'ai certaines craintes qui me freinent.
Quand tu reprends en me demandant si je suis étudiant, j'affiche un triste petit sourire en baissant les yeux. Je secoue négativement le visage, avant de te regarder.

- Je ne suis pas étudiant et pourtant j'aimerai... Seulement mes parents sont inquiets dès que je sors de chez moi. J'aimerai vraiment pouvoir être libre tu vois. Vivre ma vie comme je le souhaiterai, mais je suis malade alors... Après avoir eu mon diplôme au lycée, je n'ai pas pus poursuivre dans la photographie. Mon père paie une personne pour qu'elle m'enseigne le monde du business, comment ça se passe dans ce monde où l'argent est roi uniquement pour que je puisse reprendre son entreprise quand il partira en retraite.

C'est-à-dire bientôt. Tous les deux savent que j'aurais voulus faire autre chose de ma vie, faire quelque chose de... Plus créatif, comme je me débrouille plutôt bien avec un crayon dans les mains, mais comme je suis leur seul enfant, je ne peux pas les décevoir. J'ai cette putain de pression sur les épaules que j'ai peur de faire un faux pas.

- Puis... Même s'ils n'étaient pas vraiment pour au début, j'ai réussis à les convaincre de me payer un professeur privé, qui pourrait m'apprendre d'avantage sur la photographie. Ca se passe vraiment bien et j'adore ces petits moments ! J'ai vraiment l'impression de m'évader, quand je suis derrière un appareil. C'est tellement fou ce sentiment... Bon, le seul bémol c'est que mon professeur m'a demandé de... De faire une séance photo d'une personne, mais... Mais qu'elle soit nue cette personne...

Je déglutis difficilement. Une légère teinte rose prend place sur mes joues, il est vrai que j'ai toujours étais mal à l'aise par rapport à ça, rien que d'en parler... Ca me fait tout drôle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   Mer 19 Fév - 12:46


Hyunseung & Siyoon₰ Et tout commença par une photo...



On fait des rencontre par hasard et parfois on tombe sur des gens assez surprenants et assez différents, de ceux que l'on rencontre habituellement. Aujourd'hui j'ai fait ce genre de rencontre. Une rencontre vraiment étrange et un garçon assez surprenant. Il semble à la fois d'une innocence et d'une malice monstrueuse, pareil à un enfant. Je le regarde me montrer ce qu'il est capable de faire avec son logiciel de retouche ; c'est incroyable ce que l'on peut faire avec ça … On peut complètement transformer un visage pas étonnant que tout les mannequins soient si sublimes en photos, si ils sont tous transformé de la sorte. Que je tente ma chance dans le mannequina c'est la chose la plus drôle que j'ai entendu de la journée. D'accord je fais plus d'un mètre quatre-vingt dix mais je n'ai aucune chance dans ce milieu là ; puis cela ne m'intéresse pas je n'aime pas tellement et devant l'objectif et je me vois mal défiler sur un podium avec des centaines d'yeux posés sur moi. Je suis pas très à l'aise avec mon corps maintenant alors je me vois mal le montrer devant des gens. Puis ce genre de milieux malsain ne me convient pas non plus. Je te regarde t'amuser comme un enfant à me dévisager, je souris trouvant ça marrant puis ma tête avec des joues rondes est très mignonne non ? Enfin presque …

Je te demande si tu es étudiant, car si je le devine bien tu es en âge de l'être et tu sembles passionné par la photographie alors c'est une possibilité, quoi que moi j'étais bien en section lettres alors que je suis un passioné de sport et plus particulièrement de basketball alors je fais peut être fausse route. Je te regarde je vois ton sourire joyeux se faner pour un beaucoup plus triste, beaucoup plus faible. J'ai touché un point sensible sans me rendre compte, j'ai mis les deux pieds dans le plat. Je t'écoute me parler avec beaucoup moins d'entrain de la carrière qui t'attend. J'avoue que j'ai toujours été un électron libre et mes parents très compréhensif quand j'ai décidé de venir étudier à Ulsan car l'équipe de basket-ball de cette université me proposait le poste que je voulais, je n'ai pas hésité , je n'ai pas laissé le choix à mes parents, j'ai débarqué de Séoul je me suis trouvé un petit boulot pour mon appartement et je me suis mis à fond dans le basket-ball, j'ai commencé à touché mon rêve du doigt avant qu'il ne m'échappe.

La vie est faite de choix et je crois que chacun devrait avoir la possibilité de faire les siens, pour ma part j'ai fais les bons choix je suis arrivé à jouer professionnel dans ce sport que j'affectionne tant, même si cela a été de courte durée je ne regrette rien, maintenant je dois me relever, me relever pour me battre de nouveau et ça c'est encore un choix. J'ai décidé de laisser rien ni personne m'empêcher de faire ce que je veux. Je repars de zéro, je réapprend les bases ; mais je vais y arriver de nouveau, je vais rejouer au basket-ball et je compte bien un jour revenir tenter ma chance dans le monde pro. J'ai ça dans le sang et je ne compte pas abandonner, jamais. Je le regarde à nouveau il semble tellement plus heureux quand il parle de photographie c'est son moment de liberté on dirait.

«  je peux te poser une question ? … quand tu te lèves le matin à quoi tu penses en premier ? »

Je le regarde dans les yeux puis le voyant hésiter je reprend

«  je vais te dire à quoi moi je pense en me levant ; je sais que je vais avoir une journée banale au boulot, la vie de libraire ce n'est pas très excitant, mais la raison qui me met de bonne humeur, c'est que je vais enfiler mes baskets, et que je vais entendre de nouveau le bruit du ballon qui rebondit sur le sol … on a tous besoin d'un truc qui nous donne envie de nous lever ; alors oui tu ne fais pas ce que tu veux pour le moment mais profite de tout les instants avec ton appareil photo ; et qui sait un jour peut être tu auras le choix de faire ce que tu souhaites. »


Je me lève de ma chaise posant ma tasse de thé sur le bureau avant de le regarder dans les yeux puis retire ma veste et mon tee-shirt

«  je veux bien être ton modèle pour cette séance photo, dit moi juste si cela te convient »

non je n'ai pas d'arrière pensée, oui c'est peut être surprenant vu la situation. Mais je sais ce que c'est d'avoir une passion et je veux l'encourager à la poursuivre. Je suis comme ça assez franc et direct, puis si c'est une séance de nu il faut bien qu'il voit si mon corps lui convient car après tout il faut qu'il soit inspiré pour que cela donne une bonne photo non ?

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et tout commença par une photo... [ YiSoon ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et tout commença avec une olive ...[Arthur]
» Un jour où tout commença... [L i b r e]
» Ainsi, tout commença par une glissade...[PV Ashenie]
» [1736] Le jour où tout commença ¤ Kappa
» [SC Noel 7G] Et tout commençais si bien... [done]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: La Ville :: les rues :: le whitecoffee-