AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shake it and shake it for me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Kang Daejun



■ messages : 70
■ à ulsan depuis : 08/01/2014
■ localisation : Dans mon garage
■ occupation : Pilote/mécano
■ humeur : Boderline


MessageSujet: Shake it and shake it for me    Sam 18 Jan - 13:10



DaeJun & SiYoon
© Never-Utopia

Les doigts crispés sur la clef, Daejun avait l'oreille tendue, une expression très sévère dessinée sur le visage ... allait-elle démarrer ? ... tousser et s'éteindre de nouveau .... ? Avec une certaine tension, la clef tourna sur le contact, le moteur toussa, cracha un épais brouillard gris, puis démarra enfin dans un vieux ronronnement étouffé. Vérifiant chaque fonction de l'auto avec une minutie hors norme, un large sourire apparus sur ce visage d'ange ... Elle allait pouvoir rouler ! Plus que polir et refaire la peinture et son travail sera terminé, puis rendus à son proprio, un véritable collectionneur !

D'un air triomphant, DaeJun sorti de la voiture qui tournait encore ; cela faisait déjà quelques mois qu'il travaillait sur ce vieux modèle de 1964, une Aston Martin DB5 pour être précis. Rendu célèbre par les films James Bond notamment, une pure merveille pour son époque ! Amené rouillé et vide de moteur, il avait fallu user de subterfuge chercher toutes les pièces une à une dans les sites spécialisés, plusieurs réglages pour qu'enfin, ce petit bijoux retrouve une seconde jeunesse... Les collègues ameutés par le ronronnement du vieux moteur, félicitèrent une nouvelle fois le jeune mécano pour sa dextérité et sa passion, rare pour un si jeune âge. Un dernier coup de fil à son client et sa journée se terminait...

La douche prise, le jeune blond s'habilla plus communément.. un jean blanc, une chemise bleue, une cravate, ses baskets aux pieds ; il salua ses collègues qui bossaient encore sur les voitures en révision et quittât les lieux.

Il était tellement fier, tellement excité... Un sentiment, que bien que familier à chaque nouvelle « ruine » qu'on lui apportait et qui grondait de nouveau, le plongeant dans un état quasi euphorique pour sûr.

Sa main glissant dans la poche arrière de son jean, il sortit son portable. Ce soir, il voulait savourer cette nouvelle petite victoire dans son palmarès et sortir fêter ça ! Un peu d'alcool, de jolie fille qui s'effeuille, un ami précieux, et ce serait tellement parfait.

Regardant l'heure, une petite moue s'afficha sur son visage ... Nous étions que Mardi et surtout il était que 16h 20.

Le portable entre les doigts, ses derniers courraient vivement sur le clavier tactile alignant ses quelques mots :

« j'ai fini mon taf ! Ce soir on sort ! Alcool et fille en petite tenue ? 20h, je viens te chercher ! »

Souriant finement, je relus le message et choisis le destinataire : Kang SiYoon, mon Cheum <3, Envoyé !

Retournant à sa place, le portable disparus et il monta dans sa voiture, attendant une réponse positive de préférence !

Réfléchissant sans cesse de quoi faire de son temps libre ... les frigos étaient pleins, la cave à vin aussi ... La femme de ménage était passé, la lessive faite etc ...

Bidouillé son propre bébé ? Tremper ses mains dans le moteur ? Il y avait toujours quelques choses à faire, à changer dans une voiture !

D'un mouvement tête, le jeune homme chassa cette idée ; reprendre une douche, changer de vêtement .... Non pas cette fois-ci ... La grande flemme à l'état pur !

Lors que le message enfin arriva, un fin sourire plissa ses yeux satisfaits et pétillant. Aaaaaah SiYoon, l'amour de sa vie.

Une relation qui en était à ses débuts, une rencontre hasardeuse, des querelles incessantes ... Il était le jour et lui, la nuit ; le soleil et la lune ; la pluie et les nuages, tellement différent, mais si complémentaire... pareil aux Yin et Yang, pour chaque chose il y a son contraire et on a besoin des deux pour faire un monde .. L'équilibre parfait .... Pourquoi les opposés s'attire-t-il avec une telle force ?

Un sujet bien vaste qu'il décida d'approfondir, installé confortablement dans un parc, une crème glacée au bord des lèvres, qu'il savourait avec délectation [...]

L'heure proche et après un détour pour enfiler la dress code de rigueur ; Daejun se présentât devant chez son ami et le bipa pour que ce dernier descende le rejoindre.

Accouder sur le volant, les minutes passent et se ressemblent, lorsqu'enfin sa silhouette se distingua dans la pénombre de la nuit.

Son dos se redressant, ses reins s'enfoncèrent mieux dans le dossier ; lorsque la porte s'ouvrit sur le basketteur, laissant apparaitre un sourire sur le visage du jeune mécanicien

"Bonjour, princesse "


Après de brèves salutations, le moteur de la subaru gronda et emmena les deux compères devant un lieu mythique à Ulsan : Le Pink Aphrodisia.

Les battants des lieux passés, le regard du jeune homme se posa dans l'immense salle aux multiples estrades... Des danseuses sur chacun des podiums se déhanchée en rythme sur des sons entêtants. Les salons doucement, remplissaient d'une clientèle des plus variés, des jeunes aux plus vieux, habitués ou exceptionnel.

Leurs courbes gracieuses qui virevoltaient le long des pôles dans de long mouvement sensuel et emplit de luxure... Accrochant les regards de l'assistant, faisant rêver tout homme et femmes qui pouvaient les envier ... Autant, pour leurs talents et leurs souplesses que par ses corps si parfait ainsi dévoilé dans le plus simple des appareils.

Attrapant la main de son compère, DaeJun entrât dans l'ambiance tamisés et assourdissante qu'offrait ce lieu où, chacun côtoyait la faible frontière entre la décence et l'indécence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Shake it and shake it for me    Sam 18 Jan - 15:42

« Je n'ai jamais compris l'égoïsme de l'amour, tu l'aimes, elle t'aime ; elle a besoin de changer de ville pour réaliser son rêve, elle te demande de l'accompagner ; il est où le problème, tu es un libraire, des librairie il y en a dans toute les villes … est ce que tu connais cette citation « L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. » »
« William Shakespeare … »
« Oui ce bon vieux Shakespeare … tu vois où je veux en venir ? »
« oui … je l'aime et c'est son rêve alors si je l'aime je dois accepter ...et pour le coup la suivre ! »
« donc ? »
« donc je suis un idiot et tu es un sage ... »

Je souris à cette réflexion et le regarde partir en sautillant le téléphone à l'oreille ; c'est drôle je ne l'envie pas … Je ne crois pas à l'amour, j'ai arrêté d'y crois il y a longtemps … quand je me suis fait piétiner le cœur à coup d'escarpins de treize centimètres. Mon cœur, cet espèce de trou béant dans ma poitrine … Je ne veux plus retomber amoureux ; je ne veux plus laisser quelqu'un diriger ma vie et avoir un quelconque pouvoir sur mes humeurs, mes émotions, mes joies, mes peines m'appartiennent. William Shakespeare et ses tragédies romantiques ont toujours été un supplice à lire pour moi ; pourtant il semble plaire aux autres, je suis peut être étrange. Les suicides amoureux de Roméo et Juliette en tête de liste … La mort n’a rien de romantique, elle est sombre et si vaste qu’elle peut engloutir n’importe lequel d’entre nous. La tristesse est comme un voleur dans la nuit, silencieux, incontrôlable, injuste. Alors définir Roméo et Juliette comme des symboles de l'amour éternel, je ne suis pas d'accord …

Ma journée de boulot arrive presque à sa fin, c'est le moment de l'heure de pointe, toutes les lycéennes qui sortent des cours se retrouvent dans la librairie, c'est sûrement pour cela qu'il n'y a que des vendeurs assez jeunes ici ; c'est le moment le plus drôle de la journée... j'ai l'impression que je suis à ce moment là l'homme le plus attirant de la planète c'est flatteur, même si je ne suis pas du genre à coucher avec des clientes qui sont encore à l'âge de la première fois … j'ai des limites quand même niveau sexe . Mon portable vibre dans ma poche je le sors derrière je comptoir pour lire le message , oh Daejun … je souris inconsciemment …

« j'ai fini mon taf ! Ce soir on sort ! Alcool et fille en petite tenue ? 20h, je viens te chercher ! »

Alcool et fille en petite tenue … il sait me parler celui là ! Daejun et moi … on est comme le couché et le levé du soleil opposés mais complémentaire, je ne me vois pas loin de lui pourtant quand je suis trop prêt j'ai l'impression d'étouffer … Je sais pas comment mais il m'est devenu indispensable … cela m'ennuie , je n'aime pas avoir besoin de quelqu'un... pourtant j'ai besoin de lui pour me sentir entier, je me sens vivant quand il est là … je me sens revivre enfin il a ce pouvoir … il ne me connaissait pas avant mon accident , il ne connaît que le nouveau moi … c'est avec ce nouveau moi qu'il se prend la tête sans cesse, et c'est ce nouveau moi qui a besoin de lui. L'ancien Siyoon n 'avait besoin de personne à part son ballon de basket, le nouveau Siyoon lui a perdu son rêve et s'est plongé dans une spirale de décadence, mais je remonte la pente petit à petit ; et Daejun n'est pas étranger à cela … je pianote sur mon téléphone une réponse simple

« ça marche ! »

Voilà court et direct, comme toujours je vais droit au but ; je ne suis pas du genre à passer par quatre chemins pour dire les choses. Je souris en replaçant mon téléphone dans ma poche.

Dix-huit heures ;

je sors de la librairie mon écharpe remontant jusqu'aux oreilles. Je marche tranquillement les mains dans les poches jusqu'à mon arrêt de bus ; oui je sais j'ai vingt-quatre ans il serait temps d'acheter une voiture, mais pour l'instant je n'en ai pas envie. J'attrape mon bus de justesse comme à chaque fois et j'arrive chez moi un bon quart d'heures plus tard ; je gravis les marches jusqu'au deuxième étage et rentre dans l'appartement jetant ma veste sur le sofa ; direction la salle de bain pour une douche bien mérité , une fois fait je m'habille pour cette fameuse soirée...

vingt heures ;

Je suis assis en face de mon colocataire entrain de discuter de tout et de rien, je ne compte pas le nombre de fois ou nous avons refait le monde à notre façon dans cette cuisine ; j'aime l'avoir à mes côtés c'est à la fois rassurant et drôle … car mon meilleur ami est du genre ronchon le matin. Et moi j'adore le tyranniser, que voulez vous je suis le plus âgé j'ai le droit et c'est mon rôle de le faire ! Mon portable vibre dans ma poche , je saute sur mes pieds l'appel de l'alcool et des jolies filles rien de plus plaisant ; j'attrape ma veste et me voilà entrain de descendre les marches arrivant à sa voiture. Je m'installe à ses côtés, ne relevant pas sa plaisanterie, le gratifiant juste d'un petit « salut » nous voilà en direction du Pink Aphrodisia, On rentre tranquillement dans ce lieu ou la luxure est reine, j'observe la salle des yeux, mon regard ce pose d'abord sur les gens . Il y en a pour tout les goûts ; j'observe ensuite les danseuses, elles sont fascinantes, en plus d'être très jolies évidemment... mais il y a quelque chose de plus, elles montrent une telle confiance en elles, en leurs corps, en leurs pouvoir sur ces hommes qui sont comme des pantins entre leurs mains.

On s'installe l'un à côté de l'autre prêt d'une très jolie danseuse, un barman s'approche de nous je lui commande une vodka, pour commencer une soirée la vodka c'est parfait ; j'observe la jolie danseuse encore habillée mais je sens que cela ne va pas durer... Je tourne la tête vers le blondinet à mes côtés

«  on a quelque chose à fêter ? »

ben oui autant trinquer à quelque chose, je prend mon verre de vodka dans la main, et le cogne doucement contre le tien, avant de boire une gorgée de ce nectar qui éveille mes sens. Je suis du genre à ne pas tenir l'alcool, au bout de trois verre et me voilà changé, mais ce soir je vais essayer de me contrôler. Mes yeux se reposent sur la danseuse, je ne suis pas un habitué de ce genre d'endroit. Je préfère les séance d'effeuillage en privé ; car après je sais que je vais pouvoir poser mes mains sur l'objet de mon désir, alors que là ce n'est pas le cas. Je l'observe avec attention, fasciné par la façon dont son corps bouge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/

avatar

Kang Daejun



■ messages : 70
■ à ulsan depuis : 08/01/2014
■ localisation : Dans mon garage
■ occupation : Pilote/mécano
■ humeur : Boderline


MessageSujet: Re: Shake it and shake it for me    Dim 19 Jan - 18:55

Cherchant la meilleure place, il fallut un certain temps au jeune homme indécis pour choisir l'un des canapés rouges en cuir pour y poser son auguste postérieur.

Dans un bruissement de cuir, il se cala dans le fond du siège dans un petit soupire de contentement, puis retira sa veste la pliant soigneusement pour ne pas la froisser et la posa à côté d'eux.

Bien installé devant l'un des podiums où, une jeune femme retirait ses vêtements bien encombrant, DaeJun ne pouvait s'empêcher de faire du charme à la demoiselle, qui les regardait avec insistance en effleurant son corps....

Le blond oubliant quelques instants son ami, mordillait sa lèvre inférieure ne loupant rien au spectacle.

Imaginant cette jolie demoiselle installée sur ses genoux à remuer ses fesses... Oh mon dieu, que dire ! Ce sublime fessier qu'elle leurs présentât, en remontant ses mains le long de sa jambe résiliais dans ses bas noirs avec un regard emplit de luxure.

Le plaisir des yeux, pas des mains... Horrible torture !

Un jeune homme s'approchant ; le tira hors de ses pensées si impures qui dansaient dans son esprit fertile. Visiblement un barman, il le détailla de haut en bas avec un peu de mépris, il n'avait aucun intérêt et il avait osé l'interrompre dans ses fantasmes, avec son « bonjour » joyeux et enfantin ?!

Il tiqua légèrement et regarda de nouveau la jeune femme, s'enroulant autour de la barre en métal, elle aguichait un autre homme de l'assistance .... DaeJun déçus d'avoir perdu ses quelques instants privilégiés avec la danseuse, fusillait ce pauvre garçon -

« Un Whisky tourbé ! »

« on a quelque chose à fêter ? »

Puis prenant un air presque surpris, il regarda SiYoon, comme s'il venait d'apparaître dans son monde. Dans de petits rebondissements sur la banquette, il s'approcha de son ami et passa un bras autour de ses épaules pour murmurer à son oreille sur le ton de la confidence .

« je dois avoir une raison pour te voir maintenant ? »

Oui, il avait de genre de relation, se cherchant et se trouvant dans une extrême proximité, ce contact étant devenu une nécessité pour les deux hommes.
Ses yeux scrutant le profil délicat du jeune homme à ses côté, il mordit son lobe d'oreille en riant, lors qu'apparus cette expression si familière. Quittant ce ton de la confidence, le mécano se redressa sans pour autant déplacer son bras et continua

« Tu te souviens de cette voiture dont je t'ai parlé ? l'Aston Martin DB5 »

DaeJun s'interrompit pour analyser l'expression déconfit de son ami ....
Ils avaient deux passions tellement différente, que parler de l'un ou l'autre était une véritable épreuve de force, afin d'en intéresser l'autre partis ! Bien que les deux jeunes respectaient le choix de l'autre et ne cherchait à se convertir vraiment.

« Bref qu'importe ! Je les enfin réparé ! Et j'avais envie de finir la journée en beauté ! »

Le barman, sans doute scandalisé par mon air peu aimable, s'avisa de revenir et envoya une charmante demoiselle, habillé également légèrement. Elle disposa les boissons sur la petite table en face de nous.

Lorsque les yeux gourmand, ne pouvant pas résister à la tentation, se perdirent quelques instants dans son décolletée ... Laissant entre voir le rebondis de ses seins, qui avait l'air plutôt bien généreux....
La tête renversé vers l'arrière, il ferma les yeux quelques instants pour en recouvrer sa sérénité ... Dans un profonds soupire de lassitude ; comment allait-il pouvoir finir la soirée, s'il s'échauffait déjà ?

Puis, mimant son partenaire, il attrapa son verre pour trinquer avec lui et bus une gorgée du liquide amère.
Les lèvres dans l'alcool, le blond ne pouvait détacher son regard du libraire à ses côtés ... Il devrait rester suffisamment lucide pour le garder à l'oeil.
Se remémorant ses chaudes soirées d'été et même des quatre saisons, où SiYoon finissait à l'envers ...

« Alors et toi ? ta journée ? la famille ? .... Un ornithorynque en tong danse la macarena ?!»

Le visage figé dans une expression blasé, le mécano nota le manque de réaction de son compagnon qui regardait ailleurs.
Faisant tourner court la conversation, Daejun suivait du regard ce qui pouvait bien fasciner tant son cheum adoré ... Qui ne l'écoutait plus !

La strip-teaseuse en string, dans ses cuissarde à talons, enchaînées diverse figure aérienne du haut de son pôle avec cette aisance semblable à un cygne....
Ses yeux ne savaient plus où se poser... sa poitrine, son visage avec cette expression sexuelle... ses jambes ... l'ensemble ? Son ami .... ?

« Aish ... ! »

Dans une grimace quelque peu agacé, il attrapa du bout des doigts la mâchoire de ce dernier et cogna son front au siens. Bien qu'étant ami, DaeJun restait très jaloux et possessif sur sa personne ... c'était son SiYoon, et voulait entre le centre de son univers... Ce qui soit disant passant, assez paradoxale car il reluquait sans gêne la moindre femme.

« Regarde moi je suis belle aussi ~ Tu as fait quoi depuis hier soir ?»

Il fit un clin d'oeil en envoyant un baiser au jeune libraire avant de rire de sa propre bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Shake it and shake it for me    Lun 20 Jan - 18:11

Pour que les gens tombent amoureux de vous, il n'y a pas trente-six méthodes : il faut faire semblant de s'en foutre complètement. Stratagème infaillible. Les hommes et les femmes sont pareils : ils deviennent fous de ceux qui s'en foutent. L'amour c'est cela : faire croire à la personne qu'on désire le plus au monde qu'elle nous laisse de marbre. L'amour consiste à jouer la comédie de l'indifférence, à cacher ses battements de cœur, à dire l'inverse de ce qu'on ressent. Fondamentalement, l'amour est une escroquerie. Pour moi en tout cas s'en est une … Les amoureux sont les plus grands escrocs du monde, ils se vautrent dans des phrases toutes prêtes du genre tu es la femme de ma vie, je t'aimerai pour toujours et même après ; je n'aimerai que toi …

Des escrocs vous dis je , des escrocs avec des phrases hypocrites alors oui peut être que sur le moment ils les pensent vraiment, mais si tout les hommes en couple était parfaitement heureux et amoureux et qu'ils n'avaient d'yeux que pour leur compagne alors des endroits comme celui ci ne serait pas aussi rempli. Car il faut l'avouer il y a un paquet d'hommes autour de moi et je doute qu'il soit tous célibataire. Par exemple le blondinet assit à côté de moi ne l'était pas … pourtant il était là et ce n'était certainement pas le seul. Alors quand je vous dis que c'est des escrocs... l'amour pour moi c'est comme un voyage en train, c'est long et cela s'arrête dans de nombreuses gares, à nous de savoir si on a envie de rester dans le wagon ou d'attendre le prochain train … Pour ma part je suis du genre à ne pas monter du tout, je reste sur le quai à regarder des trains partir, depuis l'age de dix-sept ans je ne me suis plus mis en couple …

Les femmes, les hommes défilent, les nuits sont différentes , les odeurs aussi. Je ne m'attache pas , je ne parle même pas en faite, je fais ce que je suis venue faire, ils sont tous majeur et consentant alors il n'y a pas de problème ; je calme mes envie , mes désirs, parfois même réalise un fantasme. Puis je disparais, jamais je ne déjeune sur place, jamais je discute de la nuit... A chaque fois , je rentre en fumant à pied jusqu'à mon appartement, j'arrive pour l'heure du petit déjeuné que me prépare mon meilleure ami. Je suis comme ça des relations que je change avec les draps ; sauf que je n'invite personne dans mon antre, car lui dire de partir après l'amour c'est quand même plus compliqué !

Me voilà assis à côté de Daejun, dans un bar de strip-tease ; quand je nous regarde je me demande pourquoi on est là après tout des filles qui se désapent il suffit d'aller dans un bar et attendre de se faire aguicher ; et pour le coup ce n'est pas uniquement regarder un effeuillage … Mais ce soir nous sommes là alors autant en profiter... Je tiens mon verre de vodka dans la main te demandant à quoi nous trinquons ce soir , son bras vient se poser sur mes épaules, il vient me murmurer à l'oreille

« je dois avoir une raison pour te voir maintenant ? » Je souris inconsciemment, ce garçon ne changera donc jamais. Je tourne la tête vers lui pour le regarder, il était un peu trop prêt d'un coup... Je réponds tranquillement «  non effectivement, c'est juste que tu sembles joyeux »

Je l'écoutais me raconter son histoire de voiture réparée … je me souviens qu'on en avait discuter, mais bon moi et les voitures cela fait mille. Je n'en ais même pas une à moi et cela m'intéresse que très peu... Mais j'essaye de faire des efforts pour comprendre sa passion, tout comme il le fait pour le basketball, même si ce sujet est encore difficile pour moi, je sais que quand j'aurai besoin il sera là pour moi … c'est étrange mais je le sais … je bois une grande gorgée de vodka qui me brûle la gorge. Mes yeux sont posés sur la danseuse devant moi, elle est très jolie, mais cette grace ; ce charme qui émane de ses gestes est incroyable. Je ne peux détacher mes yeux d'elle ; ses prunelles foncées me fixant pendant qu'elle se trémousse contre cette barre, ses vêtements tombant un à un sur le podium... Il faut l'avouer, un strip-tease ça a de bons côtés …

Je suis en plein matage de la jolie danseuse, quand mon ami s'empare de ma mâchoire, nos fronts se cognent l'un contre l'autre, tiens Daejun il est là aussi, je souris à cette réflexion de mon esprit, c'est comme si la danseuse m'avait un peu trop captivé en dansant. Je le regarde surpris me demandant donc ce qu'il me veut au lieu de profiter du spectacle.

« Regarde moi je suis belle aussi ~ Tu as fait quoi depuis hier soir ?»

Il m' envoi un clin d' œil et un baiser, tel une fille entrain de m'aguicher. Je le regarde rire, mais quel andouille celui là, c'est lui qui propose de venir regarder des femmes se désaper et il m'en empêche de profiter du spectacle. Je le regarde en buvant une nouvelle gorgée de vodka. Que dire ma journée à été plutôt calme, rien de palpitant, rien de nouveau juste des montagnes de livres à trier et des clients à contenté, remarque il y a eut aussi le coup de la main aux panier par une cliente, je suis pas certain que c'est une bonne idée de lui en parler. Je le regarde avant de répondre

«  désolé de te dire ça mais tu n'as pas vraiment les mêmes attributs que cette jolie demoiselle... »
je dis ça exprès pour l'embêter … même si ce n'est pas totalement faux, les hommes et les femmes sont différents , chacun sont petit truc, chacun sa manière d'être attractif. Je lui souris et lui pince le nez avant de reprendre

«  ma journée a été plutôt banale, une journée de libraire tranquille quoi … quoi que j'ai eu une petite surprise à la fermeture, une jolie demoiselle a pensé que pour me draguer me mettre une main au panier suffisait … j'ai l'air d'un garçon facile quand je suis sobre ? »

je le regarde en souriant avant de reprendre ma contemplation de la danseuse, qui ne portait plus que ses chaussures, et bon dieu elle est très très bien faite cette demoiselle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/

avatar

Kang Daejun



■ messages : 70
■ à ulsan depuis : 08/01/2014
■ localisation : Dans mon garage
■ occupation : Pilote/mécano
■ humeur : Boderline


MessageSujet: Re: Shake it and shake it for me    Ven 7 Fév - 18:35

La musique était des plus assourdissantes... Ce rythme entêtant qui raisonnait dans le coeur et l'esprit des clients . Entremêlé de ce spectacle qui était si bien pensée et étudier, que les observateurs étaient subjugué par ce ballet indécent, presque hypnotiser... Le serveur n'avait cas se présenter avec un nouveau verre qui était aussitôt bu. La technique était visiblement bien rôdé, certain était déjà bien rond par l'alcool, jetant des billets à tous va.
D'autre plus timide, se contentait de vider leurs porte feuilles dans les sous vêtements des jeunes demoiselles, qui usaient et abusaient de leurs atouts de charme ; pour récupérer cet argent qui semblait si faciles à récupérer pour elle. Même chez les plus aigries.

Les yeux ancrés dans celui de son ami Daejun tenait toujours fermement le visage de l'homme gourmand de luxure entre ses mains effleurant sa joue de son pouce.
Alors qu'il détaillait sa personne. Son regard était pétillant de malice et de charme. Lorsqu'un petit rire naquit sur le bord de ses lèvres.
Le blond près de lui n'avait pas l'alcool facile, et l'image de le voir devenir comme ses vieux gâteux qui bavait devant les courbes fines des danseuses, à boire jusqu'à plus soif... Boire jusqu'à ce que la nausée les prennes au dépourvus et que deux « adorables » armoire à glace entamèrent une danse plus ou musclés afin de les entraîner loin de la torpeur et de la magie des lieux. Pour ne pas troubler l'ordre, évidemment. Les jetant hors du bar tel des malpropres. Dur destin de ces pauvres hommes qui ne voulaient qu'oublier pour quelques instant leurs quotidiens morose.

Intimement le blond se fît la promesse de surveiller avec assiduité la consommation d'alcool de son cheum ainsi que son regard, pour ne pas qu'il tombe dans la déchéance de ce genre de personne ...

« désolé de te dire ça mais tu n'as pas vraiment les mêmes attributs que cette jolie demoiselle... »

Son sourire se figea... se brisa en mille morceaux laissant place au jeune visage une mine des plus blasé. Cognant le font de son ami au passage, il tourna lentement la tête vers la satyre, la toisant tel une concurrente sévère, les yeux plissés finement. Entamant un discours passionné sur ses potentiels chance de briller comme la strip-teaseuse

« Aish ! S'il s'agit qu'une paire pair de sein et de petite tenue on peut s'arranger ! »


Le mécano grommela, c'était une seconde nature d'être bougon, tout en s'éloignant pour retourner à sa place.
Les bras croisés sur son torse, un léger soupire lui échappa alors qu'il continuait à marmonner dans sa barbe

« un soutif' rembourré, une perruque blonde... des jambes épilés et un joli string en dentelle... C'est pas compliqué !»

Bien que le jeune homme près de lui était plus disposé à répondre à sa question, lui n'était plus du tout porté. Il était partis sur un tout autre sujet, cherchant à se conforter qu'il pouvait être aussi bien et même mieux que la jolie demoiselle sur son podium, qui se pavanait avec sensualité.... Bon d'accord elle était vraiment très jolie, ce qui agaça Daejun. Il haussa le ton en désignant la femme la prenant en rival

« Moi aussi je peux le faire ! Je vais mettre de jolie botte à talon et je prends ta place quand tu veux !!! apportez moi du 42 !!! PFFFF »

Alors qu'il allait lever pour prouver à tous ce dont il était capable, une main apparus à son champ de vision le faisant loucher pour en suivre le mouvement.
Le bout de son nez se retrouvant en étau entre le pouce et l'index du jeune libraire. La voix du jeune homme se changea dans un timbre des plus étrange et étouffé, tel un colvert qui barbotait dans sa marre et son expression tourna de nouveau blasé. Son humeur étant changeante comme la météo. Alors que tu détaillais ta journée des plus passionnantes.
La main caleuse du mécano se levant par réflexe, elle claqua doucement le poignet du libraire. Lorsqu'il étrangla ses derniers mots dans le fond de sa gorge pour ne paraître ridicule ; trucidant son ami du regard... Il soupira discrètement un "gamin " avant d'écouter les propos tenue.

« ma journée a été plutôt banale, une journée de libraire tranquille quoi … quoi que j'ai eu une petite surprise à la fermeture, une jolie demoiselle a pensé que pour me draguer me mettre une main au panier suffisait … j'ai l'air d'un garçon facile quand je suis sobre ? »

Le mot panier laissant entre voir une boutade entre le basketball et lui, il se ravisa trouvant le moment inopportun... La période était des plus difficile pour lui... la blessure ayant eu raison de sa passion et son "existence"... Daejun baissa la tête prenant un air réfléchit et sérieux

« ce qui me rassure c'est que tes clients sont aussi bizarre que toi... Tu la connaissais ? Je veux dire d'avant »

Alors qu'il s'installait nerveusement sur le fond du dossier de cuir rouge, le blond attrapa son verre et bus d'une traite son verre. Préférant noyer et camoufler son plus gros défaut... Il porta son attention sur la danseuse qui avait continuer son show. Le visage fermé, il ne quittait les longues jambes d'échassier de la jeune femme ; bouillant de l'intérieur à cette révélation... Quelqu'un avait osé toucher ce qu'il considérait comme sa "propriété"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kang Si Yoon



■ messages : 394
■ à ulsan depuis : 05/01/2014
■ localisation : entre deux rangés de livres ... ou ailleurs
■ occupation : entrain de lire un bouquin à la terrasse d'un café , ou entrain de faire autre chose ...
■ humeur : changeante comme toujours

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Shake it and shake it for me    Dim 9 Fév - 12:01

Parfois il est facile d'avoir l'impression qu'on est le seul au monde à lutter, à être frustré, ou insatisfait. Mais ce sentiment est un mensonge. Et si vous patientez, si vous trouvez le courage d'y faire face pour aller au jour d'après, quelqu'un ou quelque chose vous trouvera pour tout arranger. Parce qu'on a tous besoin d'un peu d'aide parfois. Quand on se sent seul et fatigué de nous battre... quand on sait que l'on est entrain de toucher le fond et que nous n'arrivons pas à refaire surface... Tomber sur quelqu'un qui vous redonne la force de nous lever c'est comme un soulagement... J'admire ceux qui continuent à danser même lorsque la musique s'est arrêtée, car ce sont ceux qui continuent d'avancer lorsque tout espoir est perdu. En ce moment je remonte la pente doucement, je me relève de ma blessure, je reprend ma vie en main. Et je dois l'avouer le garçon assis à côté de moi qui est entrain de râler en prenant la danseuse en rivale n'est pas étranger à ça... Il me redonne la force que j'avais perdu … ou alors que j'avais placé dans un coin et que je ne voulais plus ressortir.

Je l'observe en silence, il est entrain de bouder comme d'habitude, il change d'humeur d'une seconde à l'autre. Avec lui rien n'est jamais simple, tout est sujet de discorde... Nous ne sommes jamais d'accord l'un avec l'autre. Nous sommes comme le yin et le yang et inévitablement nous sommes attirés l'un par l'autre. Quand nous sommes ensemble c'est comme une évidence. Pourtant notre relation n'est pas banale on se dispute autant qu'on s'aime, on passe notre temps à chercher les limites de l'autre ; on joue sur les cordes sensibles ; on se cherche on se trouve aussi … C'est une relation passionnelle. Même si je lui dis pas, je tiens à lui, avec lui je me sens vivant. Il ne me connaissait pas avant mon accident, et d'un côté cela me fait du bien il connaît pourtant mon point sensible. Comment le cacher avec cette cicatrice au genoux qui me rappel tout les jours, ce que j'étais avant …

Je me rapproche doucement de lui sur le canapé rouge, les danseuses m'intéressent peu, je ne suis pas un adepte de ce genre d'endroit. Je suis venu uniquement parce qu'il avait envie de venir là, pour ma part je me passe très bien de ce genre d'ambiance un peu malsaine, J'attrape mon verre et bois une grande gorgée de vodka en le regardant. Ses tirades me font sourire, ce garçon est vraiment amusant. J'écoute ce qu'il raconte amusé, l'imaginant avec des bottes à talons et un string en dentelle. Je pouffe légèrement de rire, voilà le côté jaloux et possessif de Daejun, on dirait pas comme ça quand on le regarde... On pense qu'il est plutôt du genre à se fiche de tout … mais absolument pas c'est un grand sensible au fond et quand il s'attache à quelqu'un il devient plutôt possessif avec cette personne. Je ne suis pas du genre très possessif … la seul fois ou je l'ai été je me suis fait prendre comme il faut pour un idiot. Alors maintenant je me méfie … Je me méfie des gens que j'aime un peu trop et de l'importance qu'ils ont dans ma vie. Généralement je les fuis comme la peste mais j'en suis incapable avec Daejun … Alors j'essaye de me contrôler ; quand on aime les gens ils faut les laisser libres non ? Je le laisse libre essayant de garder une petite distance malgré tout entre nous. Je me protège … Je me préserve …

Je lui pince doucement le nez pour qu'il redescende sur terre. Il a ses propres atouts alors il ne devrait pas se comparer à ces filles. Certes elles sont sublimes , mais elles sont entrain de travailler. Si elles sont habillées de façon aussi sexy et qu'elles dansent de manière aussi sensuelle ce n'est absolument pas pour draguer les garçons nous, mais c'est pour leur donner envie de leur glisser quelques billets dans le string histoire que leur performance leur rapporte un peu plus encore. Je regarde toujours mon ami qui boudait, lui expliquant ma folle journée de libraire. En la lui racontant je me dis que j'aurai mieux fait de ne pas lui raconter la fin. Bon maintenant que c'est fait je vais devoir ramer un peu pour le remettre de bonne humeur... remarque j'arrive toujours au finale à trouver quelque chose pour le mettre de bonne humeur.

« ce qui me rassure c'est que tes clients sont aussi bizarre que toi... Tu la connaissais ? Je veux dire d'avant »

Je lui souris et caresse sa joue en faisant une moue boudeuse, aussi bizarre que moi c'est sympathique … venant d'un garçon qui demandait des bottes à talons taille 42 pour monter sur le podium à cause de sa jalousie c'est un peu fort non, je ne le prend pas si mal que ça je le connais bien mon Daejun … Je connaissais qui la cliente ? Non … Mais quand tu travaille dans ce genre de lieux tu deviens rapidement comme une marchandise pour les jeunes femmes aux hormones en ébullitions... Je souris et embrasse sa joue doucement avant de boire une nouvelle gorgée de vodka

«  Qui la cliente ? Non absolument pas … »

Je hausse les épaules doucement avant de me remettre à ma contemplation de la jolie danseuse, qui venait de finir sa prestation une autre fille se plaçant sur le podium, une grande brune avec des jambes interminables, un visage doux et innocent qui ne va absolument pas avec le lieu dans lequel on se trouve, je regarde un vieux monsieur se mettre juste devant le podium sa main dans son pantalon, je le regarde un peu dégoûté , il y a des films porno pour ça non ? Je le regarde se faire sortir par deux armoire à glace, puis je finis mon verre, je ferme les yeux avant de regarder à nouveau mon ami approchant mes lèvres de son oreille avant de murmurer doucement

«  je crois que j'ai atteint ma limite … »

Je ferme les yeux le menton posé sur ton épaule, à respirer son parfum. Son parfum à quelque chose d'apaisant, il n'est pas trop fort et pas entêtant comme beaucoup de parfum masculin. Il est subtile et lui va pour le mieux, je reste comme ça quelques secondes avant de me redresser m'installant plus confortablement dans le canapé. Je ne tiens pas l'alcool encore un verre et je me met à danser sur la table, sautant sur le premier venu pour un calin. Je me suis mis à boire que très tardivement il y a quatre mois environ, avant j'avais une routine très stricte avec le basket-ball pas d'alcool et pas de cigarette, un régime alimentaire sain et beaucoup de sport. C'est la vie des sportifs de haut niveau et au final cela n'était pas si mal ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahaloo.forumactif.com/



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Shake it and shake it for me    

Revenir en haut Aller en bas
 

Shake it and shake it for me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bois son Milk-Shake(libreeeuh XD)
» shake et fidget
» 03. Shake it like you're from Memphis ! | Abby
» + HIPPY HIPPY SHAKE
» FILLIO X Shake it out

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: La Ville :: les rues :: les bars :: Pink Aphrodisia-