AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 My name's Kim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Kim Kei Tan



■ messages : 158
■ à ulsan depuis : 26/11/2013
■ humeur : Changeante

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: My name's Kim   Jeu 2 Jan - 17:54




My name's Kim



-Yaaaah !!! j'ai un nom de famille maintenant ! Je suis Kim Kei Tan et vous avez pas le droit d’embêter quelqu'un sans me prévenir ! A par si vous voulez mourir, compris ?!

Une voix d'enfant, pas très grand à premier vue mais qui savait déjà parler haut et fort. A cette époque j'étais fière d’être devenu un Kim, personne n'oser trop me contredire grâce à ça et j'en profitais pour me la jouer en permanence, c'était le temps ou un rien pouvait me rendre agressive et ou un rien pouvait me rendre heureux et quand tu m'a dit ton nom j'ai pas pu m’empêcher de rire bêtement malgré moi, tu avais peut être crus que je me moqué de toi mais en faite j'étais super content de rencontré quelqu'un qui posséder le même nom de famille que moi, tu faisais maintenant partit de ces petits rien qui me rendait heureux.

-Kim Jo Yeol ? Ma sœur elle s’appelle Kim Kyu Na, tu crois que si ça se trouve on est frère alors ?

J'étais a fond dans mon raisonnement, oui bon j'étais débrouillard mais pas bien futé à ce moment là, en plus je ne m'exprimais pas très bien, un nom de famille je savais pas trop encore ce que ça représenté, je pensais que chaque famille en avait un différent et puis c'est tout, qu'est ce que j'y connaissais en famille moi.. n’empêche que j'ai tout de suite était content de savoir que je pouvais avoir un frère comme ça d'un coup gratuit. Jo Yeol.. il était plus âgée que moi, il n'avait rien de quelqu'un de ma famille mais on va dire que je l'ai tout de suite adopté. C'était un des premier ami que j’appréciai autant, il était peut être plus calme que moi mais je le trouvais cool je sais pas trop pourquoi.. Ses histoire de japonais, coréen.. j'y comprenait pas grand chose, une seul chose m’importai en réalité..

-Quoi que tu sois... je peux t'apellé Hyung dit ?

Hum. J'étais un peu minable non ? Il fallait tout le temps que je me trouve des personnes sur qui m’appuyai et je me suis habitué à lui comme si on se verrais et s’entendrait toute notre vie. Sauf qu'un jour il est partit sans trop prévenir, malgré tout je continué a aller prés du lac ou se voyait pendant.. quelques jours, je me suis dit qu'il réapparaîtrais mais non. J'étais vraiment stupide.

-Kei ? Hé Kei ? Tu t'ai vraiment endormit ?

-hum...

Oui je me suis vraiment endormit affalé sur le bar, pourquoi la musique est douce aussi ? Ha il y a pas idée de passé des slow à cette heure ci j'aurais du aller autre part..je me relève un peu ouvrant doucement les yeux. On m'informe alors que ma charmante compagnie est partit avant de vidé mon porte monnaie.. bon je veux bien être gentil mais normalement je devrais pas avoir quelques chose en échange au moins un petit kiss non ?  Bon tant pis pour cette fois... le entre guillemet pote a coté de moi me dit qu'il s’apprête à partir..je suis bon pour finir la soirée seul, ha ça m'apprendra a m'endormir aussi.

-Aish.. je veux voir MinJi-aaa ..

Rien que de la voir ça me donne le sourire.. elle serait pas très fière de me voir ici mais bon.. ha.. j’aperçois au loin une de filles avec qui j'avais traîné il y a un bon moment.. c'était le jour ou elle voulait que je lui achète son sac de je sais pas trop quoi.. elle m'a ramené toute ces copines en prime, elle voulait frimé j'imagine.. c'est ce jour là que j'ai revu cet.... imbécile de Jo Yeol, pourquoi ici à Ulsan ?  Tant qu'a coupé les ponts j'aurais préféré ne plus me rappelé de lui. Le destin n'a pas l'air d’être de mon avis. AU début j'ai engagé la conversation normalement avec lui, c'était juste un vendeur comme ça ..puis quand on s'est reconnu.. je savais pas trop comment réagir, j'étais a la fois content et super énervé mais aussi perdu.. ça faisait tellement longtemps, tellement d'année. J'ai était soudainement mal à l'aise et j'ai fait en sorte d'activé les filles pour vite sortir d'ici sans jamais y revenir. C'était assez.. perturbant, dire qu'il est dans la même ville que moi.. savoir qu'il est vendeur a cet endroit, que je pourrais aller lui parler quand je veux hante un peu mes pensées, j'ai pas envie d'y aller mais je ne peux pas m'empercher d'y réfléchir en permanence, ça en devient fatiguant à force... j'aurais vraiment préférer ne jamais le revoir.

Je ne lui en veux pas.. ou plutôt disons que je ne lui en veux plus.. il connaissait l'adresse de mes parents je crois.. et il n'a jamais fait en sorte de me recontacté, j'ai du me faire des idées pour rien c'est tout, c'est ma faute, je jouais l'enfant fort mais en faite j'étais trop sensible au moindre petit truc et ça m'a vexé, j'ai changer maintenant alors je n'ai plus de raison de lui en vouloir enfin je crois.. j'ai juste pas envie de me lié avec nous avec lui c'est inutile de tout manière, Jo Yeol, l'enfant que j'ai connu n'existe plus, c'est un adulte tout comme moi, c'est comme ci on ne se connaissait pas.
Pourquoi j'y pense alors ?...


love.disater


Dernière édition par Kim Kei Tan le Jeu 30 Jan - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Jo Yeol



■ messages : 52
■ à ulsan depuis : 30/12/2013
■ localisation : Ulsan 'o'?
■ occupation : parresser
■ humeur : Joyeuse!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Jeu 2 Jan - 18:38




My name's Kim




Quand je l'ai rencontré il était pas plus haut que trois pommes. Il avait les joues rosies et les yeux étirés, bien plus que maintenant. Il n'était pas encore entré dans la puberté peut être que c'est pour cela que ses traits n'étaient pas parfaitement définis. Il avoisinait les dix ans et moi j'en avait quatre de plus. On s'était rencontré dans un parc, il faisait beau nous étions au printemps...Quand j'y repense je me trouvais fort présomptueux pour un fils d'immigré.
Je n'ai jamais eu de pays à moi, notre ethnie est divisée entre sa patrie d'origine et sa terre d'adoption, cette double culture m'a plus portée préjudice que donnée des avantages...Mais on ne réécrit pas le passé. Moi qui ai toujours aimé me démarquer je peux dire que cette différence m'a plutôt bien servie et le fait encore aujourd'hui. Il m'appelait hyung parce qu'à cette époque j'étais plus grand, ma voix avait déjà changée et mon corps n'allait pas tardé à suivre...J'étais sur le chemin qui menait à ma transformation finale, encore quelques années et j'allais pouvoir me dire homme sans rougir.

Le temps est passé, j'ai grandit nous nous sommes perdus de vue. J'avais son adresse lui pas. J'aurai pu lui écrire, j'ai essayer mais toutes ces lettres sont restées dans un des tiroirs de mon petit bureau d'enfant. Les disputes continuelles de mes parents me coupaient toute envie d'écrire, je n'osais pas briser le silence lors d’accalmie pour leur demander de bien vouloir m'acheter des timbres...Je préférai rester discret, ne pas faire de bruit pour ne pas que leurs cris reprennent de plus belle.
Je n'ai pas d'excuse, après la séparation de mes parents j'aurai pu reprendre là où je m'étais arrêté mais je l'ai oublié. J'ai tout simplement oublié ce gamin qui avait été mon ami pendant pas mal de temps. Après tout quand on est enfant on ne considère pas vraiment ces relations, on les prend à la légère parce qu'on pense à tort, qu'une personne est remplaçable...que rien est unique et certainement pas une histoire comme celle-ci.

Le destin nous à fait nous retrouver, j'y crois beaucoup et cela m'a redonner confiance. C'est une nouvelle chance de partager un bout de route ensemble il faut juste qu'il y conçoit lui aussi. Je comprends, il est plus réticent, d'ailleurs c'est fou comme son expression a changée tout comme sa voix quand je lui ai décliné mon identité. Comme si il ne m'avait jamais oublié il a blêmi puis un regard chargé de reproche a voilé ses jolies yeux bruns. Je le mérite, parce que lui m'avait vraiment pris comme son Hyung.

Je trouve que le temps qui passe n'est pas toujours très sympa, moi qui était plus grand que lui ,dois à présent lever quelque peu les yeux pour croiser son regard, son corps est fin mais il a une stature très droite, classe...Il est de bonne famille et même si enfant il cherchait à jouer les durs à présent il semble bien rangé...Je ne suis pas devenu quelqu'un de respectable, je ne suis qu'un vendeur, célibataire et sans attache. J'aurai tellement voulu être plus impressionnant, il n'y aura plus de Hyung qui tienne...

La musique assourdissante de la boite me tire de mes pensées, j'échappe un soupire las mais laisse quand même la jeune femme à l'accueil prendre mon manteau. Je glisse le jetons du vestiaire dans la poche arrière de mon pantalon serré et pénètre enfin sur la piste, dans ce sanctuaire dédié à la débauche où l'alcool coule à flot et où les femmes sont loin d'être farouche. J'y ai goûté -au deux, de nombreuses fois mais je dois dire que ce sont les femmes qui m'ont saouler le plus vite. Maintenant quand je viens ici, toujours seul, c'est pour me défouler, laisser le stresse de ma journée s'évanouir dans les verres que j’enchaîne et si j'ai de la chance...croiser la route d'un joli garçon.

tenue pour la fête~.:
 
Les lunettes de soleil que je portais avant d'entrée sont à présent pendu au col de mon t-shirt de marque, je marche d'un pas lent, la langue pincée entre mes lèvres pulpeuses et rosées...j'ai beaucoup travaillé...avec les vacances de noël on a dû faire plus d'heures que prévu et...ajouter à ça le fait que j'ai célébrer les fêtes seuls...j'ai vraiment besoin de me trouver une compagnie,même affectueuse..Enfin non ce point là me fait doucement sourire, ce n'est pas ici que je trouverai ce genre de lien, mais ça ne me déplais pas non plus, du sexe pour du sexe. J'ai plus de vingt-cinq ans j'aime les contes de fée mais je n'y crois plus depuis longtemps.
Me glissant entre les corps de danseurs j'atteins enfin le bar éclairé par de gros néons de couleur givré. ça donne envie de boire, parce que ça fait penser à de gros glaçons ~.

"Une vodka fraise s'il vous plait.."

Le barman claque des doigts et s'éloigne après avoir rejeter le torchon qu'il tenait entre les mains sur son épaule gauche. Moi je me redresse et sonde les lieux à la recherche d'une place quand un dos assez large attire mon regard. Un peu échauffé par cette mise en bouche, une nuque parfaitement dégagée et des cheveux aussi noir que la robe du corbeau je viens glissé félinement prés de l'inconnu l'invitant d'une voix sucrée :

"Excusez moi, ce n'est vraiment pas dans mes habitudes mais..vous voulez bien boire un verre avec moi?"

Je n'ai plus d'accent lorsque je parle en coréen mais il arrive que ma langue fourche sur un ou deux mot quand le stresse me gagne et là c'est l'excitation qui me fait fauté.
Il se retourne, ma curiosité me fait sourire bêtement mais mes lèvres perdent leur joli étirement et mes yeux déjà si grand naturellement s'écarquillent un peu plus. Non mais je rêve?!
Je balbutie, manque de tomber de mon perchoir en essayant de me reculer. Par réflexe je me cramponne au bar, déjà que notre relation était fragile mais alors là..je me saborde moi même.







love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Kei Tan



■ messages : 158
■ à ulsan depuis : 26/11/2013
■ humeur : Changeante

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Ven 3 Jan - 2:04




My name's Kim



ha j'ai pas de chance... je peux pas passez la nuit seul ce soir.. il me faut quelqu'un ou je vais mal dormir, le peu de copains qui connaisse bien doivent savoir que bien souvent j'ai toujours une fille pour la nuit c'est pas pour faire quoi que ce soit.. c'est juste pour pas dormir seul, chez moi je dormais toujours avec Kyu Na, j'ai était complètement habitué à dormir avec quelqu'un prés de moi juste le fait qu'il y est une présence ça me rassure, je me sens mieux et je dors bien, même quand j'étais chez Min Ji au final je me suis incrusté dans son lit alors c'est pour dire... Voyons voir.. je passe un coup de téléphone à l'une des fille du Midnight de la dernière fois, d'ailleurs elle y est en ce moment même et n'a pas l'air de vouloir me rejoindre, j’entends des cris joyeux derrière le portable, elle doit s'amusé ou en tout cas elle a l'air en forme, bon elle a cependant dit qu'elle voulait bien que je vienne la chercher à la fin de la soirée pour dormir chez moi, c'est déjà ça.

J'ai plus qu'a attendre tranquillement.. j'aurais pu la rejoindre moi mais je suis pas trop d'humeur fêtarde ce soir. Je pense à tous les gens que j'ai aimé et je me trouve assez inutile en tout point. Jo Yeol que j'ai évité comme la peste au lieu de lui dire a quel point j'étais surpris et content de le revoir (enfin en partit si on enlève le négatif) Min Ji, que j'aime en tout point mais a qui je ne peux rien dire parce que je ne peux pas non plus me séparé de mes diverses conquêtes, Kyu Na, ma sœur que j'évite au même titre que Jo.. aish pourquoi des choses si simple sont elles soudainement si compliqué..

Alors que je buvais mon verre, une voix me sort de mon état pensif. Je souris un peu avant de me retourné, pourquoi un homme voudrait il boire avoir moi ? J'ai l'air si miséreux accoudé tout seul ici ? En plus il a mal prononcé un mot, c'est pas un coréen ? Aie.. j’espère juste que c'est pas l'une des relations du boulot de mon père j'aime pas trop ça et j'ai pas envie de parler anglais ou japonais surtout pour du travail là. Tout en me retournant je lui dit d'une voix un peu exaspéré en parlant haut comme a mon habitude.

-Désolé ! mais j'ai pas la tête à voulo....

Je reste bouche bée tandis que mes yeux s'agrandisse en découvrant son visage.Je crois qu'on a du faire le même sursaut débile lorsque nos regards se sont croisé, j'y crois pas ! Lui ici, sur le coup je me demande si j'ai pas trop bu mais non c'est bien son visage et maintenant je me souviens aussi que c'est bien sa voix. Je me reprend.. me redresse un peu puis cherche du regard une solution, je ne peux pas m'enfuir cette fois et puis de toute façon il faut que j’arrête de fuir, c'est les gamins qui agissent comme ça.. mince je perd le contrôle.. mais je vois qu'il est aussi surpris que moi..

-ha.. c'est toi ? Jo yeol...

J'essaie de sourire un peu mais ça doit se voir à des kilomètres que je suis pas à l'aise.. c'est pas facile de faire comme ci de rien de n'était et au bout d'un moment il va bien falloir posé les choses et tout mettre au clair si on veux avancer.. la dernière fois je suis parti d'un seul coup en plus.. il a peut être même pas compris pourquoi. C'était juste une petite amitié comme ça pour lui. Il n'a jamais du se rendre compte combien s'était important pour moi. Dire qu'avant je levais la téte pour le regardé.. c'est plus trop le cas a présent.

-Hum.. va y assis toi..

Je tousse un peu et passe une main dans mes cheveux.. décidément je ne suis vraiment pas à l'aise, je pensais pourtant que je m’énerverais facilement en sa présence, parce que je lui en veux tout de même un peu même si c'est du passé.. et non je n'y arrive pas, parce que le seul fautif dans tout ça, ça reste moi, j'avais pas a m'attacher a un simple copain.. hyung ou pas. J'essai d'engager la conversation méme si mon malaise persiste. J'évite son regard a chaque fois..qu'est ce qu'il a changer.. je ne l'aurais jamais reconnu direct.

-Alors eu.. comment tu va depuis ?.. on se retrouve encore une fois.. Comme quoi c'est pas si grand Ulsan..

j'ai la gorge noué.. non vraiment j'ai du mal.. et ça doit vraiment se voir comme le nez au milieux de la figure.. je me mord la lèvre constamment j'ai le regard bas.. je lui parle presque à contre cœur. Je me sens nul.. nul de le porté encore comme un frère après ce qu'il à fait, j'aurais voulu étre indifférent face a sa présence mais ça m'est impossible, il a était trop important a ce moment de ma vie.

Je ne voulais pas abordé le sujet mais finalement je laisse échappé cette phrase..

-J'ai attendu.. un signe.. quelques chose .. pendant longtemps...

je soupire longuement en demandant deux verres... pas de chichi je lui offre et il n'a rien à dire la dessus, de toute façon je fais ça avec tout le monde, c'est devenu une habitude.
Je souris alors franchement.. un peu tristement aussi.. en lui affirmant que..

-J'étais bête enfant hein ? J'ai vraiment crus qu t'étais mon Hyung ..haha..

Oui c'est fini tout ça, on est plus des gosses..


love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Jo Yeol



■ messages : 52
■ à ulsan depuis : 30/12/2013
■ localisation : Ulsan 'o'?
■ occupation : parresser
■ humeur : Joyeuse!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Ven 3 Jan - 12:06




My name's Kim



Pour le coup j'ai vraiment l'air d'un con. Sérieux Jo Yeol tu pouvais pas attendre de voir le visage du mec avant de l'aborder? ça m'aurait éviter de tomber sur un moche ou pire...un mec qui me hait parce que j'ai pas été fichu de me comporter comme un bon ami. Je suis déstabilisé et pas du tout à l'aise, mes yeux fixent le sol alors qu'une de mes mains enserre mon avant-bras amaigri. Je n'aime pas me montrer si vulnérable mais je me sens fautif...Il fait soudainement plus froid qu'à mon arrivée,je n'aurai pas du me séparer de ma longue veste...A présent bras nu je cherche une position pour me donner consistance mais ce n'est pas facile. J'ai fais une pierre deux coups, en plus d'avoir fait chier ce pauvre type, le forcer à se remémorer un passé longtemps oublié je viens de lui apprendre que j'étais..gay? Bah oui quel mec hétéro en inviterai un autre à boire ensemble? C'est complètement absurde, un jour je vais finir par m'en prendre plein la tronche et je l'aurai mérité.

Sa voix a changé, quand il allait me congédier il employait un timbre poli mais assez direct pour ne laisser aucun espoir mais lorsqu'il m'a vu...sa voix est descendue dans les graves...plus profonde, accentué sur la fin de mon prénom. Je détourne la tête en opinant simplement du chef, m'installant sur le tabouret, une fesse seulement pour pouvoir me barrer rapidement aux moindre signe inquiétant. Quand il tourne la tête je viens me frotter énergiquement le plat de la main sur ma bouche, je l'ai glossé mais là c'est pas le moment de l'embarrassé, faut que je le ménage le pauvre je sais comme ça peut être gênant..Quand j'étais jeune je détestais ces homosexuels trop maniérés, féminins qui revendiquer leurs côtés femmes à qui voulait bien l'entendre...Je ne veux pas paraitre grotesque à ses yeux c'est con hein mais je me dis qu'il me reproche déjà tant de chose qu'autant pas en rajouter. Comme un gosse je retire précipitamment ma main quand il me fait de nouveau face ,me pinçant discrètement les lèvres je les humidifie pour leurs faire perdre la teinte rouge qu'elles ont du prendre sous mon acharnement.

J'ai tellement envie de disparaitre, je crois que j'ai grimacé sous ses mots, oui cette ville est minuscule et nous mets tout les deux dans une situation trop délicate..J'aimerai m'en aller pour qu'il arrête d'afficher un air si...Je le mets mal à l'aise, je suis l'ainé il faut que je prenne les devant et fasse se qu'il aimerai me voir faire.

"Oh hm...bien bien...excuse moi je vais pas te déranger plus longtemps, je ...passe une bonne soirée."

Je me tire limite les cheveux pour les rabattre en arrière, je me trouve ridicule de m'être approcher de lui dans l'espoir de le draguer, il est temps que je me fixe je veux une vie normale...Je me trouve pathétique à bientôt vingt sept ans de venir encore dans ce genre d'endroit pour trouver un peu de chaleur.
Mon verre arrive, je lance un regard noir mêlé de désespoir au serveur qui se détourne sans poser les yeux sur nous. Je réprime un lourd soupire qui finit par me peser sur le coeur. Je me sens mal, je n'ai jamais été dans une telle situation...Je suis le plus âgé pourtant c'est encore lui qui tente de débloquer les choses, je suis vraiment irrécupérable, maladroit et trop naïf..

Son aveu sonne comme un couperet, achevez moi là maintenant tout de suite. Mes traits se crispent, ma bouche se tord dans une ligne loin d'être très avantageuse pour moi...Je n'avais pas envie d'entendre ça, c'est une vérité douloureuse et assez injuste même si je sais que...je suis le fautif..
Pour me donner du courage je descend mon verre d'un seul trait,lâchant un soupire je me tourne de moitié vers la piste de danse, croisant les bras je me les frotte pour me rassurer un peu..Putain de merde j'ai même du vernis. à cette pensée mes doigts se crispent puis se ferment en poing, là si j'aurai été seul? Je me serai éclater le front sur le comptoir, j'suis qu'un gros con.

Le verre qu'il m'offre glisse jusqu'à mon coude, je suis peiné, j'ai été son hyung qu'il cesse de croire le contraire.

"Je t'ai toujours vu comme mon dongsaeng tu sais, tu étais vraiment mignon mais drole à la fois. Tu voulais jouer au dur et à l'époque j'étais parti pour en devenir un. Je t'ai pris sous mon aile alors que tu n'étais vraiment pas grand...Si je ne t'ai jamais écris c'est que...La vie est faite ainsi, on ne fait pas toujours se que l'on veut...Quand j'en ai eu l'occasion trop de temps s'était écoulé et j'ai trouvé ça ridicule, je me disais que tu avais passé la dizaine alors, tu étais passé à autre chose."

Ma gorge est sèche, je la soulage à coup de rasade de vodka plus amer les une que les autres. Je grimace encore, ce mec va me faire avoir des rides.

"J'ai été un mauvais Hyung, excuse moi Keitanie"

Oui j'y mets le suffixe, qu'il me le dise si cela le dérange..Je reprends ma boisson pour la finir et en recommande, je finirai bourré comme ça avec un peu de chance j'oublierai ses retrouvailles tellement désagréables et minables. Quand je le détails je reconnais beaucoup de l'ancien lui, ses yeux sont toujours si marqués par son origine ethnique, son nez s'est affiné, par le biais d'une chirurgie ou naturellement ,je ne saurai le dire...j'aime la fine ligne de sa mâchoire masculine...Keitan était un gamin mignon et effronté il est à présent un jeune homme séduisant mais pas vraiment sur de lui. En tout cas c'est l'image qu'il renvoie en ma présence...
Moi j'ai les yeux maquillés et des lentilles, tout mon visage est maquillé d'ailleurs et mes cheveux sont décolorés, je n'ai rien de naturel je ne suis qu'une poupée...je déteste être confronté à mon passé, parce que je ne peux pas assumer face à lui ce que je suis devenue. Ma nouvelle vie me plait totalement mais elle est incompatible avec celle que j'ai laissée derrière moi.



love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Kei Tan



■ messages : 158
■ à ulsan depuis : 26/11/2013
■ humeur : Changeante

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Ven 3 Jan - 16:46




My name's Kim



J'en ai marre, pourquoi est ce qu'il faut que ce genre de coïncidence m'arrive à moi à chaque fois ? Surtout que je me connais.. je me retiens je garde tout en moi e si ça explose ça va pas être bien jolie et là c'est ce qu'il risque de se passé.. Je crois que . Je n'ai jamais autant retenue mes émotions.. et je sais pourquoi je ne vais pas implosé sur lui.. parce que ça lui montrerais combien j'étais faible à l'époque, je ne le suis plus et je vais tout faire pour le prouvé.. Quelques chose m’embarrasse dans notre situation là.. il a l'air aussi mal que moi.. pourquoi ? La dernière fois au magasin il était surpris mais n'était pas aussi mal à l'aise ? J'en conclus c'est pas rapport à la réaction que j'avais eu en le revoyant à Ulsan pour la première fois, j'ai pas était très sympathique sur le coup et je suis partit sans me retourné. Il s’attendait quoi ? Faut pas trop m'en demandé non plus.. j'ai étais poli et j'ai rien dit de mal c'est déjà ça et puis comment l'insulté.. je l'ai toujours tellement respecté..et je m'y doit encore il reste sunbae par rapport à moi..

Désoler mais j'ai du mal à trop le regardé.. je reste les yeux fixé sur mon verre ou sur les néons du bar qui font aussi office de décoration. Je jette quelques fois quel coup d’œil.. c'est là que je m’aperçois combien il est pas bien lui aussi.. je retire rapidement mon regard avant qu'il puisse s'en apercevoir.. ça me fait tellement bizarre.. il a les cheveux teint en plus.. j'ai horreur des gars blonds un peu a tord car en faite ça m'a toujours énervé de voir les filles attiré par les blonds.. c'est tellement rare en corée et ça va pas à tout le monde surtout. Lui je peux rien dire.. ça lui va parfaitement.. comment ça se fait qu'il est seul d'ailleurs ? Il doit en attiré des filles.. bien plus que moi si ça se trouve..

A ces mots.. je resserre l’étreinte de ma main sur mon verre... ces souvenirs de mon enfance avec lui me rende mal.. est ce qu'il sait qu'il a était mon premier véritable ami ? Le premier que j'ai vraiment apprécié.. avec qui j’adorai faire nos bêtises idiotes et nos fausses bagarre. J'étais passé de l'orphelinat ou on marché toujours tous en groupe a une grande maison vide.. Kyu Na était encore trop petite pour tenir compagnie et lui .. Jo Yeol c'était le seul qui pouvait me sortir de mon ennuie et aussi de ma solitude.. Je lui racontais avec entrain ce que je venais d'apprendre de mes profs particuliers je voulais qu'il croie que malgré notre différence d'age je pouvais être aussi intelligent que lui, avoir autant de valeur. « si je ne t'es jamais écris c'est parce que la vie est ainsi » ? C'est tout ce qu'il a réussi a me sortir sérieux ? ok.. je laisse passé.. il veux peut être insinué des problème familiaux ou de santé dont je n'ai pas a me mêler..

Mais alors la suite je la digère pas.. ridicule ? Passé a autre chose.. oui j'étais passé a autre chose.. c'est sure qu'au bout d'un moment je ne l'ai plus attendu mais je n'aurais jamais trouvé ça ridicule même si pour lui ça devait sûrement l’être .

"J'ai été un mauvais Hyung, excuse moi Keitanie"

Je souris.. mauvaisement face a sa petite attention qu'il a apporté à mon prénom. Je ne le regarde pas.. méme quand il s'excuse.. mes yeux qui affiché auparavant une mine triste et pleins de nostalgie se sont tout à coup transformé.. mes sourcils se fronce et mes nerfs monte peu à peu.. J'aurais préférer qu'il ne s'excuse pas... au moins ça aurait voulut dire qu'il m'a laissé tombé parce que je m'était fait trop d'idée un point c'est tout.. là il m’affirme  juste qu'il a fait le con et qu'avec un désoler on pourrait repartir sur un bon pied.. non c'est trop facile..

-Il y a plus de Keitanie entre nous..comme il n y a plus de Hyung..

Je me met enfin à le regardé fixement dans les yeux.. oui là il m'a énervé.. finit le regard gêné.. j'ai laissé place à mon regard noir remplit de haine envers cette personne que j’admirai..Je fini mon verre que je tiens toujours d'une main tendu.

-J'étais quoi alors à l'époque ? Ton jouet !?.. j'en veux pas de tes excuses... t'aurais pas du venir a ma rencontre..

aie.. je pensé que j'arriverais à  me contrôlé mais en faite non.. il faut vraiment que je travaille la dessus.. c'est quelques chose que je n'arrive pas a faire je part au quart de tour.. alors que là il s'est excusé en plus.. il va rien comprendre. Mon ton est froid et mes nerfs sont à vif.. il faut que j'agisse sur quelque chose avant de devenir fou..

- Tout comme je n'aurais jamais du m’attachai à toi enfant !

CHKLiiinggg..
Il a fallut que je jette mon verre par dessus le bar en même temps..bon au moins il peux s'apercevoir que mon coté bagarreur et nerveux est toujours d'actualité..je n'ai pas réussi à m’améliorer la dessus.. le serveur n'était pas là heureusement.. croyant qu'un verre est simplement tombé de son comptoir il ronchonne et ramasse.. j'ai eu de la chance.. la dernière fois que j'ai fait ça je me suis fait viré de la boite. Faut que j’arrête de cassé des verres je prend une mauvaise habitude là.. je vais le faire fuir si ça continue et c'est pas ce que je veux.. au contraire je veux qu'il reste.. Je soupire..

- Ne part pas... faut juste que je me calme c'est rien..

Je m’accoude et pose mon front sur ma main en fermant les yeux un instant... qu'est ce qu'il m'arrive encore.. si je réagis comme ça c'est justement parce qu'il était important pour moi.. mais celui a qui j'en veux le plus c'est moi même. Je voudrais repartir sur de bonne base aussi.. j'ai juste du mal à oublié le passé, il va me falloir un peu de temps c'est tout.

Je sens alors une main sur mon visage et me redresse vivement.

-Min Ha ? J'avais dit que je viendrais te cherché..

-Oui mais je veux rentré maintenant oppa, si tu es occupé donne moi juste tes clés et rentre quand tu veux , oky ?

Min Ha.. c'est une fille au allure de sweet girl, elle est pas méchante mais très naïf.. elle m'aime bien parce que la plupart du temps on ne fait que dormir ensemble sans rien faire d'autre et ça doit lui changer de tout ceux du bar par qui elle s'est faite avoir, elle a un faible pour tous les beaux garçon du coin.. autant dire que c'est pas une sainte non plus.

Elle s'assoit sur mes genoux.. je râle un peu.. cherché des clés avec quelqu’un sur soit c'est pas l'idéal et elle est un peu imposante là.. c'était pas trop le moment a vrai dire. Elle regarde Jo Yeol avec des yeux pleins d'étoiles.. oui c'est bien Min Ha ça.. elle le salue en prime.. bein voyons.. Je lui tend la clé.

-Yah... si tu préfère allez chez Jo Yeol dit le franchement !

Elle rie en prenant la clé et s'en va, tss.. cette fille va mal finir... Bon au moins elle aura détendu l’atmosphère que j'avais refroidit.. ça va d'ailleurs beaucoup mieux.. peut être que j'arriverais a prendre une conversation normal avec lui cette fois.. il serait temps.

-… désoler.. tu dois assez me connaître pour savoir que je me fâche pour un rien.. j'ai pas changer la dessus... Tu lui a plut à ma Min Ha.. je te laisserais faire connaissance avec elle une autre fois.. là je l'ai réservé.

Je demande un autre verre. Non je n'avais pas capté que les filles ne l’intéressais pas plus que ça.. je suis parfois long à la détente pour certaine chose.. faut pas trop m'en vouloir.


love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Jo Yeol



■ messages : 52
■ à ulsan depuis : 30/12/2013
■ localisation : Ulsan 'o'?
■ occupation : parresser
■ humeur : Joyeuse!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Sam 4 Jan - 10:52




My name's Kim



Je crois que ça aurait été mentir de dire que je n'espérai pas qu'il me pardonne. ça aurai été rapide mais en même temps c'est un peu stupide d'être aussi rancunier alors que l'histoire remonte à prés de dix ans, si ce n'est plus. J'encaisse ses paroles que je juge assassine et exagérées qu'il ne pousse pas trop loin...je n'aimerai pas me mettre en colère.
Décontenancé je baisse la tête, je fais le dos rond pour que les choses se tarissent ...Il ne veut plus de Hyung? Encore moins de Keitanie? Alors qu'est ce qu'il y a? Quels mots suis-je sensé employé? Simplement Keitan ssi? Comme si nous n'étions que de simple collègue de travail? Il a bien changé mais je reconnais tout de même là le garçon orgueilleux qu'il était déjà enfant. Il n'y a que l’enveloppe qui n'est plus la même et ses regards embarrassés qui ne sont en réalité que des tentatives échouées de paraitre polis.

Je sursaute quand son verre vole par dessus le bar, je plonge mon regard dans le sien, je ne dois pas laisser la peur prendre possession de mes sens, il va voir si il peut se montrer si intimidant. Je ne suis pas une fille, je suis loin d'être impressionnable, il va rapidement redescendre ou bien je l'y forcerai.

"Calme toi un peu, pour qui te prends tu? Ne te donne pas des airs de grand prince si c'est pour te comporter comme le dernier des salauds dans la minute qui suit. Tu es ridicule ,je t'ai demandé de m'excusais, tu ne veux rien entendre. Tu étais comme un petit frère pour moi mais la vie nous a séparer ,n'est-ce pas fabuleux et inattendue qu'une nouvelle chance se présente à nous? Je n'avais aucune idée de qui tu étais dans cette boutique, et même si je l'avais su je serai venu quand même à ta rencontre. Je n'ai pas peur d'assumer mes erreurs alors cesse de jouer le gamin blesser, plus de dix ans se sont écoulées, nous n'en sommes plus au temps des reproches si?!"

Qu'il ne pense pas que parce que je suis gay et efféminé je vais accepter qu'il me parle comme ça par peur de m'en prendre une. Dans d'autre circonstance j'aurai volontiers jouer au soumis, mais il fallait lui coupé rapidement l'herbe sous le pied.
Je ramasse mes affaires, je n'ai plus rien à faire ici. Moi qui étais embarrassé de l'avoir aborder comme un gros nul en manque je me félicite finalement d'avoir réussi à lui faire fermer son clapet. Sa voix tranche, comment peut-il changer d'humeur si rapidement?! Une nouvelle fois perdu j'agis comme un pantin, il joue avec moi et je dois tenter de m'adapter au gré de ses sauts d'humeurs. il est instable peut être plus que moi mais déjà enfant il n'était pas simple de canaliser ses coups de gueules et moment de folie.

Une fille s'approche de nous, légèrement vulgaire comme tenue, de plus elle ne daigne même pas poser les yeux sur moi. Suis-je si insignifiant? J'ai la nette impression que je dérange, que je me ridiculise un peu plus encore en restant là, les écoutant se baver des niaiseries écœurantes. ça l'appelle Oppa et ça minaude en plus. Pathétique.
Je n'ai vraiment plus aucune raison ni envie de rester ici, cette soirée est vraiment désagréable, bonne a être oublié...tout comme cette journée merdique.

Je crois que j'aurai préféré qu'elle ne me regarde jamais. J'ai une irrésistible envie de lui enfoncé ma paille dans chaque oeil et de l'entendre chouiner comme la morveuse qu'elle se prétend être. C'est impoli de se montrer aussi familier, comme moi je ne me le serai pas permis avec un homme les autres devrai s'abstenir aussi. C'est embarrassant, où se trouve la chandelle que je puisse les éclairer ?
Manque plus qu'ils se bécote et je vais me jeter du balcon VIP . Si elle vient chez moi je crois que je la noierai dans ma baignoire. Peut être que lui et violent,moi je le suis moins mais j'ai des pensées très sombres presque effrayantes. Qu'il se méfie je passerai peut être à l'acte un jour ou l'autre. Ce grand beuné semble tout de suite plus enclin à la reconsiliation, les filles font vraiment tourner la tête des mecs.Elles ont un pouvoir que je n'ai encore réussi à m'accaparer, pas entièrement .

"Non ça ne m'intéresse pas, je ne me tape jamais les  greluches dans son genre. On sait jamais ça doit en trimballer des maladies. Je vais écourter notre entre-vue, je suis las de tous ça ,je ne m'excuse jamais tu devrais le savoir alors c'était un réel effort de le faire devant toi. Tu ne les as pas accepter je ne compte pas les réitérer .Passe une bosse soirée, au plaisir de ne jamais te revoir et amuse toi bien avec ta pétasse."

J'agis comme un homme trompé mais c'est un peu ça. Il me fait des reproches mais m'affiche sans gêne les genres de relations qu'il entretient. Il réserve une fille comme on louerai une voiture à l'heure, qu'il se la garde je trouve cela bien trop écourant. Je ne finis pas le verre qu'il m'a offert je n'ai plus envie de finir ma soirée ivre. Je traverse la foule de danseur et viens m'étaler dans l'un des grands canapés, soupirant. Je me suis suffisamment éloigné du bar pour ne plus être vu par ses yeux lanceurs de flammes. Je suis déçu, si lui m'en veux moi aussi je pourrai lui faire des reproches. Il ne veut plus de suffixe affectueux alors qu'il ne me parle plus comme il l'a fait, cette forme informelle n'est pas conventionnelle, qu'il devienne un peu cohérent ça rendra son discourt bien plus crédible. Je m'allume une cigarette pour ne pas m'énerver d'avantage, je sens les larmes me monter . Moi qui pleurais assez facilement enfant voilà que je me fais rattraper par le moi du passé...j'essuie le coin de mes paupières en maugréant contre moi même, quel emmerdeur ce Kei Tan.



love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Kei Tan



■ messages : 158
■ à ulsan depuis : 26/11/2013
■ humeur : Changeante

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Sam 4 Jan - 14:13




My name's Kim



J'écoute a moitié ces paroles en buvant, ha ça y 'est monsieur s’énerve aussi.. ''pour qui te prend tu ?' ba a par pour moi même pas grand chose en faite.. s'il arrive pas a me reconnaître j'y peux rien. C'est bizarre hein.. mais quand il s'est excusé la première fois ça m'a énervé et là qu'il me gueule dessus ça me calme.. oui je suis pas du tout logique comme garçon je sais bien..en plus il le redit une nouvelle fois ''tu étais comme un petit frère pour moi'' s'il savait combien ça me soulage au fond de savoir ça.. cessé de joué le gamin bléssé ? Je ne le joue pas, je suis un gamin et alors ? Il croit que je vais changer pour ses beaux yeux.. il rêve.  C'est bien.. il a bien compris ce que je suis au moins.. faut faire quoi alors.. que je m'excuse d’être encore blessé dix ans plus tard ? Ouais c'est ça.. pardon d’être quelqu'un de sensible.. ce qu'il peut être demeuré parfois.. J'aurai peut être du lui éclaté mon verre sur sa face, ça lui aurait remis les neurones en place.. non mais j'y crois pas..

j'essaie de ne pas écouté ses gémissements débile... même si je sais qu'en partit il a raison.. et quand j'entends qu'il part je le retiens.. je suis maso ou quoi ?  Qu'importe j'aime pas bâclé les choses ou mal les finir quoi que ça puisse être. J'ai dit ce que j'avais a lui dire alors il a le droit faire pareil après tout.

Quand Min Ha vient.. quelques chose me questionne.. pourquoi il lui a pas rendu son bonjour ? Elle est pourtant tout jolie cette fille je connais pas beaucoup de mec qui lui résiste.. je suppose qu'il doit avoir des goûts bizarre.. m'enfin il aurait pu être polie auprès d'elle tout de même..bof j'y porte pas plus d’intérêt que ça même si je comprend pas très bien sa réaction...

J'essaie de resté positif.. après mon grand coup de gueule, je lui parle de fille, je lui dit désoler.. je suis cool non ? Et bein pas lui.. il agit comme si.. comme si il était jaloux de Min Ha ?? oula kei.. je crois que j'ai trop bu à penser des trucs comme ça.. non vraiment j'ai la tête qui tourne... Quelques chose que j'ai pas du tout apprécié.. la manière dont il parlait des filles.. ok je côtoie pas les plus respectable de la gente féminine mais c'est pas une raison pour leurs lancé la pierre et les insulté.. je trouve ça dégueulasse de se permettre de jugé des gens que tu connais même pas.. et Min ha est loin d’être une ''pétasse'', je déteste le manque de respect.. j'ai beau être assez instable dans ma tête je reste un enfant de très bonne famille et j'accepte pas ce genre de comportement.. une chose est sure je ne laisserais pas Min Ha se rapprocher de pauvre con même si elle a des vues sur lui...

Pendant qu'il s'en va je souri mauvaisement pour lui craché à la figure ses quelques mots.

-Ouais c'est ça ! Bars toi !!

J'aurai pu en dire plus mais l'alcool me tourne.. et cette fois j'ai pas envie de le retenir.. s'il a un problème avec mes fréquentation j'en rien à  faire. Qu'il aille apprendre a mieux parlé.. comment il peux se permettre de me jugé la dessus ? Parce que lui il faisait quoi ici ? Il cherchait le grand amour peut être ? Dans un bar ? Qu'il se regarde dans une glace avant de me jeté la pierre.

Une fois qu'il n'ai plus a porté de vue je plaque mon front contre le comptoir en tenant ma nuque de mes deux mains.. il m'exaspère là sérieux..Il me dit qu'il a fait des effort pour s'excusé et moi j'en ai pas fait peut être ? Si faire des efforts chacun de notre coté ne change rien alors on a rien à faire ensemble c'est qu'on arrive plus a se supporté.. J'ai envie de le tuer..
Je relève un peu la tête et regarde le siège sur lequel il était assis quelques minutes avant.

-Qu'il aille se faire voir avant que je le tue!!

J'élance mon pied qui shoote sur sa chaise vide et qui la fait tomber un peu plus loin. Si lui se défoule en me gueulant dessus moi je préfère le faire sur un objet.. Je le déteste.. d'avoir pris a sa légère.. je jouais le fort en permanence  mais je pensais qu'il avait compris combien j'avais besoin de lui .. apparemment non.. et je ne peux rien dire la dessus parce que comment aurait il pu le savoir avec ma maudite fierté ?

Je demande un verre.. encore un autre.. je me sens pas bien du tout.. j'ai mal au ventre.. ce que j'ai bu mélanger aux paroles de ce crétin ne font pas bon ménage. Il joue les grands avec moi.. mais moi je le connais.. Jo yeol n'est pas comme ça.. il n'est pas agressif ni mauvais.. même si je comprend toujours pas sa haine envers la fille de tout a l'heure.. il avait pas besoin de dire du mal d'elle, elle a rien demandé, qu'il ne mélange pas nos histoires .. c'est déjà assez compliqué comme ça.

J'ai chaud.. je crois que je vais rentré.. j'ai plus que ça a faire de toute façon.. je me lève, paye et commence à marcher entre la foule qui s'amuse.. comparé a leurs sourire a tous je dois bien faire tache.. je trébuche et manque de tombé.. qu'est ce qui m'a pris de boire autant alors que je rentre seul.., une serveuse que je connais me prend le bras pour m’aidai à me redressé.. je la regarde même pas.. je sais déjà ce qu'elle va me dire et elle le fait.. sa morale à deux sous en me disant que c'est pas bien de boire autant ect.. je sais pas pourquoi mais je lui pose la question quand méme en frottant mes yeux qui voie de plus en plus flou..

-T'aurais pas vu eu.. un blond.. assez beau gosse là..

-Oui ! Il est allé s’asseoir la bas. Beaucoup le trouve intéressant, tu le connais ?

Je me contente de juste lui dire merci.. et de partir dans la direction qu'elle m'a montré. Je titube ? Ho ha peine.. j'arrive quand même a marcher droit mais doucement..le truc c'est que je vois mal... ça tangue de plus en plus.. et pourquoi je vais le voir au  faite ? J'ai dit que je devais rentré non ? Faut que je lui dise quelques chose avant de ne plus le revoir.. quelques chose d'important.. faut quand même qu'il sache..

ha ça y'est j'arrive au fauteuil ou il s'est assis... il est de dos à mon approche.. tant mieux il ne me verra pas arrivé comme ça.. c'est un peu inquiétant parce que je ne suis peut être pas tout a fait dans mon état normal là.. je risque de dire des trucs illogiques, déjà que je le suis au naturel.. imaginez là avec tous les verres que j'ai pris.. en me rapprochant.. je vois qu'il fume, ha depuis quand ? S'il ya une chose que je n'ai jamais faite c'est bien fumé.. enfin si j'ai déjà essayé ado mais avec mes parents stricts.. enfin surtout mon père j'ai pu évité ça, je l'en remercie d'ailleurs.. Je lui retire soudainement et la laisse juste tombé par terre.

-C'est pas bon.. ta santé t'y pense ? Tss...

je fait le tour du canapé pour me placé devant lui.. les mains dans mes poches comme d'habitude..le regard bas.. qu'il ne dise rien c'est moi qui vais parlé.. et je suis pas venu pour parlé haut.. j'en ai pas trop la force de toute façon.

- Soit plus respectable envers Min Ha.. et qui te dis que je couche avec d'abord ? Et je vois pas en quoi ça te regarde..bref.. Bon je suis pas venu pour ça ..c'est juste que avant qu'on ne se revoie plus.. je voulais quand même te dire qu..

Aish.. je tiens pas très droit.. et d'un coup je vois tout noir.. l'alcool me monte au cœur ça y'ai.. je pose une main sur mes yeux.. ça se voit pas mais je fais des effort pas possible pour pouvoir rester debout là.. comme si je tenais en équilibre et comble de malchance.. juste une personne qui me heurte assez soudainement et fortement l'épaule et je perd complètement mon équilibre pour tombé à moitié sur Jo Yeol, mon visage a coté du sien, on est dans une boite.. il y a du mouvements et la personne qui m'a, en partit, fait tombé ne s'en ai même pas rendu compte. J'arrive à me retenir d'une main et reprend un peu mes esprits pour me redressé et me laissé tombé sur le canapé à coté de lui.

Je le regarde en souriant, un vrai sourire.. pas méchant cette fois le premier depuis que je l'ai revue.. même si c'est a cause de l'alcool que je souris comme ça un peu bêtement. Je fini alors ma phrase.

-Tu m'a manqué Jo Hyung !

Ok là j'ai vraiment l'air débile.. ça y'est je suis partit dans mon délire.. je suis pas souvent bourré.. ça m'est pas arrivé depuis un moment mais quand je le suis je peux être grave. A la base je voulais juste lui dire qu'il m'avait quand même manqué, il a fallait que je rajoute Hyung derrière sans trop le vouloir. Je lui dit ça comme ci tout était normal, comme ci les années ne nous avait séparé que quelques jours seulement. Mon cerveau est en mode off pour le moment, au moins je n'ai pas l'alcool méchant malgré la situation. Je secoue un peu la tête.. j'ai vraiment mal crane avec la secousse de toute a l'heure en plus..

love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Jo Yeol



■ messages : 52
■ à ulsan depuis : 30/12/2013
■ localisation : Ulsan 'o'?
■ occupation : parresser
■ humeur : Joyeuse!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Jeu 9 Jan - 17:06




My name's Kim



Je ne me sens pas mieux, j'ai vraiment envie de rentrer chez moi. Je n'aurai jamais cru qu'il se serait montrer si dur avec moi...Dans ses mots et les regards qu'il m'a lancés. Après tout il avait tout juste dix ans et moi une quinzaine, ce n'était rien de sérieux si?
Je l'ai peut être aidé à se canaliser c'est vrai qu'il était déjà très impulsif à l'époque...Mes doigts fins passent dans mes cheveux alors que ma cigarette se consume seule dans mon cendrier. Je la récupère et tire une nouvelle latte, soupirant doucement d'aise quand je sens sa fumée se répandre dans mes poumons. ça me détend, j'en avais vraiment besoin..
Un homme s'approche puis une jeune femme, chacun leurs tout je l'ai congédie, je ne suis pas d'humeur à jouer ou à me laisser être séduit, ce soir je l'ai dit je veux rester seul.
Mes grands yeux colorés artificiellement se plonge dans ceux assombris par l'alcool de mon cher dongsaeng. Il me fait de la peine, la colère et l'alcool l'ont mit dans un sale état et c'est encore ma pomme qui va devoir s'occuper de lui. Je le regarde sans vraiment m'intéresser à ce qu'il dit, jusqu'au moment où il me tombe dessus. Il ne tenait déjà plus vraiment sur ses jambes, il n'aura suffit que d'un petit effleurement pour qu'il s'affaisse. C'était prévisible.
Je le dévisage silencieusement, avant d'esquisser un petit sourire amusé. Son corps se dégage de sur le mien et le contact visuel est coupé. Nos visages étaient si proches que j'arrivais à percevoir les effluves de vodka qui s'échappaient d'entre ses lèvres. il n'est toujours pas raisonnable à ce que je vois.

Sa vie sexuelle ne m'intéresse pas vraiment, c'est vrai pour moi KeiTan est toujours le même petit garçon, celui que j'aimais embêter, toujours partant pour aller faire le con dehors...Je n'ai pas envie de me dire qu'il passe le plus clair de son temps à honorer des femmes, certainement pas celles avec qui je l'ai vu la première fois. Gosse de riche, ça me déçois, je l'avais cru différent mais on ne change pas ce que l'on est, il a été adopté et a fini par prendre les codes de ce nouveau rang.
j'écrase mon mégot à ses mots, esquissant un énième étirement de lèvre, il va me faire beaucoup sourire ce soir ça change de tout à l'heure au moins.

"Je fais ce que je veux avec ma santé. Fais attention tu vas te faire mal."

Il n'arrête pas de rire bêtement et il aborde un air béat à chaque fosi que nos regards se croisent. Ses mots me touchent même si je sais qu'ils sont sortis de sa bouche grâce à l'alcool qu'il a avalé juste avant. Moi aussi il m'avait manqué, autant ses sourires idiot et que sa bouche pleine de dents. Quand nous étions gosses on se charrier pas mal, je ne suis pas certain que ce soit encore possible à l'heure actuelle. Ma main passe affectueusement dans sa crinière couleur corbeau, je le laisserai presque venir contre moi. Oui j'ai une envie folle de le materner après tout ça ,et alors?!

"Moi aussi tu m'as manqué idiot, cesse de boire pour ce soir tu veux bien?"

Je le fais me regarder en glissant mes doigts fins et manucurés sous son menton . Une jolie Vligne que je ne pense pas d'origine, mais après tout nous sommes en Corée du sud qui n'a pas eu recourt à la chirurgie à notre époque hein? Même la présidente a dû se faire agrandir les yeux, c'est dans l'air du temps.
Je hèle une serveuse et la prie de nous apporter une bouteille d'eau pétillante, elle parait aux premiers abords surprise mais elle s'exécute quand je la presse de se hâter. Comme si c'était si étonnant que ça de réclamer autre chose que de l'alcool quand on est aussi âgé que moi. Oui je vais avoir vingt-sept ans inutile de me le rappeler à chaque fois! Ô,voilà que je me mets à m'engueuler moi même...si être saouler ce traduit par un manque d'équilibre pour KeiTanie moi c'est plus sur les nerfs que ça joue...Je deviens une vraie bouillotte humaine quand j’ai un verre de trop dans le nez. Je tente de me ressaisir ,je ne sais pas si mes caresses protectrices le mettront mal à l’aise…

La serveuse dépose notre bouteille Perier sur la table basse et s’éloigne après avoir récupérer le billet que je lui ais tendu du bout des doigts. Je tapote doucement la joue fraiche de mon ami retrouvé, lui souriant doucement quand nos regards se croisent.

« Tiens, bois ça, ça ira beaucoup mieux ensuite… »

Oui il dessaoulera plus ou moins vite mais dans tout les cas il retrouvera ses esprits.
Mes doigts ne cessent de passer dans ses cheveux en fouillis. Je tente de remettre un peu d’ordre là dedans, riant même quand il se met à grogner comme un enfant. Il a toujours voulu se montrer fort, il ne voulait dépendre de personne et je pense que c’est toujours le cas. Je suis son hyung il sait qu’il peut se reposer sur moi..j’ai échoué par le passerai mais je me sens prés à réitérer et honorer ma promesse..



love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Kei Tan



■ messages : 158
■ à ulsan depuis : 26/11/2013
■ humeur : Changeante

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Sam 11 Jan - 6:15




My name's Kim



Pourquoi pourquoi..pourquoi ça m'arrive maintenant quand je suis en présence de cet idiot..je l'ai sermonné il a fait pareil, il a même était encore plus agressive que moi, verbalement du moins.. je ne suis pas censé lui pardonné quoi que ce soit, je suis pas censé l'aimé à nouveau comme un frère, de toute façon des frères j'en ai trouvé d'autre comme Hyun Su par exemple, non eu.. sauf quand des filles le chauffe là plus rien n'existe pour lui je crois.. ha voilà j'aurais du lui lancé ça aussi tout à l'heure ! Quitte a faire le mauvais autant bien le faire. De toute façon c'est trop tard, je me suis perdu dans mes verres et me voilà bien fin à ne plus avoir la force de me contrôlé et à me laisser complètement faire. Avec moi c'est quit ou double, soit je suis bon a m'endormir sur place tut joyeux en disant n'importe quoi, soit il faut que je frappe la première personne qui passe. J'étais pourtant d'humeur agressive tout à l'heure, mais en moi je me sentais aussi faible qu'un agneau parce que je n'arrivais même pas à laisser passé quelques chose qui date de dix ans. Pourquoi les gens oublie avec le temps ? Les choses importante ça ne s'oublie pas et donc je n'arrive pas à pardonné c'est comme ça.

Je donne pourtant une tout autre impression à me laisser aller et a ne même pas remarqué sa main qui se ballade dans mes cheveux... il le fait exprès ? Il s'en souvient de ce geste là ? Je ne me rappelle plus si je lui en avait parler enfant.. ça pourrait être le cas même si je n'en ai pas le souvenir et puis bon..la mes pensées sont brouillé alors essayons de ne pas trop faire ressurgir des souvenirs lointain, mon cerveau à déjà du mal à se concentré sur le présent.. en particulier lorsqu'on caresse mes cheveux court de derrière... une monté de somnolence me vient alors et je me sens partir, m'assoupir, tous mes tourments se fige et le temps aussi. C'est là le seul geste dont je me souviens d'elle.

Non je ne parle pas d'une fille, d'une conquête ou d'une sœur..Je parle là de ma mère..ou plutôt de ma mère biologique. Si la vision de ses souvenirs m'échappe certains sens du toucher me sont resté de mes trois premières années passé avec elle, en fermant les yeux comme maintenant je me souviens de deux choses précises, la douceur d'une de ses plantes dont je m'amusais sûrement à y toucher souvent les feuilles et sa main posé et câlinant ma nuque en remontant dans mes cheveux... Bien sure je n'ai pas de sentiments pour elle mais avouez que c'est dérangeant de ne pas pouvoir sélectionné les souvenirs que l'on souhaite et de n'avoir que quelques idées flou de votre enfance, on me dira que c'est normal, personne ne se souviens de soi lorsqu'il a trois ans mais il y a toujours quelqu'un pour vous dire ce que vous faisiez, comment vous étiez, moi je ne connais personne qui pourra me le dire.

Il m’agace.. je n'aime pas lorsqu'on connaît mes point faibles parce que je deviens vulnérable..déjà que le suis saoul alors là je risque vraiment d’être dans les vaps et ce n'est pas censé être une personne en qui j'ai encore confiance. On vient de se fâché il aurait du m’envoyai boulet, en profité pour me mettre un taquet puisque je ne pourrais pas lui rendre de tout façon..ça aurait était une bonne occasion pour lui puisqu'il m'a même traité de salaud..enfin je crois ? Mais bon... Il me dit que lui ai manqué aussi.. je ne peux pas m’empêcher de me dire qu'il ment un peu.. ou plutôt.. j'aurais préférer lui être quelqu'un dont il ne peux pas se passé tout comme je l'ai fait.

Je m'assoupis toujours plus, je n'ai rien entendu de sa demande envers la serveuse et rien senti de sa main un peu trop baladeuse. Puis lorsqu'il m’appelle pour me réveillé j'ouvre les yeux lentement.

« Tiens, bois ça, ça ira beaucoup mieux ensuite… »

- Ne me traite pas comme un gosse, j'en suis plus un tu sais !

Et je lui souris encore de plus belle. je me contente ensuite de l'écouté de prendre la bouteille et d'en boire assez pour reprendre mes esprits..ou du moins essayer puisque ça va pas revenir comme ça non plus. Je soupire en reposant la bouteille à moitié vide et viens penché ma tête que je pose sur son épaule en gardant mes yeux fatigué mais ouvert cette fois, regardant la piste de danse et les sourires joyeux de la discothèques qui décore la pièce sombre à moitié éclairé par  les lumière coloré du Cima.

-Dit, c'est quoi que j'ai raté ? T'a toujours était attentionné envers moi petit...mais peut être que moi je l'ai pas assez étais non ? Yaaah ! Si c'est ma faute faut que je m'excuse..non attend ! C'est trop facile ! Faut que je te donne plus d'attention pour te remercié de ce que tu as fait pour moi c'est ça hein ?

Je ris encore plus fort et mes sourires ne cesse de s'agrandir. Ce que je dis est mis un peu au brouillon par mes mots mélangé à l'alcool, mais quand on y réfléchit ça prend tout son sens, si il a pris moins d'importance à notre relation de forte amitié c'est parce que je ne l'ai pas aidée comme il faut..tout simplement !

Je me lève m'appuyant un peu sur le fauteuil pour me redressé, je lui fait signe de pas se lever et de pas s'en faire, j'arriverais a tenir debout cette fois enfin je crois. Je profite d'un moment ou la musique n'est pas trop forte, histoire qu'un maximum de personne participe a ce que je vais demander..oui je sais pas si je l'ai déjà dit mais je suis grave quand je bois.. Puisque les filles n'ont pas l'air d’être son dada ce soir je vais lui donné l'attention qu'il mérite  et que je n'ai pas su préserver ou du moins lui montré..

Je me place en face de lui debout, mon pied bascule un peu en arrière mais je me retiens de resté droit quand même.  Puis je me lance en criant bien fort dans toute la piéce, tout joyeux. L'eau gazeuze m'a bien reveillé on dirait..

-Yooo !!!! Le Cima !!!! Écoutez bien ok ?!! J'offre un verre a tous ce qui félicite mon Hyung retrouvé !!!!!

Je lève le poing comme un fou pour affirmé encore plus mes dires. Je m'exclame haut et fort et bien sur la trentaine de personnes qui se trouve au alentour se mettent à lever les bras aussi, sautant en criant tout content d'un grand ;

-chook-hah-ham-nee-daaaaaaaaaa !!

C'est rare que je souris autant et je ne pensais vraiment pas que je le ferais ce soir et pourtant... je laisse explosé ma joie de l'avoir retrouvé et lui donne tout l’intérêt qu'il mérite.  La serveuse que je connaissais de tout à l'heure arrive en roulant des yeux avec un petit sourire en coin, m’affirmant que je suis fou et que je ferais mieux de me rasseoir avant de tomber à nouveaux. Je sort ma carte du gros bourge que je suis et lui tend de mes deux doigt sans prêté attention a ses conseils. Oui je suis riche et j'en profite, je fait ce que j'ai envie après tout c'est mon argent et j'ai pris l'habitude de m'en servir pour tout et n'importe quoi.

Je m'assois à nouveau au coté de Jo Yeol en continuant de sourire comme un enfant le ferait après avoir offert un cadeau pleins de bonne volonté.

-Alors alors, j'étais comment ?

Il va en falloir du temps pour que l'alcool redescende.. en même temps pour que moi je sois bourré il faut vraiment que j'abuse sur la boisson et là avec tout ça j'ai oublié mes limites, je vais prendre un sacré mal de tête demain.


love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Jo Yeol



■ messages : 52
■ à ulsan depuis : 30/12/2013
■ localisation : Ulsan 'o'?
■ occupation : parresser
■ humeur : Joyeuse!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Mer 22 Jan - 16:53




My name's Kim



Il prend la bouteille plutôt que le verre, je crois qu'il est encore mal réveillé, j'en souris en gardant le verre entre mes mains le regardant faire. Quand nous étions petits nous courrions beaucoup, surtout parce que j'avais la mauvaise manie de voler dans les magasins alors pour ne pas se faire attraper on devait rapidement détaler ...Je n'étais pas fréquentable pourtant ce bout en train m'a toujours suivit peu importe où j'allais ou ce que je comptais faire. C'était à chaque fois lui qui s'arrêtait, à bout de souffle, il grimaçait, une main appuyée sur sa cuisse l'autre généralement enserrait sa gorge. Il avait soif pauvre chou, il courrait toujours la bouche grande ouverte.

Dans ce que je chapardais j'emportais à chaque fois une petite bouteille d'eau, pour lui. L'air de rien je savais prendre soin de mon dongsaeng, il était si mignon et je le trouvais courageux presque aussi insouciant que moi.
Ma main glisse de sa nuque à sa gorge, je suis un garçon tellement tactile pourtant je supporte très mal quand le contact vient de l'autre..je dois décidé, être le seul à choisir si je veux que des mains se posent ou non sur ma personne. Autoritaire? Peut être bien.
Je suis agréablement surpris quand il vient coller sa frimousse à mon épaule ,je l'accueille volontiers, presque naturellement. Il s'embrouille lui même, sa conscience n'arrive pas à s'éclaircir elle doit avoir la vue trop embrumée par l'alcool..c'est si mignon~.
Sa main se secoue devant mon visage, j'échappe un rire il est tellement adorable et prévisible, il veut certainement me prouver qu'il peut encore agir seul alors je le laisse faire même si je suis prés à le réceptionner contre moi à la moindre maladresse ou perte d’équilibre.
Il pousse un cri après sa promesse, je ris en tapant fort dans mes mains l’alcool le rend joyeux mais va le ruiner également! Je me redresse en passant une main contre sa bouche ,qu’il se taise le pauvre il me remerciera plus tard! Je retourne m’assoir quand monsieur le prince sort sa carte et la laisse au serveur. Je vais apprendre à le connaitre, il a grandi mais reste le même morveux adorable qu’auparavant je ne pense pas être déçu par ce TaeWan que je rencontre de nouveau.
Il est assit prés de moi, son rire idiot résonne dans ma tête comme une douce mélodie longtemps oubliée. Si je ferme les yeux je pourrai pratiquement le voir enfant, quand il courrai partout après que je lui ai fait cadeau d’un objet à moi, ou d’une minuscule brochette de viande grillée, achetée sur les stands de rues. J’étais fier d’être son hyung, celui qui illuminait autant ses yeux innocents.
J’aimerai le serrer contre moi, lui faire pleins de bisous et le questionné comme une umma en mal d’amour et d’attention mais je me contiendrai, le pauvre il risque surtout de me vomir dessus si il est trop remué.
Quand il me questionne comme un gosse je secoue la tête, un sourire amusé perpétuellement greffé aux lèvres. Je me penche et lui tends le verre d’eau gazeuse que je lui avais servi plutôt et l’invite d’un regard à le boire. Même si le gout salé de la boisson n’est pas agréable cela lui fera du bien demain, amoindrira peut être sa gueule de bois.
Le serveur revient et lui tend sa carte sur une petite coupelle ou trône un long ticket de caisse. Il a payé un verre à toutes les personnes présentent dans le carré vip, soi plus d’une dizaine..ça doit chiffrer.

« T’ai-je déjà demandé ce que tu faisais dans la vie? Rafraichis moi la mémoire dongsaeng. »

Je lui parle de façon informelle mais cela ne semble pas le choquer ,preuve qu’il m’a bien accepté comme son hyung. J’en suis soulagé.
Une serveuse se penche à notre hauteur pour nous signifier qu’une femme assise plus loin nous offre deux verres, et nous convies si on le souhaite à sa table. Je lui offre un sourire poli, presque charmeur mais refuse l’offre sans interroger mon camarade, autant ne pas aggraver son cas et risquer de briser son image de jeune urbain branché aussi froid que séduisant.



love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Kei Tan



■ messages : 158
■ à ulsan depuis : 26/11/2013
■ humeur : Changeante

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Ven 24 Jan - 12:14




My name's Kim


Ha je crois que ça me revient.. j'en était ou il était partit en m'insultant.. aish j'aurai mieux fait de lui faire ravaler ses paroles au lieux de laissé passer.. ha non.. ça je l'ai déjà dit... mince je crois que j'ai trop perdu l'esprit et lutté avec son égo contre l'alcool c'est pas facile je vous jure.. si vous savez.. cette sensation de ''je me perd mais j'en ai pas envie alors je me souviens'' m'enfin.. seul ceux qui ont déjà but un verre de trop peuvent me comprendre.. tss en plus j'aime pas ne pas pouvoir me contrôlé comme je veux, non d'habitude je connais mes limites et je vais pas au de-las ou.. très rarement.. c'est pas spécialement mon trip on va dire même si je bois pas mal depuis que je suis à Ulsan.

Il me tend un verre je crois, je le bois, pff de l'eau gazeuse.. bon au moins ça pourrait me faire redescendre. Je le remercie d'un signe d'un tête puis écoute sa question.

« T’ai-je déjà demandé ce que tu faisais dans la vie? Rafraichis moi la mémoire dongsaeng. »

Je secoue la tête, remettant tout ce qu'il se trouve à l’intérieur de ma tête en place si c'est possible.. Ah ça y 'ai.. oui donc je devais partir mais avant je voulais l'incendié comme il me la fait lorsqu'on était assis sur les tabourets.. OMG mais qu'est ce que j'ai foutu finalement.. on est a nouveaux potes c'est ça le délire ? Bon ça me dérange pas au contraire.. peut être qu'au fond c'était ce que je voulais même si j'arrivais pas à l'accepter.. ha foutu fierté.. ce que je suis presque obligé de faire pour que tout redevienne comme avant à cause de mon orgueil. Rien à dire.. j'évolue pas la dessus. Je le regarde interrogé et passe une main sur mon front en grimaçant un peu.. Je sais pas trop quoi faire.. ayant un petit peu reprit mes esprit.. est ce que je dois juste répondre comme si de rien n'était.. il m'a appelé dongsaeng en plus.. je peux pas recommencé le coup de tout a l'heure est m’énervai.. ce serait pas très logique.. ho et puis faut que j’arrête de me poser des questions au bout des moment.. faut savoir profité de l'opportunité des fois.. même si tout est encore floue pour moi. Je me redresse un peu regardant ailleurs un peu gêné.

-heu.. et bien ce que je fais dans la vie ?

Oui bravo t'a tout compris.. bon faut répondre maintenant allo...

-Yah ! Tu te souviens pas ? C'est parce que j'en avais pas l'air à l'époque à jouer les voyous avec toi mais je suis l'héritié de la compagnie Hwanga, tu sais celle qui gagne des millions.... hum.. ok en faite même là j'en ai pas l'air..

Bon finalement mon caractère impulsive à repris le dessus,comme d'hab'. Ha comment il peut ne pas se souvenir de ça,.. j'étais peut être trop petit pour m'en vanté dans le temps. C'est vrai que même là assis dans un bar moyen tout seul je donne pas réellement l'air d’être un futur grand gérant, mais bon je m'en fait pas trop.. pas mal de filles ici doivent le savoir sinon elles ne serait pas aussi entreprenante avec moi quand je ne leurs demande rien, d'habitude même si un gars est mignon à leurs yeux , elles continuent de faire les fière, ma richesse me permet de leurs enlever ça rapidement.. que ce soit un bien ou un mal.. dans tout les cas ça m'évite de faire trop d'effort à les séduire..Je ne connais qu'une fille traînant assez souvent avec moi c'est temps ci qui n'a pourtant jamais fait allusion a combien d'argent je pouvais avoir en poche malgré nos nombreuses rencontre...

Je tic en repensant à l'offre que Jo yeol a refusé sans me demandé.. ho je comprend qu'ils veulent qu'on parlent tous les deux.. mais il compte vraiment rentré bredouille ce soir ? Je me demande alors ce qu'il est venu faire ici.. moi c'est pas compliqué de le savoir je voulais juste.. ne pas dormir seul... et oui je parle vraiment de ''dormir''  et pas autre chose comme tout le monde pourrait penser.. aie.. j'arrive pas à m'y faire.. faudrait que je travaille la dessus parce qu'un jour il y'en a une qui va me vendre à force et là je vais me prendre la honte et je vais devoir éclaté des têtes... Je cligne des yeux.. cette question me tracasse en faite..

-Dit .. eu .. hyung..

J'arrive à m'y faire finalement même si c'est pas trop facile et pas dit d'une façon aussi excitante que quand j'étais trop joyeux. Je tourne mon regard vers lui, un petit rictus sur les lèvres.

-Si une fille veux te branché.. te retiens pas pour moi hein.. ça me dérange pas. Elle est charmante en plus.

Je tourne la tête vers elle, celle qui nous a inviter. Elle ne nous regarde plus, en même temps il l'a un peu envoyé boulet alors elle va pas s'attardé sur nous plus longtemps, logique. J'en ai conclut que c'était pour moi parce que je ne vois pas pourquoi il n'aurait pas accepté sinon..Dommage puisqu'elle était seul, c'est plus facile lorsqu'une fille n'est pas avec sa bande d'amies. Ha franchement je le comprend pas sur le coup.

-Ou alors je vais finir par croire que t'es un briseur de cœur. Haha..

Je souris mais en faite je comprend toujours pas, lorsqu'on viens ici c'est pas pour rester seul il me semble.. m'enfin peut être qu'il a eue des problème justement.. d’où son humeur explosive lorsqu'il m'a envoyé promené... c'est tout ce que je peux en déduire en tout cas. Je prend mon tél pour appelé Min Ha et lui demandé de venir me cherché, faut pas que je rentre seul là.. je suis pas au top de ma forme.

-Deux minutes faut pas que je traîne trop..

Le temps qu'elle arrive de toute manière.. le portable à l'oreille j’attends... j’attends.. ha c'est pas vrai.. elle répond pas, je vais la tuer. J'essaie encore deux trois fois pour finalement râler en remettant mon tél en poche.

-Elle dort déjà cette marmotte... tss .. c'est pas possible..

Oui bein elle va voir si je vais pas la réveillé quand je vais sonné à la porte ..Je regarde Jo Yeol me mordant la lèvre.. je pourrais toujours patienté et me reposé ici mais disons que c'est pas le mieux.. bon allez j'ose.

-ça te dirait de reprendre complètement ton rôle de Hyung  en commençant par ce soir.. ? Hum.. te sens pas obligé de dire ''oui'' surtout....

Ou comment lui dire que ce serait cool s'il pouvait me ramené.. je peux pas prendre ma voiture avec tout ce que j'ai bu. Ho et puis si jamais il veux pas je comprendrait, je peux m'en vouloir qu'à moi sur ce coup, c'est pas lui qui a but comme un trou ce soir. Ça pourrait même nous donné l'occasion de discuté un peu plus comme ça.


[/color]
love.disater

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Jo Yeol



■ messages : 52
■ à ulsan depuis : 30/12/2013
■ localisation : Ulsan 'o'?
■ occupation : parresser
■ humeur : Joyeuse!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Ven 31 Jan - 10:38




My name's Kim



Je le vois effleurer son front c'est mauvais signe quand l'alcool redescend, si il commence déjà à prendre sa température c'est qu'il se sent forcement mal. Je tourne alors la tête cherchant des yeux les toilettes de cette fichue boite. Plus jeune je m'y rendais accompagné de hommes matures,je ne suis pas très fier de ce que j'ai fais par le passé. Une pancarte discrète suspendu au dessus d'une porte dérobée m'indique ce que je cherchais à repérer. Je me replace donc correctement, lui faisant un petit sourire, comme si de rien était. Je veux être un bon hyung et je pense que c'est en prenant soin de lui comme ça que j'arriverai à me racheter.
Je savais qu'il était héritier mais j'avais cru qu'il était à allé à l'encontre de tout ces codes, qu'il avait décidé de faire ce qu'il lui plairait..mais bon on a pas toujours le choix et puis peut être qu'après tout cette voie lui convient parfaitement? Je hoche la tête faisant glisser l'une de mes mèches rebelles derrière mon oreille. Je crois qu'ici pas mal de monde l'a reconnu, en y repensant la fille de tout à l'heure, celle que j'ai pris, et continu de prendre pour une fille facile portait des vêtements de marques...il doit avoir un cercle de connaissance aux trains de vies enviables ... Je n'ai pas trop à me plaindre même si moi je suis un travailleur.
Le faussé entre nous continuera de se creuser si les différences s'affichent ainsi au grand jour mais ce n'est pas moi qui complexerai je n'ai rien à désirer des autres.

"Oh je vois. A l'époque ces choses ne m'intéressaient pas vraiment. Tu étais juste le p'tit gars avec qui j'aimais faire de sales coups, je n'allais pas chercher plus loin."

Et je me dis que j'aurai pu être enrôler dans l'affaire de papa si j'avais fait autre chose que mener son fils à la dérive. Je me mordille la lèvre me sentant soudainement fautif, finalement ce dépars précipité lui aura permit de remonter la pente et de ne pas finir délinquant. Mais je ne lui avancerai pas cette hypothèse il risquerait de se braquer de nouveau et ce n'est pas spécialement ce que je cherche sachant en plus qu'il dessaoule doucement.
Je reporte mon attention vers lui lorsqu'il me la quémande d'une petite voix si fragile. J'esquisse un sourire en secouant vivement la tête, non personne ici ne me branche vraiment et on peut dire que notre altercation m'a un peu couper la chique. Comment lui avouer ça? C'est pareil il faut que je réfléchisse bien avant de m'expliquer parce que je le connais bien, il part au quart de tour et moi aussi.

"Je, non tu sais je me fais vieux alors je suis superstitieux! Si ça ne vient pas en début de soirée ça veut dire que je n'ai pas plus à chercher, ce ne sera pas pour ce soir! ".

Et voilà, un justification pourrie, une! Je me prends un instant le visage entre les mains ,fixant les yeux grands ouvert la moquette qui recouvre le sol. J'y discerne même une tâche de brulé au milieu de toutes ces flaques d'alcool imprégnées, certainement un mégot de cigarette mal éteint. Je ne relève pas sa phrase je fais ce que je veux après tout si je voulais me montrer serviable j'irai vraiment draguer je me contenterai pas d'entrer dans un lieu pareil et attendre qu'une de ces poules vulgaires me remarque et m'aborde. Je suis un peu dur dans mes mots mais il m'a juger et je n'apprécie pas vraiment ça.
Je le regarde sans grand intérêt faire son petit manège avec son téléphone mobile, hm à ce que je vois il prévoit de rentrer chez lui, ce qui signifie la fin de notre soirée. Je vais devoir me mettre en route moi aussi car je travaille tot demain. Je me lève et récupère ma jolie veste que j'avais abandonné là lorsque je l'ai quitté au bar, excédé.

"Aucun souci, allez suis moi."

J'allais lui proposer de lui appeler un taxi mais si il veut que je le raccompagne c'est peut être pour rester un peu plus longtemps avec moi? Suis-je perspicace ou me je me fais seulement des films? Je ne préfère pas vraiment tergiverser là dessus sinon je sens que mon humeur perdra de son éclat. Je l'aide à se relever et nous traversons ensemble le club entier jusqu'à sortir. Il fait si froid dehors en comparaison de l'intérieur étouffant!
Je le presse de me suivre, je continue de le tirer par le bras d'ailleurs mais sans être trop directif non plus.

"Allez ma voiture est là"

Je lui montre du doigt et déverrouille les portières avant d'entrer dans l'habitacle, je mets tout de suite le moteur en route ce qui me permet d'allumer aussi le chauffage. Je ris bêtement en frottant mes mains l'une contre l'autre, le temps qu'il mette sa ceinture.

"C'est bon? Alors guide moi ou enregistre la destination dans le gps."




love.disater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kim Kei Tan



■ messages : 158
■ à ulsan depuis : 26/11/2013
■ humeur : Changeante

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: My name's Kim   Lun 3 Fév - 16:52




My name's Kim



Lorsque je lui ai demandé pour sa façon de se comporté envers les filles.. sa réponse m'a semblait un peu flou. Si ça ne vient pas en début de soirée il abandonne ? Ça alors.. il est bien difficile comme garçon.. je me demande avec quel genre de nana il traîne.. ok il a un physique avantageux mais justement moi je m'en sert pour avoir le maximum de jolie filles qui me plaît pas pour sortir avec miss Ulsan ou la perle rare d'une boite de nuit, je trouverais ça trop ennuyant et pourquoi avoir moins quand on peux avoir plus ?.. après je dis pas.. ma façon de pensée n'est sûrement pas la meilleur mais elle permet de mieux profité que la sienne..a moins qu'il me cache un truc.
Il est bien sensible dis donc.. je ne me rappelle pas qu'il l'était autant avant lors de notre enfance, ma petite remarque n'a pas l'air de le faire rire du tout, un briseur de cœur c'est pourtant pas si méchant que ça comme commentaire et en même temps c'est l'impression qu'il m'a donné à refoulé chaque demoiselle qui le trouve séduisant.. je le savais.. soit il est très difficile soit il est amoureux pour réagir comme ça.. ou alors je suis à coté de la plaque.. il est pas facile a comprendre et je dois pas l’être non plus pour lui.. plus de dix ans c'est pas rien et c'est comme ci on se redécouvrer l'un l'autre malgré notre proximité. C'est pas facile..

Il accepte de me ramener.. je souris faiblement.. c'est sympa de sa part mais avec tout ça j'ai comme un sentiment de malaise.. je me suis complètement déshabitué de lui depuis tout ce temps. Quand il est partit, dans ma tête j'ai du redevenir l’aînée de la famille, m'occupé de ma petite sœur comme un bon frère, me comporté comme un garçon droit et cultivé sans aucune faute sans aucun mauvais pas.. connaître différente langue, apprendre le piano.. j'ai fait un nombre incalculable de chose en tant que le fils des Kim et j'ai du laissé de coté mes délires avec Jo, mais au fond de moi je n'ai jamais était le garçon modèle que mes parents m'ont collé comme une image.. pour me défoulé de cette fausses image j'ai d'abord commencé les bagarres pour n'importe quel motif avec n'importe qui puis les filles qui me faisait penser à autre choses.. c'est un double jeux que j'ai vite adopté parce que je deviendrais fou si je devais supporté toutes les règles de mon père qui ont pour but de faire de moi un homme parfait.. ça n'existe pas la perfection.. la balance n'est jamais trop haute ou trop basse.. il y aura toujours quelques chose de l'autre coté du reflet pour inversé la situation.

Il me soutient pendant le trajet jusqu'à sa voiture, j'ai presque envie de le repoussé..c'est bête mais je me sens pas assez proche de lui.. et le comble dans tout ça c'est qu'en même temps.. je suis content qu'il reprenne son rôle même si c'est un peu tard à mon goût.. mais bon je n'ai pas le droit de faire le difficile, je pense que j'en ai assez fait pour cette soirée.

Après m’être installé dans sa voiture je soupire longuement.. j'ai vraiment besoin de me reposer.. je suis complètement crevé. Il s'assoit, met le moteur en route pour déjà démarrer le chauffage..pendant que j'enclenche ma ceinture, je l'apercevoir riant un peu, je l'observe d'un œil questionné avec un petit sourire en coin... c'est quoi qui le fait marré comme ça ?..haha.. le fait que les choses se soit arranger d'une manière un peu spéciale peut être..c'est vrai quand on y pense.. on est un peu taré tous les deux.. on s’engueule à vouloir se tuer l'un l'autre pour finir assis à coté à s'appeler hyung et dongsaeng.. de toute façon j'ai jamais était très réputé pour être très logique dans ma tête.. peut être que de ce coté là il me ressemble. J'indique mon adresse à sa machine et c'est parti.

Pendant la route.. je repense à tout ça, a cet route qu'on a parcourut seul ces dix années.. je suis curieux de savoir tout ce quia bien put lui arriver.. moi je n'ai rien fait de spéciale, j'ai suivit les règles comme tout héritié est supposé le faire , du moins pour l'instant c'est ce que je fais encore et ça me va très bien, on peux dire que j'ai une belle vie..

-Alors, tu crois qu'on va pouvoir reprendre les choses là ou on s'est arrêter.. ? je veux pas te décourager mais.. je crois bien que je suis encore plus difficile qu'avant..

Et lui aussi d’après ce que j'ai pu voir.. mais j'évite de le lui dire, il doit déjà le savoir et je n'ai pas envie de le gléner ou de l’énerver.. apparemment j'ai le don de faire ça avec lui bien que ce ne sont pas mes intentions. je tousse un peu ajustant ma veste.. avec tout ce que j'ai pris je ne sens même plus le froid ce qui ne va pas empêcher de tomber malade si la température est trop basse.

Je n'habite pas très loin d'ici et une fois arrivé, je ne descend pas tout de suite... je réfléchis un instant puis prend mon portable et lui place entre les mains.

-enregistre ton numéro dessus.. on sais jamais ..

une fois fais je le reprend et l’appelle..

-voilà t'a le mien maintenant... si t'a un problème appelle ..

ha ba non.. encore une fois ma fichu fierté m’empêche de lui dire simplement ''revoyons nous à l'occasion'' il faut que je trouve l'excuse du problème comme ci ça pouvait être notre seul occasion de nous revoir. Ho ça va.. j'ai déjà fait l'effort d'avoir l'idée du numéro moi même.. je le dis souvent mais.. faut pas trop m'en demander, je suis pas assez sympa pour ça. J'ouvre la portière, m’apprête a partir puis..je me retourne oubliant quelque chose d'important.. je pose ma main sur son épaule d'une façon ..fraternel, baissant le yeux au début puis finalement le regardant sincèrement.

-..Merci.

Je sors me retourne à nouveau pour lui parler en me penchant,  m'appuyant sur la portière avant de la refermé.

-Rentre bien... et appel un de ces jours ok ?..

Aller, je rentre chez moi, sonnant plusieurs fois afin que l'autre marmotte vienne m'ouvrir. Je me retourne une dernière fois le regardant partir. ha..  j'ai pas pu m’empêcher de l’incité un peu à me contacté.. je pense qu'il a bien compris le message, que c'était pas fini entre nous, ce serait d'ailleurs trop bizarre que ça se termine comme ça après ce pas qu'on à franchit avec difficulté et grande maladresse.

FIN


love.disater

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: My name's Kim   

Revenir en haut Aller en bas
 

My name's Kim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: La Ville :: les rues :: les bars :: Cima (시마)-