AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Choi Kyang Min



■ messages : 336
■ à ulsan depuis : 30/12/2012

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Lun 1 Juil - 10:06

    Prendre sa valise, ouvrir son armoire, chercher quoi mettre comme tenues... Quelque chose que Kyang Min détestait faire, fashion victim, c'était une galère. Le jeune homme partait à Séoul, il préparait sa valise pour seulement trois petits jours, mais pas avec n'importe qui ! En effet Kyangie partait avec Hye Mi qu'il avait revu le matin même à son bureau après des semaines d'absence, à vrai dire la fille pour qui il en pinçait mais il ne voulait pas se l'avouer. Dans sa grande chambre, son armoire était ouverte, quelques chemises et pantalons étaient éparpillés partout sur le grand lit, à quelques mètres de là, dans le couloir, près de l'entrée, toutes ses paires de chaussures étaient éparpillées sur le sol, autant dire qu'à l'instant présent, aucune fille ne pouvait venir dans son appartement tellement le bordel y régnait.
    Son train était prévu à 19h06, il regardait parfois son réveil, il n'était que 15h et déjà il stressait, se retrouver seul dans dans le train en première classe, pire, arrivé à Séoul, lui dire que la chambre déjà réservé de Kyang Min comportait seulement un lit pour deux personnes, et non pas deux lits séparés. Il se disait qu'elle sera conquise par la suite qu'il avait réservé, quand on a beaucoup d'argent...
    Le jeune homme secoua sa tête, il devait préparer sa valise, prendre sa douche, passer chez ses parents pour qu'ils s'occupent de son chat en son absence*very important*, puis passer à la CC (Choi Corporation) pour prendre les billets, signer quelques papiers et surtout donner les instructions à son assistant. La vie de Kyang Min était réglé comme une horloge.
    Il se leva de son lit, regarda sa penderie, se demanda si ses habits n'étaient pas démodés, à noter qu'il les avait achetés il y a seulement quelques jours, sortit une autre chemise qu'il posa sur son lit, sortit une veste noire assez sobre qu'il mit directement dans sa valise, celle-là sera pour sa réunion. Fera-t-il beau à Séoul ? Le temps était à peu près le même à Ulsan et à Séoul. Kyang Min regarda l'heure à nouveau, 15h25, il devait être partit de chez lui à 16h pour pouvoir faire tout ce qu'il avait prévu de faire. Il alla dans le couloir chercher deux paires de chaussures, pour quelqu'un de normal, il semblerait que ça soit les mêmes mais pour une fashion victim, elles étaient totalement différentes. Il prit un pantalon jean noir et un jean slim bleu, il prit également un t-shirt, deux chemises et un Marcelle noir. Il mit des boxers, des accessoires et quelques babioles par-ci et par-là, une trousse de toilette, sa valise était prête, il était 15h50. Kyangie prit une douche et s'habilla élégamment En faisait rouler sa valise jusqu'à la porte d'entrée, il prit son sac à dos, mit un livre, son Ipod et ses oreillettes, son cousin spécialement conçu pour les voyages (à mettre autour du cou *jesaispluscommentças'appelle*), un cache-yeux et bien sûr, son téléphone portable qu'il mettait constamment dans sa poche. Il dit au revoir à son chat qu'il laissa dans l'appartement, ses parents passeraient lui donner à manger, il prit ses clés de voiture et enfin quitta l'appartement en faisant attention de bien le fermer à clé.

    Kyang Min était enfin partit, en retard mais partit quand même. Comme convenu, il passa chez ses parents où il passa une grosse demi-heure, repartit pour aller à la CC où il y passa une heure et enfin arriva à la gare d'Ulsan, il était 18h10, le jeune homme avait peut-être prévu un peu trop large niveau temps, il resta dans sa voiture à fouiller dans son sac pour vérifier les billets de train, il y en avait deux comme convenu, première classe, train de 19h06. Il regardait son téléphone portable, aucun nouveau message depuis ce midi, il envoya un message à ses deux meilleurs amis Se Hun et Joon Hee : "Je vais à Séoul pour trois jours. Je pense fort à vous et je vous aime ♥ ♥", immédiatement il reçut les réponses qu'il le fit sourire, ensuite il envoya un message à Hye Mi pour lui dire qu'il était arrivé en avance à la gare et il écouta un peu de musique.
    Il était 18h30 quand il descendit de sa voiture, prit la valise qui était dans le coffre de la voiture, prit son sac à dos qui était sur le siège passager et enfin ferma sa voiture à clé, il se dirigea vers la gare et attendit Hye Mi là-bas, il attendit une petite dizaine de minute avant de voir une silhouette qu'il reconnut de suite.

    - Tu vas bien ?

    Il s'était vu le matin même, elle n'avait pas changé d'un poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bae Hye Mi

i rule the world!

i rule the world!

■ messages : 463
■ à ulsan depuis : 08/06/2012
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Hôtesse de l'air
■ humeur : MY GOD LE DERNIER TEASER, BAVE PARTOUT

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Lun 8 Juil - 20:36


Impossible de résister à l’envie de sautiller partout. Marcher c’était pour les pessimistes et les gens de mauvaise humeur. C’est donc en bondissant et en gambadant que je me déplaçais dans l’appartement. La brosse à dents par-ci et une collation par-là. J’étais constamment en mouvement tout en chantant ma joie. Après être allée à la Choi Corporation ce matin, j’étais de retour chez-moi puisque Kyangie chou avait une réunion. Mais je n’avais pas été triste de me faire dire de partir. Ce n’était que parti remise puisqu’il m’avait invitée à aller passer quelques jours à Seoul avec lui. Il avait d’ailleurs frappé dans le mille car j’adorais cette ville. Il y allait pour un truc de business entre autre, mais c’était un détail. Tout en faisant ma valise, je regardai mon poster de Baek Chin Hwa accroché sur l’un de mes murs. Et là, fidèle à une folle, je me suis mise à lui parler.

« Ahh non! Je t’interdis de me faire ces yeux-là! Tu n’avais qu’à m’inviter à Seoul en premier. Kyang Min a été plus rapide que toi! »

Côté disponibilité je me demandais lequel des deux étaient le moins occupé. Kyang Min avait beau ne pas être une star, c’était tout comme puisqu’il était un bourreau du travail. C’était donc normal que je sois aussi excitée à l’idée de passer trois jours en sa compagnie. J’avais de la difficulté à me rappeler à quand remontait une telle occasion. J’avais dû prendre congé, mais j’en avais accumulé assez. Il était temps que je pense à moi un peu!

Le reste de la journée je l’avais passé en tournant en rond dans le salon. Assise à terre, j’avais fixé le plafond en regardant le temps passer. J’avais fait une petite crise d’angoisse en tapant mes pieds sur le sol. J’avais eu peur d’aller prendre ce train. J’avais défait ma valise avant de la refaire et me demander ce que je devais faire. Finalement, un coup de fil rapide à Hyun Ae m’avait rassurée. À mon retour, elle me promettait d’être là avec un gâteau. Ce gâteau serait un gâteau de joie ou de réconfort en conséquence à mon séjour. Elle était la meilleure coloc.

J’arrivai finalement sans faute à la gare de train vers 18h40. Le train partait à 19h06 alors j’étais encore un peu en avance. Toutefois, le message texte que j’ai reçu de Kyang Min quelques minutes plus tôt me laissa penser qu’il aurait peut-être fallu que j’arrive un peu avant. Avait-il attendu très longtemps? Bref, j’allai à sa rencontre quand je l’aperçu sur le bord du quai avec sa valise.

« Tu vas bien? »

Je le serrai aussitôt dans mes bras pour un câlin totalement amical avant de lui répondre oui de la tête accompagné d’un sourire. Depuis que ma crise d’angoisse était terminée, ce foutu sourire ne voulait plus s’effacer. J’étais confiante et j’étais trop excitée. Pour une fois, c’était moi qui jouais à la touriste. Ça faisait changement de ne pas être l’agent de bord. Comme d’habitude, le train arriva à peine 5 minutes avant l’heure du départ. On alla s’asseoir aux places qui étaient indiquées sur notre billet. Bien sûr, j’avais exigé d’être sur le bord de la fenêtre même si le billet qu’il m’avait donné se trouvait sur le bord de la rangée. J’avais mes petits caprices.

J’attendis que le train ait fait plusieurs kilomètres avant de faire mon agaçante. Quand je vis le paysage et des tonnes de rizières partout, je me tournai vers Kyang Min qui avait un écouteur sur deux dans ses oreilles. Je m’empressai pour lui voler donc le second.

« Alors c’est donc ce que tu écoutes de ces temps-ci… »

Je ne connaissais pas mais j’aimais bien et je le lui démontrai en bougeant quelque peu la tête au son de la musique. Quand une chanson se termina, je lui volai cette fois son ipod pour parcourir sa playlist. Je descendu plusieurs titres avant de m’arrêter subitement pour regarder Kyang Min avec un air horrifié. Je venais de réaliser qu’on n’avait pas notre chanson à nous. Ben oui tous les couples, ex-couple ou mêmes de simples amis avaient leur musique significative non?

« ON A PAS DE MUSIQUE À NOUS! »

J’avais le tout un peu trop fort je crois car j’avais attiré les regards des autres passagers. Nullement gênée par la situation néanmoins, je me suis mise à planter mon index dans le torse de Kyang Min pour qu’il réagisse et qu’il trouve une chanson toute suite.

« Pour toi je serais quelle chanson? »

Question piège, s’il me répondait un truc du genre smoky girl, je lui mettais mon poing à la figure. Toutefois, je savais qu’il n’était pas ce genre de gars. Non en général il savait bien parler aux filles…à mon plus grand damne. Non mais franchement c’est fâchant d’avoir un faible pour un gars et de devoir le partager avec toutes ces autres connasses qui le trouvent aussi charmant. Par contre, pour les trois prochains jours je n’aurais pas à le partager. Choi Kyang Min était à moi…enfin seulement si d’ici là il ne décidait pas de s’enfuir loin de moi.


_________________
Normal?  

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Choi Kyang Min



■ messages : 336
■ à ulsan depuis : 30/12/2012

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Sam 27 Juil - 10:08

    Qu'allaient-ils faire à Séoul tous les deux ? Visiter ? Ou profiter de l'hôtel pour faire des choses pas catholiques #PAN# Non Kyang Min n'oserait jamais... Quoi que, c'est vrai qu'il ramenait souvent des filles de ces soirées de riches chez lui, que Hye Mi était aussi passer sur ce lit... Mon dieu, quel goujat ce Kyangie. Il aurait été seule, il en aurait profiter pour se reposer le soir, aller à sa journée intensive de réunion ennuyeuse à mourir, puis le deuxième jour il serait aller faire les boutiques pour acheter des vêtements, ça c'est sûr, des souvenirs, des petits trucs marrants, bref, il aurait dépenser beaucoup d'argent et il serait rentrer le soir-même, ça c'est qu'il faisait quand il était seul, mais là, il y avait une femme avec lui, et pas n'importe laquelle. Organisation du voyage... Ils arrivent, Hye Mi découvre que la chambre n'a pas de lits séparés, le lendemain, journée de travail, qu'allait-elle faire en attendant ? Bonne question. Et le lendemain, flou total, c'était sûr que la jeune femme était déjà aller à Séoul, elle a sûrement déjà pris le temps de visiter la capitale coréenne, mais sinon, que faire ? Quand il y pensait, Kyang Min avait le cou qui se crispait et commençait à transpirer, c'était un sujet dont il n'était pas insensible, c'était sûrement le seul d'ailleurs.

    Retour à la réalité, à la gare, Kyang Min attendait sa "camarade de voyage", si on pouvait l'appeler comme ça, en fait, le jeune homme ne savait vraiment pas comment l’appeler, une amie ? Une connaissance ? Son ex, ça c'était sûr, mais leur relation restait quand même très ambiguë, donc c'est une ex... reconvertit en... reconvertit en quoi ? En... pastèque ! il faisait chaud, la pastèque était un fruit de saison, on en restera là pour le moment. En plus c'est le fruit préféré du jeune homme, voila Hye Mi était un fruit et c'était le fruit préféré de Kyang Min, restons sur cette belle métaphore en attendant l'arrivée de la belle jeune femme.
    Le businessman attendit seulement une dizaine de minutes avant de voir arriver la belle avec sa valise, il la vit et toute suite le smile faisait surface, à la place de disserter sur l'anatomie de la pastèque, il allait pouvoir parler et penser à quelque chose d'humain, même s'il l'avait comparé à une pastèque. Pitié les ingénieurs, n'inventez jamais une machine pour lire les pensées... Est-ce-que Joon Hee comparait sa future femme à un pruneau ou une orange ? Minute papillon ! Hye Mi n'était pas la future femme de Kyang Min et elle n'était pas non plus sa petite amie, misère de misère. Bref, le jeune homme demanda à Hye Mi si elle allait bien mais tout de suite elle le prit dans ses bras comme un gros nounours, avec toujours le smile ! Kyang Min et Hye Mi discutèrent un peu avant de rejoindre leur train qui attendait à son quai, ils montèrent dans la première classe où leurs places étaient indiqués, après un petit caprice de notre Hye Mi national pour se mettre à côté de la fenêtre, le train démarra.
    Kyang Min avait mit ses oreillettes pour écouter sa musique, comme d'habitude, au lieu de faire attention à la plus belle femme du monde (après Angelina Jolie), il écoutait la musique pour se détendre. Hye Mi en profita pour piquer une oreillette à Kyang Min et la mettre dans son oreille.

    « Alors c’est donc ce que tu écoutes de ces temps-ci… »

    Il la vit se dandiner avec son smile forever, c'était du hip-hop coréen, bien que Kyang Min soit assez ouvert niveau musique, il aimait particulièrement ce style, allez savoir pourquoi. Hye Mi prit la liberté de prendre son Ipod une fois la chanson finie, Kyangie la laissait faire, de toute façon qu'est-ce-qu'il pouvait faire ? S'il reprenait son Ipod, elle allait sûrement pleurer ou piquer sa crise et le reste des passagers allait regarder ces deux personnes comme des animaux sorti d'un zoo. Kyang Min fit interpeller par la mine horrifiée de la jeune femme, Keskiya ?

    « ON A PAS DE MUSIQUE À NOUS! »

    Olalala sacrilège !! Elle avait besoin d'un micro pour gueuler ça dans le train qui était calme à la base. Tout le monde regardait dans leur direction... Je vous l'ai dit... Animaux sorti d'un zoo.

    - De musique à nous ?

    C'est bien de répéter la fin de la question de Hye Mi, non sérieusement, pourquoi auraient-ils une musique à eux ? et s'ils en avaient une, pourquoi Kyang Min l'aurait-il garder ? Kyang Min reprit son Ipod et remit une musique hip-hop.

    « Pour toi je serais quelle chanson? »

    Voila pourquoi Kyang Min, depuis le lycée, était resté célibataire, pour éviter ce genre de question entre autre. Parce que les femmes, c'est compliqué, si vous répondez une mauvaise réponse elles sont vexées et garderont cette "douleur" pour elle et vous la ressortiront dans un moment de conflit. Si le jeune coréen aurait pu se mettre à genoux pour prier Dieu, il l'aurait fait de suite. Pourquoi ça lui arrivait à lui ? Bon il faut essayer de trouver une solution et vite... Une chanson mignonne, belle, douce, un genre de ballade. Tapons dans les musiques occidentales... Du Adèle peut-être ? Non... Beyonce ? Non plus, Maroon 5 ? Oui la situation c'était "Misery" des Maroon 5, peut-être... Non sérieusement, pourquoi cette question ? Faisons diversion car là c'est catastrophe comme situation.

    - Je ne pense pas qu'on devrait avoir une chanson à nous, parce que ça dépend des situations dans laquelle on est. Tu veux manger quelque chose ?

    Kyang Min sortit un paquet de gâteau salé de son sac et le montra à Hye Mi, en espèrant que cette diversion marche parce que sinon le jeune homme était vraiment dans la Misery.

    - J'espère que tu n'es pas déçu. Mais si vraiment je devais te qualifier... Je dirais que tu es Smile d'Avril Lavigne.

    Quelle loveur ce Kyang Min, enfin en espérant qu'elle ne connaissait que le refrain, enfin c'est vrai que Hye Mi sans sourire, c'est un peu une mamie sans ses dents #SBAFF# Okay la comparaison était pourrie je l'admet mais vous avez compris l'idée. Et puis, on l'avoue, Kyang Min sans Hye Mi c'est un peu Tom sans Jerry.


Désolé du retard u_u et désolé du hors-sujet xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bae Hye Mi

i rule the world!

i rule the world!

■ messages : 463
■ à ulsan depuis : 08/06/2012
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Hôtesse de l'air
■ humeur : MY GOD LE DERNIER TEASER, BAVE PARTOUT

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Sam 3 Aoû - 17:58

Bien assise dans mon siège près de la fenêtre, je ne me gênais nullement pour coller mon Kyangie. Je restais tout près de lui en attendant qu’il trouve la réponse à ma dernière question. Je voulais savoir quel genre de chanson que je serais pour lui. J’avais trop d’attentes, mais en même temps, s’il osait me répondre un truc du genre Rihanna, unfaithful j’allais le trucider sur place. Il m’avait invitée à l’accompagner à Seoul pour une raison. Ça ne devait pas être uniquement parce que je connaissais bien les environs. Mais je doutais que mon horrible ami Choi daigne répondre quelque chose du genre. Non parce que mon ami savait parler aux femmes général à mon plus grand damne.

« Je ne pense pas qu'on devrait avoir une chanson à nous, parce que ça dépend des situations dans laquelle on est. Tu veux manger quelque chose ? »

Et bam sa réponse venait de tomber et j’étais…déçue. Je fis la moue quelques secondes en le fixant. Comment ça on ne devrait pas avoir une chanson. Non je ne voulais rien manger. Je voulais une réponse meilleure que ça. Je fronçais les sourcils et mon mécontentement restait visible sur mon visage pendant que Kyang Min sortait un gâteau de son sac. Il le secoua devant mes yeux comme pour me demander si j’en voulais. Je baissai les yeux sur la nourriture avant de les remonter vers le Kyang Min toujours avec mon air de petit chien abattu.

« J'espère que tu n'es pas déçue. Mais si vraiment je devais te qualifier... Je dirais que tu es Smile d'Avril Lavigne »

Je me redressai subitement en entendant le titre d’une chanson. Il n’en avait pas trouvé pour nous, mais il arrivait à me caractériser avec une musique. J’étais soudainement heureuse. Je n’avais aucune idée des paroles de Smile et je ne crois pas l’avoir déjà entendue, mais ça m’était égal tant qu’il me donnait une chanson! Je devais quand même penser à aller lire les lyrics une fois rendue à l’hôtel! Smile ça voulait bien dire sourire? J’en étais certaine! C’était un bon départ! Tout le long du trajet en train, je souriais telle une psycho parce que j’avais cru comprendre que Kyang Min aimait mon sourire.

Arrivés à Seoul, un chauffeur et sa voiture noire nous attendait. Wow, c’était la classe. Je voulais avoir ma propre compagnie moi aussi maintenant! La première destination était l’hôtel. Il fallait bien y déposer nos bagages. De plus, j’étais très curieuse de voir à quoi ressemblerait une chambre d’hôtel réservée pour le grand Choi Kyang Min. Dans l’ascenseur, j’essayais de m’imaginer la pièce. Peut-être qu’il y aurait une falaise avec une chute d’eau juste à lui dans la salle de bain. Il y aurait des esclaves qui vont nous nourrir de raisins comme César? J’étais tellement partie dans mon imagination que je fus surprise quand Kyang Min me pris par le poignet voyant que je ne sortais pas de l’ascenseur une fois arrivés sur l’étage.

Fidèle à mon comportement de gamine, je lui volai alors la carte magnétique qui déverrouillerait la porte et je me suis mise à marcher rapidement pour gagner ma chambre. J’arrivai avant lui devant la porte et je lui tirai la langue en guise de victoire. Je tournai finalement la poignée de porte et je rentrai dans ce qu’on appelait la plus belle suite au monde. J’exagérais, mais c’était tellement grand et luxueux! J’en étais bouche bée. Je restai figée dans l’entrée en regardant à l’autre bout le salon avec la superbe vue. Kyang Min passe à côté de moi et je lui sautai sur le dos comme le ferait une fille avec son grand frère.

« Tu as vu tout ça GEEEEEEEEEEEE! »

Il me porta jusque dans le salon et là je me posai mes pieds au sol pour courir vers deux portes vitrées. Cela devait être la salle de bain. Et boom, mes yeux ne se posèrent pas sur un bain impressionnant, mais plutôt un lit aussi grand que ma chambre à Ulsan. Ok oui, il était très beau ce lit et ça devrait être comparable à une nuit passée sur un nuage, mais il était où l’autre matelas? Quoi il n’y avait qu’un lit dans cette chambre. Toujours avec les poignées dans mes mains, je me tournai le cou pour croiser le regard de Kyang Min tout juste derrière moi. Je crois que la gêne m’avait fait rougir. Est-ce qu’il savait qu’il allait n’y avoir qu’un lit? Toutefois, je ne voulais rien laisser paraître.

«Tu veux qu’on aille boire un cocktail? Je connais une place pas loin d’ici qui serait parfaite! »

Personnellement, je n’avais pas très faim et la soirée était bien amorcée, mais ce n’était pas encore l’heure d’aller dormir. J’avais besoin de temps pour assimiler cette situation. Je pourrais toujours dormir sur le sofa…


_________________
Normal?  

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Choi Kyang Min



■ messages : 336
■ à ulsan depuis : 30/12/2012

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Mer 4 Sep - 10:15

    Le trajet qui d'habitude passait très vite quand Kyang Min était jeune passait cette fois lentement, justement parce que le jeune coréen n'était pas seul mais accompagné, et que cette dernière avait décidé de ne pas se tenir tranquille dans le train, en première classe, là où les gens aimaient être tranquille en plus d'avoir payé plus cher que les autres un billet pour Séoul. Et suite à ce grabuge mineur, Hye Mi osa lui poser une question gênante, une chanson ? Bah euh.... Non sérieusement, c'était le genre de question où un homme pouvait perdre sa vie à tout moment, vexer une femme c'est comme perdre la moitié de ses contrats (vive la comparaison ^^), dans un premier temps, il essaya de détourner l'attention sur des gâteaux, il en prit un et voyant la jeune femme attendre une réponse, il finit par répondre Smile d'Avril Lavigne. Album occidental donc peut-être qu'elle ne connaissait pas cette chanson, tant mieux dans un sens. Hye Mi se tut après la réponse de Kyang Min. Jusqu'à l'arrivée elle ne prononça plus un mot, est-ce que le jeune homme devait se réjouir ?

    Le train s'arrêta, ils étaient enfin arrivés à Séoul, capitale coréenne, quand ils descendirent tous deux avec leurs bagages, une voiture noire les attendaient, un peu comme dans les films, sauf que Kyang Min en avait un peu marre de cette voiture, il aurait aimé venir avec la sienne, pour faire les trajets qu'il voulait, mais malheureusement, papa avait encore le pouvoir quand son fi-fils partait quelque part. Direction l'hôtel, le voyage fit de courte durée étant donné que ce n'était pas très loin de la gare, situé dans le centre de Séoul, ils passèrent plus de temps à trouver une place où se garer plutôt qu'à voyager de la gare à l'hôtel.
    Tandis que le chauffeur s’occupait des bagages, Kyang Min et Hye Mi rentrèrent dans l'hôtel, le jeune homme s'adressa un court instant à l'hôtesse d’accueil qui lui donna les cartes et quelques papiers. Dans l'ascenseur, Hye Mi était en mode rêveuse, elle ne prononça aucune parole tandis que Kyang Min la regardait avec attention derrière. Un petit "tiiiing" se fit entendre mais la jeune femme se bougea pas d'un pouce, Kyangie, lui, avança et attendit son amie dans le couloir, il vit qu'elle ne bougea toujours pas alors il la prit par le poignet, elle finit par sortir de ses pensées.
    Ils arrivèrent devant la chambre et Hye Mi retrouva son âme d'enfance en volant la carte magnétique des mains du jeune homme, elle entra dans la suite luxueuse qu'avait réservé le businessman. Pendant qu'elle s'émerveilla de la suite, Kyang Min posa son sac qu'il avait dans le train par terre, et enleva sa veste qu'il mit sur une chaise. Entre temps, Hye Mi grimpa sur le dos du jeune homme.

    « Tu as vu tout ça GEEEEEEEEEEEE! »

    Arrivé au salon, la jeune femme mit pieds à terre, Kyang Min se massa un peu le coup, devant l'émerveillement de la jeune femme, il sourit. C'était comme emmener une petite fille à Disneyland en fait. Hye Mi ouvrit une porte qui donnait sur la chambre, bien sûr, elle découvrit qu'il n'y avait qu'un lit deux places. Kyangie n'aura pas à lui dire alors, elle l'avait découvert toute seule. Elle regardait le jeune homme, il ne disait rien, elle non plus, puis elle brisa ce silence assez gênant.

    «Tu veux qu’on aille boire un cocktail? Je connais une place pas loin d’ici qui serait parfaite! »

    Kyang Min sourit, il se leva de là où il s'était assis -parce que oui, il s'est assis entre temps- et répondit à cette question.

    - Pourquoi pas, je te suis !

    Il alla chercher dans son sac, son portefeuille et mit sa veste qu'il portait il y a un quart d'heure de cela. Il mit également son portable dans sa poche, il n'avait reçu aucun message depuis les derniers qu'il avait envoyé, mais demain il aura sûrement quelques appels et une journée assez chargée.
    Il ouvrit la porte pour Hye Mi, homme galant, toujours, et ressortit derrière elle. Ils prirent une nouvelle fois l'ascenseur et sortirent de l'hôtel, il faisait nuit à présent, mais les rues étaient tellement éclairés, et elles étaient également peuplés de jeunes personnes et quelques moins jeunes qui rentraient sûrement de leur travail ou on ne sait quoi. Les deux jeunes Ulsanniens (si on peut appeler les habitants de Ulsan comme cela) marchèrent, enfin Kyang Min suivait Hye Mi, sur le trajet, il décida de rompre ce léger silence.

    - C'est quand la dernière fois que tu as été à Séoul ? Tu as fait beaucoup de voyage à part Ulsan/Séoul, je pense oui, avec ton travail tu voyage beaucoup.

    Stop it, Kyang Min allait devenir une vraie pipelette si il continua à piailler comme cela. Mais cet élan de paroles traduisait peut-être une gêne ou bien des sentiments plus profond, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bae Hye Mi

i rule the world!

i rule the world!

■ messages : 463
■ à ulsan depuis : 08/06/2012
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Hôtesse de l'air
■ humeur : MY GOD LE DERNIER TEASER, BAVE PARTOUT

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Mar 10 Sep - 22:15

Ok, le seul lit de la chambre me rendait VRAIMENT mal à l’aise. Mais pourquoi? Non, mais Kyang Min et moi avions été un couple durant deux ans. Il m’était arrivé souvent de le voir sans vêtement. J’avais pratiquement tout vécu avec lui. Il m’avait vu pleurer des centaines de fois et il connaissait la vraie moi. Il fallait donc qu’on m’explique pourquoi l’idée de partager un lit avec lui de nouveau me rendait nerveuse comme ça. C’était une évidence et une vérité absolue irréfutable; j’aimais le corps de Kyang Min. J’aimais aussi son sourire, sa façon qu’il avait de me prendre dans ses bras et sa seule présence me rendait habituellement confiante. Alors pourquoi là j’étais stressée? Je m’efforçais de ne pas trop y penser alors que Kyang Min accepta mon offre d’aller boire un cocktail.

Aussitôt, je sentie ma confiance remontée dans tout mon être. Si je buvais alors ma gêne allait à coup sûr disparaître. C’était la meilleure solution cette petite sortie hors de notre chambre d’hôtel. Alors qu’il se leva et alla chercher son portefeuille qui se trouvait dans son sac, la panique gagna à nouveau mon esprit. On était là pour trois jours….et deux nuits.

Je devais m’efforcer de rester naturelle. Je ne voulais pas que Kyang Min sache qu’à l’intérieur de moi j’étais apeurée. Je ne voulais pas l’inquiéter inutilement. Il avait été tellement gentil de m’inviter ici à passer trois jours en sa compagnie. Pas question de le décevoir.

C’est donc après qu’il m’ait ouvert la porte qu’on partis en quête d’alcool. Dans les rues, je marchais à ses côtés en me tenant les mains tout en jouant avec mes doigts. Kyang Min avait bien prévu le coup. Il faisait froid à présent que le soleil s’était couché. Il avait enfilé une veste avant de sortir de la chambre et l’idiote que je suis n’avait pas pensé à ça. C’est pendant que je m’insultais de tous les noms dans ma tête que Kyang Min décida de briser le silence.

« C'est quand la dernière fois que tu as été à Séoul ? Tu as fait beaucoup de voyage à part Ulsan/Séoul, je pense oui, avec ton travail tu voyages beaucoup »

Je croisai son regard avant de répondre. Il venait sans doute de dire le plus gros quotas de mots de toute la journée. J’étais surprise et je trouvais ça rigolo. Ça me permis de retrouver mon naturel.

« Tiens, je commençais à croire que tu étais devenu muet! » dis-je en riant un peu pour me moquer

J’avais toujours autant aimé agacer Kyang Min. J’y pouvais rien si j’étais accro à sa façon qu’il avait d’être offusqué et en désaccord avec ce que je dis. J’aimais me comporter comme une gamine en sa compagnie. Je poursuivie tout de même ma phrase afin de répondre à sa question.

« Je suis venue à Seoul il y moins de deux semaines, mais je fais des allers-retours. Pas le temps de visiter! Je suis donc très contente que tu m’aies invitée ici. Je vais enfin avoir l’occasion d’aller à la Seoul Tower et d’y mettre mon cadenas »

Je m’arrêtai de parler en réalisant que c’était moi cette fois qui parlait un peu trop. Je fis de petits yeux pour m’excuser. La seconde, j’ouvrais déjà la bouche pour répondre de plus bel à son interrogatoire. Je lui appris ainsi que je faisais souvent des vols en direction du Japon et de la Chine. Ceux que j’aimais le plus c’était l’Australie parce que ça me permettait de pratiquer mon anglais.

Le temps que je finisse de raconter toutes mes anecdotes de voyage, je réalisai que nous étions rendue dans un quartier très branché le soir. Hongdae était l’endroit idéal pour briser la glace entre Kyang Min et moi. Rapidement, je trouvai un bar où je voulais. Avec toutes ses lumières dans la fenêtre, j’étais attirée vers lui comme un papillon de nuit. En pointant du doigt et en saisissant la manche de la veste de Kyang Min, je lui indiquai mon choix.

À l’intérieur, on nous guida jusqu’à une petite table ronde surélevée et près de la fenêtre. Je retrouvais mon homme en tête à tête et j’étais très contente. Je ne manquai pas de le remercier à nouveau d’avoir pensé à moi pour l’accompagner à Seoul. J’adorais passer du temps dans cette ville. Je m’étais imaginée plus d’une fois y vivre, mais certaines choses, ou plutôt certaines personnes m’empêchaient de quitter Ulsan.

Dès que je vis le menu sur la table, je le pris vivement afin de regarder quel type d’alcool qu’ils avaient ici. Je n’étais pas une grande buveuse, mais j’aimais boire un verre ou deux pour faire du social. De plus, j’aimais les trucs sucrés. Toutefois, un simple pichet de bière ferait bien l’affaire. Génial! Il y avait de la Stella.

« Tu aimes la Stella Artois? »

Je savais qu’il n’était pas très compliqué, mais je préférais poser la question. Il y avait tellement de choix, qu’il serait facile pour moi de sélectionner autre chose. Puis je fis de moi une princesse en exigeant des chips et du kimchi avec ça! J’avais un petit creux à combler. Après que la serveuse soit venue passer notre commande, je m’accotai les coudes sur la table de sorte à me rapprocher un peu plus de Kyang Min. Je le regardai droit dans les yeux pendant quelques secondes. Nous avons gardé ce silence sans que j’en sente le besoin de trouver quelque chose à dire le plus rapidement possible afin de briser le mal aise, car en fait il n’y avait pas de mal aise. Nous arrivions à être ensemble sans devoir sans cesse se parler.

Quand l’alcool arriva, je le laissai me servir afin de voir s’il était bon pour mettre de la mousse ou non dans les verres. Il était assez habile. Je récupérai ma bière et on trinqua. Ma gorgée à peine avalée et déjà je vins à parler d’un sujet sensible.

« Tu sais Kyang Min, à propos de ce que je t’ai dis l’autre jour chez-toi… »

Coupée. Je fus coupée par la serveuse qui apporta le plat de résistance. Je lui fis un faux sourire de reconnaissance. À présent je n’avais plus envie de me jeter à l’eau et lui avouer que je m’ennuyais du couple que nous avions formé à l’époque. Je cachai donc ma gêne derrière mon grand verre de bière.


Spoiler:
 

_________________
Normal?  

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Choi Kyang Min



■ messages : 336
■ à ulsan depuis : 30/12/2012

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Dim 8 Déc - 14:32


    Le voyage aurait pu très bien se passer si l'assistant de Kyang Min avait pu, au dernier moment, choisit une suite avec deux lits séparés, au risque de passer pour un vieux crouton, Kyang Min n'avait pas l'idée de profiter de Hye Mi pendant la nuit, pourquoi ? Parce qu'il était fatigué de sa journée et que Hye Mi n'était pas n'importe quelle fille qu'il pouvait avoir d'un claquement de doigts, sans rire, elle était peut-être trop mignonne pour que Kyangie la touche... Ou peut-être que leurs passés faisaient qu'il ne pouvait et ne voulait pas profiter d'elle.

    Toutes les pensées de Kyangie se dissipèrent quand la coréenne demanda au jeune homme s'il voulait boire un verre. OUIIIIIIII !!! Boire c'est très bon pour la santé un médicament contre la gêne, le stress, les situations compliquées et les pensées nocives... Et ça permet de profiter de la vie à un tout autre degrés, le truc c'est qu'il ne fallait pas être saoul à la fin, sinon ça craignait trop, surtout pour Kyang Min.
    C'est tellement bizarre, les deux coréens sont sortis ensemble deux ans et ont tout connu ensemble, mais maintenant c'était comme s'il pouvait à peine se prendre la main, pourquoi cette gêne soudaine ?

    Hye Mi et Kyang Min sortirent de l'hôtel, ils marchèrent dans Séoul côte à côte, les dix premières minutes étaient silencieuses, de toute façon, Kyangie s'y attendait, il y avait réfléchit... Ou pas, avant d'inviter l'hôtesse de l'air avec lui, non en fait sa décision s'est faîte sur le tas, une initiative prise à l'aveugle, au fond le regrettait-il ? Passer du temps avec Hye Mi, c'était celle qu'il aimait mais il n'osait pas lui dire, préférant se la jouer mec sympa, parce qu'au fond, jusqu'à quand vont durer ses sentiments ? Enfin pour l'instant, il fallait briser ce silence insoutenable. Kyang Min sortit tout une réplique signé béton armé.

    « Tiens, je commençais à croire que tu étais devenu muet! »

    Dit-elle en se moquant gentiment du jeune homme. Kyang Min fut un peu gêné, pourquoi elle ne parlait pas elle aussi ? Elle a attendu qu'il commence la conversation ou elle se fichait éperdument de sa tronche ? Enfin c'était Hye Mi, on pouvait pas trop la changer... Non on pouvait pas la changer du tout.

    « Je suis venue à Seoul il y moins de deux semaines, mais je fais des allers-retours. Pas le temps de visiter! Je suis donc très contente que tu m’aies invitée ici. Je vais enfin avoir l’occasion d’aller à la Seoul Tower et d’y mettre mon cadenas »

    Oui évidemment, elle voyageait beaucoup grâce à son métier, Kyang Min aussi, son travail lui faisait voyager beaucoup, mais par rapport à la jeune femme, le jeune homme prenait le temps de profiter de ses escales, c'est pour ça que son dressing faisait la taille d'une pièce entière, il en achetait plein à l’étranger. Limite, il faisait beaucoup plus les magasins de vêtements à l'étranger qu'en Corée.

    Ils étaient enfin arrivés à cet endroit qu'Hye Mi parlait, le coréen ne savait pas trop pourquoi elle avait décidé d'aller dans un bar, mais ce n'était pas plus mal, un peu d'alcool les décoinceraient un peu. Une serveuse les guida à une table isolée, ils prirent le temps de commander.

    « Tu aimes la Stella Artois? »

    Il regarda un peu le menu lui aussi, il n'était pas difficile et tenait plutôt bien l'alcool... Enfin quand c'était à une dose modérée mais dés qu'il buvait un peu trop, mais ce soir, il allait faire en sorte de ne pas trop boire.

    - Oui ça me va.

    Hye Mi commanda également à manger, des chips et du kimchi. Kyangie n'avait pas très faim, un petit casse-dalle ne faisait pas trop de mal. Après avoir pris commande les deux coréens furent victime d'un silence, encore une fois. Le cœur du jeune coréen battait un peu plus vite que prévu, se retrouver dans ce genre de situation, c'était assez gênant.
    L'alcool arriva enfin, Kyang Min servit la demoiselle et se servit à sa tour, ils trinquèrent et Hye Mi brisa le silence la première.

    « Tu sais Kyang Min, à propos de ce que je t’ai dis l’autre jour chez-toi… »

    La serveuse arriva avec les différents plats commandés, coupant net la jeune femme. Elle repartit vers d'autres clients, Kyang Min ne dit rien mais savait pertinemment qu'elle ne finirait pas sa phrase.
    Il but un peu de sa bière et se lança.

    - T'inquiètes pas, c'est oublié...


    Sa réplique sonnait fausse, en fait, il n'avait pas du tout oublié ce qu'elle avait dit. Il prit une chips, la mangea et reprit.

    - En fait, j'ai trop de choses à te dire, c'est pour ça aussi que je t'ai demandé de m'accompagner.

    Il prit encore une fois une chips et but une nouvelle fois sa bière. Dans sa poche, son portable se mit à sonner, il le prit et décrocha :

    - Qu'est-ce qu'il y a ? Oui, ok, quoi ? avancé ? Et à quelle heure ça me fait lever ça ? Ok, oui j'y serais.

    Il raccrocha.

    - Demain, je dois me lever à sept heures, ta journée seule sera plus longue que prévue finalement.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bae Hye Mi

i rule the world!

i rule the world!

■ messages : 463
■ à ulsan depuis : 08/06/2012
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Hôtesse de l'air
■ humeur : MY GOD LE DERNIER TEASER, BAVE PARTOUT

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Dim 22 Déc - 1:19

C’était étrange comme situation et je remerciais le bon dieu de m’avoir mit une bière entre les mains afin de masquer le silence en faisant semblant que j’étais trop assoiffée pour avoir le temps de faire la discussion. Ce qui était le plus étrange dans tout ça c’était surtout le fait que je n’aimais pas vraiment la bière. Qu’est-ce que je ne ferais pas pour les beaux yeux de Kyang Min…

Il brisa le silence qui venait tout juste de s’installer en me disant de ne pas m’inquiéter pour ce que je lui avais dit l’autre fois à son domicile. Il m’assurait que c’était oublié et que je n’avais plus à m’en faire. Je croisai son regard un instant avant de baisser les yeux vers mes mains qui étaient posées sur la table. J’affichais un faux sourire comme par approbation. Il pigea dans le plat de chip, ce qui me donna envie de faire pareil. Pendant que je croquai dans une croustille, Kyang Min reprit la parole.

- En fait, j'ai trop de choses à te dire, c'est pour ça aussi que je t'ai demandé de m'accompagner.

Ces derniers mots piquèrent ma curiosité. Il avait trop de chose à me dire? J’étais surprise, parce que d’habitude quand on se voyait c’était pour s’amuser. On abordait rarement, voire jamais, des sujets de conversation d’adultes responsables. Non j’aimais plutôt le frapper légèrement sur l’épaule quand je voulais m’exprimer pour qu’il me donne ensuite ce que je voulais. Les mots dans notre relation n’étaient pas aussi significatifs que nos petites manies de gamins. Quand je voulais lui dire que je m’étais ennuyée de sa présence, j’allais lui acheter un café. Quand j’étais fâchée contre lui, je lui envoyais des photos de chatons sur le Facebook juste pour l’énerver. Mais là, Kyang Min voulait me dire plein de choses?

Je restai muette tout en le regardant piger à nouveau dans le plat de chips. J’attendais qu’il s’explique un peu plus. Il trempa ses lèvres dans sa bière sans jamais daigner continuer sa lancée. C’est lorsqu’il sorti son téléphone de l’une de ses poches de pantalon que je détournai la tête en fixant la fenêtre à ma droite. Il allait répondre et je ne voudrais surtout pas le déranger.

- Qu'est-ce qu'il y a ? Oui, ok, quoi ? avancé ? Et à quelle heure ça me fait lever ça ? Ok, oui j'y serais.

Il raccrocha. Il n’avait pas parlé très longtemps au téléphone. Je n’arrivais pas à voir si ce coup de fil venait de changer son humeur. Il me regarda avant de m’annoncer que ma journée de demain allait être plus longue que prévu. Il devait se lever à sept heure pour être prêt pour la job. Ce qui faisait que j’allais jouer la touriste dans la ville toute seule jusqu’à ce que Kyang Min ne soit plus l’homme le plus occupé du monde.

À mon tour, je tentai de le rassurer en lui disant que ce n’était pas grave et que j’allais réussir à me suffire. Je lui énumérai même tout ce que je pourrais faire pour me tenir occupée. Je ne pouvais pas lui en vouloir, car après tout, je savais que si nous étions à Seoul c’était pour la job de Kyang Min.

- Alors il ne faudrait pas se faire les fous ce soir et on devrait se coucher tôt, dis-je tout en souriant candidement

C’est seulement la seconde d’après que je réalisai que ce que je venais de dire pouvait avoir un double sens. Mon visage prit une teinte digne d’une belle tomate mûre quand je compris ma gaffe. Je mis mes mains à mon visage en riant nerveusement.

-Non, non ce que je voulais dire c’est qu’on ne devrait pas s’attarder trop longtemps ici et…arf non oubli

J’étais morte de honte et ce petit incident me mit de drôles d’images en tête. Ce n’était pas quelque chose de saint de repenser aux fois que j’avais fait l’amour dans le passé avec Kyang Min. Un verre d’eau froide au visage m’aurait fait du bien. Au lieu de cela, je calmai mes idées non catholiques en interceptant une serveuse qui passait justement à côté de moi à cet instant. Je lui commandai un Long Island sur un coup de tête. L’alcool avait le pouvoir de m’assommer et de m’endormir donc j’allais pouvoir chasser mes mauvaises idées.

Toutefois, à peine ma commande prise, je constatai que ma Stella Artois était à peine entamée. Oops. J’étais attardée. Kyang Min allait me prendre pour une sale folle perverse et alcoolique. Ce que je n’étais pas. Je n’étais pas alcoolique.

- Alors on se retrouve quand et où demain?

Je tentais de cacher mon malaise en détournant la conversation. Est-ce que Kyang Min allait bientôt prendre ses jambes à son coup et appeler l’asile psychiatrique? S’il le faisait, je plaiderais que Kyang Min est le responsable de ma folie.

Au final, l’alcool avait fait son effet après une heure passée dans le restaurant. La conversation était devenue subitement plus fluide. Nous avions parlé de nos occupations mutuelles et j’en profitai pour lui raconter le dernier show que j’étais allée voir la semaine dernière. C’était plus fort que moi; ça faisait déjà plusieurs heures que je n’avais pas prononcé le nom de Chin Hwa ou même le mot kpop. Mais Kyang Min devait être habitué à mon côté de fangirl qui devenait omniprésent surtout quand je buvais.

C’est après plusieurs verres qu’on décida d’en finir là pour aujourd’hui et qu’il serait sage de rentrer à l’hôtel. En chemin, je passai mes bras autour de celui de Kyang Min tout en posant ma tête à la haute de son épaule. Je faisais toujours ça car j’étais dépendante à la chaleur de son corps. Le vilain était comme un aimant auquel toutes les filles voudraient s’accrocher.

Quand on arriva à l’hôtel, on croisa une petite gang d’amies qui étaient habillées pour sortir en club. Ma jalousie monta en moi quand je vis que quelques unes avaient regardé Kyang Min de la tête au pied en passant à côté de nous. Je tournai la tête vers l’arrière pour les suivre du regard tout en resserrant ma poigne autour du bras de Kyang Min. Je ne grognai pas, mais c’était tout comme.

- Sache que j’envisage grandement de te défigurer cette nuit dans ton sommeil pour être certaine qu’il n’y aurait que moi qui aurais envie de te parler

J’avais dit le tout d’une voix enjouée et gamine. Je tirai la langue en l’entrainant avec moi dans un sens du corridor. Toutefois, Kyang Min me ramena sur le droit chemin en faisant demi-tour. L’ascenseur se trouvait apparemment de l’autre côté. Oops. J’avais perdu mon sens de l’orientation.

Une fois arrivés sains et sauves dans la chambre, je m’affaissai de tout mon long sur le sofa. C’était le meuble mou le plus près. J’avais mal aux pieds à cause de mes talons hauts et la pièce tournait légèrement. Je retirai mes souliers pour ensuite me lever et annoncer à Kyang Min que j’allais mettre mon pyjama.

-Ahhhh j’oubli, mais je prends le bord gauche du lit, rajoutai-je avant de fermer la porte de la salle de bain derrière moi.

Devant le miroir, je fixai mon reflet et je constatai que mes yeux ne suivaient pu. Combien de verres avais-je bu? Boff, ce n’était pas plus grave que ça si demain j’avais la gueule de bois puisque je pourrais toujours passer la matinée au lit.

Je ressortis finalement de la salle de bain et je trouvai Kyang Min qui s’était couché, mais il avait encore son téléphone à la main. Il ne pouvait jamais décrocher du travail! Je me glissai sous les draps en frissonnant légèrement au contact du matelas qui était froid. Puis, je me collai contre Kyang Min avant de lui retirer son téléphone des mains. Il était onze heure passé; ce n’était pu l’heure d’envoyer des courriels.

- Alors, tu avais trop de choses à me dire....?

_________________
Normal?  

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Choi Kyang Min



■ messages : 336
■ à ulsan depuis : 30/12/2012

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Sam 11 Jan - 17:06

    Hye Mi et Kyang Min étaient arrivés dans le restaurant, c'était en fait un petit café au cœur de Séoul, ils avaient été placé près de la fenêtre où on pouvait voir les lumières de la capitale coréenne, un beau cadre pour une demande en mariage non ? Alors que les deux protagonistes s'étaient installés tranquillement à la table, un silence se fit sentir. Un serveur mit un plat de chips entre eux deux et c'est là que Kyang Min prit la parole, le dernier passage de Hye Mi à son appartement avait été marquant autant pour lui que pour elle. D'ailleurs souvent il y repensait, Hye Mi n'était pas revenu et elle avait enfin pointé le bout de son nez au bureau aujourd'hui comme si rien ne s'était passé. Kyang Min avait longtemps repensé à son discours mais il gardait tout pour lui et dit à la jeune femme que c'était oublié et qu'il avait beaucoup de choses à lui dire pendant le séjour.
    Le coréen piqua toutes les trois minutes et demi une chips histoire de se remplir l'estomac, et parce qu'il ne voulait pas installer un froid entre Hye Mi et lui, il préférait plutôt entendre le craquement des chips sous ses dents plutôt qu'une mouche volée. Soudain son téléphone sonna, c'était son cher assistant qui lui prévenait que le rendez-vous de demain était avancé, ces riches... Toujours pressés, en tant que membre de la réunion, Kyang Min se devait d'être à l'heure mais n'oublions pas que c'était Kyang Min, arrivé à l'heure... C'était comme demander à un train de venir en avance, haha, c'est impossible.

    - Alors il ne faudrait pas se faire les fous ce soir et on devrait se coucher tôt.

    Kyang Min la scruta... C'est quoi cette phrase qui incite à penser autre chose ? O.o Le jeune homme se contenta de sourire, même après autant d'année, Hye Mi arrivait toujours à le faire sourire.

    -Non, non ce que je voulais dire c’est qu’on ne devrait pas s’attarder trop longtemps ici et…arf non oubli

    La jeune femme tenta de se justifier et finit par se taire toute gênée, elle commanda un autre alcool... Kyang Min s'apprêtait à la ramener bourrée ce soir ou bien ? Enfin avec de l'alcool, on pouvait tout dire, d'ailleurs Kyang Min n'avait même pas fini son verre, il en but une gorgée.

    - Alors on se retrouve quand et où demain?

    Le jeune coréen réfléchit et consulta son portable où tout était marqué à la minute près.

    - On déjeunera dans un restaurant demain, celui où je vais tout le temps, ils sont vraiment gentils, et je rentrerais le soir, j'espère pas trop tard.

    Le restaurant était surtout hors de prix, mais ce détails, il ne fallait pas le dire sinon Hye Mi ne voudrait pas y aller. Pour quelques jours, Kyang Min allait l'habituer au luxe et l'inviter dans sa nouvelle vie d'homme d'affaire plein aux as.
    Après une bonne heure passée de tout et de rien *on dira merci à monsieur éthanol pour cela* Kyang Min lui raconta la fois où il avait fait manger des sushis à Angie, son chat et qu'elle avait attrapée la diarrhée ou encore la fois où il s'était trompé d'appartement car il revenait d'une soirée bien arrosée. Sérieusement, depuis longtemps il n'avait pas ri autant en une soirée, en plus avec Hye Mi. D'ailleurs, cette dernière avait sûrement perdu un peu ses esprits à cause de l'alcool, les deux jeunes coréens décidèrent de rentrer à l'hôtel, Kyang Min allait devoir la trainer jusque là, sur le chemin elle s'accrocha telle une sangsue n'ayant pas bu depuis des décennies.
    Ils croisèrent, près de l'hôtel, un groupe de jeune femme à peine plus âgées que Kyang Min, il les regarda mais n'y fit pas vraiment attention.

    - Sache que j’envisage grandement de te défigurer cette nuit dans ton sommeil pour être certaine qu’il n’y aurait que moi qui aurais envie de te parler

    Il rit de la remarque de la jeune femme. Parce que lui aussi avait un peu bu et riait de tout, par contre elle, elle avait un peu trop bu et disait n'importe quoi. En espérant qu'elle ne ronfle pas cette nuit. Arrivés dans la chambre, Hte Mi s'échoua tellement une baleine sur le canapé tandis que Kyang Min enleva ses chaussures *à lui ^^*

    -Ahhhh j’oubli, mais je prends le bord gauche du lit.

    Kyang Min n'eut aucun mot à dire, elle claqua la porte de la salle de bain, pendant ce temps là, le coréen mit un vieux truc en guise de pyjama et un Marcelle blanc. Il se mit sous la couette, bien enroulé comme un sushi et regarda son portable pour la 2 569 689ème fois de la journée, il envoyait des textos à Se Hun et Joon Hee et un peu à sa maman. Il ne sentit même pas Hye Mi arrivée dans le lit, elle lui choppa son portable et le posa de son côté du lit.

    - Alors, tu avais trop de choses à me dire....?

    Kyang Min respira un bon coup et ne se retourna pas pour voir Hye Mi préférant regarda le mur en face de lui... Trop de trucs à dire... Connaissait Kyang Min il ne dira rien même après un petit séjour à Séoul. Il se retourna vers Hye Mi et...    Voila #SBAFF#

    - Tu es mignonne même en ayant bu.

    Il dit cela avec un large sourire, en fait elle était mignonne toute le temps, au moins il ne s'était pas trompé au lycée en sortant avec elle, même à cette époque c'était la plus mignonne. Parce qu'il était resté fixé sur elle toutes ces années, à ne penser qu'à elle depuis leur rupture.

    - Je n'ai rien oublié de ce que tu m'as dit l'autre jour chez moi et j'y repense très souvent, même un peu trop, sûrement.

    Au moins, il était sincère, pour une fois, il espérait juste qu'Hye Mi ne s'endorme pas comme un vieux déchet à cet instant, ça casserait l'image et ça ruinerait la sincérité du jeune homme qui s'était donné beaucoup de mal pour dire cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bae Hye Mi

i rule the world!

i rule the world!

■ messages : 463
■ à ulsan depuis : 08/06/2012
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Hôtesse de l'air
■ humeur : MY GOD LE DERNIER TEASER, BAVE PARTOUT

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Dim 12 Jan - 20:25

Est-ce que le beau Baek Chin Hwa allait m’en vouloir si je me collais à mon ex dans un grand lit d’une somptueuse chambre d’hôtel? Non, il serait en mesure de comprendre je crois. À cet instant, l’image dans mon esprit de Chin Hwa en train de se déhancher sur scène ne m’empêcha aucunement de me coller d’avantage à Kyang Min. Au moins, ce dernier acceptait d’être sous la même couverture que moi contrairement au beau et extraordinaire chanteur de kpop. La vie d’une fan est vraiment déchirante!

Je demandai alors à Kyang Min qu’est-ce qu’il avait envie de me dire. Apparemment qu’il y avait taaaant de trucs à se dire. Je comptais sur lui pour ouvrir le bal, mais il fixait le mur en face de nous. Pourquoi ne voulait-il pas poser son regard sur moi? J’avais mis plus d’une heure ce matin à me maquiller et me coiffer, donc c’était très fâchant quand un homme préférait les murs beiges que notre petit visage. J’aurais mis un masque de gorille, ça aurait eu le même effet chez-lui; l’indifférence.

« Tu es mignonne même en ayant bu »

Mon air de grosse cinglée parano s’effaça instantanément à ces mots. Un joli sourire radieux se dessina sur mes lèvres avant de me rendre compte qu’il avait remarqué que j’étais un peu saoule. Mes yeux louchaient c’est ça? Zut. Je devais garder les yeux fermés pour ne plus avoir idiote. Je couchai ma alors ma tête sur son chandail à la hauteur de son torse pour qu’il ne puisse plus voir mes yeux dépravés.

« Je n'ai rien oublié de ce que tu m'as dit l'autre jour chez moi et j'y repense très souvent, même un peu trop, sûrement »

Je relevai la tête subitement pour croiser son regard en ne cachant pas ma surprise. À peine une seconde après, je réalisai que je venais à nouveau de lui montrer mes yeux qui doivent partir dans tous les sens. Je me recouchai donc la tête et je me permis de rougir. Il avait bien dit qu’il y repensait très souvent. Dans mon langage à moi, ça voulait dire qu’il me voulait. Ben, c’est ce que j’avais compris avec les fanfictions que je lisais sur le web. Dans les histoires où la fille se retrouvait avec DG Lézard, le célèbre chanteur, et qu’il lui disait qu’il pensait à elle et pas à une autre, ben dans le chapitre suivant ils faisaient l’amour et se mariaient la ligne d’après. Bref, Kyang Min venait de me dire qu’il pensait à moi et pas à une autre? Il acceptait que je sois la plus importante de son fandom? Il accepterait que je mette son visage sur mon fond d’écran, que j’invente un nom de shipping genre Kyang Mi ou Hye Min. J’allais devoir générer le visage de notre futur bébé.

Mais au lieu de lui répondre quelque chose de sensé et de pas trop effrayant, je lui donnai un petit coup sur le torse avec mon poing. Je fis un petit bruit de lamentation avant de lui dire le fond de ma pensée de jeune fille totalement rationnelle.

« Pourquoi tu me l’as pas dit avant. Pourquoi tu ne viens pas me voir chez-moi et pourquoi tu ne me dis pas d’enlever tous mes posters de Chin Hwa Oppa de mes murs? »

Les effets de l’alcool s’étaient estompés d’un coup. Ça devait être dû aux battements de mon cœur qui s’étaient accélérés à 300 la minute et ça avait purgé tout l’alcool de mon sang au lieu de mon foie. Niveau biologie humaine, j’avais du rattrapage à faire…

À nouveau, je levai la tête tout en restant blottie contre lui par contre et je me suis mise à le dévisager. J’analysais tous ses traits. Ses cheveux étaient parfaits. Je crois que je les aimais plus que ceux de Chin Hwa. J’aimais regarder ses yeux. Ils n’avaient rien de spécial, mais c’était cette paire de yeux là que j’aimais le plus qui se posent sur moi. Son nez, semblait être très propice aux petits baisers esquimaux à l’hiver par les temps gelés. Et sa bouche…

Oops, pas le temps de penser à sa bouche que déjà mes lèvres se posèrent sur celles de Kyang Min. C’était un tout petit baiser. Tout ce qu’il y a de plus innocent comme baiser en fait. Le problème, c’était qu’il était entre lui et moi; moi et lui; nous. On n’était pas des…ex?!

Je me redressai pour mettre fin au baiser et je pris même quelque peu mes distances en m’assoyant sur le lit.

«On est des ex pas vrai? Je n’attendis pas sa réponse à ma question qui n’en était pas une réellement. Mais des ex ça ne s’embrasse pas dans une magnifique chambre cinq étoiles à Seoul sur un lit sans penser au lendemain. Non, ce sont des sex-friend qui feraient ça »

J’eus un léger frisson qui me traversa quand je prononçai le terme sex friend. Je n’aimais pas ce genre de relation. C’était certainement la dernière chose que je souhaitais avoir comme genre de relation avec Kyang Min. Mes yeux vinrent à cet instant s’embrouiller à cause des larmes. Je baissai le regard pour me ressaisir et ne pas craquer une seconde fois en pleurant devant lui.

« Ahh non, tu sais quoi, oubli tout ça, c’est l’alcool qui me fait déblatérer de la sorte, c'est pour cela que je ne bois jamais » dis-je accompagné d'un faux sourire qui se voulait rassurant.

Ce n’était pas l’alcool, mais j’espérais que Kyang Min puisse le croire. Je me levai du lit dans le but d’aller me servir un verre d’eau ou peut-être même une tasse de café s’il y en avait.


_________________
Normal?  

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Choi Kyang Min



■ messages : 336
■ à ulsan depuis : 30/12/2012

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Dim 16 Fév - 13:35

    Ils étaient rentrés sain et sauf, enfin... Pas si sain que cela, Kyang Min peut-être plus sain que Hye Mi... A vrai dire, elle avait un peu trop bu pour reconnaître l'hôtel et ne pas rentrer dans la suite d'à côté. Heureusement que le business man était là, heureusement qu'il tenait plus l'alcool que la jeune femme, et heureusement qu'il n'avait pas d'intention derrière la tête comme une partie de galipette sous la couette, sinon il aurait pu boire plus et là, ça ne l'aurait pas fait.
    Mais elle n'était pas bourrée au point d'en vomir sur le tapis qui coûtait je ne sais combien, heureusement d'ailleurs... Kyang Min aurait dû le changer et ça ne lui aurait pas plu du tout de dépenser autant d'argent pour un tapis.
    Les deux coréens étaient sous la couette, ils se regardaient, Kyang Min la trouvait très mignonne, en fait, elle n'avait pas changé depuis tant d'année, toujours cette même bouille de bébé qu'il aimait tant chez elle, d'ailleurs il le lui dit qu'elle était mignonne, il aurait pu le dire 300 fois à la suite d'ailleurs. Enfin il pouvait déballer tout ce qu'il avait dans la tête, à savoir qu'il pensait à elle chaque jour, chaque heure, chaque minute et chaque seconde, il n'arrivait pas à se la sortir de la tête... Ou alors c'était elle qui ne voulait pas sortir...

    Hye Mi changea tout de suite d'attitude envers le jeune homme, elle le regardait tel un OVNI... Il était si moche que ça ? Non Kyang Min était beau et séduisant, il le savait #mode vantard/ACTIVÉE*
    Il ne savait pas à quoi elle pensait mais un long moment de silence envahis la pièce, à tel point que Kyang Min aurait voulu se cacher sous la couette ou bien dans un trou de souris taille humaine... Enfin bref, prendre les jambes à son coup, mais au lieu de ça, il attendit patiemment une réaction.

    - HUUUU *tousse tousse*

    Non, ça ce n'était pas sa réponse, c'est un coup de poing qu'il sentit sur son torse, c'était Hye Mi qui lui avait donné ce coup de poing ? Abruti, en même temps tu veux que ça soit qui d'autre ? Vous êtes que tous les deux dans la chambre d'hôtel !

    « Pourquoi tu me l’as pas dit avant. Pourquoi tu ne viens pas me voir chez-moi et pourquoi tu ne me dis pas d’enlever tous mes posters de Chin Hwa Oppa de mes murs? »

    Apparemment, Hye Mi avait retrouvé son esprit à 100%, sa réaction ne se fit pas attendre autant qu'il l'avait prévu. Et à sa réplique, il ne savait pas quoi répondre, il était juste incapable de la regarder en face. C'est un lâche et ça sera toujours un lâche. Il préfère rester cacher derrière son argent plutôt que d'avouer ses sentiments, ce qu'il avait dit il y a quelques minutes, il le regrettait déjà amèrement. Quel nul ce Kyang Min.
    Mais soudainement, sans que Kyang Min ne puisse réagir, il sentit les lèvres de Hye Mi sur les siennes... C'est vrai, elle avait ce goût-là, il ne s'en souvenait plus. T'es vraiment un nul Kyang Min. A croire qu'Hye Mi ne s'était pas rendu compte de ce qu'elle avait fait, elle s'éloigna aussitôt, Kyang Min lui resta figé comme une statue.

    «On est des ex pas vrai? Un moment de silence. Mais des ex ça ne s’embrasse pas dans une magnifique chambre cinq étoiles à Seoul sur un lit sans penser au lendemain. Non, ce sont des sex-friend qui feraient ça »


    Kyang Min n'aimait pas ce terme, enfin pas avec Hye Mi, elle était bien plus que cela pour lui, certes il connaissait ce terme parce que des aventures d'un soir il connaissait. Hye Mi semblait si triste et Kyang Min se sentit si incapable de la consoler.

    « Ahh non, tu sais quoi, oubli tout ça, c’est l’alcool qui me fait déblatérer de la sorte, c'est pour cela que je ne bois jamais »

    Hye Mi se leva du lit pour aller se servir quelque chose, Kyang Min ne voyait plus rien, ses yeux étaient remplis de larmes. C'est sûr ses meilleurs amis lui auraient dit "ressaisis toi mec, c'est la fille que tu aimes depuis si longtemps, maintenant conduis toi en homme". Au fond Kyang Min avait toujours 16 ans, et depuis la fin du lycée, son cœur ne ressemblait plus qu'à des morceaux brisés, mais petit à petit, ces morceaux pourraient se reformer. Il souffla un bon coup, se ressaisit et se leva à son tour. Hye Mi était de dos, il la prit dans ses bras et avec un sourire tout mignon dit :

    - Qui t'as dit qu'on était des exs ?

    Il sentit un frisson lui parcourir le corps, il savait ce qu'il voulait et tout ce qu'il voulait à présent c'était Hye Mi, comme avant, comme quand il sortait ensemble il y a des années. Kyangie pensait souvent à cette période, et à chaque fois la même réflexion : "c'est du passé". A présent, il savait qu'il voulait que ce passé devienne son avenir. Au fond, c'était un lâche et un idiot, mais cet abruti de première avait vraiment des sentiments pour la jeune femme qu'il serrait dans ses bras, c'est elle qu'il voulait protéger, c'est elle qu'il voulait chérir de tout son être, c'est avec elle qu'il voulait être heureux tout simplement.
    Le jeune homme passa devant Hye Mi et à peine eut-elle le temps de répondre qu'il prit sa tête entre ses mains et l'embrassa tendrement.


[Désolé je me suis emportée xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bae Hye Mi

i rule the world!

i rule the world!

■ messages : 463
■ à ulsan depuis : 08/06/2012
■ localisation : Ulsan
■ occupation : Hôtesse de l'air
■ humeur : MY GOD LE DERNIER TEASER, BAVE PARTOUT

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   Mer 26 Mar - 18:28

Dans une telle situation, je trouvais l’eau si délicieuse. Je donnais l’impression d’être assoiffée puisque je n’en finissais plus de remplir mon verre. Plus loin que j’étais de Kyang Min et mieux cela serait. Kyang Min était comme de l’art; il faut l’apprécier sans le toucher. Oh merde, pourquoi il se levait du lit à son tour. Pourquoi il faisait ça? Je n’étais pas certaine que c’était parce qu’il voulait un verre de l’eau lui aussi. Je pourrais lui en proposer, mais ma réaction fut plutôt de me retourner en le voyant s’approcher dangereusement. Le petit démon qui s’éjournait sur mon épaule me criait de sauter sur Kyang Min et de lui faire l’amour toute la nuit et le petit ange sur mon autre épaule me conseillait d’aller pleurer dans un coin sombre et d’y passer le restant de ma vie. J’optai pour rester immobile. Kyang Min lui opta pour me prendre par surprise en m’entourant de ses bras.

« Qui t'as dit qu'on était des exs ? »

C’était écris dans le ciel. Dans les étoiles et sur la plupart de mes statuts Facebook en fait. Mais il ne pouvait pas le savoir, il n’était pas doué pour l’astronomie. Mais ouias, je l’avais vu le mot ex suivi de son prénom et le mien tout juste à droite de la petite ours. Avoir été dans un mauvais soap américain, je lui aurais répondu que je l’aime depuis toujours et que même si je perdais la mémoire, mon cœur se rappellerait des sentiments que j’éprouve pour lui, mais j’étais pas dans ce genre d’émission. J’étais plutôt dans un hôtel à Seoul et les films de Disney entretenaient bien ma vision puérile que j’avais du grand amour. Kyang Min n’était pas l’homme de ma vie, car il ne m’avait jamais sauvée d’un dragon et il ne m’avait jamais rapporté mon soulier. Il m’avait bien ramené un de mes chandails une fois par contre. Ça compte? Ahh, mais c’était son souffle que je sentais là sur mon cou? Est-ce que j’avais l’autorisation de fondre là sur place? Euh ce n’était plus le moment approprié puisqu’il défie son étreinte. Si j’avais fondue je me serais écrasée sur le tapis de la chambre. J’aurais eu l’air un peu idiote.

Ce que je ne savais pas c’est qu’il avait fait ça pour ensuite se placer devant moi. Il voulait de l’eau? Ses mains se posèrent sur mon visage et ses lèvres et les miennes. C’est seulement après trois secondes que je compris ce qui se passait. Un baiser pouvait souvent sembler insignifiant et parfois ça n’avait aucune conséquence, mais cette fois ce n’était pas pareil. Mon cœur de petite folle se déchainait dans ma poitrine. Est-ce que j’étais heureuse ou j’étais triste. Est-ce que j’allais être blessée une nouvelle fois? Il se pourrait que Kyang Min ne fasse cela que pour satisfaire ses pulsions de mâle normalement constitué. Et si demain il retournait dans les bras d’une de ses nombreuses conquêtes?

Quoi qu’il en soit, j’étais trop mind fuckée pour réagir. Bien au contraire, inconsciemment je me suis surprise à intensifier le baiser. Je m’étais approchée davantage de lui dans l’espoir d’éliminer l’espace entre nous. J’avais souhaité ce moment durant des années. Mon cœur de petite lycéenne reprenait vie à cause de ce baiser. Est-ce que l’erreur était de rester ou au contraire cela serait de partir? La main de Kyang Min qui se posa maintenant sur ma hanche me ramena en tête les images indésirables de lui avec mon ancienne meilleure amie. Sentant les larmes me monter aux yeux, je mis fin au baiser brusquement tout en faisant un pas vers l’arrière. Je n’allais pas pleurer, j’étais plus forte que ça. J’affichai dès lors un sourire timide avant de briser le lourd silence.

« Mais tu as vu cette vue impressionnante que nous avons sur la Seoul d’ici! »

Je m’étais dirigée vers la grande fenêtre en mettant un foutu de gros mal aise dans la pièce. Ma main vînt se poser sur mon bras et j’avais envie de m’entourer dans une grosse couverture et bouder de devoir faire face à des situations comme celles-là. J’étais par contre la seule coupable. Le blâme me revenait certainement puisque c’était moi qui avait déboulée ce matin dans le bureau de Kyang Min et qui avait accepté de le suivre ici dans une autre ville à des heures de chez mes parents.

Par contre, je devais accepter l’évidence qu’en m’éloignant de la sorte de Kyang Min je me faisais énormément de mal. Dès qu’une fille respirait le même air que lui, je me sentais aussi utile qu’un chien aveugle pour les gens aveugle; c’est-à-dire pas à grand chose. Il m’était même arrivé d’être jalouse de ma mère qui avait complimenté Kyang Min.

J’étais vraiment trop mélangée et Kyang Min ne savait sans doute plus où se mettre avec une dérangée comme moi. Soudainement, je retournai près de lui, mais ce fut pour y déboucher une bouteille de vin. D’un air décidé, j’en pris plusieurs gorgées avant que Kyang Min m’arrête. Il devait se demander ce que je faisais. Je détestais l’alcool. C’était ark caca.

« Saoule au moins, je trouverai peut-être les mots qu’il faut… »

Je repris la bouteille de vin des mains de Kyang Min en affichant déjà une grimace de dégoût car je savais que ça ne serait pas bon. Mais mon ex me sauva de cette alcool malfaisante en s’emparant de nouveau de la bouteille. Est-ce qu’on allait se la passer de même encore longtemps? Sa réaction eu le don de me rassurer. Habituellement, les hommes profitaient du fait qu’une fille tente de se saouler. Subitement, j’allai me blottir contre son torse en y posant ma tête. Mon oreille droite pouvait percevoir les battements de son cœur ce qui avait l’effet de me calmer. Je voulais rester ainsi pour toujours. Bon non pas pour toujours car j’allais avoir mal aux pieds d’ici quelques heures.

« Tu ne peux pas être amoureux de moi. C’est impossible. Tu ne sais pas ce que tu veux c’est tout » dis-je en murmurant sur un ton neutre.

Je restais toujours blottie contre lui en fixant le vide. Je ne voulais plus bouger même si j’étais convaincue que cet homme tout près de moi ne m’appartiendrait jamais.

Spoiler:
 

_________________
Normal?  

© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voyage d'affaire on a dit... Voyage d'affaire ! | PV Hye Mi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» La fin d'un voyage [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: Ailleurs :: séoul-