AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si tu n'étais pas qu'une amie ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité




MessageSujet: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Ven 13 Déc - 20:16



       


       
Et si tu n'étais pas qu'une amie ...
Peut-être que je t'aime, peut-être que mes sentiments ne sont pas si innocent ... Peut-être que tu ser la seule qui pourra soigner cette blessure que m'a infligé la vie ...
avec - Cho Hee ♥.

       


       

       Enfin un peu de liberté … Je ne me plaindrais jamais de ce que je suis devenu, maintenant que je suis chirurgien et chef de mon service, mais parfois je fais beaucoup d’heures et j’ai un emploi du temps très chargé. Alors quand j’ai quelques jours de libre, je ne dis pas non. Je vais pouvoir profiter de mon fils et ne pas juste le déposer chez la baby-sitter tôt le matin, pour venir le récupérer dans la soirée. La jeune fille qui s’occupe de Jin Woo est adorable et je lui fais entière confiance pour s’occuper de lui, mais même … Je n’aime pas voir si peu mon fils certains jours. Maintenant que Min Hee n’est plus là, je suis tout seul pour m’occuper de lui et je ne veux rien manquer. Bon, il n’a qu’un an et demi, j’ai encore tout le temps de le voir grandir, mais j’ai toujours l’impression que tout va trop vite. Déjà quand il a prononcé ses premiers mots et maintenant, qu’il apprend à marcher. Il pourra bientôt gambader tout seul dans toute la maison et je devrai redoubler de vigilance … Mais il est tellement drôle et adorable, quand il essaie de se mettre debout et de faire quelques pas sans mon aide. J’aimerais que Min Hee soit là pour le voir … Je soupire. Ce n’est pas vraiment le moment de me souvenir de cela. Elle me manque c’est certain et elle aura toujours une place importante dans mon cœur, mais je dois tourner la page, non ? Ce n’est pas bon pour moi de rester bloqué dans son souvenir et plus tard, cela ne sera pas bon pour Jin Woo non plus … Même si je redoute le jour où je devrais lui expliquer qu’il ne connaîtra jamais sa maman … Pour le moment il est bien trop jeune pour comprendre tout cela.

Ce n’est pas le moment de me plomber le moral ! En plus d’être un jour libre, sans travaille et sans emploi du temps de ministre, c’est aussi aujourd’hui que je dois revoir Cho Hee. Je l’ai rencontré au parc il y a quelques temps. Quand on s’est quitté, honnêtement, je ne pensais jamais la revoir. C’était agréable de discuter avec elle, mais je ne pensais pas recroiser son chemin. Pourtant parmi tous les habitants d’Ulsan, c’est Cho Hee que j’ai recroisé totalement par hasard. Je l’ai de suite reconnu et je ne sais pas pourquoi, mais j’ai beaucoup aimé lui parler encore une fois. Puis nous sommes échangés nos numéros de téléphone, c’est que nous allions rester en contact, non ? On s’est revu quelques fois, rapidement ou alors parfois on se parlait au téléphone. J’aime beaucoup entendre sa voix et je ne suis jamais contre passer de longues minutes au téléphone avec elle, quand je vois son prénom s’afficher sur l’écran de mon téléphone. Même si on s’est déjà revu, une ou deux fois, c’est la première fois que j’ai osé faire le premier pas. C’est la première fois que je l’invite quelque part où il n’y aura que nous deux. Enfin, dans un café, il y aura forcément d’autres personnes, mais … Nous serons en tête à tête. Souvent quand je la voyais avant, j’étais avec Jin Woo. Là, j’ai décidé de tout de même laisser mon fils quelques heures chez la baby-sitter, même si je ne travaille pas. Juste pour me retrouver avec Cho Hee et pouvoir … Apprendre à mieux la connaître ? Oui, c’est quelque chose que j’aimerais.

Alors je l’ai invité dans un café. C’est peut-être banal, mais ce n’est qu’un rendez-vous amical, non ? Certes … Cho Hee est adorable, très jolie et j’aime beaucoup sa compagnie ou discuter avec elle. Seulement, je la vois uniquement comme une amie. Si nous nous sommes recroisés, c’est juste pour créer une belle amitié, non ? Du moins, j’essaie de voir les choses comme cela, car j’ai l’impression d’avoir encore du mal à me voir avec quelqu’un d’autre. Pourtant, en rentrant de chez la baby-sitter, je prends un soin tout particulier à choisir mes vêtements et à me préparer. On ne veille pas à chaque détail, quand on sort juste entre amis, si ? Ce n’est pas important … J’ai demandé à Cho Hee de me rejoindre au Chokollis et si je continue je vais être en retard. Les températures d’hiver sont belles et bien présentent et il fait de plus en plus froid. J’enfile un manteau chaud, une écharpe et une paire de gant. Je pourrai me rendre là-bas en voiture, mais je crois que j’ai besoin d’air frais. Pourquoi mon cœur bat de cette façon quand je pense que je vais rejoindre Cho Hee ? Pourquoi suis-je si pressé de la retrouver là-bas ? Quand on assemble tous les éléments, la réponse est évidente, mais je continue de la nier, car je ne peux pas ressentir cela. L’air frais me remet un peu les idées en ordres et je finis par penser à autre chose. Au boulot principalement. Quand je ne veux pas penser à quelque chose, il me suffit d’une journée bien chargée à l’hôpital, je n’ai pas le temps de trop me prendre la tête, quand je cours à droite et à gauche. J’ai quelques chirurgies de planifiées pour dans quelques jours, quand je reprendrai le travail. C’est toujours délicat une intervention sur les plus jeunes, mais j’aime m’occuper des enfants, bien que la pédiatrie englobe aussi les adolescents jusqu’à un certain âge. Je coupe court à mes pensées, qui reflètent très bien la personnalité du bourreau de travail que je suis, puisque j’arrive devant le Chokollis. Un bon chocolat chaud, un café ou n’importe quelle autre boisson chaude, rien de mieux quand l’hiver commence à tomber.

Je cherche du regard quelque part où m’assoir quand je remarque que Cho Hee est déjà arrivée. Moi, qui ne voulais pas la faire attendre, c’est loupé … Quelle bonne impression je vais faire … Ironie. Je savais bien que j’allais arriver en retard à traîner comme je l’ai fait, mais je voulais être … Parfait ? Encore une pensée stupide. J’essaie de ne rien laisser paraître du chaos sentimental qui fait rage à l’intérieur de moi et je laisse un sourire flotter sur mes lèvres en me dirigeant vers la jeune femme.

- Cho Hee ! Je suis content de te voir, dis-je en toute sincérité.

Je peux même dire qu’elle m’a un peu … Manqué.

- Je suis désolé, je suis un peu en retard … En plus c’est moi qui est décidé de l’heure, ce n’est pas très malin … Tu ne m’en veux pas trop ? Tu ne m’as pas attendu trop longtemps au moins ?

Je retire mon écharpe et mes gants, avant de m’assoir juste en face d’elle. Maintenant, je me calme et peut-être que les battements de mon cœur arrêterons d’être si désordonnés …



       
(c) MEI SUR APPLE SPRING

       
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cheong Cho Hee



■ messages : 218
■ à ulsan depuis : 06/10/2013
■ occupation : Oh! Et bien elles sont toutes toutes diverses et variées mais ma préférée est faire de longues marches pour prendre un peu d'air frais...
■ humeur : Happy !!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Dim 15 Déc - 7:10

and my heart beats faster when I see you
C'est un sentiment excitant. Pour la première fois, je ressens ça. Comme si j'étais ensorcelée quand je te vois. Mon cœur bat la chamade. Je suis tombée amoureuse de toi sans le réaliser. Doucement, je veux t'atteindre. "Oh ! I'm your sweety girl". Tiens moi doucement, je veux te dire "Oh ! I'm your lovely girl", pendant qu'on s'embrasse. Hello Hello you shiny boy ! La flèche de Cupidon a transpercé mon cœur. Quand je te vois je deviens nerveuse. Hello Hello you shiny boy ! Ton rire doux s'est infiltré dans mon cœur. Toute la journée je suis nerveuse. Tu as eu mon cœur.



ft.Bae Kil Han► J'avais été distraite. Distraite ? J'étais complètement dans les nuages. Depuis qu'il m'a appelé pour me donner rendez-vous, je ne cesse d'y penser et surtout de penser à lui. C'est une sensation très étrange. Je ne le connais pas très bien -bien que l'on passe de longues minutes à discuter ensemble au téléphone- je ne le connais pas depuis longtemps, mais à chaque fois que je le vois, ou que j'entends sa voix, mon cœur bat de plus en plus vite, le feu me monter aux joues, je me sens plus nerveuse, plus timide. Serai-je en train de tomber amoureuse de lui ? C'est tout à fait possible. Mais ce qui m'étonne c'est que je sois tombé amoureuse si vite... Le coup de foudre ? C'est tout à fait possible. Si cet homme m'obsède depuis que je l'ai rencontré, et qu'il me fait battre mon cœur si fort, je crois que je suis belle et bien amoureuse.

Aujourd'hui je n'avais pas cours. Et c'est aujourd'hui que j'avais mon rendez-vous avec Kil Han. J'étais tellement surexcitée que je n'ai presque pas fermé l’œil. Je me demande comment est-ce que va se passer mon après-midi avec lui. J’espère sincèrement qu'elle va bien ce passé. J'ai vraiment envie de me rapprocher de Kil Han. Fermant les yeux je me le représente dans la tête. Cet homme est magnifique... J'exagère peut-être mais pour moi c'est l'homme parfait. Je n'arrive toujours pas à croire qu'il m'ait proposé d'aller prendre un café, seul à seul, en tête à tête. Je ne peux vraiment pas m'empêcher de sourire bêtement. Je me demande s'il ressent la même chose que moi...
Je ne pense pas... Ce rendez-vous pour lui doit être tout ce qu'il y a de plus amical. Nous allons juste boire un petit quelque chose et discuter... en toute amitié. Il doit certainement m'apprécier en tant qu'ami, tout simplement. C'est dommage. Mais j'espère quand même que notre relation va évoluer si c'est le cas.

Le matinée était passé très lentement. Je comptais les secondes. J'avais tellement hâte de le voir. Je m'était occupée comme je pouvait. Je m'étais avancé sur mon travail, j'ai fais un peu de ménage, j'ai même entrepris de lui faire des petits gâteaux -en espérant qu'il aime les gâteaux. Et étonnamment, aujourd'hui je me surprends à hésiter quelle tenue devrai-je porter pour me rendre à ce rendez-vous. Je veux certainement être parfaite devant lui ? Oui, je veux qu'il me trouve parfaite. J'avais essayé tous les vêtement de ma penderies. Tous ! J'avais essayé beaucoup de combinaisons qui allait de trop sérieuse à trop gamine. Mais, je ne désespérais pas. J'allais finir par trouver mon habit de sortie. Ce que je trouvai après une bonne heure de recherche. Une tenue simple mais élégante. En ce qui concerne mes cheveux je les ai tous simplement brossé et mis sur le côté. Et pour mon maquillage, j'ai fait tout ce qu'il y avait de plus naturel.
Bon ! Je crois que je suis au point. Un dernier petit coup d’œil dans le miroir et on y va. J'avais pris mes petits gâteaux que j'avais préalablement emballés, mon sac avec dedans mes clés, mon téléphone... Non. Tout roule. Il en restais plus qu'à partir.

Je partie en bus. Parce que c'est bon pour la planète de ne pas trop utilisé sa voiture! Voilà ! C'était le geste de Cho Hee pour la planète ! Mais c'est surtout parce que j'étais en jupe et bien que j'ai mis des collant et bien j'ai froid donc voilà, hein... Il faut souffrir pour être belle.
Quand je suis arrivé au point de rendez-vous -le Chokollis- j'ai eu le soudain réflex de regarder ma montre et je me suis vite rendu-compte que j'étais vachement en avance ( d'une heure et deux minutes pour être plus précise ! ). J'étais tellement dans la lune que je ne m'en suis pas rendu compte ! Et ben dis donc, quelle étourdie cette Cho Hee... Bon ! Dernière chose à faire : m'assoir et attendre la venue de Kil Han et essayer si possible de trouvé quelque chose à faire pendant tout ce temps là.

Comme pour ma matinée, le temps est passé, très lentement. Mais alors d'une lenteur absolue ! J'en ai vu des gens aller et venir ! Je crois ça m'apprendre à vouloir être trop impatiente. Non mais c'est pas la première fois que je fais ça en plus ! Je suis vraiment pas possible...
Ma colère passa vite quand je l'aperçu. Il me vit et vient s'assoir à ma table. Je serais mes petits biscuits dans les mains (mais pas trop fort sinon ils vont se briser !) et je lui fit mon plus beau -et grand- sourire.

- Cho Hee ! Je suis content de te voir.

Oh ! Il est content de me voir !

- Moi aussi je suis contente de me voir... Euh non de TE voir ! Ahah...

Et voilà ! Je commence à faire l'idiote ! Il faudrait que je me calme un peu. Mais je n'y arrive pas... J'ai comme des papillons dans le ventre.

- Je suis désolé, je suis un peu en retard … En plus c’est moi qui est décidé de l’heure, ce n’est pas très malin … Tu ne m’en veux pas trop ? Tu ne m’as pas attendu trop longtemps au moins ?

S'il savait ! "Non ! Je suis là depuis une heure en fait parce que je n'en pouvais plus d'attendre. Il fallait absolument que je te vois ! Au plus vite !" Oui bien sûr.. je vais lui dire ça....

-Non non ! Je viens à peine de m'assoir en fait donc tu es pile poil à l'heure ne t'en fait pas. Mensonge...

J'avais le paquet de gâteaux dans les mains, sous la table. Il faudrait peut-être que je me décide à les lui donner.

-Euh ! Tiens ! je sorti le paquet de dessous la table. J'avais fait des biscuits ce matin... C'est la première fois que je fais ceux là. Alors je voulais savoir si ils étaient bon... Mais avec un avais extérieur du mien.

Je ne comprend même pas moi même ce que je raconte. Pour vu qu'il n'ait pas pitié de moi...

-Sinon ! Comment va le petit Jin Woo ? Ça fait un petit moment que je ne l'ai pas vu. Il me manque un peu lui et sa petite bouille... Enfin ! Tu m'as manqué aussi hein ! Je vous adore tous les deux !

Et on continue avec les bêtises...

-Et si on commandait ! J'appelais un serveur pour prendre notre commande Pourrai-je avoir un Moka blanc s'il vous plaît ? Il nota et se tourna vers Kil Han, lui adressant un "Et pour vous monsieur ?" dont il attendit patiemment la réponse.

-Alors ! Mes gâteaux te plaises ? Ah ! Et e travail, c'est pas trop dur ?

J'essayais d’entamer la discutions en attendant nos chocolats.

made by pandora.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Dim 15 Déc - 16:23





Et si tu n'étais pas qu'une amie ...
Peut-être que je t'aime, peut-être que mes sentiments ne sont pas si innocent ... Peut-être que tu ser la seule qui pourra soigner cette blessure que m'a infligé la vie ...
avec - Cho Hee ♥️.




J’ai enfin trouvé le temps et surtout le courage d’inviter Cho Hee quelque part. Rien que nous deux, car d’habitude quand on se voyait c’était brièvement ou alors Jin Woo était avec moi. Je n’ai jamais été réellement en tête à tête avec elle. J’ai hâte, mais j’appréhende un peu. Pourquoi être nerveux, Cho Hee et moi on est juste … Amis. Oui, c’est ça, deux personnes d’à peu près le même âge, qui s’entende très bien et puis même si je ne peux pas prétendre bien la connaître, j’apprécie Cho Hee. Jin Woo aussi à l’air de l’adore. Quand je la vois et qu’il est là, il veut toujours aller sur ses genoux et il est tout souriant. J’aime bien le voir ainsi. C’est normal vous me direz, en tant que papa je préfère voir mon fils rire que pleurer. C’est logique. Sauf qu’aujourd’hui Jin Woo ne vient pas avec moi, il reste chez la bby-sitter. Je lui ai dit que finalement j’avais quelque chose de prévu et que pendant quelques temps je ne pourrais pas m’occuper de Jin Woo. Je n’ai pas précisé la nature de mon imprévu, alors qu’aujourd’hui je ne travaille pas. Les gens ont tendance à se faire des idées, non ? La baby-sitter de Jin Woo est vraiment quelqu’un d’adorable. À vrai dire je la connais depuis un moment et elle connaissait Min Hee aussi. Depuis que celle que j’aimais n’est plus de ce monde, mes proches sont du genre à se mêler de ce qui ne les regardent pas et de demander si une jolie jeune fille a réussi à voler mon cœur. Pour le moment ce n’est pas le cas. Ça ne fait qu’un an pour Min Hee et je ne sais pas si … Si je suis prêt à aimer de nouveau pour le moment. Quand on y pense j’ai rencontré Min Hee très jeune, elle a été ma première petite amie, puis ma femme et on a eu Jin Woo … Alors, je me vois encore mal aimer quelqu’un d’autre … Bref ! Assez tergiversé pour rien, je dois aller rejoindre Cho Hee.

D’ailleurs … Sur le chemin en direction du Chokollis, je me surprends à me dépêcher un peu pour arriver plus vite et je n’arrive pas à effacer le sourire sur mes lèvres. Je n’ai pas vu Cho Hee depuis un petit moment et je suis content d’aller la retrouver. À vrai dire, plus je me rapproche de notre lieu de rendez-vous plus j’ai des sensations étranges. Mon cœur bat plus vite … Je mets cela sur le dos du fait que je me dépêche pour ne pas être en retard. J’arrive enfin au café et Cho Hee est déjà là. Je la rejoins en m’excusant pour mon retard, je précise même que je suis content de la voir. Ce qui est vrai. Maintenant que je ne cours plus, mon cœur devrait se calmer, non ? Je ris gentiment, sa remarque m’amuse un peu, mais ce que je retiens surtout c’est qu’elle est aussi contente de me voir. Je ne sais pas pourquoi mais ce détail m’affecte étrangement. Mon sourire s’agrandit, quand elle m’assure qu’elle vient d’arriver. Tant mieux. Je m’assois en face d’elle, sans arrêter de sourire. Cho Hee me tend un paquet de gâteux et elle m’explique qu’elle les a fait elle-même et qu’elle voudrait avoir un avis extérieur au siens.

- Oh merci ! Mais … Euh … Moi je n’ai rien pour toi, je … Désolé, je lui adresse un petit sourire.

J’aurais pu venir avec quelque chose c’est vrai, tout de même …Une boite de chocolat aurait fait l’affaire c’est bientôt noël … Ou je ne sais pas … Je me mords légèrement la lèvre. J’ai été occupé avec mon travail, Jin Woo et tellement perturbé par ce rendez-vous que j’en ai oublié ce détail.

- Je me rattraperai la prochaine fois promis !

Est-ce qu’il y aura au moins une prochaine fois ? Je l’espère … Néanmoins, tout est étrange … Moi qui suis d’habitude très calme et avec un métier comme chirurgien, j’ai une bonne maîtrise de moi-même. En présence de Cho Hee c’est vraiment le bordel à l’intérieur de moi. Je prends le paquet qu’elle me tend et je décide de les goûter maintenant, au moins je pourrai lui donner mon avis, puis avoir la bouche pleine m’évitera de dire des bêtises … Cho Hee me fait encore rire.

- Eh, je vais finir par croire que ce n’est pas moi que tu veux voir ! dis-je en râlant un peu. Je plaisante … Tu m’as manqué aussi, osais-je dire avant de me rendre compte de ce que je dis et d’enchaîner aussitôt. Jin Woo va très bien, je l’ai laissé chez la baby-sitter pour cette après-midi, mais il faudrait que tu viennes le voir, il t’adore.

Aussi quand je suis avec Cho Hee, j’ai l’impression qu’un côté enfant de ma personnalité refait surface. Je suis souvent sérieux, rabat-joie et trop axé sur mon travail. Avec Cho Hee je me sens plus léger, plus … Je ne sais pas. Est-ce que ça a du sens ce que je raconte au moins, là ? Cho Hee finit par appeler un serveur, une bonne boisson chaude ne peut pas nous faire de mal avec le temps. Elle commende un Moka blanc et dans un petit coin de ma tête, sans vraiment m’en rendre compte je note qu’elle aime cette boisson. Ça me parait … Important. Je ne sais pas … Je coupe court à mes pensées et je réponds au serveur.

- Un Caramel Macchiato, s’il vous plaît.

Le serveur note les commandes et repart. Je goûte à un premier biscuit. Ils sont vraiment très bons. Je tends le paquet à Cho Hee, il me les a peut-être offert, mais si elle en veut qu’elle se serve. Je lui souris.

- Ils sont vraiment bons ! Je ne suis pas doué quand il s’agit de cuisiner des gâteaux, pourtant j’adore ça … En tout cas tes biscuits sont vraiment délicieux !

Si bons, que j’en prends un deuxième. Rien de mieux que de délicieux petits gâteaux pour accompagner une boisson chaude.

- Au travail ça va. Un peu fatiguant, mais c’est ce que j’ai toujours voulu faire, alors je ne vais pas me plaindre, je profite juste un maximum quand j’ai quelques jours de repos. Et toi tes études ?

Je sais qu’elle étudie l’art, d’ailleurs quand on s’est rencontré elle s’amusait à me dessiner.

- Quel joli dessin tu as fait récemment ? Je t’ai encore servis de modèle ? demandais-je en souriant pour la taquiner un peu.

Je crois que j'aime beaucoup la taquiner !

Spoiler:
 



(c) MEI SUR APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cheong Cho Hee



■ messages : 218
■ à ulsan depuis : 06/10/2013
■ occupation : Oh! Et bien elles sont toutes toutes diverses et variées mais ma préférée est faire de longues marches pour prendre un peu d'air frais...
■ humeur : Happy !!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Lun 23 Déc - 18:51

and my heart beats faster when I see you
C'est un sentiment excitant. Pour la première fois, je ressens ça. Comme si j'étais ensorcelée quand je te vois. Mon cœur bat la chamade. Je suis tombée amoureuse de toi sans le réaliser. Doucement, je veux t'atteindre. "Oh ! I'm your sweety girl". Tiens moi doucement, je veux te dire "Oh ! I'm your lovely girl", pendant qu'on s'embrasse. Hello Hello you shiny boy ! La flèche de Cupidon a transpercé mon cœur. Quand je te vois je deviens nerveuse. Hello Hello you shiny boy ! Ton rire doux s'est infiltré dans mon cœur. Toute la journée je suis nerveuse. Tu as eu mon cœur.



ft.Bae Kil Han►- Oh merci ! Mais … Euh … Moi je n’ai rien pour toi, je … Désolé

Je n'attendais vraiment rien de sa part. J'étais contente qu'il m'ait invité à passer un petit moment avec lui, c'était bien assez.  Cela aurait été futile de m'offrir un cadeau car resté avec lui me suffisait amplement. Vous me direz bien "oui mais pourquoi toi tu lui à offert des gâteaux ? Pour lui aussi cela doit être futile !" La réponse est très simple. Je fais partie de cette espèce si compliqué que l'on appelle les femmes. Alors ne me poser pas de questions comme celle là, je ne saurait pas quoi vous répondre en retour... J'espère que vous comprenez ce que je veux dire parce que je n'ai absolument pas le courage de développer... Vous m'en voyer navré.

- Je me rattraperai la prochaine fois promis !

J'adorais son petit sourire désolé qu'il m'avait fait tout à l'heure. Il était trop mignon ! Je ne pouvais pas lui en vouloir. Qui en voudrait à un visage pareil ? Pas moi en tout cas. Je me répète depuis tout à l'heure mais ce n'est pas grave. Cela fait comme si j'avais quelque chose à dire donc c'est bien.

-Oh non ! Ne t'en fait pas pour ça. Ce n'est pas la peine de te casser la tête. Ça me fait plaisir de te donner ces gâteaux. En plus j'en avais fait beaucoup trop, je n'aurai pas pu les mangé toute seule ! Alors s'il te plaît accepte les, tu ne me dois rien du tout.

Deux mensonge en même temps ! Woaw ! ça fait beaucoup quand même ! Je n'ai pas pour habitude de mentir mais là j'avoue qu'ils m'échappent... Bon ce n'est pas si grave je pense. Ce ne sont pas des mensonges énormes. Et c'est surtout pour ne pas paraître trop.. "accroc" disons parce que c'est exactement ce que je suis. Je suis accroc à lui. Et je n'ai vraiment pas envie de lui faire peur. Ce serait dommage.
Après avoir offert mon fameux cadeau, j'avais enchaîner avec ma gaffe que je voulais voir l'adorable petite chose. Il a sûrement dut croire que préférais le petit à lui vu qu'il m'a répondu :

- Eh, je vais finir par croire que ce n’est pas moi que tu veux voir !

Watataii ! Sur le coup j'avais paniquer ! Je ne suis pas très douée pour formuler correctement mes phrases ! Bon vite quelque chose pour me rattraper !

- Non non ! Ne crois pas ça ! je t'adore vraiment beaucoup beaucoup ! Tu...
- Je plaisante … Tu m’as manqué aussi.

Il me coupa bien vite. Heureusement parce que je savais plus quoi dire du tout après mon "Tu". Mais oublions ça. Ce qui me marque le plus était son "Tu m'as manqué toi aussi" Donc, lui aussi pense à moi parfois. Lui aussi il a envie de me voir... Je retrouvai vite mon grand sourire habituel et je me mis en plus à rire bêtement.

- Jin Woo va très bien, je l’ai laissé chez la baby-sitter pour cette après-midi, mais il faudrait que tu viennes le voir, il t’adore.

Oh oh ! Moi aussi j'adore cette petite chose ! Il est trop chou ! J'adore jouer avec lui. Il fait un adorable petit bruit quand il rigole. J'aime surtout jouer avec ses grosses joues. C'est tellement agréable quand on lui fait des bisous. C'est tout doux.
Bon là je pars dans mon grand délire. Revenons-en à son papa qui avait commandé sa boisson pendant que j'étais dans mes si passionnantes pensés sur son petit bébé d'amour. Un Caramel Macchiato. Je n'avais jamais goûté à cela avant. Je pourrais lui demandé si je pouvais goûté plus tard.
Je gardais donc pour moi que Kil Han aimait cette boisson là.
Il poursuivit ensuite avec un compliment sur mes gâteaux.

- Je suis contente que lui les aime. Moi j'adore cuisiné les gâteaux ! C'est la meilleure chose que je fais d'ailleurs ! N'hésite surtout pas à m’appeler si tu en veux ! Je me ferais un plaisir de t'en préparer tout plein !

Ah oui ! Moi et les gâteaux c'est une grande histoire d'amour ! Vous ne pouvez pas comprendre... C'est compliqué... C'est depuis que je suis petit que j'aime les gâteaux et qu'ils m'aimes en retour eux aussi. On a toujours vécu en symbiose.
Lui ayant poser une question précédemment il me répondit que tout allait bien dans son travail mais que c'était évidemment assez fatiguant. Mais apparemment il est content de ce qu’il fait alors ça va.

- Quel joli dessin tu as fait récemment ? Je t’ai encore servis de modèle ?

Je ne pus m'empêcher de pousser un petit rire avant de lui répondre :

- Très franchement, j'aurais adoré que tu sois encore mon modèle mais je ne t'avais pas sous la main et je n'avais même pas de photo de toi. Dommage... Du coup, je me suis amusé à dessiné autre chose que mon modèle préféré, lui dis-je en lui faisant un clin d’œil. J'avais sortie de mon sac à main un carnet de dessin. Celui là est vide il n'y a qu'un seul dessin. Les autres étaient plein et je n'avais pas envie de ma balader avec dix carnet de deux cents pages chacun ! Ce serait horrible !

Je lui laissait le temps d’admirer mon art avant de lui demandé qu'est ce qu'il en pensait.

- Si tu veux que je fasse un portrait de toi, viens chez moi la prochaine fois, lui proposais-je avec un grand sourire.

Je poursuivis :

- Dit moi Kil Han... est ce que tu aimes... Noël ?... lui demandais-je l'air songeuse.


made by pandora.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Jeu 26 Déc - 13:49



     


     
Et si tu n'étais pas qu'une amie ...
Peut-être que je t'aime, peut-être que mes sentiments ne sont pas si innocent ... Peut-être que tu ser la seule qui pourra soigner cette blessure que m'a infligé la vie ...
avec - Cho Hee ♥.

     


     

     
Le moment que j’attendais le plus aujourd’hui, c’est mon rendez-vous avec Cho Hee. Il faut dire qu’étant en congé, il ne se passe rien de palpitant dans ma vie, mais cela faisait un moment que je n’avais pas vu Cho Hee et … Elle me manquait. Oui, je l’avoue, elle me manque parfois, alors je suis bien content de la retrouver au Chokollis cette après-midi. Sans vraiment le vouloir, je trouve le moyen d’arriver en retard, je me promets à moi-même que cela ne se reproduira pas. J’ai arrangé le rendez-vous, j’ai même décidé de l’heure et c’est moi qui ne suis pas ponctuel. Heureusement mon petite retard est vite oublié et nous commençons en discuter, je n’ai vraiment pas envie de gâcher cette après-midi avec Cho Hee. Je ne sais pas vraiment pour quoi, mais ce rendez-vous prend beaucoup d’importance à mes yeux. Elle m’offre des biscuits et sur le coup je me sens un peu mal de ne rien avoir pour elle … Cho Hee m’assure que ce n’est pas grave du tout, mais quand même … je me promets de me rattraper la prochaine fois ! J’acquiesce d’un signe de tête, alors qu’elle me demande de juste accepter son cadeau, mais la prochaine fois je ne viendrais pas les mains vides.

Je taquine Cho Hee qui a l’air de montrer beaucoup d’intérêt pour Jin Woo. Est-ce qu’elle le préfère à moi ? Bien sûr, je plaisante en disant cela. Je sais que Cho Hee adore Jin Woo et il le lui rend bien. Je lui coupe la parole pour lui assurer que je la taquine juste. Cependant je crois que je vais retenir ce qu’elle vient de dire, elle m’adore vraiment beaucoup … Ces quelques mots m’atteignent plus que je ne voudrais l’admettre et je finis par lui avouer qu’elle m’a manqué aussi. J’enchaîne directement en parlant de mon fils, puisque Cho Hee a demandé des nouvelles, puis pour changer de sujet aussi. Je n’ai pas envie d’en dire plus pour le moment, même si oui … Je pense à elle parfois … Souvent … Et qu’elle m’a manqué, comme je viens de lui dire, je voulais la voir. Pour en revenir à Jin Woo, pour le moment il est chez la baby-sitter, mais il va très bien. Une fois nos commandes passées, je goûte un des gâteaux de Cho Hee, qui sont vraiment délicieux ! J’adore les pâtisseries, mais c’était plus le domaine de Min Hee pas le miens.

- Ah, ça me fera une excuse pour t’appeler tous les jours, dis-je en riant.

Sur le coup je ne sais pas trop si j’ai dit cela pour que ce soit une plaisanterie ou si je le pensais vraiment … Je pense que c’est mieux de ne pas trop me formaliser de ce genre de détails pour le moment. Je prends un autre biscuit, tandis que le serveur arrive pour nous servir nos boissons. Ma tasse est brulante et ça fait du bien à mes mains gelées par le froid de l’hiver. Je réponds à sa question sur mon travail, ne voulant pas trop m’étaler sur le sujet. C’est un jour de repos aujourd’hui, je ne suis pas censé penser au travail. Mon métier est vraiment passionnant et c’est toujours ce que j’ai voulu faire, mais … Parfois j’aime bien les jours loin de l’hôpital, au calme.

Parlons donc des talents en dessin de Cho Hee ! Elle est vraiment très douée, d’ailleurs je ne peux pas m’empêcher de faire référence au jour de notre rencontre, elle me dessinait. Même si c’était totalement par hasard je ne regrette pas, j’ai rencontré une très bonne amie ce jour-là. Cho Hee est bien une amie, non ? Je bois une gorgée de mon café au caramel. Pourquoi j’ai toujours besoin de m’assurer moi-même que Cho Hee est juste une amie. Je suis tiré de mes pensées par le rire de Cho Hee, ce qui me fait immédiatement sourire malgré moi. En fait je ne vois même pas pourquoi je le précise, j’ai l’impression que je souris toujours quand je suis avec elle. Je regarde le dessin qu’elle vient de me mettre sous les yeux.

- Il est vraiment très joli, j’adore ta façon de dessiner !

Je ne suis pas très calé en art, mon domaine c’est plus la médecine, mais je suis sincère quand je dis que j’adore son coup de crayon. Cela ne me dérangerai pas de lui servir à nouveau de modèle, mais je n’ai pas le temps de lui répondre, que Cho Hee me parle d’autre chose. Enfin elle me pose une question, le regard un peu perdu.

- Euh … Noël … articulais-je un peu déconcerté par sa question et surtout son air songeur.

J’ai toujours aimé Noël, sauf l’année dernière … C’était le premier Noël avec Jin Woo, mais aussi le premier sans Min Hee. Je n’ai rien fait de spécial ce soir-là. Jin Woo était beaucoup trop jeune pour se rendre compte des choses et moi je n’avais vraiment pas le cœur à faire la fête. Je suis juste resté chez moi à me morfondre et à pleurer le départ prématuré de celle qui était ma femme … Cette année Jin Woo à un an et demi, je vais faire un effort pour le premier Noël dont il pourra garder quelques bribes de souvenirs. Ne tenant pas à engager la conversation sur mon dernier Noël qui a été tout sauf joyeux, je lui réponds de cette façon :

- Oui, j’aime beaucoup Noël ! L’ambiance est toujours magique à cette période. À Noël dernier Jin Woo n’avait que quelques mois, mais maintenant qu’il a presque deux ans, je vais faire en sorte qu’il ne garde que de bons souvenirs de cette fête … À Noël on doit juste être heureux avec les personnes qu’on aime, non ? Alors … Oui, j’aime Noël.

Cho Hee m’a juste demandé si j’aimais Noël et moi je lui fais tout un monologue, je ne sais pas si c’était nécessaire, mais bon …

- Pourquoi cette question soudainement ? Tu n’aimes pas Noël ? demandais-je espérant ne pas poser une question trop indiscrète.



     
(c) MEI SUR APPLE SPRING

     
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cheong Cho Hee



■ messages : 218
■ à ulsan depuis : 06/10/2013
■ occupation : Oh! Et bien elles sont toutes toutes diverses et variées mais ma préférée est faire de longues marches pour prendre un peu d'air frais...
■ humeur : Happy !!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Mar 31 Déc - 15:06

and my heart beats faster when I see you
C'est un sentiment excitant. Pour la première fois, je ressens ça. Comme si j'étais ensorcelée quand je te vois. Mon cœur bat la chamade. Je suis tombée amoureuse de toi sans le réaliser. Doucement, je veux t'atteindre. "Oh ! I'm your sweety girl". Tiens moi doucement, je veux te dire "Oh ! I'm your lovely girl", pendant qu'on s'embrasse. Hello Hello you shiny boy ! La flèche de Cupidon a transpercé mon cœur. Quand je te vois je deviens nerveuse. Hello Hello you shiny boy ! Ton rire doux s'est infiltré dans mon cœur. Toute la journée je suis nerveuse. Tu as eu mon cœur.



ft.Bae Kil Han► A ce que je me rappelle, j'ai toujours adoré cuisiner. Et le plu facile pour moi était les gâteaux. Je trouvais cela beaucoup plus plaisant à préparer. Avec les gâteaux o peut tous faire. On peut leur donner différentes formes, différentes couleurs, différents goûts... La pâtisserie en fait, c'est exactement comme de l'art. Simplement que cette fois-ci on ne le fait ps pour qu'il soit regardé mais ou pour qu'il soit manger. C'est comique. Je ne dirais pas que je suis une professionnelle dans cette art mais j'avoue que je me débrouille. Pas mieux que le photographie et le dessin mais c'est un bon début. Alors quand Kil Han avait goûter à mes gâteaux et qu'il les avait apprécier en plus de cela, mon cœur avait loupé un battement. Juste cette petite phrase "Ils sont vraiment bons" me fit du bien. Ce n'est pas grand chose peut-être pour vous mais pour moi c'est quelque chose.
- Ah, ça me fera une excuse pour t’appeler tous les jours
Qu'il m’appelle autant qu'il le voulait. Je ne voulais que ça. Je l'appelais déjà très souvent mais comme il a du travail j'essaie le plus possible de ne pas lui faire perdre du temps. On parlait au téléphone de tout et de n'importe quoi mais on ne parlais jamais réellement de nous même. Et je préfère même ne pas trop en parler car on finirait par tomber sur le sujet qui fâche : sa femme. Pauvre fille. Elle est morte si jeune et elle avait un si bel enfant. C'est triste de grandir sans la présence féminine de sa maman. Mais le petit Bae à son papa et je sais qu'il prend très bien soin de lui. Kil Han est une personne adorable et très responsable.
-Tu n'as même pas besoin de raison valable pour m'appeler tu sais.
Le serveur avait posé nos boisson sur la table nous avait adresser quelques mots dont je ne fis pas vraiment attention puisque j'étais plutôt concentré sur Kil Han à qui je souriais depuis. Je reportais mon attention sur ma boisson chaque que, comme Kil Han, je prends entre mes mains. Je profite de la chaleur qu'elle dégage entre mes doigts et fini par porter le boisson à ma bouche pour siroter mon Moka blanc. I m'avait demander des "nouvelles" de la progression de mes dessins. Et je lui avait répondu avec toute franchise que j'aurai adoré qu'il soit mon modèle. Je vous avoue que j'ai même essayer de le redessiner me remémorant ses traits dans ma tête. J'avais aimé le résultat mais le carnet qui comporte ces dessins ne son pas dans ce carnet que lui tendis pour qu'il puisse voir ma nouvelle œuvre.
- Il est vraiment très joli, j’adore ta façon de dessiner !
Le fait qu'il apprécie ma façon de dessiner me fait vraiment chaud au cœur. C'est encore mieux que quand un prof me dit qu'il est très bien réussi. Ça me fait chaud au cœur. Ça fait toujours plaisir lorsque quelqu'un que l'on apprécie nous fait un gentil compliment.
- Merci, c'est gentil de ta part. Moi aussi je ne suis pas mécontente de mon dessin ! Je le trouver vraiment bien fait ! Eh ! Mais je suis vraiment une pro! Je suis vraiment fier de moi ! Une petite pause. Et puis je me mets à exploser de rire Tu as vu comme je suis modeste ? Et je continuais à rire.
Non sérieusement, je sis très modeste vous savez. Mais parfois c'est bien de e valoriser un peu. Et bien oui, il y a aucun mal à se faire plaisir à soi-même également. Il n'y a aucun ma à ça.
J'avais continuer à rire un moment avant de m'arrêter nette et de lui poser la question très simple qui était si il appréciait la fête de Noël. Pourquoi ? Parce que c'était le premier autres sujet qui me venais en tête et parce que c'est aussi bientôt noël.
- Euh … Noël
Oui mon grand. Noël.
Je sais que j'aurais pu trouver autre autre chose comme sujet de conversation. J'aurais du d'ailleurs. Je n'aime pas particulièrement la fête de Noël. Elle ne me donne pas vraiment envie de sourire.
- Oui, j’aime beaucoup Noël ! L’ambiance est toujours magique à cette période. À Noël dernier Jin Woo n’avait que quelques mois, mais maintenant qu’il a presque deux ans, je vais faire en sorte qu’il ne garde que de bons souvenirs de cette fête … À Noël on doit juste être heureux avec les personnes qu’on aime, non ? Alors … Oui, j’aime Noël.
Ha... apparemment ce n'était pas la même chose que moi.
- Pourquoi cette question soudainement ? Tu n’aimes pas Noël ?
Je fis un petit sourire forcé en le regardant dans les yeux. Un regard désolée.
- J'aurais pu trouver autre chose comme sujet de conversation hein ? Mais sur le coup je n'avais rien trouver de mieux à dire ! hahaha... je soupirai Non... Je n'aime pas beaucoup Noël. Depuis un moment déjà. Noël est une fête à célébrer avec les gens que l'on aime. Moi je le fêtait toute seule avec ma sœur. Mes parents n'était jamais là pour Noël et très rarement pour le nouvel an d'ailleurs. Alors que tout les enfant eux criait qu'ils allait fêter leur Noël avec leur parents, grands-parents, cousins, nous on était vraiment seules dans la maison avec quelqu'un pour prendre soin de nous en attendant qu'il rentre... Voilà pourquoi je n'aime pas les fêtes de fin d'années. Les autres fêtes comme Halloween je les adorais parce que je n'avais pas besoin d'eux pour fêter ça. Je fêtais avec mes amis... Enfin voilà ! Passons ! Parlons des poneys ! C'est beaux les poneys ! J'adore les poneys ! Je crois que j'ai été un poney dans mon ancienne vie !
Je changeais carrément de sujet parce que je n'avais absolument envie de perler des fêtes.
- Les petits poneys c'est les meilleurs ! Tu connais my little poney ? C'est le meilleurs dessin animé du monde.
J'ai continué mon discours sur My Little Pony et les poneys. Je lui ait fait un exposé sur tous les personnages du dessin animé.
- Je parle beaucoup hein ? Quand je commence je ne peux plus m'arrêter ! Mais je vais m'arrêter quand même parce que ça va devenir très fatiguant je pense. je pris une grande inspiration parce que j'avais dis cette phrase d'une traite et j’expirais de manière exagérée. On devrait te décerner une médaille pour m'avoir écouter jusqu'au bout sans m'avoir couper pour me dire de me taire. Hahahaha.
J'arrêtais de rire mais j'affichais toujours un grand sourire. je posais mon bras sur la table et y posais ma tête. Je sais c'est pas bien mais ce tant pis. Je me mis à jouer de mon autre main libre avec les doigts de Kil Han.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Jeu 2 Jan - 19:35





Et si tu n'étais pas qu'une amie ...
Peut-être que je t'aime, peut-être que mes sentiments ne sont pas si innocent ... Peut-être que tu ser la seule qui pourra soigner cette blessure que m'a infligé la vie ...
avec - Cho Hee ♥️.





Ce rendez-vous avec Cho Hee je l’attends depuis qu’il a été fixé. Je ne fais pas une très bonne impression, j’ai moi-même choisis le jour et l’heure en fonction de mon emploi du temps et heureusement Cho Hee pouvait aussi … Puis moi j’arrive en retard, alors que je déteste cela. Je fais toujours en sorte d’être ponctuel. Enfin … Cho Hee ne m’en veut pas et mon retard est vite mis de côté, je me rattraperai la prochaine. S’il y a une prochaine fois … Je crois que ce n’est pas le bon moment pour penser à cela. Je porte mon attention sur autre chose, lorsque le serveur vient nous apporter nos boissons et j’en profite aussi pour prendre un autre biscuit. Je connaissais les talents de dessinatrice de Cho Hee et là je découvre ses talents en cuisine. Elle me surprend encore une fois, comme le jour où l’on s’est parlé la première fois. Je suis resté en admiration devant son coup de crayon. Elle m’assure que je n’ai qu’à l’appeler si un jour je veux d’autre biscuits et je me mets à plaisanter. Je suis souvent trop sérieux, surtout quand il s’agit de prendre soin de Jin Woo ou alors quand je suis au travail, mais … Je sais m’amuser aussi. Être père célibataire, devoir s’occuper de pleins de choses, puis diriger une équipe à l’hôpital me donne énormément de responsabilité, voilà pourquoi j’ai souvent l’air rabat-joie. Il n’en est rien, j’ai de l’humour … Même si mes blagues ne font rire que les petits dont je m’occupe … Enfin bref ! Là j’ai du temps pour moi, loin de l’hôpital et sans mon petit monstre, même si je l’aime plus que tout. En plus de cela je passe ce jour de repos en compagnie de Cho Hee …

Je lui adresse un sourire. Heureusement que je n’ai pas besoin de raison valable pour l’appeler, sinon … Parfois quand je couche Jin Woo pour sa sieste, j’appelle Cho Hee pour que l’on discute ou alors quand j’ai une pause au travail. En fait je me rends compte que je l’appelle déjà très souvent. Ce n’est pas grave, car je n’ai jamais l’air de beaucoup la déranger. J’aime beaucoup parler avec elle, même si ce n’est que quelques minutes … J’ai l’impression d’avoir plus d’énergie pour le reste de la journée après avoir entendu sa voix. Parfois je veux juste prendre de ses nouvelles quand on ne se voit pas pendant longtemps … Pour continuer la conversation, je demande à Cho Hee ce qu’il en est de ses dessins et elle m’en montre un qui est vraiment très joli ! Depuis la première fois où je l’ai vu dessiner, j’ai adoré son coup de crayon et aujourd’hui encore je la complimente. Je suis toujours un peu jaloux de ceux qui ont un don en arts, que ce soit chant, musique, dessin, peinture, danse, ect… Ils peuvent faire des choses magnifiques. Moi, je suis juste intellectuel. Certes à l’hôpital j’ai déjà sauvé des vies et je contribue tous les jours à soigner mes patients et ce n’est pas rien. Chacun son domaine, mais j’admire vraiment les artistes.

- Tu peux être fier de toi ! Je suis sûr qu’un jour tu pourras devenir professionnelle. D’ailleurs je crois que je ne t’ai jamais demandé ce que tu voulais faire près tes études ?

Comme métier je veux dire … Je sais qu’elle étudie les arts, mais Cho Hee ne m’a jamais dit quel métier elle voulait exercer. Je pense que je m’en souviendrais si elle m’en avait parlé et je ne lui ai jamais posé la question non plus. Ça c’est certain. Je ris à sa petite plaisanterie … Je sais que Cho Hee n’est pas du genre à se vanter. Je ne la connais pas depuis très longtemps, mais ça je le sais, je le sens. Elle est juste adorable, simple … Je ne la trouve pas vantarde du tout et puis, il n’y a rien de mal à reconnaître son talent sans en faire des tonnes. Il n’y a pas de mal à être fier de soi, bien au contraire ! Tant que ça ne tombe pas dans l’excès.

Cho Hee me prend au dépourvu à me parler de Noël. D’ailleurs ma première réponse est un peu idiote mais bon … Je réfléchis et je me finis par lui répondre sincèrement. Oui, j’aime beaucoup Noël, j’ai beaucoup de bons souvenirs en périodes de fêtes, sauf Noël dernière qui a été affreux et très douloureux. Heureusement que mon frère est venu me sortir de l’appartement pour le nouvel an. Tout naturellement je lui retourne la question. Je n’aime pas son petit sourire forcé et son regard désolé. J’aurais mieux fait de ne pas lui retourner la question peut-être ? Sa réponse me fait un peu mal au cœur … Je ne m’attendais pas à cela. J’écoute son petit récit, avant qu’elle ne me surprenne encore à changer de sujet. Les poneys ? Cho Hee me fait rire. Voilà une chose pour laquelle j’adore être en compagnie de Cho Hee. Elle a se côté enfantin que j’ai du mal à retrouver en étant toujours à courir entre mon job et mon rôle de papa célibataire. Je l’écoute me parler des personnages du dessin animé, que je connais uniquement de nom, My Little Pony, sans cesser de sourire. Elle m’amuse, mais pas dans le mauvais sens du terme, au contraire ! Elle m’aide beaucoup à me changer les idées.

- Oui tu parles beaucoup … dis-je honnêtement. Mais tu sais ça ne me dérange pas du tout ! Je te trouve rigolote et ne le prends pas mal, enfin je n’espère pas que tu le prendras mal, car pour moi c’est plutôt une bonne chose, j’arrive à me défaire du tout se stress que j’accumule et grâce à toi je pense à autre chose, qu’au boulot et à mon petit monstre, même si je l’aime énormément.

Je lui souris et je remarque aussi qu’elle joue avec mes doigts, je la regarde faire en souriant. Vu ce que je ressens en temps normal ce geste pourrait me gêner, mais là je ne bouge pas.

- Tu sais quoi ? On passera un Noël ensemble, si tu es d’accord ! Cette année je ne peux rien te promettre car je ne sais pas si je rentre à Jeju pour Noël et jour de l’An ou alors l’un ou l’autre … Bref, je ne sais pas, alors je ne ferai pas de promesse que je ne peux pas tenir. Par contre je te promets qu’une année on passera Noël ensemble, si tu veux bien de moi et puis Jin Woo aussi, t’en penses quoi ?

De ma main libre, puisque l’autre Cho Hee joue avec mes doigts, je prends une gorgée de ma boisson, puis je repose délicatement la tasse dans la coupelle.

- Je ne veux pas te voir si triste à Noël …

Une femme d’un certain âge et –sûrement- son mari passe juste à côté de nous et je l’entends faire un petit commentaire « Quel joli couple, tu ne trouves pas ? ». Elle s’adressait à l’homme avec elle, en nous regardant, Cho Hee et moi … Je ne le prends pas mal, mais son commentaire me mets vraiment mal à l’aise. Je prends sur moi pour ne pas enlever ma main de l’emprise de Cho Hee.

Spoiler:
 



(c) MEI SUR APPLE SPRING

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cheong Cho Hee



■ messages : 218
■ à ulsan depuis : 06/10/2013
■ occupation : Oh! Et bien elles sont toutes toutes diverses et variées mais ma préférée est faire de longues marches pour prendre un peu d'air frais...
■ humeur : Happy !!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Sam 18 Jan - 19:04


J’avais rencontré Kil Han dans un petit parc pour enfant. Je dessinais, il m’avait remarqué, nous avons discuté, nous nous sommes retrouvés, nous nous sommes échanger nos numéros de téléphone, nous nous sommes rencontré encore et encore par pur hasard, et nous revoilà assis à la table d’un café ; discutant, plaisantant, rigolant, nous passions un agréable moment en tête à tête tout les deux. C’était Kil Han qui avait organisé ce rendez-vous car il avait bénéficié d’une journée de repos. Pour la première fois depuis notre rencontre, Kil Han faisait le premier pas. J’en étais vraiment ravi car cela me prouvait qu’il m’appréciait vraiment et qu’il avait vraiment envie d’être en ma compagnie. Voilà pourquoi j’avais pris soin de m’habiller de mes plus beaux vêtements pour ce jour. Je tenais à ce que Kil Han me trouve jolie, je voulais qu’il me complimente, je tenais à ce qu’il me trouve parfaite.
Mes sentiments pour Kil Han ? Je crois qu’ils étaient assez évident n’est ce pas ? Je suis follement amoureuse de cet homme, et depuis un moment déjà même si un moment j’essayais de me le cacher car il était impossible que je tombe amoureuse aussi vite. Et pourtant la réalité mon rattrapa, je ressentais quelque chose pour ce docteur et ce ne fut pas difficile à accepté. Kil Han pouvait paraître un peu coincé parfois, mais en réalité c’était une personne adorable, drôle et –je dois l’avouer- au physique avantageux avec un très jolie visage, en particulier son sourire qui me faisait toujours craquer. Il était l’homme parfait bien qu’il soit tout mon contraire. Il était plus mature, plus responsable. Ce qui était compréhensible étant donné qu’il avait un petit bout de chou qui aujourd’hui était chez sa baby-sitter et qui apparemment se portait très bien. J’adorais ce petit bébé. Qu’est ce qu’il ressemblait à son papa. Il avait tout les deux cette même bouille toute mignonne. Jin Woo  était vraiment un gentil petit bébé, un peu taquin, mais très gentil quand même. Jouer avec lui était un vrai plaisir pour moi. De plus il semblait m’apprécier autant que moi je l’appréciais. Ce qui était très un bon signe !
Revenons-en à mon rendez-vous avec papa Bae.  Je lui avais offert pour le remercier de m’avoir invité aujourd’hui une petite boite de gâteaux qu’il m’avait dit avoir aimé et qu’il continuait de manger jusqu’à présent. Cela me faisait réellement chaud au cœur que Kil Han « dévorait » mes petits biscuits. Il m’avait tendu le paquet certainement pour que j’en prenne aussi mais j’avais secoué la tête, j’avais refusé. Ces gâteaux étaient uniquement pour lui seul. C’est vrai que j’en avais fait beaucoup mais je savais que Kil Han était assez gourmand, il arriverait à tout manger tout seul. Je m’étais mise à le fixer un moment, me mordant discrètement la lèvre parce qu’il me faisait penser à un petit enfant, il était trop mignon. J’écoutais à peine ce qu’il me disait. Je crois qu’il parlait de son travail. Puis il m’interrompit vraiment dans ma si intéressante –qui était celle de l’observer bêtement- quand il m’avait posé une question sur comment avançait mes dessins. Je lui répondis sincèrement que j’aurais aimé qu’il ait été mon model comme à notre première rencontre car j’adorais les traits de son visage. Je lui avais montré un autre de mes dessins que j’avais dans mon sac. Il me complimentait encore. Je continuais de sourire, et je sentis le feu me monter un peu aux joues ou j’avais posé mes mains et détourner mon regard. Il m’avait demandé ce que je voulais faire plus tard « Alors… Je voudrais être une graphiste ou bien une pâtissière ! » Lui réponds-je avec un clin d’œil. « J’adore faire des gâteaux et des biscuits. C’est une forme d’art aussi. J’aurais peut-être du choisir de faire des études pour devenir cuisinière tient… » Je continuais d’un art songeuse. « Non ! Je crois que je me sens bien avec des papiers et des crayons ou des appareils photos et mon ordinateur ! » Je rigolais encore. Je pris une gorgé que mon Moka blanc et gardait la tasse dans mes mains.
« Dit moi Kil Han... est ce que tu aimes... Noël ?.. » Je lui avais posé cette question sans vraiment y réfléchir. Peut-être parce que cette fête approchait grand pas. Mais tous de suite regretté en parler car la fête de Noël n’était pas, disons, ma journée préférée. Kil Han avait répondu à ma question. Lui semblait de beaucoup l’apprécier ce jour. Son expression m’amusa quand je lui avais raconté pourquoi je n’aimais pas Noël. Cela devait certainement être assez embarrassant alors j’avais directement changé de sujet pour parler de petits poneys tout mimis de toutes les couleurs. Il m’avait écouté, patient, jusqu’à la fin de mon récit. J’avais conclue en disant une j’étais un vrai moulin à parole. « Oui tu parle beaucoup… » Aie… j’avais commencé à m’excuser d’être si bavarde quand ile me coupa « Mais tu sais ça ne me dérange pas du tout ! Je te trouve rigolote et ne le prends pas mal, enfin je n’espère pas que tu le prendras mal, car pour moi c’est plutôt une bonne chose, j’arrive à me défaire du tout se stress que j’accumule et grâce à toi je pense à autre chose, qu’au boulot et à mon petit monstre, même si je l’aime énormément. » Ouf… il ne m’en voulait pas. Non vraiment ! Ce n’est pas la première fois que l’on me le dit que je parle trop. Mais je n’arrive pas me contrôler ! J’ai tellement de chose –parfois super inutile- à dire, il faut que je les dise sinon ça ne va pas. En plus parler comme ça, sans pause pour laisser à l’autre le temps de parler  me permet de me changer les idées comme maintenant. Je lui fis un petit sourire et m’étais mise à jouer avec ces doigts. Je sentais son regard posé sur moi mais je continuais quand même à tripoter ses doigts innocemment, mon cœur battant toujours très fort. Quand je pense que la main que je suis en train de touché à sauver la vie de plusieurs enfants je ne peux pas m’empêcher d’âtre « fière ». Mon Kil Han est un super héros. Ce super héros qui m’avait proposé de passer une Noël avec lui. Si ce n’était pas cette année, ce serais une prochaine fois. Il ne voulait pas me voir triste. Je le regardais surprise mais me remit à sourire. Je posais un petit bisou sur sa main et murmurais doucement « Merci Kil Han… C’est gentil de ta part. » Je n’avais pas eu honte de ce geste. C’était pour le remercier, non ? On a chacun sa façon de remercier quelqu’un et moi c’est celle là.
Tandis que je continuais de jouer avec les mimines de Kil Han un couple passa juste à côté de nous et fit une petite remarque qui me fit rougir jusqu’aux oreilles. Ils avaient cru que nous étions un couple. Ce qui loin de la me déplus. Je serrais dans mes mains celle de Kil Han que je sentais très gêné par la remarque de la jeune femme. Je portais sa main à ma joues et le regardais dans les yeux en lui faisant un grand sourire « Et toi, tu ne trouves pas que nous formons un joli couple tout les deux ? » Toujours sa main posée sur ma joue, j’attendais patiemment sa réponse. Personnellement je trouve que nous sommes plutôt mignon tout les deux, sans vouloir « nous » vanter si je puis dire.
Après avoir entendu sa réponse, j’enlevai à regret sa main mais ne la lâchais pas pour autant. Je continuais à la tenir, j’avais doucement entremêlé nos doigts ensemble et les regardais en gardant un petit sourire timide. Après un petit moment, je les retirais bien vite pour poser mes mains sous la table. Non pas que je n’aimais pas cela mais plutôt que cela devais être très gênant pour lui. C’est plutôt bête parce que ce devrait être ce bisou que j’avais fais sur sa main qui devait être embrassant, mais non. Je soupirais. Je me demandais si Kil Han m’aimait lui aussi comme moi je l’aimais. Je le voulais sincèrement. Mais il doit certainement me voir comme une simple amie. Quel dommage…


Dernière édition par Cheong Cho Hee le Dim 9 Fév - 9:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Mer 22 Jan - 17:00



   


   
Et si tu n'étais pas qu'une amie ...
Peut-être que je t'aime, peut-être que mes sentiments ne sont pas si innocent ... Peut-être que tu ser la seule qui pourra soigner cette blessure que m'a infligé la vie ...
avec - Cho Hee ♥.

   


   

   
Passer du temps rien qu'avec Cho Hee ... Rien ne pouvait plus me faire plaisir. Je suis content d'être en congé, un jour où elle est libre aussi. Au départ, je ne voulais pas de ces sentiments que je ressentais pour elle. La mort de Min Hee était trop récente pour moi et je ne me voyais pas encore avec quelqu'un d'autre. Pourtant j'ai appris à mieux connaître Cho Hee, à l'apprécier aussi et j'en viens à me dire que si je dois refaire ma vie, j'aimerai bien que ce soit avec elle. Cho Hee me redonne le sourire si facilement, elle a se côté enfantin et insouciant que j'ai du mal à retrouver. Quand Min Hee est morte et que j'ai failli tomber en dépression, j'ai perdu ces traits de caractères. Heureusement j'ai été bien entouré par mes amis et ma famille, puis il y avait Jin Woo aussi ... Avec Cho Hee j'ai l'impression de redevenir l'ado que j'étais quand j'hésitais à me déclarer à Min Hee. Elle n'est que la deuxième femme pour qui j'ai ce genre de sentiment ... Puisque Min Hee a été mon premier amour. Pourquoi chercher à avoir des tas d'aventures ? Je trouve que c'est plutôt une chance de trouver la bonne personne dès la première fois. Je ne sais pas exactement ce qu'il se serait passé dans l'avenir, mais si Min Hee était encore là notre histoire ne se serait pas finit de sitôt. Enfin ... Pour le moment je suis avec Cho Hee et je dois enterrer ces souvenirs qui me font mal, juste pour profiter pleinement.

J'ai osé faire le premier pas et j'apprécie vraiment la compagnie de Cho Hee. Ses biscuits sont vraiment délicieux et j'en profite pour la complimenter. Je glisse la boite vers elle pour qu'elle puisse en prendre, mais elle n'en veut pas. Tant pis je vais faire mon gourmand ... Comme Cho Hee m'a posé quelques questions, je lui parle de mon travail avant d'orienter la conversation sur ses études et ses dessins. Je souris lorsque Cho Hee me dit qu'elle ne dirait pas non à ce que je sois son modèle encore une fois. Puis elle me montre un dessin, un très joli dessin. Là aussi, je la complimente. Non, pas pour faire bonne figure ou juste pour la flatter, mais parce que je le pense vraiment. Cho Hee a des projets pour après ses études et c’est chouette pour elle. C’est toujours mieux, que de ne pas avoir la moindre idée de vers quoi se tourner plus tard.

- J’espère que tu pourras faire ce dont tu as envie, c’est le principal et que ce soit quelque chose qui te plait aussi, dis-je avec un sourire et je prends une gorgée de mon café au caramel.

Je grignote encore quelques gâteaux, je ne peux pas m’en empêcher, quand Cho Hee me parle de Noël. Bien sûr que j’aime cette fête, j’ai beaucoup de bons souvenirs, même si j’en ai aussi des mauvais … Je préfère penser aux bons côtés de cette fête et aux Noël que je passais sur la plage de Jeju avec mes frères et mes parents quand j’étais plus jeune. Par contre, ce n’est pas le cas de Cho Hee, Noël n’a pas l’air d’être lié à de très pour souvenir pour elle. D’ailleurs, elle change de sujet presque immédiatement après m’avoir répondu. Elle parle beaucoup c’est vrai, mais je la trouve amusante et elle ne doit absolument pas mal le prendre. C’est plus un compliment qu’autre chose, elle m’aide à me changer les idées, alors ce n’est pas rien. Cho Hee commence à jouer avec mes doigts et je la laisse faire, sans rien dire. Je me contente de sourire, car j’aime bien son contact et que j’aime l’idée d’être simplement avec elle, en tête à tête. Certes elle ignore tout de mes sentiments, elle ne les partage sûrement pas, mais … Ce n’est pas grave. J’ai réussi à faire le deuil de ma femme, même si c’est toujours douloureux, alors je pourrais bien me remettre d’un amour à sens unique, non ? Je voulais blinder mon cœur de l’amour depuis que j’ai perdu Min Hee, mais c’était avant de rencontrer Cho Hee. Je lui propose même de passer Noël ensemble. Peut-être pas cette année, car je rentre peut-être à Jeju, mais l’année prochaine pourquoi pas ? Cho Hee dépose un léger baiser sur ma main et mon cœur s’emballe. J’ai l’impression de redevenir un jeune ado qui vit son premier amour … Un tendre sourire se dessine sur mes lèvres. Cho Hee est vraiment adorable. Elle dit que c’est gentil de ma part, c’est surtout normal. On est ami … On ne laisse jamais un ami seul surtout pour Noël et même si à mes yeux, Cho Hee est bien plus importante qu’une simple amie. Je me contente d’une relation amicale, tant que je peux avoir la présence de ma Cho Hee près de moi. Enfin « ma » Cho Hee … Je ne sais même pas pourquoi je m’autorise à parler ainsi. Je ne devrais pas. Je ne dois pas laisser mes sentiments prendre trop de place ou je vais vraiment finir par souffrir.

Pour ne rien arranger, un couple assez âgé passe près de nous et la femme fait un petit commentaire … D’après elle, nous formons un joli couple. Je fais comme si je n’avais rien entendu, mais Cho Hee en décide autrement. Je voulais ignorer ce commentaire … Si seulement on pouvait vraiment former un mignon petit couple. Son regard rencontre le mien et elle pose ma main, qui est toujours serrée dans la sienne, sur sa joue. Sa question ne me plait pas vraiment … Mais je ne le dis pas. Je lui adresse juste un petit sourire désolé, avant de mentir, puisque c’est en quelques sortes un mensonge.

- Je … Je suis désolé mais … L’accident de ma femme est encore trop récent pour que je pense à former un couple avec quelqu’un d’autre …

Elle repousse ma main de sa joue, mais elle ne la lâche pas. Dans un sens, oui, la mort de Min Hee date seulement d’un an et deux moi … C’est précis, mais c’est plus fort que moi, je suis obligé de compter depuis quand elle m’a été arrachée. Je m’en veux aussi de l’appeler « ma femme » devant Cho Hee, car … Oui, j’ai été marié à Min Hee, mais maintenant … Je suis en train de tomber amoureux de la jeune femme qui se tient devant moi. Puis elle lâche ma main. Je voudrais me rattraper, mais je ne sais pas quoi dire.

- On peut changer de sujet ? Je n’ai pas réellement envie de parler de tout cela …

Peut-être qu’un jour je pourrais parler de Min Hee à Cho Hee, ne serait-ce que pour m’apaiser un peu. Je ne me suis pas confier à beaucoup de monde à propos de l’accident. Quoique … Ce n’est pas chouette de parler de son ex-femme décédée, à la personne que j’aime. Enfin … Cho Hee ne m’aime certainement pas comme je l’aime moi, alors …

Spoiler:
 



   
(c) MEI SUR APPLE SPRING

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cheong Cho Hee



■ messages : 218
■ à ulsan depuis : 06/10/2013
■ occupation : Oh! Et bien elles sont toutes toutes diverses et variées mais ma préférée est faire de longues marches pour prendre un peu d'air frais...
■ humeur : Happy !!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Dim 9 Fév - 12:30


Je ne sais pas réellement qu'est ce qu'aimer quelqu'un et d'être aimer en retour. Mais je sais qu'est ce qu'un amour à sens unique. c'est quelque chose qui fait mal, lorsque nos sentiments ne son pas partagés avec l'élu de notre cœur. Je ne connais ce phénomène que trop bien. Quand cela arrive, on fait semblent de ne pas souffrir, on se répète que ce n'est pas si grave si cette personne ne nous aime pas, on survivra, mais au fond on sent constamment une douleur vive dans notre cœur, une douleur insupportable. J'avais vécu cela deux fois. Je pensais que cela ne m'arriverait plus. Je pensais. Mais j'ai bien l'impression que cela est en train de se reproduire encore une fois. Une fois de plus. Mince... J'aurais du le voir. J'aurais du m'en rendre compte. Je ne suis rien de plus qu'une ami pour lui. Mais moi je veux être beaucoup plus. Je me permettais beaucoup de choses. Je l'appelais aussi souvent que je le pouvais, le voulais entendre sa voix, je voulais qu'il soit près de moi. J'aimais sincèrement Kil Han. Cela a été très rapide, mais moi je crois au cou de foudre et si mon cœur bat aussi vite et aussi fort, que je perd tous mes moyens quand il est juste près de moi, alors je pense que mes sentiments sont bien réels. Il me souriait, il me complimentait, il m'encourageait, il me consolait, il me taquinait, je me sentais bien grâce à lui. Je voulais qu'il reste tout le temps près de moi. J'aimerais qu'il reste tout le temps près de moi. Je voulais mieux le connaître. Il est, comparé à moi, très calme, plus mature et même un peu plus secret. Il doit certainement me voir comme une enfant également... Nous profitions de cette instant que nous passions ensemble pour en apprendre plus l'un sur l'autre. Pour le moment je sais simplement qu'il aimait mes petits gâteaux et qu'il aimait le Caramel Macchiato. Deux petite information mais qui me semblait très importante. C'était déjà un bon début. Il aimait mes dessins, Noël et avait un petit bébé tout mignon, tout chou ! (Ce petit cœur était tellement adorable ! Je l'adorais lui aussi) J'avais beaucoup parler mais d'après Kil Han, cela ne le dérangeait pas plus que cela. Temps mieux car j'étais un vrai moulin à paroles. Nous passions un très bon moment avant qu'un couple ne vienne et que je gâche toute l'ambiance...
Ils nous avaient qualifiés de "joli couple". La remarque ne me déplaisait pas. Je rougissais comme même car cela restait assez gênant. J'avais pris la main de Kil Han pour la posé sur ma joue et lui avait demandé son avis sur notre "joli couple" et là je me suis rendu compte de l'atmosphère assez lourde qui s'était installée. "Je … Je suis désolé mais … L’accident de ma femme est encore trop récent pour que je pense à former un couple avec quelqu’un d’autre …" Je ne répondis rien, je ne savais pas quoi répondre, j'avais fais une belle gourde. "Ah" fut le seule son qui était sorti de ma bouche. "On peut changer de sujet ? Je n’ai pas réellement envie de parler de tout cela …" J'aurais mieux faire de me taire encore une fois. J'avais posé sa main sur la table sans la lâché pour autant. Je ne disais toujours rien, je fixais juste dans le vide. "Hm... excuse moi une seconde, je reviens." je lui adressais un petit sourire avant d'essayer de me diriger le plus lentement possible vers les toilettes pour dames. Il n'y avait personne. Heureusement. Je m'adossais au grand lavabo,et posais mes mains contre mon visage me donnant des claques intérieurement. Mais qu'est ce qu'il m'a pris ! Il avait eu une femme ! C'était certains qu'un tel évènement allait le marquer ! Et moi qui ne pense qu'à m'amuser... Je pris une grand inspiration et je sortis de la salle pour me rendre vers notre table. "Excuse moi..." j'étais revenu avec un faut sourire sur les lèvres pour lui cacher à quel point je me sentais assez bête en ce moment. "Tu me disait que tu voulais changer de sujet... D'accord..." Je m'efforçais à chercher un nouveau sujet de discutions en touillant la cuillère dans ma boisson chaude, toujours le regard un peu perdu. "Sur le cou je ne sais pas de quoi je vais pouvoir te parler... Mais je voudrais au moi m'excuser de ma... stupide question. Je ne voulais pas te gêner..." Je pris une gorgée de mon Moka et gardais la tasse dans mes mains. je regardais dehors. Je sentais le regard de Kil Han sur moi, mais je ne bougeais pas. Je n'osais pas le regarder. Je finis par poser ma tasse, croisais les bras et m'enfonçais dans mon siège. C'est très difficile de trouver quelque chose à dire dans pareil situation. Ayant volontairement délaissé les mimines de Kil Han je jouais avec les miennes. Ah ! Je pense avoir quelque chose ! "Tu sais que cela ne fait pas très longtemps que je suis là Cho Hee que tu vois aujourd'hui ?" Je l'avais mis dans une situation gênante, je vais faire de même avec moi et lui parler de quelque chose qui ne me plaît pas forcément. Je lui souriais encore et toujours. J'ai dit que je voulais qu'on apprenne à se connaître, je veux qu'il sachent que je n'ai pas toujours été la même.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Mer 12 Fév - 15:03



 


 
Et si tu n'étais pas qu'une amie ...
Peut-être que je t'aime, peut-être que mes sentiments ne sont pas si innocent ... Peut-être que tu ser la seule qui pourra soigner cette blessure que m'a infligé la vie ...
avec - Cho Hee ♥.

 


 

 
Ce couple qui passe près de notre table et le commentaire de cette femme qui nous trouve « mignons » tous les deux, amène un sujet qui fâche. Je crois que je l’ai déjà dit à Cho Hee, mais sans jamais entrer dans les détails, car je n’aime pas parler de cela. Cette femme a dit que nous formons un mignon petit couple. Pour rire, du moins je suppose, Cho Hee m’a demandé si effectivement nous sommes mignons. Je lui réponds assez froidement, que je pense encore trop à Min Hee pour m’imaginer avec quelqu’un d’autre et c’est vrai. Même si on me rabâche sans cesse que je dois tourner la page pour mon bien et pour celui de mon fils, dans ma tête et dans mon cœur je suis toujours avec Min Hee. Je pense que cela va encore durer un moment … La blessure semble se refermer tous les jours un peu plus. C’est toujours douloureux, mais un peu moins chaque jour. Je ne dis pas qu’un matin je vais me lever et comme par miracle je ne serai plus du tout affecté par la mort de ma femme. Je le serai toujours, mais un jour je serai capable de tourner la page et de me fixer avec quelqu’un d’autre. Je ne sais pas quand ce « jour » arrivera, mais j’espère qu’il ne tardera pas trop. J’ai besoin de quelqu’un dans ma vie pour oublier un peu plus, pour effacer les dernières traces de cette blessure, qui me fera toujours mal, mais qui pourra être atténuée par celle que j’aimerai. Pourtant, je ne me donne pas vraiment l’occasion de rencontrer la bonne fille.

Je me suis beaucoup rapproché de Cho Hee, certaines fois, j’imagine même qu’elle ferait une super belle-mère pour Jin Woo, mais je viens encore de la repousser. Min Hee me manque atrocement, son accident est encore trop récemment. J’espère que ce « jour » ne tardera pas, mais je sais que ce ne sera pas tout de suite. J’ai encore besoin d’un peu de temps. Je sais tout cela est bien contradictoire, mais je me comprends. Puis je préfère attendre de me sentir près, de me dire que maintenant c’est bon je peux avancer dans ma vie, plutôt que de me précipiter sur la première fille et de la blesser. Je n’aime pas jouer le bourreau des cœurs. Aussitôt je lui demande à changer de sujet … Je n’aime pas en parler. Cho Hee s’excuse et elle s’éclipse vers les toilettes pour dames, ce qui me permet de souffler un peu, par la même occasion. Cho Hee ne m’agace pas, loin de là ! C’est juste que ça présence me perturbe un peu … J’essaie de me persuader que la perte de Min Hee est encore trop récente, Cho Hee a chamboulé tous mes plans sans même s’en rendre compte.

Je lui adresse un petit sourire quand elle revient quelques minutes plus tard. Je lui réponds que ce n’est rien quand elle s’excuse encore une fois. Puis Cho Hee change de sujet, parce que je le lui ai demandé. Oui, parler de Min Hee n’est pas ce que je préfère. C’est trop de souvenir qui remonte et des souvenirs trop douloureux. Certains sont de très bons souvenirs, merveilleux même. Comme le jour où je l’ai rencontré, celui où elle accepté de devenir ma femme ou encore le jour où Jin Woo est venu au monde. Ce sont les souvenirs les plus marquants, mais il y en a tellement d’autres.

- Ta question n’était pas stupide, ne te rends pas malade pour ça, la rassurais-je sans perdre mon sourire.

Je ne veux pas qu’elle se sente mal à cause de cela. Cho Hee a délaissé mes mains, pour jouer machinalement avec les siennes, elle doit être mal à l’aise … Pourtant c’est comme si son contact me manquait. Je prendrais presque sa main dans la mienne pour combler ce manque, mais je ne le fais pas. Si je la repousse, pour ensuite me rapprocher d’elle, ce n’est pas correct. Elle est une amie proche et je ne veux pas jouer avec notre amitié. Elle m’annonce quelque chose qui me rend curieux.

- Ah oui ? C’est-à-dire ? Tu en as dit trop ou pas assez, là, dis-je d’un ton taquin.

Enfin … Moi je ne veux pas parler de Min Hee. Peut-être que Cho Hee ne veut pas parler de cela non plus.

- Si tu as envie d’en parler, je ne te force pas …


Mais sinon … Pourquoi aurait-elle abordé ce sujet d’elle-même ?

Spoiler:
 



 
(c) MEI SUR APPLE SPRING

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cheong Cho Hee



■ messages : 218
■ à ulsan depuis : 06/10/2013
■ occupation : Oh! Et bien elles sont toutes toutes diverses et variées mais ma préférée est faire de longues marches pour prendre un peu d'air frais...
■ humeur : Happy !!

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Mar 18 Fév - 9:33



Et si tu n'étais pas qu'un ami...

J'aurais préféré que ce couple ne passe pas. A cause d'eux, une atmosphère assez gênante c'est installé entre moi et Kil Han, un grand silence s'était aussi joint à nous et je me voyais en train de tout éviter pour rencontrer le regard de Kil Han par pur honte. Il avait perdu sa femme il n'y avait pas si longtemps que cela, j'aurais peut-être du faire attention et tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de poser ma question que je trouve un tantinet stupide bien que Kil Han me confirmait le contraire... Je m'en veux comme même. Je décidais de me calmer un peu et de reprendre mon sérieux.
Je n'avais bientôt plus de Moka et j'appelais donc un serveur pour m'en apporter un autre et avec en plus une gaufre au fruit. Je finissais ce qu'il me restait de boisson, reposais ma tasse et croisait les bras. J'avais avoué à Kil Han que j'avais "subit" un changement il y a quelque temps. Mais je ne suis pas sûr que le mot "subit" soit le terme approprié car j'avais voulu ce changement. Mon regard toujours tourner ailleurs, en particulier ver l'extérieur du restaurant, resta exactement là où il était quand je commençais mon explication. - " Tu dois certainement te demander pour je parle de ça avec toi... et bien je pense qu'étant donné que j'ai "empiété" si je pu dire sur un sujet gênant pour toi, je pense que tu devrais savoir quelque chose qui je gêne  propos de moi... " Ma logique est assez perplexe je vous l'accord mais pour moi c'est comme ça. Si je t'ai fait mal involontairement, il n'y a aucune raison pour que je ne souffre pas moi aussi... Enfin bon ! Laisser moi et ma philosophie de côté et concentrons nous sur mon si passionnant sujet. - " Avant mes seize ans, j'étais une personne plutôt timide, renfermer, je ne cherchais pas vraiment à aller vers les autres, je voulais que les autres viennent vers moi... Je n’avais évidemment pas un nombre d'ami incroyable, il étais plutôt déplorable même parce que je n'en avais pas du tout. Juste des gens qui venais me parler quelque fois et quand on avais plus besoin de moi on m'oubliait. On me trouvait étrange, on ne me trouvait pas jolie etc. C'est vrais eu je faisais pas beaucoup d'effort pour prendre soin de moi bien que ma mère ai tout fait pour... " Je sais pas que je viens de de plomber encore plus l'ambiance. Mais je me rattraperais vite comme toute à l'heure quand je parlais de Noël. C'est ce que je fais toujours, je change vite de sujet en parlant de quelque chose de complètement débile. En général quand on parle tout les deux c'est toujours une ambiance super joviale, on rigole, on plaisante, mais aujourd'hui c'est déférent. Cela ne pourra pas nous faire de mal, au moins on connais les peines de l’autre, on évite au moins comme ça de blessé. - " Les gens se moque de toi derrière ton dos, ils croient que tu ne les entend pas mais en fait c'est tout le contraire, ils ne sont pas très discret et on se demande si il le font exprès pour te faire encore plus mal et te sentir encore plus exclus. Heureusement pour moi pour eux je savais garder ma colère pour moi parce que sinon je pense que j'aurais fais des morts... haha... " Je replaçait une mèche qui tombait devant mes yeux et je serrais mes lèvres, le regard toujours fixer vers la fenêtre. - " Ma soeur elle on l'aimait. Elle, elle était toute mignonne, toute gentille, elle avait plein de trucs drôles et intéressants à raconter... Du coup je me sentais encore moins bien. J'étais jalouse et je l'assumais complètement. Enfin bon... Maintenant c'est fini ! " Le serveur arrivait avec ma gaufre et mon Moka, je le remercie et prends ma fourchette pour piquer dans un morceau de Kiwi. - " Je... je suis vraiment désolé depuis tout à l'heure je ne parle que de chose déprimante, on dirait que je fais exprès. Mais j'ai épuiser mon stock de sujet et je ne sais vraiment plus quoi dire, il ne me reste que ce qui est déprimant ! Désolé !... " les yeux plonger dans mon plat, je riais assez stressée et encore gênée. - " Bon ! Tu veux partager ma gaufre avec moi ? " Et je finis sur cette dernière petite question complètement hors sujet comme je l'avais prévu.




Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   Sam 22 Fév - 16:35



 


 
Et si tu n'étais pas qu'une amie ...
Peut-être que je t'aime, peut-être que mes sentiments ne sont pas si innocent ... Peut-être que tu ser la seule qui pourra soigner cette blessure que m'a infligé la vie ...
avec - Cho Hee ♥.

 


 

 
Je n'aime pas parler de Min Hee. J'ai toujours l'impression que c'était hier alors que ça va faire un an et demi. Jin Woo avait six mois et en juillet de cette année il va avoir deux ans. J'imagine que je serais toujours mal à l'aise pour parler cela. C'est normal je pense ... Je préfère me souvenir des bons moments avec Min Hee, plutôt que le soir où la police a appelé pour m'annoncer qu'un ivrogne venait de la percuter. Elle est morte sur le coup, mais même ce détail ne me réconforte pas. Je me revois encore le téléphone dans une main et mon bout de chou qui venait de s'endormir dans mes bras. Je redoute vraiment quand il aura l'âge de comprendre, que contrairement à d'autre enfant, il n'a pas sa maman pour s'occuper de lui. Cho Hee a touché un point sensible, mais elle n'était pas censée le savoir. J'en parle peu, alors je ne sais même pas si elle était déjà au courant. Il me semble lui avoir déjà dit brièvement, sans entrer dans les détails. Je ne lui en veux pas, c'est délicat comme sujet mais j'ai appris à ne pas en voulait à la Terre entière contrairement aux premiers jours sans Min Hee.

Cho Hee se met à éviter mon regard, un lourd silence s'installe entre nous. Cho Hee est la première à briser le silence. Elle dit quelque chose qui attise ma curiosité, bien malgré moi. Je ne veux pas que l’on parle de Min Hee, je ne veux pas que l’on fouine dans mes affaires comme ça, alors … Pour moi être curieux de ce que dit Cho Hee, c’est déplacé. Pourtant elle aborde ce sujet elle-même, sans que je ne lui demande rien. Oui en effet, je me demande pourquoi elle me parle de cela … Oh, je vois … Elle estime avoir à se rattraper d’avoir abordé le sujet qui fâche. Je lui adresse un petit sourire. Elle n’est pas obligée de le faire. Cependant Cho Hee a l’air déterminé. J’écoute donc tout ce qu’elle me dit. J’avoue que ça me surprend un peu, je ne m’imaginais pas Cho Hee de cette façon. Pour moi Cho Hee est sociable, bavarde, adorable, amicale et puis jolie aussi, oui. Alors j’ai du mal à croire à la description qu’elle me fait de « l’ancienne Cho Hee », quand elle était plus jeune. Ce qu’elle me confie me fait aussi un peu mal au cœur … Son enfance n’a pas eu l’air d’être rose tous les jours.

- Tu n’étais pas obligé de me parler de tout cela … Ça ne devait pas être facile tous les jours … Mais je suis content que tu l’ais fais. Ça prouve que tu me fais confiance, dis-je en souriant.

C’est vrai que depuis tout à l’heure on enchaîne les sujets déprimants, ça ne va pas du tout … Je veux retrouver l’ambiance détendu qui avait l’habitude de régner entre nous. Les rires, les blagues, les regards, c’est souvent comme cela quand je suis avec Cho Hee. Cependant, depuis tout à l’heure l’ambiance s’alourdir. Le serveur revient apporter la commande de Cho Hee et j’en profite pour demander un autre caramel macchiato, moi aussi je vais faire mon gourmand aujourd’hui.

- Je veux bien, elle a l’air délicieux en plus !

Sa gaufre donne vraiment envie … Ou c’est juste moi qui est bien trop gourmand. Tant pis … Je n’aime pas me priver, alors je ne le ferais pas. Je n’ai pas mangé tous les biscuits de Cho Hee, j’en garde pour plus tard, à la maison et puis je suis sûr que Jin Woo sera ravi d’en goûter un aussi. Monsieur adore les gâteaux … Comme beaucoup d’enfant de son âge je suppose.

- Il va falloir que je trouve un moment pour faire du sport, si je veux éliminer tout le sucre que j’aurais mangé aujourd’hui, plaisantais-je.

Il m’arrive d’aller faire de la musculation dans un club de gym d’Ulsan, mais mon emploi du temps de chirurgien, ne me le permets pas toujours …



 
(c) MEI SUR APPLE SPRING

 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et si tu n'étais pas qu'une amie ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si tu n'étais pas qu'une amie ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'étais pourtant persuadée de déjà l'avoir fait...
» Ce que j'étais hier, je le serai demain. 05/10 - 9h17
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.
» Tu étais formidable, j'étais fort Minable [Pv Sienna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: La Ville :: les rues :: le café chokollis-