AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lee Tae Hyun ~~ Finit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Lee Tae Hyun



■ messages : 223
■ à ulsan depuis : 24/01/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Prendre les gens en photos
■ humeur : Rêveur

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 14:13




(c) kpopgifs.tumblr.com

Lee Tae Hyun

23 ans ● Ulsan ● Moyenne



raconte-nous ta vie.


« Nous avons les résultats des vos examens et nous avons diagnostiqué une Kératocône, vous allez perdre la vue progressivement, mais si vous le souhaitez, nous pouvons vous proposez différents traitements. Monsieur Lee ? »

Je le fixe d’un regard un peu vague, j’ai l’impression que le sol s’écroule sans mes pieds et que je me retrouve suspendu dans le vide comme une marionnette que l’on pourrait diriger à sa guise. Mon médecin m’appelle pour la deuxième fois mais je ne réagis pas à son appel, je reste ainsi figé, perdu dans mes pensées, comme à mon habitude. Je finis enfin par bouger la tête sur le côté.

« D’accord. »

A ces simples mots le médecin fronce les sourcils et est sur le point de me demander si j’allais bien, mais il se contenta d’un silence et baissa ces yeux sur son papier pour m’exposer les différents traitements qu’il peut me proposer. Mais de nouveau mon esprit se ferme et je me retrouve dans cette bulle que j’ai créé déjà tout petit pour me mettre dans mon monde et ne pas avoir a subir les critiques des autres personnes.

Déjà petit, je n’ai jamais réussit à l’intégré, et pourtant, je n’ai pas eut d’enfance que l’on pourrait qualifié de malheureuse. Fils cadets de 4 enfants, mes parents étaient propriétaire d’un bar qui avaient ces clients fidèles et qui faisait par la même occasion succès après des jeunes le soir. On ne pouvait pas dire qu’ils étaient pauvre ni même riche, mais une classé moyenne ferai l’affaire. Je n’étais donc pas malheureux vis à vis de mes parents qui me chouchoutaient pas mal, mais c’est venu de mes frères aînés qui n’arrêtaient pas de me rabaisser à la moindre occasion et de faire de moi leur bouc émissaire. Je ne comprenais pas ce qu’il faisait, j’étais trop jeune pour cela, c’est que plus tard que je comprit que ce n’était autre que la jalousie qu’il me portait qui les faisait de se rabaisser aussi bas pour que je sois mal vu de nos parents. Et cela n’alla pas en s’arrangeant avec le temps… Pour me protégé de tout ça, je me suis crée une sorte de carapace que l’on pourrait plus décrire comme une bulle. Dès que je ne me sens pas en sécurité, je me déconnecte du monde, je voyage vers des endroits que j’imagine de toutes pièces. Je rentra très vite à l’école et je me retrouva vite seul. J’étais déjà de nature assez rêveur à l’origine mais en plus de cela timide, alors on me m’y très vite de côté, isolé des autres, je ne prenais pas non plus la peine de faire des efforts pour aller vers les autres. Je préférais de loin rester seul dans mon petit monde parfait à moi. Je passa la plus part de ma scolarité ainsi, loin des autres, au fond de la classe à dessiner des gribouillis sur mon cahier. Les cours… Je n’ai jamais aimé ça et je le fis remarqué très vite à mes parents par mes notes très basses. On me mit en cours de rattrapage mais cela n’y changeait rien, pas plus que les moqueries de mes frères qui me traitait sans arrêt de cancre. Mais je n’entendais rien, ne répondait pas et me contentait de subir. Après tout, à quoi cela servirait de se défendre ??
C’est quelques années plus tard où je craqua vraiment, je venais de rentrer dans l’adolescence, venant de fêté mes 15 ans et j’avais un raz-le–bol de tout. J’avais subit pendant pas mal d’année, laisser dire les gens, me laisser faire. Mais cette période était fini. Je commença à sécher les cours et trouva très vite en un camarade de classe un ami, Min Hyuk. On était ensemble en cours et se retrouva vite l’un à côté de l’autre au fond de la classe. Comment on a sympathisé ? Par la musique que j’écoutais et qu’il appréciait. Au départ c’était des mots échangés, puis des phrases pour enfin se voir pendant les pause puis en dehors des cours. On a vite trouvé des points communs, comme ne pas aimé les cours, aimer la même musique et on commença à devenir inséparable tel des siamois. C’est à ce moment que je commença à faire n’importe quoi. Ne plus réviser, foutre le bordel en cours, se faire renvoyer pendant une semaine de l’école... Au début, je continuais à rentre chez moi, je me faisais rappeler à l’ordre par mes parents pour que je retrouve mon sérieux, leur répondant que j’allais y retourné. Mais je n’en fit rien et très vite on ne sut plus quoi faire de moi. Ce crique dira pratiquement 1 ans, jusqu’à ce que je dépasse la limite, fumer. Je n’avais rien découvert d’aussi bon et je devins très vite accro à cette drogue qui me faisait planer. Car oui c’était bien le mot, moi qui avait l’habitude de me créer des mondes tout seul, j’avais trouvé un ami avec qui le partager, et le moyen de le faire encore mieux. J’arrêta définitivement d’aller en cours et après une ultime engueulade avec mes parents, je quitta le domicile familiale pour aller vivre dans un squat avec d’autres personnes. Ici personne ne me prenait la tête, on se parlait sans non plus être les meilleurs amis du monde. On me voyait comme une être normal et personne ne me jugeait sur ma façon d’être. Les piercings prennent place sur mon corps suivit de nombreux tatouages qui commencèrent à décoré ma peau. Avec Min Hyuk ont profitait de la vie, se baladant un peu partout,  et on décida de s’éloigner du groupe pour se retrouver seul, dormant dans des parcs ou des airs de jeux. Qu’était-il à mes yeux ? Un ami, un confident et un amant. J’avais connu des filles avant lui et je n’avais pas trouvé de différence entre elle et lui et n’avait donc aucune préférence. J’avais découvert le corps d’un homme, et cela ne m’avait pas déplut à vrai dire. Mais je n’étais pas amoureux de lui comme, comme lui de moi. Entre nous c’était purement charnel et de l’amitié.Ma vie était-elle parfaite ? C’est tout du moins comme ça que je la voyais mais très vite un problème s’imposa, le manque d’argent. On avait vécu jusque là en mendiant mais ce n’était pas suffisant et il nous fallait trouver une autre solution qui se manifesta très vite à nous. On était encore mineur et trouver un vrai travail nous était donc impossible, alors il nous restait que très peu de solution, la vente au noir, la revente de drogue. Au départ, je ne le cache pas, j’étais assez réticent avec ça, mais Min Hyuk me convint très vite et on n’eut pas trop de difficulté pour trouver ce fameux travail. Je faisais le guet et mon ami vendait, et vis versa en fonction des jours. Cela nous faisait de l’argent et nous permettait de vivre un peu mieux, s’offrant même de temps en temps un hôtel pour être au chaud. Mais comme toute belle histoire, il y a une fin, et cela se finit par une filature de policier qui nous attendait. Quand je vit leur carte se pointer devant mon nez alors qu’ils étaient censé être des clients, je ne me fis pas prier pour prendre mes jambes à mon cou et m’enfuir. Par un miracle que je ne serai expliquer, j’arriva à les semer mais apparemment pas mon ami. Je n’avais pas envie qu’il se fasse prendre car il comptait beaucoup à mes yeux, il avait été là pour moi et a été mon premier ami. C’est pour ça que je pris la décision de l’aider et de faire diversion. Résultat des courses ? Je me fis prendre à sa place et ce fut la dernière fois que je le vis. Je ne vous cache pas la déception que j’ai eut, et cela eut pour effet de me renfermer un peu plus sur moi même. Depuis ce jour je me suis mit en tête de rester seul et de ne plus me faire d’ami proche.

Prit en possession de drogue, je fus emprisonné dans une prison pour mineur et autant donné mon bas âge, je devais passé que 1 an en prison, mais à mes yeux, c’était énorme. Je m’ennuyais, m’isolais et ne me mêlais aux autres que quand cela était nécessaire. Je ne participais presque pas au fameuse activité de cette prison et préférais regarder de loin mes autres colocataires. Le temps me paraissait long et je passais mes journée à fixer au travers des barreaux le ciel bleu, m’imaginant libre. Et la drogue dans tout ça ? C'est vrai qu'au début cela me manquait, ainsi que les joint, mais je n'ai jamais été un accro et je n'ai jamais beaucoup consomné, pas assez en tout cas pour devenir accro et d'être en manque. Cela me passa assez vite car être enfermé me pesait plus que encore. Ce n’est que 4 mois plus tard que je rencontra l’homme qui allait changer ma vie et me faire revenir dans le droit chemin. Depuis mon incarcération, je n’avais pas eut de visite, que se soit de ma famille où de mes amis. Les seules personnes qui étaient venus me voir était les gardiens, ainsi que des représentait que l’on nommait ‘tuteur’ et qui espérait pouvoir remettre sur le droit chemin les jeunes comme moi. Il avait tous fait chou blanc devant mon silence et cette ignorance que je leur portais. J’étais comme à mon habitude assis au fond de la salle que l’on appelait ‘d’activité’, dut à ces nombreux choix qu’on nous proposait pour nous divertir. Mon regard était vide et je fixait d’un air absent le mur blanc à l’autre bout de la salle, assit sur ma chaise. Je ne le vis pas tout de suite, mais c’est quand il prit la parole que je me rendis compte de sa présence. Il se présenta comme étant Ahn Dong Woo et il commença alors à me parler de tout et de rien, me racontant la pluie et le beau temps. Je n’avais pas détacher mon regard du mur et je ne m’empêcha pas de laisser plusieurs soupires sortir d’entre mes lèvres, essayant de lui faire comprendre que je n’avais strictement rien à faire de ce qu’il me disait. Je savais très bien qu’il m’entendait et continuait pourtant de me parler. Toutes les semaines il venait me voir, s’asseyait à mes côtés et me parlait de lui, de sa passion, de son métier, de sa famille. Je l’écoutais toujours, sans pour autant détacher mon regard de ce fichu mur, mais j’avais cessé de soupirer. Certes, cela ne servait à rien, mais au fond de moi, je retenais tout ce qu’il me disait et m’y intéressait. C’est la deuxième semaine, avant de partir, qu’il me laissa sur mes jambe un appareil photo, me proposant de l’utilisé de me montrer ce que j’avais la semaine suivante. Pourquoi voulait-il tant que j’essaie sa passion ? Oui il aime la photo et alors ? Ce n’est pas pour autant que j’allais m’y mettre aussi. Les premiers jours, l’appareil resta sur ma table qui servait de bureau dans ma cellule puis je commença à m’y intéressant en le regardant et le faisant aller d’un main à l’autre. Je finis par franchir le pas et calla mon œil dans l’objectif de l’appareil. C’est quand j’appuya pour la première fois sur le bouton que mon cœur chavira. Je fixai ces fameux barreaux, les prenant en photo avec pour fond le ciel bleu qui se perdait derrière ces barrières en fer. J’avais l’impression d’être une autre personne derrière cette appareil anodin et je me mis alors à prendre tout et rien en photo. Les gens, les objets, le ciel, les arbres quand cela m’était possible. Quand Dong Woo revint me rendre visite la semaine d’après, je lui tendis l’appareil photo et pour la première fois, je le fixa de mon regard. La suite s’enchaîna assez vite, je commença à lui parler, principalement de photo, lui posant un tas de questions. Il me répondait toujours avec ce même sourire d’homme content de parler de ça, et me posa aucune question sur moi, ma vie et ma raison de mon emprisonnement. Peut être le savait-il déjà par l’administration de l’établissement ? Je ne savais pas mais j’étais heureux qu’il ne me mitraille pas de questions sur ma vie. C’est au final moi qui finit par me confier à lui, quelques jours plus tard, car nos rencontres s’étaient accentué et il passait à présent trois fois par semaines. Il me laissa parler, ne dit rien et quand j’y finis de parler, il se contenta de sourire et me proposa soudainement d’intégré son école. Je reste un moment silencieux et finis par lui demander de quoi il parlait. Il était professeur de photographie dans un école d’art qui proposait différents cursus comme la photographie. Il me proposa alors d’intégré cette école. Je ne savais quoi dire à vrai dire et, sûrement à la vue de mon visage illuminé, il sourit de nouveau et me dit qu’il s’occupa de tout. Je sortis de prison deux semaines plus tard après 6 mois d’emprisonnement : un accord avait été passé avec le juge pour me faire sortir plus tôt sous condition de bonne conduite et sous la tutelle de Dong Woo. Le plus dure fut alors de convaincre mes parents d’accepté que je revienne à la maison et ils acceptèrent seulement en sachant que j’avais un tuteur. Les revoir, j’avais l’impression que cela fait une éternité, alors que cela faisait à peine 18 mois que j’étais partis. C’était si proche mais si loin en même temps… Les retrouvailles n’ont pas été se que j’espérais, le silence était pesant alors qu’on se regardait, mes parents me souriait timidement et mes frères restaient en retrait, sûrement craintif de mon passé. Mais je m’en fichais à vrai dire, qu’on m’accueille les bras ouvert ou pas, seul l’école comptait pour moi aujourd’hui car j’avais envie de repartir à zero, de recommencer ma vie là où je l’avais laisser, c’est à dire nul part. Un nouveau départ, une nouvelle école, un nouveau look, tout devait changé ! J’intégra rapidement l’école et les cours me passionnèrent très vite. Les notes n’étaient plus un problème pour moi et il m’arrivait de m’attarder les soirs dans les couloirs de l’école ainsi que dans le quartier pour prendre des photos. Le seul bémol fut mon intégration avec les autres, encore et toujours je restais en retrait par rapport à mes camarades, préférant de loin m’investir dans mon travail. Mais ici c’était différent, les élèves étaient plus mature et on vint très vite me parler pour apprendre à me connaître. J’étais assez réticent à cette idée mais je voulais faire des efforts et essaya de m’intégrer à un groupe d’ami. Bon, je n’étais pas le plus bavard et généralement je restais muet, sauf quand on me parlait. Mais c’était l’attention qui compte non ? ? Je passa ma première année sans difficulté ainsi que la deuxième et alors âgé de 20 ans, j’entamais ma troisième et dernière année à l’école. J’étais majeur et on nous proposa de trouver un travail à mi temps, un job en tant que photographe amateur dans le but de nous perfectionner et de nous faire de l’argent. Je n’y pas de mal à en trouver un dans la mode, participant à des soirées pour prendre des célébrités à en devenir. Cela n’était pas comme ça que je voyais le métier de photographe, à jouer le paparazzi, mais cela me suffisait amplement.

J’étais enfin heureux, je le sentais, je le vivais. Avec mes parents, cela allait de mieux en emieux, on se parlait, il voyait que je voulais réussir et que j’avais pratiquement tourné la page sur ce que j’avais fait. En tout cas c’est ce que je leur montrais, car je ne me pardonnais toujours pas mes bêtises de jeunesse, mais j’avais envie d’aller de l’avant, alors j’essayai de faire abstraction de ce que j’avais put faire. Ils m’avouèrent même qu’ils se sentaient coupable de ne rien avoir vu, de ne pas avoir été présent pour moi. Mais je ne leur en voulais pas, même pas à ces frères qui n’étaient que des enfants jaloux, voulant juste attiré l’attention des parents sur eux. Rien ne pouvait venir gâché mon bonheur, rien à part cette maladie ! C’est au début de ma dernière année que je commença à percevoir du flou dans mes yeux et je commença a consulter un ophtalmologue qui m’envoya voir un spécialiste dans un hôpital. Je passa des examens et me voulant avec cette foutu Kératocône. Etait-ce pour me punir de ce que j’avais fait ? C’est ce qui me traversa l’esprit alors que le médecin me parlait des différents traitements possible. Mon cerveau était déconnecté de la réalité et je n’arrivais pas à réaliser. Moi qui avait trouvé ma voix, ma vie, un futur, je ne pourrais pas le faire. A ce moment, plus rien ne comptait à part la photo et de vouloir en profiter au maximum. Je finis mon année en étant premier de ma classe et je décida de travailler à mon compte. Tout le monde me prenait pour un fou, mais personne ne savait la raison. Seul mon tuteur, le seul au courant de ma maladie, m’encouragea dans cette voix. Les débuts font dure, je ne le cache pas et je fus continua à travailler en tant que photographe pour des agences de mannequinât. On apprécia très vite mes photos et je devins le photographe attitré des mannequins lors de leurs sorties à des soirées. A vrai dire, ce métier m’insupporte, devoir les suivre comme un petit chien, mais cela me permis de mettre de l’argent de côté pour pouvoir m’acheter une usine désinfecté et de pouvoir en faire mon appartement mais aussi mon propre studio. Je voulais à tout prit devenir un artiste à part entière et je commença à prendre des photos, de tout, de rien, d’objets et de gens, en fonction de mes humeurs et de ceux des autres. Aujourd’hui ? J'ai ouvert mon entreprise et est donc devenu mon propre patron. Je suis en pleine préparation d’un exposition de mes photos, mais je continu ce travail de photographe mais en tant que prestataire, pour les mannequins, que se soit pour leur sortie comme pour leurs books. Mes photos personnelles sont en quelque sorte insolite, je prend des objets que se soit une canette écraser au sol comme un arbre entourer d'immeuble. Ainsi que les gens dans les moments ou ils sont naturel que se soit dans leurs peines comme leurs bonheur. Je prend ce qui me touche le plus et immortalise ce moment. Ma maladie dans tout ça ? A vrai dire j’essaie de l’assumer bien que cela soit difficile. Je change régulièrement de lentilles pour pouvoir continuer à voir et à photographier et pour le moment, aucun traitement n’est efficace. Mais après tout, ai-je vraiment le choix ? Non, alors je vis je profite et je photographie pendant que je le peux encore.


C'est en prison que je rencontra l'homme qui devint mon tuteur et me fit rentrer dans une école d'art pour y apprendre la photographie. Suite à l'annonce de ma maladie, je décida de ne pas perdre de temps et de me mettre à mon compte. Mais il me fallait des font et les débuts furent assez dure mais à force de persévérance et de faire du rentre dedans, j'ai finis par me faire un nom et très vite on me reconnu comme photographe professionnel, bien qu'encore jeune. Les gens étaient réticents quand à ça, mais je sus convaincre facilement par mes photos. Quand j'eus assez d'argent, je créa mon entreprise et devint mon propre patron. Aujourd'hui, les agences de mannequinât font généralement appel à moi en tant que prestataire, lors de gala ou sortie de leurs protégés, mais cela est aussi valable pour les stars du moment, lors d'évènement important, revendant par la suite mes photos à des magasin people. Ce n'est pas, à mes yeux, le vrai métier de photographe, mais cela me permet de garder à flot mon entreprise et de pouvoir un jour réalisé mon rêve, qui est de pouvoir vivre de mes propres œuvres en faisant des expositions.




parle-nous de toi.


Rêveur & Hostile : Depuis petit j’ai toujours été dans la lune, je n’aimais pas me mêler aux autres et préférait largement être dans mon coin à rêvasser et à me créer des films dans ma tête. Aujourd’hui encore je suis lunatique dans ma manière d’être, surtout aux premiers abords et c’est vrai que pas mal de personne se demande si des fois je ne le fait pas exprès. En pleine conversation, quand on me parle, il m’arrive de fixer un objet de d’avoir un regard quelque peu vide, faisant penser que je n’écoute pas la personne et que je préfère penser à autre chose. Si j’écoute, mais je ne vous pas l’intérêt de fixer la personne tout au long de son discours et préfère regarder ailleurs, ce qui a le don d’agacer les gens et je me prend facilement des remarques. J’ai beau leur expliquer que je ne le fais pas volontairement mais ils restent assez dubitatif quand à ça. Le fait aussi que je sois toujours sur la défensif est dut en partie à mes frères. C’est vrai que je suis quelqu’un de nature méfiante, mais c’est aussi surtout que je n’ai jamais été quelqu’un d’agressif ni à se défendre, alors c’était facile pour eux, mes frères, de me critiquer, de me taper et de me mettre leurs bêtises sur le dos. Mais parents étaient trop absent pour savoir ce qui se passait vraiment alors ils pensaient qui j’étais un rebelle et que je faisait semblant en leur présence. Mais comme tous parents ont se dis ‘Ca va passer, il est jeune’. Je n’étais pas non plus un martyre, mais cela à suffit à me mettre à l’écart des autres et à me méfier facilement des autres, n’accordant pas ma confiance aussi facilement que les autres personnes. Oui je peux parler facilement, me faire des amis aisément, mais cela reste des amis. Je ne vous confierai jamais mes plus grands secrets ni même le plus petit. Il faut, à mes yeux, le mériter et mes proches sont assez rare autour de moi à vraiment me connaître.

Solitaire & Indépendant : Je n’ai jamais aimé les gens, enfin pas dans le sens où je les évite non, c’est juste que je n’aime pas me mêler aux autres et de faire le moutons comme tous les monde. Je ne suis aucune mode, ni aucune règle et je vie un peu comme un loup. Les bars ? Cela m’arrive de les fréquenter de temps en temps mais ça reste des évènements occasionnel, je préfère de loin le confort de mon appartement ou je peux faire des soirées entre ami, sans avoir besoin de se sentir compressé contre les autres. Je n’ai jamais aimé ça, ni même avoir tout un harem comme ami. Cela sert à quoi ? Au force on ne doit plus savoir qui est qui, ni qui voir pour tel et tel soirée. Rien ne vaut à mes yeux peut d’amis, mais des amis à qui l’ont tient et sur qui on peut compter si cela ne va pas. Alors si vous venez de me rencontrer, vous ne me verrez jamais être un grand enfant comme je le suis d’habitude, je me met ma petite carapace pour me protégé et depuis un personne qui semble loin des autres et qui ne donne pas tellement envie aux gens de m’approcher. Je n’ai jamais aimé être mit en avant, être la star du lycée ou le chef d’un groupe, je n’en voit pas l’intérêt et je n’en ai surtout pas le caractère, ce qui est tout aussi bien. Je ne suit pas les autres non, et préfère de loin suivre mon propre chemin. Dans tous ça vous vous demandez comment se passe ma vie amoureuse ? Vous savez je ne suis pas difficile, car je ne m’attache pas. Que se soit aux choses, qui sont pour moi que matériel, mais aussi aux gens. Oui j’ai eut des relations, mais rien de bien sérieux ni de grand amour.

Gamin & Taquin : C’est comme ça que je suis quand on me connaît bien, disons qu’il faut avoir passé la première carapace pour pouvoir me voir agir ainsi envers vous et vous pourrez être considéré comme de très bons amis à mes yeux. J’ai toujours eut une âme d’enfance et je me demande si parfois j’ai vraiment grandit. Oui physiquement c’est le cas mais mentalement je ne sais pas. Au fait, je n’aime pas me prendre au sérieux, ni même devoir suivre des règles dites par la société. Non mais je sais pas, combien de temps j’aurai 23 ans ? Combien de temps je pourrais encore vivre ? Oui je travail, je cotise et j’essaie de m’investir dans le vie de tous les jours. Est-ce que cela m’empêche de m’amuser et de rire ? Non et je n’ai pas envie de laisser passer les plus belles années de ma vie. Car pour ne pas vous le caché, j’ai réalisé ça depuis que j’ai apprit ma maladie. Peut être que dans deux ans j’aurai perdu la vue et alors ? J’ai envie de profiter, de voir, de vivre et de pouvoir dire plus tard que j’en ai profiter sans me retenir. Alors oui, je sors des vannes pourri sans vraiment réfléchir, je rigole quand je vois un pingouin, je ne me prend jamais au sérieux ou j’aime embêter les gens pour un rien, mais cela me rend heureux et me suffi.

Bosseur & Strict : Vous allez me dire que je suis contradictoire avec mon côté gamin non ? Vous avez le droit, mais sachez que je ne suis strict que dans mon travail. J’aime ce que je fais et, aussi dut à ma maladie, je sais que je ne pourrais pas pratiquer toute ma vie ce que je dit être mon rêve, photographe. Alors je n’ai pas de temps a perdre avec des gens en retards, qui vous salue à peine et qui n’arrive pas à sourire parce que leur métier les ennuie. Qu’ils fassent autre chose dans ce cas, je n’ai pas le temps à perdre avec cette mannequin qui tire la tronche car on ne lui a pas accepté un shoot d’un pub. Il y a autre chose de bien pire dans la vie, les gens se rendent-ils compte ? Alors j’ai mit des barrières et ne vaut mieux pas me chercher si vous allez trop long avec mon ouverture d’esprit. Je peux comprendre un retard, du au bus, un deuxième, mais jamais trois, c’est ma règle d’or. Une fois, deux fois mais pas trois ! J’aime mon travail et j’y consacre 90% de ma vie, sacrifiant ma vie social mais quand on aime on ne compte pas. J’ai la chance de vivre de ma passion et j’ai bien l’intention d’en profiter un maximum pendant que je le peux encore.

Bagarreur & Protecteur : Cela vous étonne ? Je crois que c’est normal car cela ne me ressemble pas. Mais comme toute personne j’ai eut ma période rebelle et je crois que j’ai toujours bouillonné au fond de moi. J’ai le sang chaud et j’ai canalisé pendant pas mal d’année cette haine envers mes frères jusqu’au jour où tout éclate. Je suis une cocotte minute sur place : Je dis rien, j’encaisse, je laisse faire quand un jour tout explose et vous n’avez pas intérêt à vous trouver sur mon chemin car je deviens presque incontrôlable. Oh je suis conscient de ce que je fais, mais je pète juste un grand câble. J’ai trouvé dans la photo un catalyseur d’énergie, je me sens de nouveau partir quand j’ai l’œil derrière l’objectif et je vois mes problèmes s’évanouir, je ne pense plus à rien sauf au moment présent et à cette photo que je prend. Je suis aussi très protecteur envers me proches. Cela regroupe certes qu’un petit nombre de personne mais je suis prêt à tout pour eux, même si je dois finir de nouveau derrière les barreaux. Mais je n’aime pas savoir que mon entourage souffre ou est en danger et je serai toujours là pour eux, même s’ils sont à l’autre bout du monde.

A savoir : Je suis atteinds de Kératocône depuis mes 20 ans, je suit un traitement et porte des lentilles que je change constamment car ma vue baisse tout le temps. J’ai été incarcéré dans une prison pour mineur pour possession de drogue et été libéré après 8 mois pour bonne conduite (sur 1 ans). Je suis fumeur, pour ceux que ça intéresse je suis bisexuel et possède deux piercing à l’oreille gauche et un à la droite. J’ai aussi des tatouages, des ailes d’ange dans le dos ainsi qu’un code barre sur le poignet. Je possède un berger australien, Gaelia et deux chats, un sacré de birmanie, Eria et un bengal, Sethi.




toi, dans la vraie vie.


Pseudo/prénom : Lilou
Âge : 25 ans enfin bientôt !
Présence : 5 sur 7 jours
Comment es-tu arrivé ici? : C'est les cloches de pâques qui m'ont déposé ici  
Célébrité : Lee KiKwang (BEAST) ▶️ Lee Tae Hyun
Groupe désiré : Je dirige
Vous êtes un scénario ou un perso inventé : Personnage inventé
Code du règlement : validé εїз
Autre : Je vous aimes trèèèès fort      

Acceptez-vous que des rumeurs soient divulguées sur votre personnage?
Oui Non

Si vous avez des précisions ou restrictions sur certains sujets quant aux rumeurs, veuillez le dire ici:/


Dernière édition par Lee Tae Hyun le Mer 29 Jan - 17:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 16:13

Welcome heeeere (:
Un joli Gi Kwang, je veux vite lire ta fiche pour voir ce que tu en fais , bon courage en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 17:59

Coucou et bienvenue à toi
Très bon choix d'avatar Fighting pour ta fiche
Je te souhaites de bien t'amuser avec ce personnage !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Han Hyo Jin



■ messages : 589
■ à ulsan depuis : 05/05/2013
■ localisation : ulsan.
■ occupation : mannequin.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 18:07

KIK(I)WANG OMG ♥️♥️ bienvenue parmi nous et fight pour ta fiche ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dance-floor-move-it-now.tumblr.com/

avatar

Seo Hyun Wu



■ messages : 369
■ à ulsan depuis : 11/08/2013
■ localisation : Traînant dans les rues sombres d'Ulsan.
■ occupation : Voler, faire chier les autres et dormir.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 18:22

OMG           . *O* C'est beau de voir un autre BEAST sur ce forum, même si éOé Gi Kwang n'est pas mon préféré, mais il est bien classé quand même. Héhéhé

En tout cas je te souhaite une bonne rédaction pour ta fiche. Fighting !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jang Taek Hyeon



■ messages : 397
■ à ulsan depuis : 21/10/2013
■ localisation : Derrière toi..... bouuuuh ! <3
■ occupation : Me rouler dans la farine, muh !
■ humeur : Joyeuse, comme d'hab ! J'suis juste ça, joyeux dans la vie !

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 18:57

GiKwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaang
Bienvenue parmi nouuuuuus
Excellent choix d'avatar
J'espère que tu vas te plaire parmi nouuuuuus
Un gros FIGHTING pour ta fichouille
J'ai bien hâte de te voir en jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Han Min Yeon



■ messages : 4596
■ à ulsan depuis : 06/05/2012
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Faire exploser les cartes bleu u.u
■ humeur : Jun Hee est une magnifique petite princesse

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 19:32

Bienvenue à Ulsan
Bon déjà oublie pas ce que tu m'as dit pour mon silence sinon je révèle à tout le monde ton secret u.u
Fight pour ta fiche, la force est en toi, go go go power rangers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisonesfromtheheart.tumblr.com/

avatar

Lim Jin Ki



■ messages : 546
■ à ulsan depuis : 25/10/2013
■ localisation : Dans mes baskets
■ occupation : Jouer dans la farine avec Taek Hyeon =3
■ humeur : Toujours joyeux :D

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Ven 24 Jan - 21:48

Bienvenue !!

Bon choix d'avatar !

Amuse-toi bien sur le forum et n'hésite pas si tu as des questions ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Sam 25 Jan - 5:59

Je l'aime de plus en plus ce mec grâce au drama dans lequel il est en train de jouer    soit le bienvenue et fighting pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Sam 25 Jan - 6:00

welcome here && fighting pour ta fiche
have fun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/

avatar

Lee Tae Hyun



■ messages : 223
■ à ulsan depuis : 24/01/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Prendre les gens en photos
■ humeur : Rêveur

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Sam 25 Jan - 8:35

Merci beaucoup pour votre accueil, c'est trop chaleureux et ça me manquait de me faire ainsi accueillir     

Ki Kwang n'est pas aussi mon préféré, car le mien est prit d'une certaines manière, mais comment ne pas craqué devant sa bouille quand même    

Min Yeon d'amour, notre marché tient toujours, tant que mon secret est en sécurité    

Allez gogo fifiche, je me dépêche de la faire pour pouvoir vite être avec vous pour pleins de mauvaises choses    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Sam 25 Jan - 11:45

Kikwang quoi   Welcome   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Baek Na Hee

bébé admin ☮

bébé admin ☮

■ messages : 3930
■ à ulsan depuis : 21/06/2012
■ localisation : Dans mes dessins
■ occupation : Je ne peux pas travailler, je suis handicapée, j'parle pas.
■ humeur : Seule.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Lun 27 Jan - 15:50

Re bienvenue à Ulsan !
J'espère que tu t'amuseras bien avec ce nouveau personnage ! Razz
Fighting fighting yah yah yah pour ta fiche
Et tu connais le blabla d'admin, mais je tiens à te rappeler quand même que nous sommes toujours là pour répondre à tes questions !

_________________

Lost & Confused

........................................

©️ sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minzyx.tumblr.com/

avatar

Lee Tae Hyun



■ messages : 223
■ à ulsan depuis : 24/01/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Prendre les gens en photos
■ humeur : Rêveur

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Mar 28 Jan - 15:45

Dean : Ahhh Joon *bave aussi*
Merci à toi et je t'attend sur la fiche de lien !

Na Hee : Merciiiii
Et pas de soucis, Tae Hyun me plait déjà et je sens que je vais bien le faire souffrir rire !!!

Edit : J'ai fini ma fifiche !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Baek Na Hee

bébé admin ☮

bébé admin ☮

■ messages : 3930
■ à ulsan depuis : 21/06/2012
■ localisation : Dans mes dessins
■ occupation : Je ne peux pas travailler, je suis handicapée, j'parle pas.
■ humeur : Seule.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Mer 29 Jan - 16:50

Coucou
Avant de te valider, je veux m'assurer d'un truc.
Pour ce qui est du groupe, à moins que Tae Hyun ait des employés quand il travaille à son compte, je crois plutôt le mettre dans le groupe «Je travaille».
Du coup, je te demande de m'éclairer là-dessus Razz
C'est tout sinon !

_________________

Lost & Confused

........................................

©️ sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minzyx.tumblr.com/

avatar

Lee Tae Hyun



■ messages : 223
■ à ulsan depuis : 24/01/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Prendre les gens en photos
■ humeur : Rêveur

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Mer 29 Jan - 17:30

Non il n'a pas d'employer, mais il n'a pas de patron non plus. C'est pour ça que je voyais plus 'Je dirige', car il est son propre patron vu qu'il a ouvert son entreprise. Il faut juste des prestations pour des agences sans pour autant être employer. Donc voila, j'espère que cela t'éclaire, si je dois changer dit le moi. Moi qui espérait être en rouge pour une fois     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Baek Na Hee

bébé admin ☮

bébé admin ☮

■ messages : 3930
■ à ulsan depuis : 21/06/2012
■ localisation : Dans mes dessins
■ occupation : Je ne peux pas travailler, je suis handicapée, j'parle pas.
■ humeur : Seule.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Mer 29 Jan - 17:40

Ahh d'accord ! Ce n'est pas écrit textuellement, seulement le «travail à son compte» ce qui porte à confusion (ou c'est peut-être juste moi xd). Donc ça va, Tae Hyun sera rouge, seulement j'aimerais que tu le précise

_________________

Lost & Confused

........................................

©️ sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minzyx.tumblr.com/

avatar

Lee Tae Hyun



■ messages : 223
■ à ulsan depuis : 24/01/2014
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Prendre les gens en photos
■ humeur : Rêveur

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Mer 29 Jan - 17:49

Désolé, maintenant que je me relis ce n'est même pas clair du tout. A vrai dire, et tu as le droit de me taper, j'ai écrit rapidement cette partie, l'ayant vu au dernier moment...   

Demande moi ce que tu veux, j'accepterai mon chatiment   

Donc voila, j'ai rajouter des lignes et j'espère que ça ira    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Baek Na Hee

bébé admin ☮

bébé admin ☮

■ messages : 3930
■ à ulsan depuis : 21/06/2012
■ localisation : Dans mes dessins
■ occupation : Je ne peux pas travailler, je suis handicapée, j'parle pas.
■ humeur : Seule.

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   Mer 29 Jan - 17:53

T'inquiète
C'est parfait maintenant !
Mais je vais quand même user de mon pouvoir de demande MWAHA (non)
Donc je te valide et je t'ordonne de bien t'amuser avec ce personne !
Allez ! Amuse-toi !    


→ tu es validé


    Rebienvenue à Ulsan!
    Tu fais maintenant partie des habitants de la ville! Il est temps pour toi d'aller te créer une fiche de liens afin de te faire des amis! N'oublie pas d'aller faire ta demande de logement, si tu ne veux pas vivre dans la rue! Tu peux aussi demander un compte skype, un rang, un emploi ou un domaine d'études s'il y a lieu.
    Amuse-toi bien! Smile


_________________

Lost & Confused

........................................

©️ sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minzyx.tumblr.com/



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lee Tae Hyun ~~ Finit   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lee Tae Hyun ~~ Finit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choi Seung Hyun
» Baek Hyun [a finir]
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» Kim Dae Hyun. Construisons un futur ensemble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: Le Commencement :: présente-toi :: acceptés-