AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What's your name ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hwang Min Ah



■ messages : 313
■ à ulsan depuis : 25/04/2013
■ localisation : Quelque part
■ occupation : Strip teaseuse
■ humeur : Viens le découvrir !

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: What's your name ?   Jeu 6 Juin - 10:42

David Shawn & Hwang Min Ah



Comme a chaque fois avant de monter sur scène, mon cœur s’accélérait subitement. Cela faisait maintenant 2 ans que je faisais ce métier mais apparemment je ne m’y faisait pas encore… Ce dont j’avais peur ? Pas de me foiré, non, je pratiquais depuis un moment, et à part de nouvelles ‘danses’, je connaissais mes pas par cœur. Ma peur serait de voir un visage familier et de perdre tous mes moyens. En soit je n’avais pas honte, après tout, c’était un travail comme un autre, mais c’était quand même assez gênant. C’est pas tous les jours que vous avez une amie strip teaseuse. Mais pour ça, j’avais trouvé une solution assez rapidement, faire abstraction des gens dans la salle. La lumière nous éclairait déjà assez pour que le reste de la salle soit assez sombre. Je laissais certes mon regard tournoyer dans l’assemblé, sans jamais me focaliser sur une personne, troublant en quelque sorte ma vision.

Je me regarda pour la unième fois de la tête au pieds, vérifiant par la même occasion mes vêtements. Le moindre vêtement mal mit, un fil qui raccroche pouvait être gênant pendant que je l’enlevais. Sur scène on trouvait toujours une astuce à ce genre de petits désagrément, mais quand on pouvait les éviter, cela était préférable. Franck vient me taper doucement sur l’épaule pour me prévenir que ça allait être bientôt mon cœur et je lui souris doucement et posa ma main sur la sienne pour le remercier. Il me fit son clin d’œil habituel et comme d’habitude, cela eut le don de me détendre. Il était notre superviseur en quelque sorte, l’homme qui gère tout : que se soit le planning, les roulements de scène, l’organisation du service et aussi surveiller les voyous qui pouvait avoir les mains baladeuses. Bref, ce mec c’est celui sans qui ça serait le bordel et c’est aussi un formidable ami et soutient pour nous toutes, car il a toujours été capable de nous comprendre et nous détendre. Je me retourna vers la scène d’où je pouvais voir ma collègue finir son show. Les lumières finirent pas s’éteindrent et je vis sa silhouette approcher des coulisses où j’étais. Elle s’arrêta près de moi et vint déposer ces lèvres sur ma joue.

‘A toi ma belle.’

Je frissonna doucement et lui répondit d’un simple signe de tête. On se connaissait par cœur entre nous, et elles savaient parfaitement que je ne lâchais pas un mot avant d’entrée en scène. Je ferma les yeux et du bout de mes doigts, je vint caresser le pendentif qui s’y trouvait. Je finit par rouvrir les yeux, regardant d’un air sur la scène assombrie et après avoir donné le bijou à Franck, je m’avança sur la scène pour me positionner. On m’annonça sous le surnom de Sunny et après avoir entendu des applaudissement, la lumière réapparu. Je resta pourtant immobile mais pas pour longtemps, car la musique débuta qui me donna le signal de départ.

A peine 10 minutes plus tard, je sortis enfin de scène pour retourner dans ma loge me changer. Ma première partie était en quelque sorte terminé et je devait rejoindre à présent la salle pour servir les clients. Le métier de strip teaseuse était certes pas un emploi que l’on favorise, mais il fallait l’avoué, j’étais bien tombé. Le Pink Aphrodisia était un club de luxe, on ne faisait pas rentrer n’importe qui et on avait beaucoup de respect pour les filles travaillant ici. Certes on se retrouvait pratiquement nu devant des inconnus, mais cet n’était pas le club crades dans un quartier chaud, bien au contraire. Il y avait aussi plusieurs ‘services’, en autre le mieux, celui de danseuse dite professionnel ,sur la scène principale où l’on effectuait des danses recherché, et où l’on se déshabillait vraiment. Venait ensuite les petites danseuses, positionné un peu partout dans le club, elle dansait déjà nu sur le rythme de la musique pour le plaisir des yeux de ces clients. Après c’était le service en salle, il fallait bien des serveuses qui avaient aussi pour but de tenir compagnie aux hommes s’ils le souhaitaient. C’est à présent ce que j’allais faire. J’enfila une petite tenue, avec un haut très échancré ainsi qu’un short plutôt court. Oui, c’est un club classe et les serveuses sont un minimum vêtu pour éviter des gestes mal placé. Je me rendit au bar où l’on me désigna un zone à suivre où je fit le tour pour servir les clients. La question que l’on se pose à ce moment : ‘Est ce qu’un homme va me demandé de resté à ces côtés ?’ C’est autorisé, du moment que l’on glisse des billets dans le peu de vêtements de la jeune fille et que les mains restent à distance. La plupart c’est pour parler de tout et de rien, et on se rend vite compte que ces des hommes qui se sentent seul et qui on besoin d’une touche de féminité proche pour leurs soirée. Deux de mes collègues étaient déjà assise près d’hommes qui avaient besoin de d’elle et après les avoir regarder, je retourna à mon travail.

J’arriva très vite devant un homme assit seul, dont le verre était vite. Je me positionné assez près de lui, fin sourire aux lèvres et prit la parole doucement, mais assez fort pour qu’il puisse m’entendre avec ce bruit.

‘Je vous ressert quelque chose…’

Je m’arrêta dans ma lancé quand son visage se posa sur moi. J’eut un mouvement de tête interrogateur et après quelques instant de silence, je finis ma phrase.

‘…Monsieur ?’

Sa tête me disait vaguement quelque chose, mais il m’était impossible de le reconnaître. Je m’en mordit doucement la lèvre et pria pour que lui, il ne se souvienne pas de moi, quel qu’il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: What's your name ?   Lun 5 Aoû - 21:14

Ce soir, c'était... Un soir comme les autres, banal à souhait. Ce genre de soir ou je passe la plupart de mon temps à m'ennuyer. Personne sur qui faire passer ses pulsions, personne avec qui parler... Rien à la télévision. Je n'avais pas non plus envie d'allumer mon ordinateur. J'avais du boulot à faire, mais il est à l'agence, et il est simplement hors de question que je retourne à l'entreprise pour le chercher. Il sera fait demain, en journée, par moi ou l'une de mes employées, qui il semblerait, sont payées à ne rien faire. Mais en attendant, je me fais chier comme un rat mort.

C'est décidé, je sors. Pas envie de moisir ici plus longtemps. J'irais bien me coucher, mais je ne suis même pas fatigué... Et pas envie d'être debout de bonne heure demain matin. Je ferais quoi de ma journée, là encore ? Décidément, j'ai vraiment une vie de merde. Et pas moyen de demander à Min Yeon de venir, elle doit encore être en train de se faire retourner, à l'heure qu'il est.

Je vais changer de vêtement. Délaissant mon costard noir, et ma chemise, j'opte pour un jean simple, avec un débardeur. Par contre, je ne sais pas où est-ce que je vais partir. Je n'irais certainement pas en boîte de nuit ; je m'ennuie là-bas, en général. Il semblerait pourtant que j'ai un certain succès auprès des favoris, mais... Non. Personne ne me convient, je n'aime pas l'ambiance, ni la musique. Ce n'est... Pas le genre de musique que j'aime.

J'irais bien dans une boîte à strip-tease... Ouais. Je n'y ai jamais mis les pieds de ma vie, pour dire vrai. Oui, je suis le genre d'homme qui aime se rincer l'oeil dans le décolleté généreux des femmes, ou sur la chute de reins d'hommes canon, mais... Jamais je n'y ai posé les pieds. C'est à tenter, n'est-ce pas ? Alors ni une, ni deux, je me mettais en route, à pied vers l'une d'entre elles, devant laquelle je passais toujours pour aller au boulot. Je ne sais pas sur qui je vais tomber, là-bas... Alors je ne préfère pas mettre ma voiture en danger.

En un petit quart d'heure, à l'allure tranquille, j'arrivais devant cette façon boîte. Je pouvais entendre la musique d'ici. Des gardes étaient là, à l'entrée. Je vois que l'ambiance y est bonne, et que c'est bien surveillé. Je me doute bien aussi qu'à l'intérieur, ça doit être la même chose. En plus... Chaud ? J'ai hâte d'y entrer. Alors j'approche, et paie mon entrée. Je ne semble pas louche, alors ils me laissent entrer sans soucis. Comparé à d'autres qui se font recalés dès le début...

A mon entrée dans ce lieu, je dois avouer que mes premières impressions furent les... Meilleures, aha. Une jeune femmes venait d'entrer en scène pour faire son numéro. Mais j'étais plus occupé à savoir où est-ce que j'allais m'asseoir. Au final, j'optais pour une place près du bar. Il semblait que beaucoup de femmes y traînait, et je n'allais pas laisser passer cette occasion.

Une fois assis, un homme venait m'accoster pour savoir ce que je voulais boire. Après une longue réflexion, j'ai choisi un whisky. Et c'est une jeune femme peu vêtue qui vient me servir. Que demande le peuple, mh ? Je profitais du spectacle, tranquillement. C'est cool, en fait. On peut imaginer ce que l'on veut, sur des femmes qui sont payer pour vendre du rêve aux hommes. Elle est pas belle la vie ?

Le spectacle avançait bien, et je dois avouer que je n'avais pas bu tant que ça... Juste un verre. Et c'est en voyant une jeune femme s'approcher de moi, pour me proposer de nouveau à boire que je m'en rendais compte.

« Je vous ressert quelque chose ? »

Je levais le visage et marquait une pause de quelques secondes. Mais... Je connais cette fille, non ?! A moins d'être fou... Non, je suis persuadé de l'avoir déjà vue, et pas ici. Etant donné que c'est la première fois que je mets les pieds ici... Je crois devenir fou.

« Monsieur ? »

« Min Ah ? C'est toi ? »

C'était sorti d'entre mes lèvres comme une évidence. Min Ah... Mais bon sang, bien sur que oui ! Je secoue un peu le visage et la regarde d'avantage. Nin, je suis presque sur que c'est elle... Mais que fiche-t-elle ici, bordel ?


Dernière édition par Davis Shawn le Mar 24 Déc - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hwang Min Ah



■ messages : 313
■ à ulsan depuis : 25/04/2013
■ localisation : Quelque part
■ occupation : Strip teaseuse
■ humeur : Viens le découvrir !

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: What's your name ?   Mer 2 Oct - 11:27

Quand mon regard se posa sur lui, je cru avoir une crise cardiaque… Je l’avais reconnu sans le reconnaître… je resta un moment à le fixer et je finis par détourner le regard, faisant comme si je regardais les autres tables pour regarder les clients en attentent. Mais tout le monde avait un verre à la main et ne semblait pas vouloir besoin de quoi que se soit. J’en profita alors pour essayer de remettre un nom sur son visage, mais c’était impossible pour moi pour me moment. La seule chose que je savais c’est que si je le reconnaissais, c’est que lui aussi, devait me connaître, ce qui n’était pas très bon pour moi… En soit, je n’avais pas honte de mon métier, mais ça pouvait être dérangeant pour les gens, alors je mentais en disant que j’était une danseuse dans une troupe pour un cabaret, ce qui, en soit, n’était pas tellement faux. Sauf qu’il fallait rajouter le mot strip tease dans tout ça.

« Min Ah ? C'est toi ? »

J’ai cru que j’allais m’étouffé quand il prononça mon nom et un ‘Merde’ traversa mon esprit. Je respira profondément pour essayer de garder mon calme, puis je finis par reporter mon attention sur lui, l’air le plus serein possible. C’est à ce moment qu’à mon tour, je le reconnu et très vite, des images défilèrent dans ma tête : le malaise, l’hôpital, l’attente puis mon départ. Je sortais de chez moi quand je l’ai vu faire une crise dans la rue. Les médecins ne m’ont jamais dit de quel maladie il était atteint, mais je suis tout de suite venu à son aide et je l’ai accompagné aux urgences une fois l’ambulance arrivé. J’avais tellement le souvenir de ma mère, que je me suis fais un sang d’encre pour cette inconnu. On m’a très vite avertit qu’il était hors de danger et j’ai finis par quitter l’hôpital, sans prendre la peine d’aller le voir. Pas que je ne voulais pas, mais je trouvais ça gênant pour moi et peut être aussi pour lui. Je ne savais qu’une seule chose de lui, son prénom et c’était pareil pour lui. Depuis, je ne l’avais jamais revu, bien que cela ne m’aurait pas déplu de le recroiser par hasard dans la rue. Mais il fallait que je le croise ici, au Pink Aphrodisia, l’endroit où je travaillais.

Qu’est ce que je devais faire à présent ?Renier que j’étais Min Ah ou tout simplement l’avouer ? Je ne savais plus tellement ou j’en étais et voyant qu’un blanc s’installait entre nous, je décida de prendre la parole en essayant de paraître la plus naturelle possible.

‘Salut ! Comment tu vas ? Je m’attendais pas à te voir dans un … tel lieu ! Qu’est ce que tu fais de beau ?’

J’eus enfin de me frapper la tête à ma dernière phrase. C’était pourtant logique non ? Il vient voir des strip teases… De nouveau, je regarda autour de moi pour éviter son regard, tenant fermement mon plateau de serveuse entre mes doigts. J’avais qu’une envie, me cacher… Il avait une image de moi assez plaisante quand on y pense : une fille qui vient à votre secoure suite à votre malaise… Mais à présent ? Que pouvait-il penser de moi ??

‘Euh… Tu vas mieux … ? Enfin… Depuis la dernière fois…’

J’avais plus l’impression de m’enfoncer qu’autre chose et je me caché hantais de plus en plus mes pensées. Mais à l’idée qu’un blanc pouvait s’installer entre nous me paraissait encore plus angoissant.

‘Je te sers un autre verre ?’

Etait-ce pour moi un échappatoire ? Oui, plus qu’autre chose, car cela me permettrait de reprendre mes esprits devant lui… Je ne savais pas comment réagir et l’idée qu’il ait à présent une mauvais impression de moi me frustrait… Je le connais à peine pourtant…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: What's your name ?   Dim 13 Oct - 13:05

Elle semblait vraisemblablement surprise de me retrouver ici. Il est vrai que j'ai les moyens de payer une femme pour qu'elle vienne me faire un chaud privé. Mais après tout, je n'étais pas tellement différent des autres hommes. Payer, voir et apprécier, sans que rien de sexuel ne se passe, ça me va très bien aussi. Je ne suis pas aussi friand du sexe que je veux le faire croire. Mais c'était moi, le plus surpris des deux. Retrouver ainsi Min Ah, dans un endroit aussi... Paradoxal par rapport à ce qu'elle est. Enfin, je ne sais pas en fait. Mais physiquement parlant, elle semble être une jeune femme calme et... Enfin non, je parle sans savoir. À part son prénom, je ne sais rien d'elle...

« Hein ? Oh, ouais ! Ouais ça va mieux, merci. Et toi, ça va ? » j'essayais de rester neutre. En fait, la dernière fois que nous nous sommes vus, je l'avais un peu balayé du regard, pas intéressé le moins du monde. Alors qu'en fin de compte, cette Min Ah est diablement craquante. Et pas de sous-entendu sexuel, cette fois. Je n'ai pas pensé une seule seconde à lui passer dessus. Non, mais elle est mignonne comme tout. Enfin... Plus que ce que je n'ai voulu l'admettre la dernière fois, avant de tomber dans les pommes.

J'étais tellement perturbé, et mal à l'aise que je ne savais même pas quoi dire d'autre, moi si avenant d'habitude. Mais personne n'est au courant, pour mes problèmes de santé. Sauf elle, une parfaite inconnue. Je soupire un peu, avant de relever le visage vers elle à sa question. « Je veux bien, oui. Je t'aurais bien invité à boire un verre avec moi, mais tu semble occupée... Tu travaille ici, n'est-ce pas ? En simple serveuse, ou aussi en strip teaseuse ? » J'avais eu du mal à le sortir, ce mot là. Mais bon... Après tout, c'était un métier comme un autre. Ouais, enfin, c'est ce que je dis maintenant. Mais j'ai quoi, à ne pas résonner correctement ?

« Écoute... » Je me tournais vers elle, m'approchant d'avantage. La voir m'a fait assez... Étrange. Je n'aime pas être confronter à mes faiblesses, et dépendre d'une femme. Et là, elle avait tout fait pour moi, jusqu'à aller à l'hôpital. Je regard sur le côté, agacé, avant d'attraper le plateau. Je le pose sur la table, et je me lève un instant, l'attrapant par le poignet, pour la tirer à ma suite. Je connais assez bien ce club, je sais les endroits vides. D'ailleurs, nous arrivons à un couloir ; je pose la belle dos au mur et je la regarde. « Je tenais vraiment à m'excuser pour ce qui s'est passé le jour de notre rencontre. Je déteste ça, cette maladie. Et surtout dépendre d'une femme. Mais je tiens vraiment à te remercier, pour ce que tu as fais. » Je sortais ma carte, celle de mon bureau, au magasin. Il y avait le numéro de fixe, mais aussi celui de mon téléphone portable juste en dessous. Je lui tend, avant de glisser ma main dans ma poche.

« À l'avenir, tu pourra passer à côté de moi sans t'arrêter, même si je suis à terre. Je ne suis pas un gars bien. » Je lui souris, avant de glisser une main à travers sa chevelure, sans vraiment avoir de gêne. Je tire ta chevelure sur l'arrière, détaillant ta gorge de mon regard noir. Puis je souris un peu, avant de m'éloigner de toi, pour retourner dans la salle. Mais bien avant, j'ajoute.

« Pour mon second verre, je veux la même chose que le premier. Et je t'attendrais à la fin de ton service, pour te ramener chez toi. » Quelle mauvaise excuse pour passer du temps avec ma sauveuse... non mais c'est fini Shawn ?!


Dernière édition par Davis Shawn le Mar 24 Déc - 20:23, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hwang Min Ah



■ messages : 313
■ à ulsan depuis : 25/04/2013
■ localisation : Quelque part
■ occupation : Strip teaseuse
■ humeur : Viens le découvrir !

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: What's your name ?   Mar 15 Oct - 10:40

J’étais resté devant lui, à la limite du droit, tel un piquet planté dans le sol de la boite. J’essayai de me détendre et de relâcher mes muscles pour paraître moins stressé. Je faisais toujours mine de regarder autour de moi pour voir si d’autres clients avaient besoin de mes services, et je finis par le regarder que quand il reprit la parole pour me répondre.

« Hein ? Oh, ouais ! Ouais ça va mieux, merci. Et toi, ça va ? »

Je souris doucement, bizarrement rassuré qu’il aille mieux. Je le connaissais à peine pourtant…

‘Contente que tu ailles mieux ! Et pour ma part ça va, pas le choix que de vivre au jour le jour…’

Des sous entendus ? Sans m’en rendre compte oui, c’est ce que j’insinuais en disant ça. C’était pourtant la vérité, je devais vivre au jour le jour, car regarder dans le futur avec mes problèmes d’argents n’étaient pas envisageable, sauf si je souhaitais me tirer une balle dans la tête. Alors non , je faisais avec et je préférais vivre le même présent.
Une sorte de blanc s’installa entre nous, lui aussi ne paraissait pas très à l’aise en ma présence, était-ce dut au fait que je lui avais sauvé la vie et qu’il ne savait pas quoi dire ? Ou faisait-il exprès pour me montrer qu’il voulait que je le laisse tranquille ? Ne sachant, j’opta pour la solution la plus simple et revint à ma fonction de base : le servir. Je lui proposa alors de lui servir un autre verre, espérant qu’il me répond le plus rapidement et que je puisse enfin mettre mes idées au clair.

« Je veux bien, oui. Je t'aurais bien invité à boire un verre avec moi, mais tu semble occupée... Tu travaille ici, n'est-ce pas ? En simple serveuse, ou aussi en strip teaseuse ? »

Je rigola doucement à sa première remarque, un sourire franc et naturel.

‘J’aurai volontiers accepté mais malheureusement pas ce soir. Peut être une prochaine fois ?’

Bizarrement, j’arrivais à reprendre mon contrôle, redevenant naturel, redevant moi ! Et de ce fait, je lui fit un léger clin d’œil pour accompagné ma phrase. Mais je ne pouvais pas éviter ces deux autres questions et je fis une petite mou, montrant sans le cacher cette fois-ci, ma gêne.

‘Hum… Les deux, j’ai le droit comme réponse ? On est obligé de tourné sinon au n’aurai jamais assez d’énergie pour danser toute la soirée. Ce n’est pas désagréable d’être serveuse, on voit le spectacle d’un autre angle !’

Je ne savais pas trop ce qu’il pensait des strip teases, mais des hommes voyaient généralement ces femmes comme des automates, des poupées qui ne ressentent rien et avec qui on peut tout faire. Cela me frustrait assez quand j’étais face à ce genre d’homme mais ils restaient assez rare, et les autres avaient un certain ‘respect’ envers notre personne, bien qu’ils tentent souvent de nous faire des avances.

Mon regard se posa sur lui alors qu’il se tourna vers moi. Il commença à parler et j’hocha doucement la tête, comme pour l’encourager à continuer de parler. Au lieu de cela, je vis son regard balayer la salle de droite à gauche, puis sans m’y attendre, il attrapa mon plateau vite que j’avais dans le main et le posa sur sa table. Je suivis son mouvement mais ne remarqua pas de suite qu’il m’attrapa le poignet pour m’entraîner plus loin. Je fut prise au dépourvu et j’ai un mouvement pour me lâcher de son emprise. Mais aller savoir pourquoi mais je ne le fit pas et lança un regard rassurant à l’un des gardes du corps qui était dans la salle, lui faisant comprendre que ça allait. Il m’entraîna dans un couloir et me fit pivoter pour sortir très vite le murs froid comme mon dos. Je recula instinctivement la tête mais elle buta elle aussi contre le mur. Je ne savais pas ce qui lui prenait et dans ma tête, j’envisageai toutes les possibilités.

« Je tenais vraiment à m'excuser pour ce qui s'est passé le jour de notre rencontre. Je déteste ça, cette maladie. Et surtout dépendre d'une femme. Mais je tiens vraiment à te remercier, pour ce que tu as fais. »

Je ne pus m’empêcher de faire les gros yeux, assez surprise de sa remarque. Je restai donc bouche bée devant lui et regarda un moment sa carte, puis la prit lentement entre mes doigts.

« À l'avenir, tu pourra passer à côté de moi sans t'arrêter, même si je suis à terre. Je ne suis pas un gars bien. »

Mon regard fixait toujours la carte que je tenais doucement et c’est quand je sentis quelque chose dans mes cheveux que je redressa la tête pour plonger mon regard dans le sien. Il avait glisser ses doigts dans ma chevelure , tirant doucement dessus. Je fronça un moment les sourcils, mais avant que j’ai pus prendre la parole pour te répondre, je te vis reculer pour retourner dans la salle.

« Pour mon second verre, je veux la même chose que le premier. Et je t'attendrais à la fin de ton service, pour te ramener chez toi. »

Il sortit alors de mon champs de vision et je resta un moment immobile.

‘Il se fout de moi ??’

Je me redressa vivement et retourna d’un pas vexé mais décidé dans la salle. Après avoir de nouveau rassuré le garde du corps, je me dirigea vers la table où Shawn était assis, prit mon plateau et sans un regard, retourna vers le bar. Je passa sa commande et commença à taper nerveusement le bar de mes doigts. Je tourna la tête pour le fixer et quelques instants après, ma commande fut prête. Je mis le verre sur le plateau et avec un sourire malin, retourna vers lui.

‘Ton verre …’

J’avais parlé doucement, mais avec une certaine sensualité dans ma voix. Mais au lieu de partir, je me baissa doucement et vint m’asseoir sur ces genoux. Cela n’avait rien de choquant vu l’endroit où l’on était, beaucoup de filles tenaient compagnie à des hommes de cette manière. Je vins alors glisser mes doigts dans sa nuque pour me rapprocher de lui et approcha doucement mes lèvres de ces oreilles.

‘Tu vas être déçu, car je ne suis pas le genre de fille à écouter sagement et je n’apprécie pas que l’on me dicte ce que j’ai à faire. Je viendrais donc autant de fois que nécessaire pour t’aider même si tu es à terre. Dommage non ?’

Je me redressa doucement après lui avoir murmurer ces paroles et le regarda doucement, faisant de nouveau apparaître un fin sourire.

‘Et je crois que c’est à moi de juger situ es un mec bien …’

Je vins alors poser mes lèvres sur sa joue et furtivement, je lui déposa un baisé avant de me redresser. Je commença à l’éloigner mais je m’arrêta et me tourna vers lui.

‘Et j’accepte volontiers que tu sois mon chauffeur pour la soirée. J’espère que tu es patient, je fini à 3h !’

Je souris de nouveau et me dirigea vers d’autres clients, à présent de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: What's your name ?   Sam 7 Déc - 17:47

De cette façon, j'avais bien espéré avoir fait comprendre à la jeune femme qui m'avait sauvé la vie de ne plus recommencer, si jamais elle était de nouveau la seule à pouvoir me faire ouvrir de nouveau les yeux. Comme je l'ai dis un peu plus tôt, bien que je ne sois pas sexiste, je n'aime pas être secouru par une femme. Ni même par un homme... Je suis un homme très solitaire, alors j'aurais préféré ne pas me réveiller à l'hôpital, mais bel et bien me redresser seul, avec une petite foulure, ou je ne sais quoi d'autre.

Je m'étais éloigné d'elle, après avoir pu voir dans ses grands yeux noisettes un petit chamboulement de ma part. Il est vrai que je n'ai pas été très courtois ni même sympathique dans mes paroles. J'espère juste ne pas lui avoir fait peur, ou donné une plus mauvaise image de moi dans mes propos. Je lui avais dis ce que je souhaitais boire, puis lui annonçais que je l'attendrai ce soir, jusqu'à la fin de son service, pour la ramener chez elle. C'est peut-être une façon de la remercier, ou alors de faire plus ample connaissance avec elle... Oui, plutôt. Je pourrais la remercier d'une plus jolie façon dans les temps à venir. En l'invitant à dîner par exemple ? Oui... Mais ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autre.

Je pensais être tranquille, et pouvoir observer le spectacle pendant au moins deux bonnes heures. Elles passeront bien rapidement, d'après-ce qui se passe sous mes yeux. Il était déjà minuit passé. Je regardais la scène, profitant sans pourtant porter un regard malsain ou pervers, des corps des jeunes femmes dansant pour le plaisir des hommes présents. Est-ce que Min Ah faisait la même chose... ? Ça me semble un peu étrange. Je ne sais pas pourquoi. Je ne la connais pas, je ne sais pas si elle est mieux qu'une autre, ou vaut mieux, mais bon... L’instinct peut-être.

D'ailleurs, cette dernière me sortait de mes pensées, en posant ma nouvelle commande face à moi. Je lui souriais rapidement, un simple instant, et la remercier aussi. Cependant, elle venait prendre place sur mes genoux. Un peu surpris, et par automatisme, je posais ma main dans son dos, et l'autre sur sa cuisse pour qu'elle ne glisse pas des miennes. Après m'avoir embrassé la joue, et m'avoir dit l'heure de fin de son service, je riais avant de venir, à mon tour, embrasser délicatement sa joue. « Hé bien, j'attendrai 3 heures alors. J'irais faire un tour aux alentours de la boîte, mais c'est définitif, Je te ramène chez toi ! » lançais-je vers la jeune femme, avant de me surprendre à lui sourire d'une manière sincère et agréable.

Son contact était reposant. Je ne sais pas si l'endroit y était aussi pour quelque chose, mais vu que personne ne me connaissait ici, et ne savait qui j'étais, je n'avais pas de raison d'être sur mes gardes. Et Min Ah semble être une femme vraie... Sinon, si elle se fichait du monde, pourquoi m'aurait-elle suivi jusqu'à l'hôpital pour être sûr que j’aille bien ? Je pense avoir raison à son sujet.


Dernière édition par Davis Shawn le Mar 24 Déc - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hwang Min Ah



■ messages : 313
■ à ulsan depuis : 25/04/2013
■ localisation : Quelque part
■ occupation : Strip teaseuse
■ humeur : Viens le découvrir !

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: What's your name ?   Mer 11 Déc - 13:12

Assise sur ces genoux et sourire au lèvre, je le fixait de mon regard amusé en attendant de voir sa réaction. En tout cas, il ne paraissait pas gêné, cela aurait même été bizarre s’il l’avait été, car dans ce genre d’endroit, il faut s’attendre à ce genre de réaction de la part des jeunes filles, vu qu’elles sont là pour ça. Quand je sentis glisser ces mains dans mon dos, je ne pus retenir un léger frisson. Ces mains étaient chaudes et je ne m’étais pas attendu à un tel contact. Mais je ne bougeais pas pour autant et ne montrant aucun signe de mécontentement, bien au contraire.
Je l’informa alors que je ne comptais pas le laisser me dicter mes règles et rajouta aussi que je finissais assez tard et qu’il allait devoir patienter s’il souhaitait toujours me ramener chez moi. Je le vis alors rire doucement et il s’approcha à son tour de mon visage pour venir déposer ces lèvres sur ma joue.

« Hé bien, j'attendrai 3 heures alors. J'irais faire un tour aux alentours de la boîte, mais c'est définitif, Je te ramène chez toi ! »

Je souris de nouveau, d’un air assez amusé.

‘Alors, à tout à l’heure…’

Sans attendre, je me leva pour reprendre mon service et donc de servir d’autres clients. Il n’était pas tard, 1h du matin et les deux heures qui me séparèrent de la fin de mon service passèrent relativement vite. J’étais bien contente d’avoir déjà passé mon passage sur scène et que pour le reste de la soirée, il n’y en ai pas d’autre. M’avait-il vu la première fois ? Je ne savais pas, mais si j’avais du y retourné, cela m’aurait quelque peu déranger. Oh, ne me demandez pas pourquoi, moi même je n’ai pas la réponse car après tout, c’est un client comme un autre et s’il souhaite se rincer l’œil… Mais le fait de l’avoir sauver, il devait, avant se soir, avoir une autre vision de moi. Cela avait-il changer depuis ?
J’essayai de mon concentrer pour le reste de mon service et ne jeta que quelques regards égarés vers lui quand j’avais quelques minutes de répit. En première partie de soirée, il resta assez à sa place, continuant de siroter sa boisson tout en regardant les jeunes filles défilées devant ces yeux. Puis, je le perdit de vue, 1 heure plus tard. Je regarda dans un premier temps s’il ne s’était pas absenter, mais je remarqué très vite qu’il avait quitté les lieux. Etait-il partit ? Où allait-il m’attendre ?
Arriva enfin 3 heures et après m’être changé dans les vestiaires et d’avoir récupéré mes affaires, 15 minutes plus tard je sortis par la porte de service et me dirigea vers la rue principale qui donnait sur l’endroit du Pink Aphrodisia. Bizarrement, je me sentais angoisser pour rien. Après tout, s’il était parti, cela ne m’aurait pas étonné, je ne le connaissais pas et cela l’aurait peut être saoulé d’attendre l’heure. Mais ne m’avait-il pas fait une promesse ? Je soupira doucement juste avant d’arrivé non loin de l’entrée du club et je regarda autour de moi. Je me laissa balancer de gauche à droite puis finit par m’approcher du videur.

‘Est ce que tu as croisé un homme qui me demandait ?’

Il me répondit pas un signe négatif de la tête et je revint sur mes pas. 3h20, avais-je mis trop de temps pour sortir ? Pensait-il que je lui avais fait faux bonds ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: What's your name ?   Jeu 16 Jan - 14:25

J'étais assez obstiné oui, dans ma manière de faire. Et c'était comme ça aussi dans ma vie de tout les jours, peu importe les situations. Si je veux quelque chose, je l'obtiens, je le fais savoir. Je ne suis pas directeur d'agence pour rien. Et actuellement, j'avais envie de raccompagner la jeune fille chez elle. Je l'avais un peu provoqué, et elle avait répondu à cette provocation. Cependant, elle ne semble pas être une fille à identifier à son métier. Je ne veux surtout pas lui coller d'étiquette. Elle ne semble pas l'être... Elle n'a pas la facilité de toucher un homme comme le ferait une femme facile. Voici une bonne leçon de vie. Je croyais que les strip teaseuses étaient là pour trouver ce genre d'attention. Je me suis bien trompé. Et je suis agréablement surpris.

Elle se levait et retournait prendre son service, alors qu'à mon tour, j'allais payer mes consommations et je sortais du bar de strip tease. Je me suis assez rincé l'oeil pour ce soir. Et puis... Enfin, c'est peut-être stupide, mais rencontrer Min Ah ici m'a fait bizarre, sur le coup. Surtout qu'à mon entrée, c'était elle qui était en train de danser. Ah, son corps n'est pas négligeable, et ce n'est pas parce que je me sens redevable envers elle que je je ne perds pas le nord aussi facilement, aha.

[ … ] L'heure de fin de service de la belle Min Ah arriva bien vite. Moi ? Oh, je suis parti boire un verre dans un bar du coin. J'avais besoin d'une prise pour mon ordinateur portable, et le propriétaire du bar m'a gentiment laissé accès à sa prise de comptoir. J'ai ainsi pu finir de rédiger le rapport de commande devant partir à l'étranger. Pour être sincère, il y avait un petit problème dans l'adresse de livraison, et mes colis étaient revenus à l'agence. Le client m'a écrit en personne pour me demander d'où venait le souci, et je devais perdre du temps pour lui expliquer que je ne comptais pas lui offrir mes créations sous prétexte qu'il n'était pas capable de remplir un bon de commande correctement. Aah... Je commence sérieusement à penser à vendre ma boîte, ma marque, tout. J'en ai marre.

Mais pour ce soir, c'était fini. ENFIN d'ailleurs, il était tard. Ou tôt, c'est comme vous voulez. L'heure approchait et je me levais, payer mes consommations et allait rapidement remercier le vendeur pour sa gentillesse en laissant un très gros pourboire sur le côté du bar, discrètement. Nous nous lançons un regard entendu, avant que je ne quitte l'endroit, me mettant en route en direction de ma voiture, déposant ainsi mon ordinateur portable à l'arrière de la voiture.

Je reviens te chercher, te voyant au loin en train d'attendre, parlant avec le videur. Je souris un peu, les mains dans la poche de mon manteau. Il ne fait vraiment pas chaud... Je m'approche et viens doucement toucher ton épaule. « Désolé Min Ah, j'avais trouvé refuge dans un bar, au chaud en attendant que tu ne finisse ton travail. » au moins, j'ai la chance d'être sincère contrairement à d'autre. Saluant le videur, nous lui faussons compagnie, en direction de ma voiture, de nouveau. Je lui ouvrais la portière, attendant qu'elle s'installe avant de faire pareil de mon côté. Je démarre la voiture, et roule pour sortir de la rue. « J'attends vos instructions, agent Min Ah. Par où dois-je passer ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hwang Min Ah



■ messages : 313
■ à ulsan depuis : 25/04/2013
■ localisation : Quelque part
■ occupation : Strip teaseuse
■ humeur : Viens le découvrir !

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: What's your name ?   Jeu 16 Jan - 17:45

Ou était-ce lui qui avait décidé de ne pas tenir promesse ? Je ne savais pas trop quoi penser, car je l’avais jugé comme un homme de parole. Est-ce que je m’étais trompé en me fiant trop à mon instinct ? Car je me savais ainsi… Je pense que les gens sont gentil ? Alors ils le sont, en tout cas à mes yeux ! Depuis que je me suis fait avoir en amour, je me méfies à présent et essaie de ne pas trop juger aux premiers abords, car ils peuvent être des faux de mauvais conseils. Oh si les bons jugements de premiers abords étaient aussi possible mais cela se faisait plus rare quand même. Je recula de quelques pas et après avoir regarder le videur qui me fit un signe de tête de compassion, je m’apprêta à tourner les talons pour me diriger en direction de la bouche de métro. Mais une main me toucha l’épaule, ce qui me fit renoncer à mon geste. Mon regard se tourna pour se poser sur l’homme qui était censé me raccompagner. Je souris doucement, quelque peu rassuré, et me sentant en même temps bête d’avoir pensé que ce n’était pas un homme honnête.

« Désolé Min Ah, j'avais trouvé refuge dans un bar, au chaud en attendant que tu ne finisse ton travail. »

‘Ce n’est pas grave. Je dois t’avouer que je te croyais parti, je suis contente de mettre trompée !’

Moi franche ? Oui je l’ai toujours été et cela ne changera jamais. Je n’ai pas de honte à avouer ce genre de chose, après tout, peut être c’était-il dit la même chose sur moi ?! Que j’allais me dégonfler de partir en dessous pour ne pas qu’il me ramène. Que mes paroles n’étaient que des mots qui n’avaient pas d’importance. Pour moi ils en ont, j’aime tenir parole et aller au bout de ce que je dis.
On prit la direction de sa voiture, le suivant, on ne marcha pas longtemps en se contentant de tourner dans une rue plus loin. La, il fit clignoter les feu orange de sa voiture et alla m’ouvrir la porte du passager pour me laisser rentrer.

‘Merci cher gentleman !’

Nouveau sourire sur mon visage avant de m’engouffrer dans le véhicule. Je ne le voyais pas aussi galant et cela me faisait assez étrange d’avoir avoir affaire à ce genre de personne. Cela n’était pas déplaisant en soit, bien au contraire… Il fit le tour du véhicule avant de pouvoir me rejoindre. Il fit démarrer le véhicule et alors qu’il prenait la route, reprit la parole.

« J'attends vos instructions, agent Min Ah. Par où dois-je passer ? »

Je reste un moment silencieuse, ne sachant pas comment aborder le sujet. A vrai dire, je n’ai pas honte d’habiter dans un quartier dit ‘pauvre’, mais c’est vrai que lui qui paraissait ne manquer de rien, le faire aller la bas… j’hésita un moment, voulant lui donner comme endroit un quartier qui craignait rien, non loin de chez moi. Je finis par changer d’avis et opta pour la carte de la franchise et lui donna l’adresse exacte.

‘Bon par contre je te préviens, ce n’est pas le plus beau quartier de Ulsan !’

Je ris doucement, prenant ça à la rigolade tout en essayant de voir sa réaction vis à vis de l’endroit où j’habitais. Mais non, il allait bel et bien me ramener à l’adresse exacte.

‘Cela ne t’éloigne pas trop de chez toi j’espère ?!’

Il ne fallait pas non plus qu’il aille à l’opposer de chez lui. Je n’habitais pas loin du club et à cette heure ci, avec une bonne circulation, on arriva très vite à destination, et après avoir guidé Shawn jusqu’en bas du bon immeuble, il stoppa le véhicule et je me tourna vers lui.

‘Merci de m’avoir ramener en tout cas.’

Je leva la main et la posa sur la poigné de la porte mais je n’ouvris pas pour autant la porte. Je me tourna vers lui pour reprendre la parole.

‘Tu veux monter boire un verre ? Ma façon à moi de te remercier pour le trajet.’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: What's your name ?   Lun 20 Jan - 16:13

Il ne serait pas étonnant que la jeune fille pense ça de moi. Après tout, de nos jours, combien d'homme n'hésitent pas à planter les jeunes filles ? Que ce soit pour se moquer d'elles, ou partir au bras d'une plus belle, j'ai beau être un connard fini, je ne ferais jamais ce genre de sale tour. Parce que si je n'ai pas de temps à perdre, j'estime que les autres non plus. Le respect va dans les deux sens, et j'applique cette règle à la lettre, et sur ma personne en particulier.

Nous montons dans la voiture, et je lui demandais où se trouvait sa maison. Elle semblait hésitait, longuement. Avait-il demandé quelque chose de... Déplacé ? Pas à ce qu'il sache non, il lui avait juste demandé où se trouvait sa maison. Sinon, à quoi bon la faire monter dans sa voiture pour la ramener chez elle ? Il semblerait juste qu'elle soit un peu gênée de m'amener dans le quartier où elle vit. J'ai beau être riche actuellement, je ne l'ai pas toujours était. J'ai vécu avec ma mère des moments de pauvretés, et je connais la sensation de pouvoir décevoir les gens. Je tourne le visage vers Min Ah. « Min Ah, si je veux te ramener chez toi, c'est pour toi. Pas pour ta richesse ou la beauté de tes murs. Je ne m'arrête pas à ce genre de détail. » ça ne défini pas une personne. Et les personnes pauvres ont tendances à être plus sincères et sympathiques que les riches... Je sais ce que je dis, je suis moi-même imbuvable. Mais je ne suis pas méchant, ça me sauve.

Après avoir discuté un instant, je prenais la route. Tranquillement, en faisant toujours très attention. C'est stupide, mais lorsque je conduis, je préfère être prudent. Même si je peux passer pour un homme très suspicieux, je n'ai pas forcément envie de fini mes jours à vingt-quatre ans. Je roule toujours très bien, et sans une goutte d'alcool dans le sang, mais je n'ai pas confiance aux autres imbéciles qui ont le feux aux fesses, pour être poli. Ils finirons forcément par rentrer chez eux, s'ils ne sont pas morts avant, alors, à quoi bon se presser ? « ça va, je vis à un quart d'heure d'ici. » faux, archi faux. Je vis à plus d'une demie-heure, mais ça me fait plaisir de pouvoir la raccompagner, et ainsi, de discuter avec elle.

[ … ] La circulation était bonne ce soir, et en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, j'étais en bas de l'immeuble où vivait Min Ah. Au moins, je suis sûr qu'elle serait arrivé à destination. Combien de strip teaseuse se faisaient agressées ? Shawn, arrête ça de suite, t'es pas son père. Elle sort de la voiture et me remercie. Un sourire étire mes lèvres. Je ne me sens pas redevable, mais ça m'a fait plaisir de découvrir qui était ma sauveuse. Elle me propose de monter pour boire quelque chose. Je ne me défile pas, mais je ne veux pas déranger. « Il est déjà tard Min Ah, tu devrais penser à dormir. » et puis, tu dois bosser demain, non ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hwang Min Ah



■ messages : 313
■ à ulsan depuis : 25/04/2013
■ localisation : Quelque part
■ occupation : Strip teaseuse
■ humeur : Viens le découvrir !

■ all about me
dirty little secrets:
relationships:


MessageSujet: Re: What's your name ?   Mer 22 Jan - 14:39

Croise-t-on des hommes comme lui tous les jours ? Non cela est certain et il est plaisant d’être en face de ce genre de personne que quand il dise quelque chose, ils ont l’air de vraiment le penser. Etait- il franc ? Je l’espérais, surtout quand il disait qu’il ne s’arrêtais pas à la richesse des gens et que peut lui importait, apparemment, d’où on pouvait vivre. Moi même je ne m’y arrêtais pas, car à mes yeux on est tous des êtres humains, qui réussissent ou pas leur vie, qui vive dans un studio merdique ou dans une villa, on est fait de la même façon et on vivra pratiquement la même duréE. Certains arrivent à être ouvert à ce genre de pensées que j’ai, d’autre non. Shawn avait l’air de faire parti de ceux qui le comprenait et qui voyait au delà de la façon de vivre de certaines personnes.

La voiture roulait à vitesse convenable, et je regardais les bâtiment défilés alors qu’un silence s’installa entre nous, bien qu’il n’était pas désagréable. Je l’enviais, d’avoir une voiture, de pouvoir conduire, d’aller où on veut sans avoir besoin d’attendre un bus ou de penser que le dernier train va sûrement passer et qu’il va falloir que je cours. J’ai toujours eut l’impression de dépendre des transports, et à part mes jambes et prendre mon courage, je n’ai pas d’autre moyen pour me déplacer. Oh si, j’avais un vélo, mais que pour l’été, car je ne vous cache pas que l’hiver, sous la pluie ou même la neige, ce n’est pas très pratique, et je n’ai nullement envie de finir à l’hôpital avec le pied dans le plâtre. J’aime le vélo, cela m’arrive souvent de faire des détours dans des parcs l’été, m’installa au bord d’un lac pour me faire bronzé. Les petits plaisirs de la vie qui font que je ne dépend pas de ces fichu transport.

Le véhicule commença à ralentir et je remarqué enfin que j’étais arrivé à destination. J’allais pour sortir mais je m’arrêta dans mon geste pour me tourné vers mon ami et lui proposé de venir boire un verre chez moi. Il me sourit et déclina l’offre en me faisant remarquer que je devais dormir. Je me retint de lui dire que je dormais très peu en ce moment, mais je me contenta d’hausser les épaules.

‘Une prochaine fois peut être ? Rentres bien et passes une bonne nuit.’

J’accompagna ma phrase d’un sourire puis je me décida à ouvrir la porte pour sortir du véhicule et après lui avoir fait un dernier signe de la main, je me tourna vers mon immeuble pour rentrer chez moi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité




MessageSujet: Re: What's your name ?   Jeu 23 Jan - 12:46

J'avais poliment refusé l'invitation de Min Ah, bien ça m'ennuyais un peu. Mais il était beaucoup trop tard pour me permettre de l'ennuyer à cette heure-ci de la nuit. Elle devait sans doute travailler demain, et moi aussi. « ça m'a fait plaisir. » répondais-je le plus naturellement du monde. Ça m'avait fait beaucoup de bien de pouvoir la rencontrer dans un contexte différent, et pas la tête à même le sol, à deux doigts d'y rester.

Je reviendrais la voir pour essayer de pouvoir en savoir plus sur elle, et savoir où la voir, et quand sans la déranger à son travail. Après tout, elle a sans doute mieux à faire plutôt que discuter avec la pauvre victime que je suis. Suivant le contexte, encore une fois, bien entendu.

Je ne quittais pas encore les lieux, je voulais m'assurer qu'elle soit bien rentrée chez elle, à l'intérieur de son appartement. Le temps qu'elle ne sera pas chez elle, je ne pourrais pas le dire, mais... Enfin je sais pas trop. Je suis trop du genre à m'inquiéter pour les femmes. Je ne saurais dire pourquoi, surtout que beaucoup d'entre elles savent mieux se défendre que les hommes.

Je lui rends le signe de main qu'elle m'envoie, et je redémarre ma voiture, retournant chez moi avec la ferme intention de revoir la belle et gentille Min Ah. Elle m'intrigue, et je dors bien avouer que c'est ce genre de jeune femme que je cherche dans mon entourage, peu importe la beauté ou le milieu social où elle a évoluée.


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: What's your name ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

What's your name ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ HELLO ULSAN ❞ :: Hors-Jeu :: topics archivés-